L'hypertension artérielle (hypertension artérielle AH) est une maladie du système cardiovasculaire caractérisée par une augmentation constante de la pression artérielle dans les artères de la circulation systémique (grande). Dans le développement de la maladie, des facteurs internes (hormonaux, nerveux) et externes (consommation excessive de sel, d'alcool, de tabac, d'obésité) sont importants. Plus en détail de quel type de maladie il s'agit, considérez plus loin.

Quelle est l'hypertension artérielle

L'hypertension artérielle est une affection déterminée par une augmentation persistante de la pression systolique à 140 mm de mercure. st et plus; et la pression diastolique est jusqu’à 90 mm de mercure. st. et plus

Une maladie telle que l'hypertension artérielle survient à la suite de perturbations du travail des centres de régulation de la pression artérielle. Les maladies des organes ou des systèmes internes sont une autre cause de l’hypertension.

Ces patients ont de graves maux de tête (surtout le matin) dans la région de la partie occipitale, provoquant une sensation de lourdeur et de faiblesse dans la tête. En outre, les patients se plaignent de problèmes de sommeil, de baisse des performances et de la mémoire, ainsi que d’irritabilité caractéristique. Certains patients se plaignent de douleurs à la poitrine, de difficultés respiratoires après un travail physique et de troubles visuels.

Par la suite, l'augmentation de la pression devient constante, l'aorte, le cœur, les reins, la rétine et le cerveau sont affectés.

L'hypertension artérielle peut être primaire ou secondaire (selon la CIM-10). Environ un patient hypertendu sur dix souffre d'hypertension artérielle causée par une lésion d'un organe. Dans ces cas, ils parlent d'hypertension secondaire ou symptomatique. Environ 90% des patients souffrent d'hypertension primaire ou essentielle.

Les experts de l'OMS recommandent une classification supplémentaire de l'hypertension:

  • pas de symptômes de dommages aux organes internes;
  • avec des signes objectifs de dommages aux organes cibles (dans les tests sanguins, lors de l'examen instrumental);
  • avec des signes de dommages et la présence de manifestations cliniques (infarctus du myocarde, violation transitoire de la circulation cérébrale, rétinopathie de la rétine).

Primaire

L’essence de l’hypertension artérielle primaire est une augmentation constante de la pression artérielle sans cause claire. Primaire est une maladie indépendante. Il se développe sur le fond de la maladie cardiaque et s'appelle le plus souvent l'hypertension essentielle.

L'hypertension essentielle (ou hypertension) ne se développe pas à la suite d'une lésion d'organes. Par la suite, cela entraîne des lésions aux organes cibles.

On pense que la maladie est basée sur des troubles génétiques héréditaires, ainsi que sur des troubles de la régulation de l'activité nerveuse supérieure provoqués par des situations de conflit dans la famille et au travail, un stress mental constant, un sens accru des responsabilités, un surpoids, etc.

Hypertension artérielle secondaire

Quant à la forme secondaire, elle apparaît dans le contexte de maladies d’autres organes internes. Cette condition s'appelle également syndrome d'hypertension ou hypertension symptomatique.

Selon la cause de leur occurrence, ils sont divisés en types suivants:

  • rénal;
  • endocrinien;
  • hémodynamique;
  • des médicaments;
  • neurogène.

Par la nature de l'évolution de l'hypertension artérielle peut être:

  • transitoire: l'élévation de la pression artérielle est observée sporadiquement, dure de plusieurs heures à plusieurs jours, se normalise sans l'utilisation de médicaments;
  • Labile: ce type d'hypertension appartient au stade initial de l'hypertension. En réalité, il ne s’agit pas encore d’une maladie, mais d’un état limite, car il se caractérise par des pics de pression insignifiants et instables. Il se stabilise indépendamment et ne nécessite pas l'utilisation de médicaments réduisant la pression artérielle.
  • Hypertension artérielle stable. Augmentation persistante de la pression à laquelle un traitement de soutien sérieux est appliqué.
  • critique: le patient a des crises périodiques d'hypertension;
  • Maligne: la pression artérielle est élevée, la pathologie progresse rapidement et peut entraîner de graves complications et la mort du patient.

Raisons

La tension artérielle augmente avec l'âge. Environ les deux tiers des personnes de plus de 65 ans souffrent d'hypertension artérielle. Après 55 ans, la pression artérielle est normale et le risque de développer une hypertension artérielle est de 90%. Puisqu'une augmentation de la pression artérielle est souvent constatée chez les personnes âgées, une telle hypertension «liée à l'âge» peut sembler naturelle, mais une pression artérielle élevée augmente le risque de complications et de mortalité.

Soulignez les causes les plus courantes d'hypertension:

  1. Maladie rénale,
  2. Hypodynamie ou immobilité.
  3. Les hommes ont plus de 55 ans, les femmes ont plus de 60 ans.
  4. Tumeur surrénale
  5. Effets secondaires des médicaments
  6. Augmentation de la pression pendant la grossesse.
  7. Hypodynamie ou immobilité.
  8. Le diabète sucré dans l'histoire.
  9. Augmentation du cholestérol sanguin (supérieure à 6,5 mol / l).
  10. Augmentation de la teneur en sel dans les aliments.
  11. Abus systématique de boissons alcoolisées.

La présence d’un seul de ces facteurs est une raison pour commencer à prévenir l’hypertension dans un avenir proche. La négligence de ces activités avec un degré de probabilité élevé conduira à la formation d'une pathologie sur plusieurs années.

Déterminer les causes de l'hypertension artérielle nécessite une échographie, une angiographie, un scanner, une IRM (reins, glandes surrénales, cœur, cerveau), des paramètres biochimiques et des hormones sanguines, ainsi que la surveillance de la pression artérielle.

Symptômes de l'hypertension artérielle

En règle générale, avant l'apparition de diverses complications, l'hypertension artérielle se manifeste souvent sans aucun symptôme et sa seule manifestation est une augmentation de la pression artérielle. Dans le même temps, les patients se plaignent à peine ou ne sont pas spécifiques, cependant, un mal de tête à l’arrière de la tête ou au front est régulièrement noté, parfois des vertiges et du bruit dans les oreilles peuvent être ressentis.

Le syndrome d'hypertension a les symptômes suivants:

  • Maux de tête pressants qui se produisent périodiquement;
  • Sifflement ou acouphènes;
  • Évanouissements et vertiges;
  • Nausée, vomissements;
  • "Mouches" dans les yeux;
  • Palpitations cardiaques;
  • Douleur pressante dans le coeur;
  • Rougeur de la peau.

Les signes décrits ne sont pas spécifiques et ne suscitent donc pas de suspicion chez le patient.

En règle générale, les premiers symptômes d'hypertension artérielle se manifestent après l'apparition de modifications pathologiques des organes internes. Ces signes sont de nature entrante et dépendent de la zone de la lésion.

On ne peut pas dire que les symptômes de l'hypertension chez les hommes et les femmes diffèrent de manière significative, mais en réalité, les hommes sont plus susceptibles à cette maladie, en particulier dans le groupe d'âge des 40 à 55 ans. Cela s'explique en partie par la différence de structure physiologique: les hommes, contrairement aux femmes, ont respectivement un poids corporel supérieur et le volume de sang circulant dans les vaisseaux est beaucoup plus élevé, ce qui crée des conditions favorables à l'hypertension.

Une complication dangereuse de l'hypertension artérielle est une crise hypertensive, une affection aiguë caractérisée par une augmentation soudaine de la pression de 20 à 40 unités. Cette condition nécessite souvent un appel en ambulance.

Des signes qui doivent absolument faire attention

Quels sont les signes à surveiller et consulter un médecin ou du moins, commencer à mesurer la pression de façon indépendante avec un tonomètre et la noter dans un journal de contrôle de soi:

  • douleur sourde dans le côté gauche de la poitrine;
  • troubles du rythme cardiaque;
  • douleur à l'arrière de la tête;
  • étourdissements et acouphènes occasionnels;
  • vision floue, des taches, "mouches" devant les yeux;
  • essoufflement à l'effort;
  • le bleu des mains et des pieds;
  • gonflement ou gonflement des jambes;
  • attaques d'étouffement ou d'hémoptysie.

Le degré d'hypertension artérielle: 1, 2, 3

Le tableau clinique de l'hypertension artérielle dépend du degré et du type de la maladie. Afin d'évaluer le niveau de lésions des organes internes résultant d'une pression artérielle toujours élevée, il existe une classification particulière de l'hypertension, composée de trois degrés.

Hypertension artérielle

L’hypertension est une affection d’un organe ou d’un vaisseau creux dans laquelle le fluide qu’elle contient crée une haute pression hydrostatique, qui viole leurs fonctions. L'hypertension artérielle (AH) est une forme courante de maladie vasculaire chez l'adulte.

Types d'hypertension

Selon l’organe touché, il existe plusieurs types d’hypertension, dont se manifestent souvent:

  • vasculaire;
    • artériel;
    • veineux;
    • portail - une haute pression est créée dans la veine porte (portail) dans laquelle le sang coule de l’estomac, de la rate et d’une partie de l’intestin;
    • rénovasculaire - affecte les artères rénales;
  • coeur
    • diastolique;
    • systolique
  • hémodynamique;
  • intracrânien;
  • intra-oculaire - glaucome;
  • parenchyme rénal;
  • endocrinien;
    • climatérique;
    • les surrénales;
    • dans les maladies de la glande pituitaire;
    • dans les maladies de la glande thyroïde;
  • intrapéritonéal;
  • pulmonaire;
  • hypertension dans les voies biliaires;
  • neurogène;
    • maladies du cerveau, de la moelle épinière;
    • pendant la grossesse;
    • surdosage d’éphédrine, de catécholamines, de prednisolone, d’utilisation de contraceptifs hormonaux.

L'hypertension artérielle est une forme courante d'hypertension chez l'adulte, causant un tel trouble qui affecte les vaisseaux sanguins dans les organes cibles, il y a une menace pour la vie. Les organes cibles comprennent le cœur, la rétine, le cerveau et les reins.

Caractéristiques de l'hypertension

L'hypertension artérielle est une condition du système circulatoire telle que la pression sanguine (BP) du sang dans la systole et la diastole dépasse la normale, ce qui est confirmé par plusieurs mesures.

La plage de pression normale comprend:

  • 120/80 mmHg st. - optimal;
  • 130/85 est la norme;
  • de 130 à 140 / 85-90 - appelé normale élevée.

L'AG se trouve dans les pays développés chez 30% des adultes. À partir de 65 ans, 50 à 65% des adultes deviennent hypertendus. Souffrez d'hypertension à 50 ans, principalement des hommes, et de 50 ans - principalement des femmes.

Types d'hypertension

Distinguer l'hypertension artérielle:

  • primaire (essentielle) ou hypertension artérielle - apparue en premier lieu, se développant sans raison apparente, elle représente jusqu'à 95% de tous les cas de la maladie;
  • secondaire (symptomatique) - une complication de la maladie sous-jacente, elle représente jusqu'à 5% des cas.

La pression systolique correspond à la réduction maximale des ventricules (systole). Plus les vaisseaux sont élastiques et propres, plus leurs parois compensent l'onde de choc qui se produit lors de la contraction.

La pression diastolique est la pression dans les vaisseaux au cours de la diastole, c’est-à-dire la relaxation du coeur. La différence entre les valeurs de la systole et de la diastole est appelée différence de pouls, elle est normalement comprise entre 40 et 55 mm Hg. Art., Est la pression à laquelle la valve aortique s'ouvre.

L'hypertension

L'hypertension, maladie hypertensive s'appelle l'hypertension essentielle.

Selon la classification de l'OMS, il existe trois degrés d'hypertension artérielle, se présentant sous la forme de:

  • souple - 140-159 / 90-100 mm Hg. st;
    1. limite - 140-150 / 90-94;
  • modéré - 160-179 / 100-109;
  • lourd - plus de 180 / plus de 110.

80% des patients présentent une hypertension modérée à modérée. Il existe également une hypertension maligne lorsque la diastole est supérieure à 120 mm Hg. st.

Si la systole est supérieure à 140 mmHg. Art., Et la diastole est inférieure à 90, alors l'hypertension est appelée isolée. La forme isolée survient le plus souvent après 65 ans et jusqu'à 50 ans dans 5% des cas.

La gravité des symptômes de l'hypertension et le niveau de mortalité dépendent du niveau d'augmentation de la pression artérielle. La gravité de la maladie augmente avec la pression artérielle.

En fonction de l'évolution de la maladie, il existe plusieurs étapes:

  • le premier est qu'il n'y a pas d'anomalies visibles, mais des anomalies de la diastole se retrouvent sur l'échographie du cœur;
  • la seconde, les lésions sont retrouvées dans les études;
    • coeur - un oreillette gauche élargie, le ventricule;
    • rein - pour augmenter la créatinine dans l'urine;
    • rétinien, cerveau - avec tomodensitométrie, rétrécissement des artérioles, pincement des artérioles avec les vaisseaux veineux les plus proches (croix auriculaire)
  • le troisième - des signes de pathologie fonctionnelle des organes cibles sont détectés:
    • hypertrophie cardiaque ventriculaire qui, dans le cas d’une hypertension artérielle, multiplie par 4 le risque de crise cardiaque;
    • reins - on trouve plus de 300 mg de protéines dans l'urine quotidienne, ce qui correspond à une protéinurie;
    • yeux - l’existence d’intersections atrio-veineuses provoque la stagnation du sang dans les veinules, ce qui provoque une hémorragie, un infarctus rétinien, qui, sous l’ophtalmoscope, ressemble à un morceau de coton («foyer de coton»), un gonflement du nerf optique avec un net saut de pression.

Causes de l'hypertension

Le plus souvent, il n'est pas possible d'identifier les raisons du développement de l'hypertension. Mais vous pouvez déterminer quels facteurs contribuent à l'apparition des symptômes de l'hypertension artérielle afin de trouver un moyen de les compenser.

Parmi les facteurs contribuant à l'hypertension, émettent:

  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins;
  • l'athérosclérose;
  • le diabète;
  • homocystéinémie;
  • insuffisance rénale;
  • complication de la grossesse;
  • l'âge;
  • étage;
  • préparations hormonales, poudre de réglisse, gouttes d'un rhume avec sympathomimétiques et autres médicaments.

L’une des causes de l’hypertension est la perte d’élasticité par les parois des vaisseaux sanguins. Cela signifie que les parois des artères n'atténuent pas les chocs avec lesquels le sang est libéré par les ventricules, et un tel mouvement intermittent pendant l'hypertension contribue à la destruction des organes cibles, provoquant des symptômes de maladies.

Les symptômes

L'HA peut être asymptomatique et le patient peut ne pas ressentir de pression accrue. Mais le plus souvent, l'hypertension artérielle développe des symptômes caractéristiques qui peuvent être éliminés avec un traitement approprié.

Les patients atteints d'hypertension artérielle notent qu'une crise d'hypertension artérielle commence soudainement, provoque une nette détérioration du bien-être et que cette affection s'accompagne d'une aggravation des symptômes:

  • mal de tête - souvent à l'arrière de la tête, dans lequel il est difficile pour une personne de même tourner la tête en raison d'une douleur accrue;
  • bruit (hum) dans la tête, les oreilles;
  • des vertiges;
  • battement de coeur;
  • transpiration;
  • la salivation;
  • douleur abdominale;
  • mouches en vue.

Traitement

Le traitement de l'hypertension artérielle consiste à prévenir la destruction d'organes. Il est donc nécessaire d'améliorer l'état des petits vaisseaux qui alimentent le cerveau, les reins, le cœur, la rétine en sang, afin de compenser cette situation dangereuse pour le corps.

Ces dernières années, des progrès importants ont été réalisés dans le traitement des maladies cardiovasculaires. Les patients atteints d'hypertension artérielle étaient capables de contrôler la pression artérielle, évitant ainsi les complications et prolongeant la vie.

La capacité d'améliorer la qualité de vie est améliorée si:

  • pharmacothérapie - accueil régulier tel que prescrit par un médecin;
    • les bêta-bloquants;
    • bloqueurs des canaux calciques;
    • les diurétiques;
    • Les inhibiteurs de l'ECA;
    • inhibiteurs du récepteur de l'angiotensine;
  • traitement non médicamenteux - cela doit être fait quotidiennement et traiter la mise en œuvre de chaque élément de manière non moins responsable que la prise de médicaments;
    • limiter le sel dans le régime à 2, 4 g;
    • contrôle du poids;
    • activité physique réalisable;
    • fruits riches en potassium dans le régime alimentaire pour reconstituer les réserves de cet élément macro nécessaire au cœur;
    • cesser de fumer.

Prévisions

Pour le pronostic de l'hypertension artérielle, non seulement la valeur absolue par laquelle la pression artérielle dépasse la norme est importante, mais également les maladies associées.

Un pronostic plus favorable pour l'hypertension du premier degré chez les patients de moins de 55 ans. Jusqu'à 20% augmente le risque de complications à partir de 55 ans, s'il existe de mauvaises habitudes, un taux de cholestérol élevé.

Le pronostic se détériore, le risque de complications augmente avec des lésions organiques importantes. Le risque le plus élevé de complications (30%), menaçant le pronostic vital, chez les patients souffrant de, sauf l'hypertension, le diabète, les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques.

Hypertension artérielle (hypertension): causes, signes, traitement, qu'est-ce qui est dangereux?

Avez-vous déjà entendu parler d'une maladie sans commencement? C'est l'hypertension artérielle. En effet, les personnes souffrant de cette maladie ne peuvent pas se rappeler quand et comment tout a commencé. C'est parce qu'il se développe d'une manière particulière. Mais les premières choses d'abord.

Encore une fois à propos de l'essentiel

Artériel est appelé pression artérielle dans les vaisseaux artériels d’une personne. Il y a:

  • Systolique (supérieur) - indique le niveau de pression artérielle au moment de la contraction du cœur.
  • Diastolique (inférieur) - indique le niveau de pression artérielle au moment de la relaxation du cœur.

120/80 mm Hg est considéré comme un nombre normal de pression artérielle (TA). Cela ne signifie pas qu'ils devraient toujours être comme ça. Les indicateurs peuvent augmenter ou diminuer en cas de stress physique et émotionnel, de changements climatiques ou de certaines conditions physiologiques. Une telle réaction de l'organisme est spécialement conçue par la nature pour une utilisation optimale des ressources de l'organisme. Il est seulement nécessaire de réduire le stress physique et psycho-émotionnel - la pression artérielle, régulée par différents systèmes (endocrinien, nerveux central et autonome, reins), revient à la normale. Si la pression artérielle est constamment élevée et si elle reste suffisamment longtemps, il y a de quoi penser sérieusement à votre santé.

Et tout tourne autour d'elle.

Hypertension, hypertension, hypertension artérielle - augmentation persistante de la pression artérielle, ce qui perturbe la structure et la fonction des artères et du cœur. Les scientifiques pensent que les performances changent même à 10 mm Hg. Art., Augmente le risque de développer des maladies graves. Surtout va au cœur, au cerveau, aux vaisseaux sanguins et aux reins. Ils sont appelés «organes cibles» car ils se prennent une balle dans la peau.

Les classifications modernes de l'hypertension artérielle reposent sur deux principes: le niveau de pression artérielle et les signes d'atteinte des organes cibles.

Classification de la pression artérielle

Selon cette classification, adoptée en 1999 par l’OMS, les indicateurs suivants sont classés dans la catégorie «standard» de la DA:

  1. Optimal - moins de 120/80 mm Hg. st.
  2. Normal - moins de 130/85 mm Hg.
  3. Normal élevé - 130-139 / 85-89 mm Hg

Et les indicateurs de l'hypertension artérielle sont classés par degrés:

  • 1 degré (l'hypertension est molle) - 140-159 / 90-99 mm Hg
  • 2 degrés (hypertension modérée) - 160-179 / 100-109 mm Hg
  • Grade 3 (hypertension grave) - 180 et plus / 110 et plus
  • Hypertension limite - 140-149 / 90 et moins. (Cela implique une augmentation épisodique de la pression artérielle suivie de sa normalisation spontanée).
  • Hypertension systolique isolée - 140 et plus / 90 et moins. (La pression artérielle systolique est augmentée, mais la pression artérielle diastolique reste normale).

Classification de l'hypertension artérielle

La classification recommandée par l'Organisation mondiale de la santé et la Société internationale de lutte contre l'hypertension (1993, 1996) est la suivante:

Stade I - il n'y a pas de changement dans les «organes cibles».

Stade II - les violations se produisent dans un ou plusieurs organes cibles et une crise hypertensive est possible.

Stade III - il y a des changements complexes dans les "organes cibles", augmente le risque d'accident vasculaire cérébral, de lésion du nerf optique, de crise cardiaque, d'insuffisance cardiaque et rénale.

À propos du primaire et du secondaire

Par genèse (origine) l'hypertension artérielle est

  1. Primaire (essentiel) - La pression artérielle augmente en l'absence d'une cause évidente.
  2. Secondaire (symptomatique) - une augmentation de la pression artérielle est associée à une maladie particulière et constitue l'un des symptômes.

L'hypertension artérielle de type essentiel survient dans 90 à 95% des cas. La cause directe de l'hypertension primaire n'a pas encore été identifiée, mais de nombreux facteurs augmentent considérablement le risque de développement. Ils nous sont tous très familiers:

  • Hypodynamie (mode de vie sédentaire);
  • Obésité (chez 85% des personnes ayant une masse corporelle importante, une hypertension essentielle est notée);
  • L'hérédité;
  • Taux élevé de cholestérol;
  • Carence en potassium (hypokaliémie);
  • Carence en vitamine D;
  • Sensibilité au sel (sodium);
  • Consommation excessive d'alcool;
  • Fumer;
  • Le stress.

Comme pour l'hypertension artérielle secondaire, la source du problème dans ce cas peut être identifiée, car l'hypertension est la conséquence de certains états pathologiques et de maladies associées à divers organes impliqués dans la régulation de la pression. Il est diagnostiqué chez des patients hypertendus dans 5 à 10% des cas.

Une hypertension symptomatique peut se développer pour des raisons rénales, cardiovasculaires, neurogènes, endocriniennes et médicinales.

Pyélonéphrite chronique, polykystose rénale, lésion athéroscléreuse des vaisseaux rénaux, lithiase urinaire, kystes, adhérences, tumeurs peuvent être à l'origine de l'hypertension artérielle rénale. L'athérosclérose aortique, l'insuffisance de la valve aortique provoquent une hypertension cardiovasculaire. La pression intracrânienne, les maladies inflammatoires du système nerveux central, la polynévrite contribuent au développement de l'hypertension neurogène.

Le système endocrinien se développe à la suite du syndrome de Conn, de la maladie de Itsenko-Cushing, de l'acromégalie, de l'hypothyroïdie, de l'hyperthyroïdie, de l'hyperparathyroïdie. Hypertension médicamenteuse associée à la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens, de contraceptifs, d’antidépresseurs, d’amphétamines.

Selon la cause du développement de l'hypertension secondaire, il existe un certain nombre de caractéristiques en termes de pression artérielle. Par exemple, dans le cas de maladies rénales, le diastolique augmente plus fortement, dans le cas de troubles du mouvement du sang dans les vaisseaux, dans le cas de lésions systoliques et, dans le cas de lésions des organes du système endocrinien, l'hypertension artérielle devient systolique et diastolique.

Hypertension pulmonaire

Augmentation de la pression impitoyablement sur le corps humain. La moindre défaillance de son système est lourde de complications hypertensives. Par exemple, au repos dans le tronc de l'artère pulmonaire, la pression ne doit pas dépasser 25 mm de mercure. st. Si l'indicateur est supérieur, nous parlons déjà d'hypertension de la circulation pulmonaire (on l'appelle aussi pulmonaire).

Elle a quatre diplômes:

  • I degré de LH - de 25 à 50 mm Hg.
  • Grade II LH - de 51 à 75 mm Hg
  • Grade III LH - de 76 à 110 mm Hg.
  • Degré IV de LH - plus de 110 mm Hg
  • Arrive aussi primaire et secondaire.

L’hypertension artérielle pulmonaire primitive, quant à elle, est une maladie très rare d’étiologie inconnue, survenant chez 0,2% des patients cardio-vasculaires.

La LH secondaire est due à des problèmes pulmonaires et cardiaques chroniques: thromboembolie pulmonaire aiguë et récurrente si elle concerne de petites branches de l'artère pulmonaire, bronchospasmes, bronchite, thrombose pulmonaire, maladie cardiaque mitrale, insuffisance cardiaque ventriculaire gauche, hypoventilation dans l'obésité, etc.

On pense que ce type d'hypertension se développe en raison d'un spasme vasculaire réflexe en réaction à une hypoventilation (respiration lente et lente) ou à une augmentation de la pression dans le système de l'oreillette gauche et des veines pulmonaires. Les facteurs mécaniques ne doivent pas être négligés: pression et fermeture des vaisseaux, épaississement de leurs parois dû à des défauts du septum auriculaire. L'hypertension en petit cercle complique les processus dans les régions cardiaques droites, qui sont à l'origine de l'insuffisance ventriculaire droite.

Symptômes de LH

  1. Essoufflement;
  2. La toux est improductive;
  3. L'angine de poitrine;
  4. Évanouissement;
  5. Gonflement (périphérique) sur les jambes.

Il devrait y avoir une petite digression importante. Si une personne subit soudainement un essoufflement en position horizontale (pendant le sommeil, par exemple), cela est probablement dû à une hypertension artérielle veineuse pulmonaire, car, en règle générale, ceci n'est pas observé dans l'hypertension artérielle pulmonaire.

Aujourd'hui, l'hypertension de la circulation pulmonaire est assez facilement diagnostiquée. Il est important de procéder à un traitement médicamenteux efficace de la maladie sous-jacente, et ce n'est qu'alors que la normalisation de la pression artérielle est possible.

Hypertension vasorénale

Hypertension vasorénale - hypertension secondaire due à une insuffisance de la circulation sanguine dans les reins due à une insuffisance des artères rénales. Ce type de maladie est détecté dans 1 à 5% des cas chez les patients hypertendus.

Les raisons peuvent être:

Sténose des artères rénales contre l'athérosclérose, provoquant une hypertension

  • Athérosclérose (dans 65 à 75% des cas d’hypertension artérielle vasculaire);
  • Dysplasie fibromusculaire;
  • Anévrisme de l'artère rénale (sa saillie);
  • Thrombose de l'artère rénale;
  • Compression des vaisseaux rénaux (de l'extérieur);
  • Lésion de l'artère rénale avec thrombose ultérieure.

En règle générale, l'hypertension rénovasculaire se développe inaperçue et progresse sur une longue période. L'hypertension artérielle est l'un de ses premiers signes. De plus, l'hypertension est stable et ne peut pas être traitée par un traitement conservateur. Les patients souffrent de maux de tête, de douleurs dans le cœur, se plaignent d'acouphènes, d'une lourdeur à la tête, d'une vision floue et de battements de cœur rapides. Plus tôt un diagnostic de haute qualité est effectué, plus le traitement sera couronné de succès. Il prévoit à la fois des médicaments efficaces et une intervention chirurgicale, en tenant compte de l'étiologie, de la prévalence et de la localisation de l'obstruction des artères rénales.

Hypertension diastolique

Nous savons que la pression artérielle basse (diastolique) est fixée au moment même où le cœur se détend. Dans le même temps, le muscle cardiaque est alimenté en sang. C'est pourquoi les gens appellent ce cœur de pression. En règle générale, les taux les plus bas correspondent aux taux les plus élevés, ce qui correspond dans une certaine mesure à l'hypertension artérielle. Il arrive que lorsque la pression artérielle systolique est normale, la diastolique soit élevée. Par exemple, 120/105. Une telle pression artérielle avec une différence entre 15 et 20 unités est appelée diastolique isolé.

Même lorsqu'ils sont identifiés, ils ne lui accordent que peu d'attention, car ils sont généralement habitués à se concentrer sur la pression artérielle systolique. L'hypertension artérielle diastolique isolée est très dangereuse car le cœur est en tension constante. Cela perturbe le flux sanguin, les parois des vaisseaux sanguins perdent leur élasticité, ce qui se traduit par la formation de caillots sanguins et des modifications du muscle cardiaque. Des taux élevés de tension artérielle diastolique sont souvent des symptômes de maladie rénale, du système endocrinien, de malformations cardiaques et de diverses tumeurs.

Si une personne a une pression artérielle diastolique supérieure à 105 mm Hg, le risque d’infarctus du myocarde est 5 fois plus élevé et l’accident vasculaire cérébral hémorragique est 10 fois plus élevé que chez les personnes ayant une pression artérielle normale inférieure. Chiffres impressionnants. Par conséquent, il est très important de consulter un médecin en temps utile pour commencer le traitement de ce type d'hypertension. Aujourd'hui, les médicaments permettent une consommation complète de médicaments, car la pilule miracle de cette maladie n'a pas encore été inventée.

Le monde de l'enfance sous pression

Malheureusement, l'hypertension artérielle et les maladies infantiles. Selon diverses sources, sa prévalence serait de 3 à 25%. Si l'hypertension artérielle est rare au cours des premières années de la vie, les indicateurs de l'adolescence diffèrent déjà peu de ceux de l'adulte. Le plus souvent, il s'agit de l'hypertension artérielle secondaire, signalant les défaillances de l'organisme d'un enfant. Il convient de noter que la pathologie rénale prévaut.

Si un enfant ne souffre d'aucune maladie susceptible de provoquer une hypertension symptomatique, je considère alors que l'hypertension artérielle est essentielle. Son étiologie est principalement associée à l'hérédité.

Les facteurs de risque sont également:

  1. Caractéristiques personnelles de l'enfant (méfiance, anxiété, peur, tendance à la dépression);
  2. Stress psycho-émotionnel constant (conflits à l’école, en famille);
  3. Caractéristiques des processus métaboliques du corps;
  4. Augmentation du poids corporel;
  5. L'hypodynamie;
  6. Fumer;
  7. Etat de l'environnement.

Si le traitement est commencé à l’heure, l’hypertension primaire se termine par un rétablissement absolu.

Les parents devraient accorder une attention accrue aux enfants. Sur une longue période d'hypertension peut ne pas être ressenti. Aucun enfant ne se plaint de sa condition physique, pas une seule manifestation d’indisposition ne devrait passer inaperçue. Il est très important de mesurer la pression artérielle de temps en temps. Les indicateurs suivants sont considérés comme normaux:

  • Nouveau-nés - 60-96 / 40-50mm Hg;
  • 1 an - 90-112 / 50-74 mm Hg;
  • 2-3 ans - 100-112 / 60-74 mm Hg;
  • 3-5 ans - 100-116 / 60-76 mm Hg;
  • 6-9 ans - 100-122 / 60-78 mm Hg;
  • 10-12 ans - 100-126 / 70-82 mm Hg;
  • 13-15 ans - 110-136 / 70-86 mm Hg

Si la pression artérielle diffère de la norme, il est nécessaire de consulter un cardiologue. Il va certainement prescrire un examen complet, donnera les conseils nécessaires sur le régime alimentaire, un traitement non médicamenteux pour prévenir les maladies graves à l'avenir.

Premières cloches

Parlons des symptômes courants de l'hypertension artérielle. Beaucoup justifient très souvent leur indisposition par la fatigue et le corps donne déjà des signaux complets pour que les gens soient enfin attentifs à leur santé. Jour après jour, en détruisant systématiquement le corps humain, l'hypertension artérielle entraîne de graves complications et conséquences. Une crise cardiaque soudaine ou un accident vasculaire cérébral inattendu est, hélas, une tendance triste. L'hypertension artérielle non diagnostiquée peut "tuer tranquillement" une personne.

Les chiffres ci-dessous vous font vous demander. Pour les personnes hypertendues:

Les lésions vasculaires des jambes se produisent 2 fois plus souvent.

Les accidents vasculaires cérébraux se produisent 7 fois plus souvent.

C'est pourquoi il est très important de consulter un médecin si vous êtes concerné:

  1. Maux de tête fréquents;
  2. Des vertiges;
  3. Sensations lancinantes dans la tête;
  4. "Mouches" dans les yeux et bruits dans les oreilles;
  5. Tachycardie (palpitations cardiaques);
  6. Douleur dans le coeur;
  7. La nausée et la faiblesse;
  8. Puffiness des membres et gonflement du visage le matin;
  9. Engourdissement des membres;
  10. Anxiété inexpliquée;
  11. Irritabilité, obstination, jetant d'un extrême à l'autre.

À propos, l'hypertension, en effet, laisse une empreinte sur le psychisme humain. Il existe même un terme médical spécial «de nature hypertonique». Par conséquent, si une personne devient soudainement difficile à communiquer, n'essayez pas de le modifier pour le mieux. La raison réside dans la maladie à traiter.

Il faut se rappeler que l'hypertension, à laquelle on ne prête pas l'attention qui convient, peut raccourcir considérablement la durée de la vie.

Comment vivre et plus longtemps?

Il est nécessaire de commencer le traitement de l'hypertension artérielle par des changements de mode de vie et un traitement non médicamenteux. (Le syndrome de l'hypertension secondaire constitue une exception. Dans de tels cas, le traitement de la maladie est également indiqué, le symptôme étant l'hypertension).

Il faut maintenant noter une nuance significative. Tous les aspects de la thérapie non pharmacologique, qui seront discutés plus en détail, concernent la prévention secondaire de l'hypertension artérielle. Il est recommandé aux patients ayant déjà reçu un diagnostic d'HA afin de prévenir l'apparition de complications. Si vous ne souhaitez pas rejoindre les rangs des patients atteints d'hypertension artérielle, il vous suffit de faire de la prévention primaire, qui implique la prévention de cette maladie insidieuse et inclut toutes les mêmes approches de traitement non médicamenteux.

Activité physique quotidienne modérée

Il est prouvé qu'un exercice régulier réduit la pression artérielle systolique et diastolique de 5 à 10 mm Hg. st. Essayez d'étudier au moins 3 fois par semaine pendant 30 à 45 minutes. Il ne s’agit pas de séances d’entraînement épuisantes. Vous pouvez marcher, nager dans un étang ou une piscine, faire du vélo ou même simplement travailler dans le jardin pour votre plaisir. Ces activités agréables soutiennent le système cardiovasculaire, stimulent les processus métaboliques et aident à réduire le cholestérol.

Régime de travail et de repos favorable

Très souvent, les médecins recommandent d’alterner effort physique et périodes de relaxation et de relaxation. Lire votre littérature préférée, écouter de la musique agréable, une journée de sommeil supplémentaire peut apporter de nombreux avantages. Si le régime est observé, la normalisation des fonctions du système nerveux et des réactions vasculaires a lieu.

Cesser de fumer et de l'alcool

Pour une raison quelconque, l'exemple d'un cheval pauvre, qui meurt d'une goutte de nicotine, fait que très peu de personnes se retrouvent avec une autre bouffée. Mais cette passion détruit effectivement le corps. À partir de la nicotine, le cœur commence à battre à un rythme accéléré, ce qui entraîne un spasme des vaisseaux sanguins. Cela complique grandement le travail d'un organe vital. Les fumeurs risquent deux fois plus de mourir de problèmes cardiovasculaires. Cette dépendance augmente considérablement le risque d'athérosclérose. Même si la tension artérielle est revenue à la normale, les personnes qui continuent à fumer présentent toujours un risque accru de maladie coronarienne. Se séparer de cette habitude est un must!

Vous devriez reconsidérer leur attitude face à l'alcool. Il y a une vue "apaisante" que sa réception dilate les vaisseaux sanguins. En effet, pendant une courte période, cela se produit, mais ensuite leur spasme est long. Ce "jeu de vaisseaux" pour l'expansion - le rétrécissement complique considérablement le travail des reins. Ils commencent à filtrer et à purifier le sang des produits nocifs du métabolisme. Pensez-vous que cela vaut la peine de risquer votre santé?

Normalisation du poids

Vous devez le suivre! Les scientifiques ont démontré une relation étroite entre l'augmentation de la pression artérielle et le surpoids. Il s’avère qu’avec la perte de 5 kilogrammes de tension artérielle systolique, il est réduit de 5,4 mm Hg. Art., Et diastolique - 2,4 mm Hg. st. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de sel, de lipides et de glucides facilement digestibles. Dans le régime alimentaire devrait être plus de légumes et de produits laitiers à faible teneur en matières grasses.

Normaliser le poids de deux manières:

  1. Réduire l'apport calorique;
  2. Augmenter les coûts d'énergie.

Si le traitement non pharmacologique s'avère inefficace, il est complété par un traitement médicamenteux.

C'est important! Selon les résultats des diagnostics préliminaires, seul un médecin peut prescrire un médicament qui aidera à réduire la pression et aura un effet bénéfique sur les facteurs de risque. Le principe médical de Nolinocere («ne pas nuire») est également pertinent pour ceux qui tentent de prendre des initiatives pharmacologiques.

Traitement médicamenteux de l'hypertension

Diurétiques (diurétiques)

Les diurétiques recommandés pour l'hypertension comprennent:

  • Hypothiazide;
  • Indapamide;
  • Indapamide retard;
  • Le xypamide;
  • Triamteren.

Ces médicaments se sont révélés être des médicaments très efficaces ayant un effet positif sur le système cardiovasculaire et facilement tolérés par les patients. Le plus souvent, c’est avec eux que l’hypertension commence à être traitée, à condition qu’il n’y ait pas de contre-indication sous forme de diabète et de goutte.

Ils augmentent la quantité d'urine excrétée par le corps, ce qui élimine l'excès d'eau et de sodium. Les diurétiques sont souvent prescrits en association avec d'autres médicaments qui abaissent la tension artérielle.

Alpha bloquants

  • La joxazosine;
  • La prazosine;
  • Térazosine.

Les médicaments ont un degré de tolérance élevé. Ils ont un effet bénéfique sur le profil lipidique du plasma sanguin, n'affectent pas la glycémie, ne font pas baisser la pression artérielle sans augmentation significative du rythme cardiaque, mais ils ont un effet secondaire très important. Le soi-disant effet de la première dose, lorsque des vertiges et une perte de conscience sont possibles lors du passage d'une position horizontale à une position verticale. Pour éviter l'hypotension orthostatique (c'est ce que cette affection s'appelle) lors de la première prise d'alpha-bloquants, il est nécessaire d'annuler d'abord les diurétiques, de prendre le médicament à la dose minimale et d'essayer de le faire avant d'aller au lit.

Bêta-bloquants

  • Aténolol;
  • Le bétaxolol;
  • Bisoprolol;
  • Le carvédilol;
  • Métoprolol;
  • Nadolol;

Tous ces médicaments sont très efficaces et sans danger. Ils bloquent l'influence du système nerveux sur le cœur et réduisent la fréquence de ses contractions. En conséquence, le rythme cardiaque ralentit, il commence à travailler de manière plus économique, la pression artérielle diminue.

Inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ACE)

  • Le captopril;
  • Le périndopril;
  • Le ramipril;
  • Trandolapril;
  • Le fozinopril;
  • Enalapril

Ces médicaments ont un haut degré d'efficacité. Ils sont bien tolérés par les patients. Les inhibiteurs de l'ECA préviennent la formation de l'angiotensine II, une hormone provoquant une vasoconstriction. De ce fait, les vaisseaux sanguins périphériques se dilatent, le cœur devient plus léger et la pression artérielle diminue. Lors de la prise de ces médicaments réduit le risque de néphropathie sur fond de diabète sucré, changements morphofonctionnels, ainsi que la mort chez les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque.

Antagonistes de l'angiotensine II

  • Valsartan;
  • L'irbésartan;
  • Le candésartan;
  • Losartan.

Ce groupe de médicaments vise à bloquer l’angiotensine II susmentionnée. Ils sont prescrits dans les cas où il est impossible de traiter des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, car les médicaments présentent des caractéristiques similaires. Ils neutralisent également l'effet de l'angiotensine II sur les vaisseaux sanguins, contribuent à leur expansion et abaissent la pression artérielle. Il est à noter que ces médicaments dépassent parfois l'efficacité des inhibiteurs de l'ECA.

Antagonistes du calcium

  • Le vérapamil;
  • Le diltiazem;
  • La nifédipine;
  • Norvask;
  • Plendil.

Tous les médicaments de ce groupe dilatent les vaisseaux, augmentent leur diamètre et empêchent le développement des accidents vasculaires cérébraux. Ils sont très efficaces et facilement tolérés par les patients. Ils possèdent une gamme suffisamment étendue de propriétés positives avec une petite liste de contre-indications, ce qui permet de les utiliser activement dans le traitement de l'hypertension chez les patients de différentes catégories cliniques et groupes d'âge. Dans le traitement de l'hypertension, les antagonistes du calcium sont les plus demandés en traitement d'association.

En cas d'hypertension artérielle, les méthodes de traitement non pharmacologiques doivent être strictement observées, l'utilisation quotidienne d'antihypertenseurs et la pression artérielle doivent être mesurées.

Pas de «répit» en thérapie: dès que la pression atteint à nouveau des niveaux élevés, les organes cibles seront à nouveau vulnérables et le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral augmente. Le traitement n'est pas limité à un cours. Il s’agit d’un processus long et progressif. Vous devez donc faire preuve de patience et suivre scrupuleusement les recommandations des experts. Le monde recommencera alors à jouer avec des couleurs vives et à être rempli de nouveaux sons qui affirment la vie.

De Plus, Lisez Les Navires

Pourquoi les capillaires éclatent

Le système capillaire est l’un des systèmes les plus importants du corps humain. Grâce à elle, chaque cellule du corps est alimentée en nutriments et en oxygène. Tous les organes importants - le cœur, le cerveau, la peau, les muscles ne peuvent pas fonctionner sans le travail du réseau vasculaire.

Yeux d'uvéite - quel type de maladie, photo, causes, symptômes et traitement

L'uvéite est un concept général désignant l'inflammation de différentes parties de la choroïde (iris, corps ciliaire, choroïde).

Obstruction de la sortie veineuse

Le corps humain est un mécanisme complexe dont le fonctionnement normal serait impossible sans le travail précis du cerveau. Sous l'influence de facteurs externes ou internes, des défaillances dans le travail d'un organe sont souvent constatées.

Insuffisance cérébrale: aspects modernes du diagnostic et du traitement

Insuffisance organique cérébrale résiduelle (РОН) - pathologie, qui est le résultat de déviations du système nerveux de l'enfant, qui se sont développées dans l'utérus ou après la naissance.

Hydrocéphalie cérébrale modérée

Hydrocéphalie - une maladie dans laquelle une quantité excessive de liquide céphalo-rachidien s'accumule dans les espaces du cerveau. Un diagnostic précoce et un traitement rapide de l'hydrocéphalie peuvent améliorer la qualité de vie des patients.

Dystonie neurocirculatoire: causes, signes, types, traitement

De toute évidence, les nombreuses appellations du syndrome de la dystonie neurocirculatoire (MNT) sont identiques: une régulation végétative altérée des organes primaires réduit la qualité de vie, à partir de l'enfance ou de l'adolescence, donc la NDC est considérée comme une maladie de «jeune».