Chaque personne au moins une fois dans sa vie a senti l'engourdissement des doigts. Si cela s'est produit une fois, vous ne devriez pas paniquer, mais si cela se produit souvent, faites attention au problème. Les engourdissements accidentels à court terme présentent rarement un risque grave pour la santé, mais les accidents permanents parlent du développement d’une pathologie, d’une maladie plus grave.

Pourquoi la main gauche est-elle engourdie?

Toutes les personnes ne prêtent pas attention aux picotements au bout des doigts, si l’une d’entre elles commençait à se contracter, à s’engourdir, à se gratter ou à se plaindre. Une telle condition devrait obliger une personne à déterminer la cause, en particulier si toute la main gauche devient engourdie. Les principales sources de ce phénomène incluent:

  1. Troubles de la nature pathologique de la colonne vertébrale. Les processus dégénératifs-dystrophiques dans la région cervicale, l'amincissement des disques intervertébraux, les traumatismes, les charges dynamiques ou statiques prolongées sur la vertèbre peuvent provoquer un engourdissement des doigts de la main gauche.
  2. Longue posture inconfortable, qui entraîne une surcharge de la musculature de la colonne vertébrale (souvent pendant la grossesse). Pour cette raison, il existe des crampes à court terme qui affectent les terminaisons nerveuses à proximité.
  3. Maladie ischémique du cerveau et de la colonne cervicale.
  4. Facteurs émotionnels, stressants et psychologiques.

Quel engourdissement des mains

La douleur dans la main gauche est différente des symptômes d'engourdissement. Ce dernier se produit plus souvent le matin après le sommeil ou la nuit. Les principales manifestations d'engourdissement des doigts sont:

  • sensibilité réduite de l'individu ou de tous les doigts;
  • faiblesse musculaire transitoire;
  • "La chair de poule", brûlant sur la peau;
  • picotements dans les doigts.

Pourquoi tes doigts sont engourdis?

La cause la plus fréquente est la compression du plexus neurovasculaire. Cela provoque un engourdissement des doigts car le trophisme et la conduction nerveuse sont perturbés, le débit sanguin se détériore ou ralentit, la nutrition des tissus et la perte de sensation se produisent. Cela crée le sentiment que les doigts n'obéissent plus, sont enlevés, affaiblis. En règle générale, les causes de cette condition sont les suivantes:

  1. Si vous jetez votre main gauche sur le dossier d’une chaise et restez assis longtemps dans cette position. Il se produit un pincement des vaisseaux sanguins et des nerfs, ce qui entraîne un dysfonctionnement de l'irrigation sanguine du membre (la main devient engourdie).
  2. Le bras prolongé reste au-dessus du niveau de la poitrine, ce qui entraîne un écoulement de sang.
  3. La bandoulière du sac, le sac à dos est également capable de perturber l'apport sanguin à la main.
  4. Givre sévère, qui conduit à un rétrécissement des artères.

Petit doigt

Dans la plupart des cas, l'engourdissement du petit doigt gauche parle de problèmes cardiaques: syndrome coronarien aigu, insuffisance cardiaque chronique. Avec des manifestations fréquentes d'engourdissement du petit doigt gauche, on devrait contacter la cardiologie pour vérifier le fonctionnement du coeur. Cela laissera du temps pour identifier les maladies possibles et commencer le traitement en temps opportun.

Le petit doigt de la main gauche devient muet avec la tension prolongée des muscles de la main, le système musculaire de la colonne vertébrale supérieure. En règle générale, il existe un pincement des terminaisons nerveuses dû à la rotation de la colonne cervicale et à son asymétrie. Ces symptômes sont caractéristiques de l'atteinte de la vertèbre lombaire. Un engourdissement du petit doigt gauche peut indiquer un processus pathologique dans lequel un disque intervertébral est éjecté dans le canal rachidien, mais ne viole pas l'intégrité de l'anneau fibreux. C'est l'une des étapes de l'ostéochondrose, qui peut évoluer en une hernie intervertébrale.

Index

L'engourdissement de ce doigt est causé par des troubles endocriniens, tels que le diabète sucré ou d'autres types de maladies métaboliques. La cause peut être des blessures (fractures, fissures), une inflammation des articulations. Si des processus pathologiques se produisent dans le plexus nerveux brachial, cela peut entraîner non seulement un engourdissement, mais également une violation de la fonction de flexion-extenseur du doigt et parfois de la main.

Les violations de la sensibilité de l'index entraînent des modifications dégénératives des vertèbres cervicales, des muscles et des disques intervertébraux. Ces raisons sont accompagnées d'une douleur à l'avant-bras, d'une faiblesse musculaire du bras. Un engourdissement de l'index survient chez les personnes qui, pour des raisons professionnelles, sont soumises à des efforts prolongés sur les doigts et la partie supérieure de la colonne vertébrale.

Causes d'engourdissement dans les doigts

Informations générales

Si un engourdissement des doigts se produit, ce symptôme provoque bien sûr une gêne. Mais comme il est tout à fait possible de le tolérer, très souvent les gens ignorent l’engourdissement du bout des doigts pendant longtemps. Mais une telle approche est inacceptable, car cette caractéristique peut indiquer le développement de maladies désagréables. Le plus souvent, cependant, cette perte de sensibilité est due à des causes courantes. Mais pour ce qui est des maladies susceptibles de provoquer de telles manifestations, vous devez tout de même savoir comment prendre des mesures rapides et fournir un traitement adéquat.

Quel pourrait être l'engourdissement des doigts?

Si les doigts des mains deviennent engourdis, les causes de ce phénomène peuvent ne pas être liées au développement de la maladie ou être dues à des maladies. Les causes naturelles suivantes d’engourdissement des mains sont identifiées:

  • hypothermie sévère;
  • long séjour dans une position inconfortable pendant le sommeil;
  • l'influence des produits chimiques - métaux lourds, drogues, alcool.

Pour ces raisons, les orteils peuvent devenir engourdis.

Causes associées au développement de pathologies:

  • Syndrome de tunnel - syndrome du tunnel du coude, syndrome du canal carpien.
  • Maladies auto-immunes - sclérodermie, syndrome de Guillain-Barré.
  • Autres maladies - anémie, troubles métaboliques (diabète, etc.), carence en vitamines, maladies infectieuses (diphtérie), maladies nerveuses progressives, spondylose de la colonne cervicale, état dépressif.

Il est important de se rappeler que l’engourdissement des doigts sur les mains recouvre progressivement tout le membre ou même un côté du corps - c’est la raison pour laquelle il est urgent de consulter un médecin. Ces signes peuvent indiquer qu'un accident vasculaire cérébral se développe.

Engourdissement non associé à la maladie

Si le bout des doigts des mains devient engourdi, les causes de cette affection peuvent être liées à la physiologie, raison pour laquelle vous devez être extrêmement attentif à l'état du corps. Presque toutes les personnes ont ressenti le sentiment de ne pas se sentir les mains lorsque les deux membres ou l’un des membres étaient serrés dans un rêve. C'est-à-dire que si le pinceau "s'est endormi", les doigts deviennent engourdis. Mais vous n'avez besoin que de quelques minutes pour maintenir votre main dans une position normale et serrer activement le poing pour éliminer cette affection. Au début, une sensation de picotement sera ressentie et un engourdissement disparaîtra progressivement.

Une perte temporaire de sensibilité est tout à fait possible si vous restez longtemps à l’extérieur par temps glacial ou si vous gardez les mains dans l’eau. Cependant, si cela se répète régulièrement ou si un engourdissement dû au froid n'est caractéristique que pour une certaine partie du corps (par exemple, un seul doigt devient engourdi), il y a lieu de suspecter le développement d'une pathologie.

L'engourdissement d'un doigt est justifié lorsqu'il s'agit de porter un anneau trop près.

Syndromes de tunnel

Ce sont des conditions pathologiques caractérisées par une perte de sensibilité.

Syndrome du canal carpien (syndrome du canal carpien)

Cette condition est une conséquence de la compression du nerf médian, qui passe à travers le poignet. En règle générale, ce syndrome se développe chez les personnes engagées dans certains types d'activités au cours desquelles elles doivent plier les bras autour des poignets. Ce sont des emballeurs, des musiciens, ceux qui travaillent beaucoup à l'ordinateur, etc.

Probablement le développement de ce syndrome après avoir subi des blessures, des opérations, avec un œdème chez les femmes enceintes, avec l'obésité. Les principaux symptômes de cette maladie sont une sensation de brûlure, un engourdissement, des picotements à l'index, au pouce et au majeur. Il arrive que de telles sensations couvrent tout le pinceau.

L'homme se sent pire la nuit. Avec une compression prolongée, les muscles s'affaiblissent et des lésions nerveuses permanentes se produisent.

Dans le processus de diagnostic, le médecin est guidé par les plaintes du patient, ainsi que par les résultats de l'IRM, de l'électromyographie, etc. Le traitement implique l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires, l'utilisation de pneus au niveau du poignet. Dans certains cas, les muscles et les nerfs sont libérés par des méthodes chirurgicales.

Il est important de consulter un médecin lorsque les premiers symptômes apparaissent, car de telles maladies des doigts peuvent éventuellement conduire à une invalidité.

Syndrome du tunnel ulnaire

Cette condition provoque une atteinte du nerf cubital du coude au poignet. Le plus souvent, cette condition se manifeste pour les raisons suivantes:

  • déformations de l'articulation du coude chez les personnes souffrant d'arthrose et d'arthrite;
  • traumatisme subi;
  • l'habitude de s'appuyer constamment sur les coudes quand une personne se repose ou travaille;
  • hématomes étendus dans les troubles sanguins;
  • la présence d'un implant sous-cutané pour la contraception;
  • les tumeurs;
  • échec de perforation de la veine lorsque le patient reçoit un compte-gouttes et que du sang est prélevé pour analyse;
  • épuisement, qui s'accompagne d'une perte de muscle et de masse grasse;
  • raisons inexpliquées.

Les principaux signes du syndrome du coude sont des picotements, des brûlures, un engourdissement du petit doigt et de l'annulaire. Si la maladie progresse, le patient se plaint de douleurs et d'une faiblesse des doigts. Ses muscles sont épuisés, il devient difficile de manipuler son bras.

Le syndrome du tunnel du coude est également lié à une particularité: lorsqu'une personne cache une brosse dans la poche de son pantalon, son petit doigt reste sur le bord de sa poche.

Le médecin établit un tel diagnostic, guidé par les plaintes du patient. Initialement, les causes courantes de lésions nerveuses sont exclues, un examen par IRM ou par rayons X est effectué. Le spécialiste demande au patient le traumatisme transféré ou la chirurgie.

Si un engourdissement est noté, même insignifiant, il est conseillé au patient de maintenir constamment son bras dans une position redressée et de le faire même en rêve. Pour fixer le membre dans cette position, utilisez des pneus souples. À condition que ces méthodes soient inefficaces et que la faiblesse augmente, il est nécessaire de procéder à un traitement chirurgical.

Maladie de Raynaud

Le phénomène dit de Raynaud peut être divisé en primaire et secondaire. Le premier se manifeste sans causes ni maladies spécifiques. La seconde, en règle générale, est une conséquence de maladies auto-immunes systémiques (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé, etc.). Cela peut également être dû à des vibrations dans la production.

Le syndrome de Raynaud primaire se développe le plus souvent chez les jeunes femmes. Dans cette maladie, les symptômes suivants apparaissent:

  • les doigts et les orteils deviennent engourdis;
  • la couleur du bout des doigts change - au début, ils virent au blanc, puis au bleu, puis au rouge;
  • les changements à court terme sont notés après l'hypothermie ou le stress émotionnel;
  • avec les vibrations, les doigts les plus exposés (par exemple, les pouces) peuvent devenir engourdis.

Si la maladie primaire de Raynaud est diagnostiquée chez une personne, celle-ci ne constitue pas une menace pour la vie et la santé. Il est important de protéger les membres du froid, pour éviter le stress, les vibrations.

Pour exclure la forme secondaire de la maladie, il est nécessaire de consulter un médecin. La maladie de Raynaud est généralement diagnostiquée sur la base des plaintes du patient. Cependant, si des douleurs sévères le gênent et que des changements marqués sont constatés, des méthodes de diagnostic supplémentaires sont utilisées. En particulier, pour exclure un caillot sanguin, une étude du cœur est en cours et une étude de la conduction nerveuse est également en cours. Les processus auto-immuns vous permettent de définir un test sanguin.

Le traitement des formes secondaires implique le traitement de la maladie sous-jacente. Il est également important d'arrêter complètement de fumer. Appliquez des bloqueurs des canaux calciques. En cas de maladie grave, une intervention chirurgicale est effectuée.

L'anémie

Pour les personnes modernes, l'anémie est une affection très courante. Cette pathologie se manifeste par divers symptômes qui permettent souvent de suspecter d'autres maladies. Chez les personnes atteintes d'anémie, il est inférieur à la normale. teneur en hémoglobine sanguine. Dans certains cas, l'hémoglobine reste normale, mais le corps manque de fer. Cette condition est définie comme une carence en fer latente (cachée).

L'anémie et la carence en fer se manifestent par les symptômes suivants:

  • les doigts des membres deviennent engourdis;
  • faiblesse, peau pâle et muqueuses;
  • l’apparence d’aversion pour la viande et le désir de manger des aliments non comestibles;
  • période prolongée retenue température subfébrile;
  • détérioration des cheveux, des ongles;
  • peau inquiète démangeaisons.

Selon les normes, l'hémoglobine chez un homme en bonne santé de 20 à 60 ans devrait être de 137 g / l et plus. Chez les femmes, l'hémoglobine ne devrait pas être inférieure à 122 g / l.

Afin de déterminer si une personne souffre d'une carence en fer, le taux de ferritine dans le sang est déterminé lors de tests de laboratoire.

Si l'anémie a été diagnostiquée, des suppléments de fer sont nécessaires pour reconstituer les réserves de ce métal dans le corps. Ce médicament Sorbifer Durules, Ferretab.

Sclérodermie

Il s’agit d’une maladie auto-immune grave, lorsque les parois des vaisseaux sanguins, de la peau et des organes internes se densifient progressivement, perdent de leur élasticité et cessent d’exercer leurs fonctions. La sclérodermie n'est pas une maladie héréditaire, mais les proches d'une personne atteinte de cette maladie sont toujours plus susceptibles de tomber malades.

Dans la plupart des cas, la maladie se développe chez les femmes d'âge moyen - dans les 30 à 50 ans. Causes actuellement inconnues de la sclérodermie.

Les signes suivants de sclérodermie se manifestent:

  • le resserrement de la peau se produit, il commence par les doigts;
  • engourdissement et fourmillements dans les doigts;
  • les rides du visage disparaissent;
  • il y a des taches claires et sombres sur la peau;
  • les zones compactées brillent;
  • de petites hémorragies ponctuées apparaissent sur la peau;
  • douleurs articulaires et musculaires;
  • Le phénomène de Raynaud est noté;
  • inquiet de l'essoufflement, aggravation de l'insuffisance respiratoire;
  • la digestion est cassée;
  • la vision se détériore;
  • un homme a la respiration sifflante, il a du mal à ouvrir grand la bouche.

Diagnostiquer la sclérodermie peut être visuellement. Mais pour le diagnostic, prescrire un test sanguin général biochimique, ainsi qu'une analyse des auto-anticorps.

Si le diagnostic est incertain, une biopsie est effectuée sur la zone du corps touchée.

Un traitement symptomatique est effectué pour soulager les principaux symptômes de la maladie.

Ils prescrivent des médicaments anti-inflammatoires, dissolvants, ainsi que des stéroïdes, des laxatifs, etc. De plus, il est important de suivre un régime alimentaire équilibré, d'arrêter de fumer et de prendre de l'alcool. Vous ne pouvez pas travailler par temps froid, vous avez besoin de temps pour gérer tous les ulcères et les lésions cutanées.

Un engourdissement des doigts associé à des lésions nerveuses peut être provoqué par toute maladie associée à des processus auto-immuns. Par conséquent, dans de tels cas, vous devez consulter un rhumatologue.

Des sensations parfois désagréables dans les doigts provoquent des problèmes psychologiques Par conséquent, s’il n’ya pas que ce symptôme, mais aussi d’autres (transpiration, augmentation du rythme cardiaque, insomnie, irritation, etc.), vous devez contacter un spécialiste. Après tout, un état dépressif nécessite un traitement approprié.

Syndrome de Guillain-Barré

Il s'agit d'une inflammation aiguë des nerfs et des racines nerveuses, entraînant une altération de la fonction tactile et motrice. En règle générale, lorsque les doigts deviennent engourdis et que des picotements se font sentir, cela indique l'apparition de la maladie. En outre, les signes du syndrome de Guillain-Barré sont:

  • douleur douloureuse et lancinante aux cuisses, aux fesses, au dos;
  • rythme cardiaque trop fréquent ou trop rare;
  • essoufflement;
  • difficulté à parler et à avaler;
  • faiblesse des membres, immobilité possible.

En règle générale, ces symptômes commencent à gêner une personne après des infections virales respiratoires aiguës ou des troubles digestifs.

Un processus auto-immun se développe, il est aigu et le patient tombe aussi malade que possible après 2-4 semaines. Ensuite, les symptômes disparaissent progressivement.

Il est très important de mener une rééducation adéquate après la disparition de l'inflammation auto-immune. Le processus de récupération est long, cela peut prendre plusieurs mois.

Si le processus est difficile, la mort peut survenir en raison de l'arrêt de la respiration ou d'autres troubles graves. Cependant, dans la plupart des cas, une personne a une chance normale de récupérer complètement son corps.

Effet de l'alcool

Chez les personnes qui abusent de l'alcool, il existe une neuropathie - des lésions nerveuses. Cette condition est définie par un terme spécial - neuropathie alcoolique.

Une fois dans le corps, l’éthanol perturbe l’absorption des protéines, des folates et de la thiamine. De plus, les dérivés de l'éthanol contribuent à la destruction des cellules nerveuses. Des anomalies hépatiques peuvent affecter la transmission neuromusculaire. C'est pourquoi les amateurs d'alcool deviennent souvent engourdis.

Empoisonnement par des produits chimiques et des métaux lourds

Si une personne est forcée de travailler dans une entreprise dans laquelle les effets nocifs des produits chimiques sont constatés, elle risque également de présenter au fil du temps des symptômes désagréables. Nous parlons de ceux qui travaillent dans la construction, les entreprises métallurgiques, dans les ateliers de l'industrie chimique. Ils entrent souvent en contact avec des substances dangereuses. Par conséquent, un engourdissement des doigts est souvent dû à un contact avec le plomb, le thallium, l'arsenic, le mercure, des solvants, etc.

De plus, dans de tels cas, des difficultés de respiration et de digestion peuvent se développer, des troubles de la conscience sont probables. Si de tels signes apparaissent après le contact avec des produits chimiques, vous devez contacter immédiatement un médecin.

Des médicaments

Un engourdissement des doigts est possible après l’utilisation de certains médicaments. C'est un médicament contre la tuberculose. L'isoniazide, un agent antitumoral, la vincristine, un certain nombre de médicaments contre le sida, des composés de l'or, du métronidazole. En règle générale, ces effets secondaires sont indiqués dans les instructions du médicament.

Le diabète

Si le diabète sucré du premier type se développe, l'état du patient se détériore rapidement. Les nerfs ne sont endommagés qu'après un long trajet de la maladie. Dans le cas du diabète du second type, les symptômes peuvent être légers, mais des manifestations neurologiques peuvent déjà être observées au moment du diagnostic. Les conséquences désagréables se manifestent souvent si une personne prend des médicaments de manière irrégulière et contrôle mal sa glycémie. L'un des troubles les plus connus est le «pied diabétique», lorsque la sensibilité dans les jambes se détériore et que des ulcères se forment.

Cependant, l'état du tissu nerveux des membres supérieurs est souvent perturbé, ce qui entraîne un engourdissement des doigts ou des mains. Très souvent, engourdissement des doigts la nuit. Le médecin doit déterminer les causes et le traitement de cette affection. Par conséquent, si, la nuit, les deux mains s’engourdissent ou ne se font plus sentir, le patient soupçonne en même temps l’apparition d’un diabète sucré, un besoin urgent de consulter un médecin.

Lors du diagnostic de la neuropathie diabétique, le médecin doit d'abord confirmer que le patient est atteint de diabète. Pour ce faire, il est important de déterminer quel est le niveau de glucose, ainsi que les indicateurs de l'hémoglobine glyquée dans le sang. Un test d'urine général est également effectué.

Parfois, un certain nombre d’autres examens sont nécessaires - l’état des vaisseaux sanguins, le cœur, les nerfs du fond de l'œil, etc.

En cas de diabète, il est important de maintenir en permanence une glycémie normale, d'utiliser des médicaments pour réduire le taux de sucre ou d'injecter de l'insuline.

Dans la mesure où le patient surveillera attentivement son état de santé, consultera régulièrement son médecin et suivra toutes ses recommandations, en cas de diabète, il sera possible d’éviter des complications graves.

Carence en vitamine B1

Un manque de thiamine (vitamine B1) dans le corps peut déclencher un certain nombre de symptômes désagréables. En raison d'une grave carence en thiamine, le béribéri peut se développer. Dans cette maladie, la fonction du système nerveux est perturbée. Le béribéri sous forme sévère entraîne des lésions vasculaires et cardiaques. En cas de manque de vitamine B1, les symptômes suivants apparaissent dans le corps:

  • les doigts des extrémités deviennent muets des deux côtés;
  • manifester des crampes musculaires;
  • une atrophie musculaire peut se développer;
  • insomnie, perte de mémoire;
  • encéphalopathie de Vernicke, syndrome de Korsakov (la fonction cérébrale est perturbée, des troubles mentaux apparaissent);
  • faiblesse dans les jambes;
  • abaissement de la pression artérielle, augmentation du rythme cardiaque;
  • évanouissement;
  • problèmes digestifs.

Dans les pays civilisés, de très rares cas de béribéri sérieux sont enregistrés. Une maladie grave est possible dans les cas suivants:

Parfois, provoquer un manque de cette vitamine peut caractéristiques de la nourriture. La consommation de grandes quantités de riz, de café, de thé (produits contenant des substances qui décomposent la thiamine) et le manque de quantité suffisante de viande, de céréales, de légumineuses (contenant de la thiamine) augmentent le risque de béribéri.

Pour guérir la maladie, prescrire des fonds avec de la vitamine B1. Il est important d’éliminer les facteurs qui provoquent la maladie, d’ajuster le régime alimentaire.

Polyneuropathie diphtérique

La diphtérie dans le monde moderne est rare, car la vaccination contre cette maladie est répandue. Par conséquent, la maladie affecte ceux qui n'ont pas été vaccinés ou si le vaccin n'a pas été administré à temps.

La maladie commence par des symptômes ressemblant à ARVI. Peu à peu, le mal de gorge devient plus fort, un film dit diphtérique apparaît, les ganglions lymphatiques se développent, la respiration devient difficile.

Dans la diphtérie, les nerfs peuvent être touchés, entraînant une altération de la sensibilité, des picotements et un engourdissement des extrémités.

Pour le traitement du sérum spécial spécial antidiphtérique.

Spondylose

Dans cette maladie de la colonne cervicale, il y a une destruction progressive des disques intervertébraux. Quand ils se gonflent, ils forment des arêtes vives. Au cours de l'usure des disques, une personne peut être dérangée par des douleurs à l'épaule, au bras, au cou. Sensibilité et mouvement limités. En règle générale, un engourdissement de la main gauche ou droite est noté, mais parfois, la personne a l'impression que seuls ses doigts sont engourdis.

Si les causes d'engourdissement de la main gauche ou de la main droite sont associées à une spondylose, les résultats du scanner et de l'IRM confirmeront le diagnostic.

Le traitement de la spondylose comprend l’utilisation d’anti-inflammatoires, antispasmodiques, physiothérapie, massage. Parfois contraint d'appliquer une chirurgie.

Sclérose latérale amyotrophique (SLA)

Il s'agit d'une maladie grave caractérisée par des lésions des cellules nerveuses qui déterminent la fonction motrice. Cela commence souvent par une sensation de gaucherie dans la main droite ou gauche, qui ressemble à un engourdissement. Au début, cela se produit du côté travail, c'est-à-dire que le gaucher ressentira un engourdissement des doigts de sa main gauche, puis du droit. Lorsque la maladie progresse, la personne commence à être dérangée par une démarche précaire, un «dessèchement» des muscles, une imprécision des actions de ses mains. Après cela, une perturbation de la parole, une difficulté à avaler et une voix incohérente se développent. Plus tard, il y a une implication progressive dans le processus des muscles respiratoires. Les causes de pneumonie fréquente sont liées à cela. À la fin de la maladie, un arrêt respiratoire survient.

Il n'y a toujours aucun médicament qui puisse arrêter cette maladie. Par conséquent, après l'apparition de la maladie, une personne vit en moyenne cinq ans. Cependant, avec des soins appropriés et appropriés, la vie peut être prolongée.

Après la première visite chez le médecin, un tel diagnostic est très rare. Une observation prolongée est nécessaire pour confirmer ou exclure ce diagnostic. Pour le diagnostic, on utilise l'électromyographie - l'étude de l'activité musculaire pendant la stimulation.

Pourquoi les doigts de la main gauche peuvent-ils devenir engourdis?

Si les doigts sont engourdis ou s'ils ont complètement perdu leur sensibilité, cela peut être dû non seulement à des maladies de la colonne vertébrale, mais également à d'autres causes.

Parfois, cette condition est due à une compression prolongée du nerf. Par conséquent, si après une pression prolongée, le pouce ou l'auriculaire est engourdi, un massage ou un frottement aideront à améliorer l'état.

Très souvent, la perte de sensibilité de l'index est associée à un travail prolongé à l'ordinateur. Parfois, lorsqu’on travaille avec des gadgets destinés à des personnes pour qui la main gauche est la main gauche, c’est la surtension, c’est la réponse à la question de savoir pourquoi l’annulaire de la main gauche et le petit doigt sont engourdis.

Si le majeur et le petit doigt deviennent engourdis, cela peut être dû à la neuropathie du nerf de l'articulation du coude. Si le moyen et sans nom engourdi - le plus probable, il s'agit d'un syndrome de tunnel de la brosse.

Cependant, la main gauche est insensible aux maladies graves du cœur et des vaisseaux sanguins. En particulier, cela peut indiquer une condition de pré-insulte.

Quelle peut être la cause de l'engourdissement de la main droite?

Tout d'abord, il est important de prendre en compte le fait que si un engourdissement des doigts de la main droite apparaît, les raisons et le traitement de ce phénomène devraient être déterminés par un spécialiste.

Souvent, les doigts de la main droite deviennent engourdis pour les raisons exposées ci-dessus. Si les doigts de la main droite sont engourdis, il peut être associé à un syndrome de tunnel, à une ostéochondrose, à une hernie discale, à une polyneuropathie, etc.

Un engourdissement du pouce de la main droite est souvent associé au syndrome du carpe ou du canal carpien. Si le pouce de la main droite est engourdi, il est souvent associé à une compression du nerf médian lors de son passage dans le canal carpien. La perte de sensibilité de l'index peut être associée au même phénomène, ainsi qu'à un tel syndrome, le majeur devient parfois engourdi.

Souvent, la réponse à la question de savoir pourquoi le pouce de la main droite est engourdi et pourquoi l’annulaire de la main droite devient insensible, c’est qu’une personne, en raison de la nature du travail ou d’autres activités, est constamment contrainte de donner une charge dynamique ou statique à une personne. même groupe musculaire. Étant donné que la plupart des gens ont la main droite «active», de nombreuses personnes, après de longues heures passées à l'ordinateur, à coudre, à jouer d'un instrument de musique, etc., se plaignent d'avoir mal au doigt, à l'index ou à d'autres doigts.

Le syndrome du canal carpien se manifeste souvent dans l'arthrose, l'arthrite et d'autres maladies dont le traitement peut améliorer la situation.

Un engourdissement du bout des doigts est parfois associé à des pathologies du système nerveux périphérique.

Si le petit doigt de la main droite devient insensible, les causes de ce phénomène peuvent être expliquées par le syndrome du canal cubital. Les impulsions nerveuses de l'auriculaire et une partie de l'annulaire passent par le canal cubital situé à l'intérieur du coude en arrière. Si le petit doigt devient engourdi, cela est souvent précédé par une présence prolongée du coude dans un état plié.

Engourdissement des mains pendant la grossesse

Très souvent, les femmes ont des engourdissements ou des fourmillements dans les doigts pendant la grossesse. Les causes de ce phénomène ne sont pas toujours associées à la pathologie. Ce phénomène inquiète souvent la nuit en fin de grossesse. Dans la plupart des cas, au cours de la grossesse, la perte de sensibilité et la douleur aux articulations des doigts sont associées à la manifestation du syndrome de tunnel, qui est dû à un stress statique sur les mêmes tendons ou articulations.

Les mains peuvent devenir engourdies en raison d'un œdème pendant la grossesse. Si cela se produit, la femme devrait en informer le médecin.

Au cours de la gestation d'un bébé, l'ostéochondrose et l'ostéoporose s'aggravent souvent chez les femmes enceintes, ce qui peut également entraîner une violation de la sensibilité des membres.

Mais vous ne pouvez pas "escompter" et d’autres maladies, car une femme doit nécessairement parler des symptômes à votre gynécologue.

Diagnostics

Très souvent, les maladies qui entraînent une perte de sensibilité des doigts, le médecin peut déterminer lors d’un examen externe. Cependant, un certain nombre d'analyses supplémentaires sont parfois nécessaires, à savoir:

  • détermination de la glycémie à jeun;
  • créatinine sanguine;
  • ESR;
  • hémoglobine glycosylée;
  • Niveau de TSH;
  • analyse d'urine.

Une fois que tous les résultats des analyses ont été obtenus, on a souvent recours à l'électromyographie, une étude dans laquelle les potentiels électriques d'un certain nombre de muscles sont enregistrés. Les résultats obtenus sont comparés à la norme.

En informant le spécialiste des symptômes, le patient doit clairement comprendre s'il perd de la sensibilité aux extrémités des deux côtés ou s'il s'agit d'un processus à sens unique.

Vous devez également informer votre médecin de tout autre symptôme préoccupant. Ceci est très important car il permet de distinguer le syndrome de tunnel des maladies graves.

Comment éliminer l'engourdissement?

Si la sensibilité a disparu en raison d'une hypothermie grave ou en raison d'une position inconfortable, cet état disparaîtra de lui-même. Avec des manifestations régulières d'engourdissement qui ne sont pas associées à une posture froide ou inconfortable, il est important de consulter un neurologue ou un thérapeute. Après tout, le traitement de cette maladie dépend directement de la maladie qui l’a provoquée.

Anémie du petit doigt de la main gauche. Anémie - Prévention

À première vue, l'engourdissement ne semble pas être particulièrement effrayant: eh bien, comment une «chair de poule» et une diminution de la sensibilité de la peau peuvent-elles être comparées à une douleur, des nausées, des brûlures d'estomac ou quelque chose de moins agréable? Cependant, si, à un moment donné, vous remarquez que vos doigts sont engourdis de plus en plus souvent, c’est une raison de vous inquiéter. L'engourdissement des doigts peut non seulement être une sensation aléatoire et passagère, mais aussi une manifestation de nombreuses maladies.

Au cœur de son apparence se trouvent deux mécanismes qui peuvent agir séparément et ensemble. Le premier est un trouble circulatoire. Dans les cas où les tissus ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène du sang, ils commencent à ressentir un état d'hypoxie, signalant une sensation d'engourdissement. Le deuxième mécanisme - et il est beaucoup plus courant - est une violation des nerfs. Maladies qui causent des dommages ou une irritation des fibres nerveuses, beaucoup. Alors, quelles maladies peuvent être à la base de ce phénomène et que faire dans chacun des cas possibles?

Raison numéro 1. Ostéochondrose cervicale

Ce n’est pas pour rien que l’ostéochondrose occupe la première place sur la liste des causes possibles, bien que cela puisse dérouter certaines personnes - après tout, cela provoque une douleur à la colonne vertébrale, quel rapport avec vos mains? Eh bien, l'explication est la plus simple. Comme vous le savez, à l'intérieur du canal rachidien se trouve la moelle épinière, qui donne les racines sensorielles et motrices aux organes et aux tissus du corps. ils sortent par paires à travers les intervalles entre les vertèbres. Les racines qui quittent les segments cervicaux inférieurs de la moelle épinière vont aux membres supérieurs. C'est pourquoi avec ostéochondrose, lorsque l'arrangement mutuel des vertèbres est perturbé, l'atteinte nerveuse se produit. De là - "lumbago" dans les mains, la chair de poule rampante ou des troubles de la sensibilité.

Que faire dans cette situation? Tout d'abord, vous devez consulter un médecin pour confirmer la maladie (une radiographie de la section correspondante de la colonne vertébrale suffit à cet effet). Ensuite, il sera nécessaire de procéder au traitement: 2 à 3 fois par jour, utilisez des pommades et des gels chauffants (espol, capsicum) ou anti-inflammatoires (Voltaren, nise) - naturellement, ils devront être appliqués sur le cou et non sur les mains. De plus, si vous souffrez d'ostéochondrose, vous devez moins charger votre cou: placez l'appuie-tête sur les sièges de la voiture, dormez sur un oreiller orthopédique, ne restez pas assis devant un ordinateur pendant longtemps, gardez les muscles de votre cou sous tension.

Raison numéro 2. Hernie intervertébrale de la colonne cervicale

Les symptômes qui permettent de suspecter l'ostéochondrose, ne parlent pas toujours que de lui. Parfois, après un examen radiographique, les patients sont surpris d'apprendre qu'ils ont une hernie de disques intervertébraux. Cette situation est beaucoup plus grave et si la hernie est grande, il faudra la retirer chirurgicalement. Dans le cas où le patient négligerait le traitement, les symptômes pourraient devenir beaucoup plus forts à l'avenir, un appel au neurochirurgien est donc nécessaire.

Raison numéro 3. Athérosclérose

Si les hernies rachidiennes perturbent généralement les personnes âgées de plus de quarante ans, l'athérosclérose des artères des membres supérieurs est l'affaire des personnes âgées. Avec cette maladie, des plaques de cholestérol se forment dans les gros vaisseaux artériels, ce qui interrompt le flux sanguin dans les membres supérieurs. en même temps, les doigts souffrent particulièrement. Si vous supposez que vos parents plus âgés se plaignent d'engourdissement des doigts pour cette raison même, ils doivent également présenter des manifestations d'athérosclérose ou d'autres localisations, tout d'abord, des vaisseaux coronaires (il se signale par des douleurs au cœur).

Les remèdes populaires ne peuvent pas faire face à ce phénomène et il n’existe pas non plus de médicaments capables de «dissoudre» complètement les plaques. La solution consiste à contacter un médecin qui procédera à un examen et vous prescrira des médicaments empêchant le développement rapide de l'athérosclérose (statines) et des médicaments dilatant les vaisseaux sanguins (principalement les bêta-bloquants). Parmi les remèdes maison, vous pouvez utiliser le massage (frottement) des mains, ce qui améliore la circulation sanguine et vous permet de soulager les engourdissements.

Des causes vasculaires peuvent également survenir chez les jeunes. Par exemple, il existe une maladie (heureusement très rare), comme la maladie de Takayasu. Cela peut provoquer un syndrome appelé claudication intermittente. Sourires, n'est ce pas? Cependant, un phénomène similaire se produit. Elle se manifeste par une fatigue rapide des mains lors de tout travail et par divers troubles de la sensibilité, notamment un engourdissement des doigts.

Raison numéro 4. Hypovitaminose B

Pour la transmission des impulsions le long des fibres nerveuses sont responsables des vitamines B; leur manque peut bien se manifester par un engourdissement des doigts. À qui cela arrive-t-il? Tout d’abord, pour ceux qui négligent les normes d’une alimentation saine. Les produits semi-finis, les sucreries et la restauration rapide sont pratiquement dépourvus de ces précieuses substances. Un régime alimentaire long et malsain peut donc provoquer l'apparition de ce symptôme.

Ceux qui maigrissent intensément et dans un court laps de temps se plaignent d’engourdissements: ils refusent généralement les produits d'origine animale (sources de vitamines B 6 et B12) et le pain (contenant les vitamines B1 et B2), de sorte que la carence en composés bénéfiques se présente c'est dit là.

Raison numéro 5. Polyneuropathie d'origine diverse

La polyneuropathie est une lésion multiple des nerfs qui peut être accompagnée de troubles de la sensibilité dans l'une ou l'autre partie du corps. Nous nous intéressons à la polyneuropathie dite des mains «par type de gants»: lorsque les sensations sont perturbées au-dessous du niveau du poignet. Ce phénomène se produit souvent avec l'anémie par carence en vitamine B12, le diabète, l'alcoolisme. Comme vous pouvez le constater, les maladies qui provoquent son apparition sont très graves, vous ne pouvez donc pas les soigner vous-même: vous devez consulter un médecin.

En plus de cela, il existe d'autres causes d'engourdissement des doigts - névrite de l'ulna, nerfs radiaux ou médians, anémie, syndrome paranéoplasique, syndrome du tunnel... Cependant, elles ne se manifestent que rarement par ce symptôme; En règle générale, d’autres symptômes cliniques plus prononcés sont perceptibles par le patient.

Pour résoudre la cause de l'engourdissement n'est pas toujours possible en soi, dans la plupart des cas, cela nécessite la participation d'un spécialiste. Malheureusement, il est nécessaire de renoncer à la pensée que ce phénomène peut être géré en fabriquant des plateaux de sauge ou en retournant des graines noires brutes, comme conseillé par les "travailleurs de la santé traditionnels".

Si vous souhaitez connaître exactement la cause du symptôme qui vous dérange, n'hésitez pas à consulter un médecin, même avec un «non-sens» comme un engourdissement des doigts. Peut-être est-ce le signe d'une pathologie grave à traiter au plus vite.

Des matériaux plus utiles:

  1. Gonflement des pieds: causes et traitement, que faire si les jambes gonflent? De nombreuses maladies peuvent gravement empoisonner la vie. Selon son...
  2. Ear ear: que faire? Il peut y avoir plusieurs raisons à la congestion dans les oreilles, et elles...
  3. Que faire si vous avez mal à l'oreille? Ce symptôme extrêmement désagréable est particulièrement courant en pédiatrie,...
  4. Inhalation du rhume. Comment faire l'inhalation. Les médicaments peuvent être produits sous forme de comprimés, solutions, suspensions, poudres,...
  5. Points rouges sur le corps: causes possibles. Comme le montre la pratique, dans la plupart des cas, les gens consultent un médecin...
Vous pouvez laisser une réponse ou un rétrolien à partir de votre propre site.

L'anémie est une maladie caractérisée par un nombre insuffisant de globules rouges ainsi que par une faible teneur en hémoglobine. En cas d'anémie, la quantité d'hémoglobine est inférieure à la normale et l'hématocrite atteint moins de 36%.

  • des vertiges;
  • évanouissement;
  • palpitations cardiaques;
  • la faiblesse;
  • fatigue
  • essoufflement;
  • pâleur ou jaunissement de la peau (avec foliodéficience).

Les symptômes spécifiques de l'anémie dépendent des raisons qui ont provoqué son développement.

Les causes de l'anémie peuvent être:

  • perte de sang;
  • carence en fer;
  • diverses maladies causant des problèmes de production de sang.

Par conséquent, le traitement de l'anémie commence par l'établissement et l'élimination des maladies qui ont provoqué son développement.

Anémie chez les femmes enceintes

Il y a souvent une anémie chez les femmes enceintes, car une femme doit fournir du fer, son corps et le corps de l'enfant. Dangereuse est l'anémie 1 degré chez les femmes enceintes, car aucun symptôme, en plus de la peau pâle, ne sont pas observés par les patients. Par conséquent, il est impératif de faire un test sanguin pour détecter cette maladie à temps. L’anémie pendant la grossesse affecte non seulement le corps de la femme, mais aussi le bébé à naître.

Classification des maladies

Lors de la classification de l'anémie, les groupes principaux sont distingués:

1. anémie post-hémorragique;
2. anémie due à une altération de la formation du sang;
3. anémie aplastique;
4. l'anémie de Miyelokstoksichesky;
5. L'anémie falciforme.

Anémie post-hémorragique

L'anémie post-hémorragique est le résultat d'une perte de sang importante. Dans le même temps, il y a une diminution du nombre de sang en circulation, ce qui entraîne une hypoxie, une altération de l'état acide-base et un déséquilibre des ions à l'intérieur et à l'extérieur des cellules.

L'anémie post-hémorragique résulte d'une perte de sang importante.

Les anémies post-hémorragiques sont (en fonction de la rapidité de la perte de sang) aiguë et chronique.

Anémie aiguë. Une anémie post-hémorragique aiguë peut se développer en raison de blessures qui portent atteinte à l'intégrité des vaisseaux sanguins à l'origine des saignements dans les organes internes d'une personne. La cause en est souvent une lésion de l'utérus, des poumons, du tractus gastro-intestinal, des cavités cardiaques, ainsi qu'une importante perte de sang due à des complications d'accouchement ou de grossesse. Lors de la rupture d'un vaisseau de gros calibre, par exemple de la crosse aortique, la perte de moins d'un litre de sang peut entraîner la mort, car elle diminue considérablement la pression artérielle, ce qui entraîne une insuffisance de remplissage des cavités cardiaques. En cas de saignement, la perte de plus de la moitié du sang dans l'organisme se fait par petits vaisseaux.

Les symptômes Les symptômes de l'anémie post-hémorragique lors de manifestations aiguës sont les suivants:

Diagnostic Dans le diagnostic de l'anémie post-hémorragique aiguë, les indicateurs suivants sont pris en compte: augmentation du nombre de réticulocytes (plus de 11%), leucocytes (supérieure à 12 G / l), on observe un décalage vers la gauche de la formule leucocytaire. Après une perte sanguine aiguë, les globules rouges et l'hémoglobine sont restaurés (dans les 2 mois), mais cela peut déclencher l'apparition d'une carence en fer (pour restaurer les globules rouges et l'hémoglobine, le corps dépense ses fonds en fer).

Traitement. Il est nécessaire de restaurer la quantité normale de sang et d’éléments qu’elle contient. Ceci est réalisé en arrêtant le saignement, ainsi que par des transfusions sanguines, des substituts de sang et une masse d'érothrocytes.

Anémie chronique. Une autre forme d'anémie post-hémorragique est chronique. Il survient en raison de saignements fréquents d'un petit volume (ulcère d'estomac, maladie rénale, gingivite, hémorroïdes, tumeurs intestinales, dysménorrhée, saignements utérins, diathèse hémorragique, etc.). En raison de tels saignements au fil du temps, le corps épuise les réserves de fer et développe une carence en fer.

Un ulcère à l'estomac peut provoquer une anémie chronique.

Les symptômes On observe une anémie post-hémorragique chronique:

Perversion de l'odorat (envie ou aversion pour certaines odeurs);
- teint "albâtre" de peau (excessivement blanc, pâle);
- changement de goût;
- les pastos (poches) des jambes;
- bouffissure du visage;
- les cheveux et les ongles deviennent fragiles;
- peau sèche et rugueuse;
- peut former des koilonekhii - des ongles aplatis et amincis;
- nausée;
- essoufflement;
- vertiges;
- faiblesse, fatigue;
- augmentation du rythme cardiaque;
- température jusqu'à 37 ° C (température subfébrile);
- une carence en fer provoque une carie, une glossite;
- faible acidité du suc gastrique;
- transpiration;
- miction involontaire.

Diagnostic Lors du diagnostic d'anémie post-hémorragique chronique, de globules rouges faiblement colorés de taille réduite, de globules rouges ovales, une réduction du nombre de leucocytes est notée dans la formule leucocytaire - légère lymphocytose. En outre, la concentration sérique de fer est inférieure à 9,0 µmol / l, la teneur en calcium, cuivre, vitamines A, B, C est inférieure à la norme, la concentration de manganèse, de nickel et de zinc dans le sang est augmentée.

Traitement. Lorsque le traitement est nécessaire pour éliminer la cause de la perte de sang. Après cela, une alimentation équilibrée est prescrite, y compris des aliments riches en fer, en vitamines et en acide folique. Des préparations spéciales à base de fer peuvent également être prescrites contre l’anémie grave sous forme de comprimés, d’injections (ferrum-lek, sorbifer). Les préparations de fer sont prescrites avec de l'acide ascorbique et de l'acide folique - elles augmentent l'absorption du fer par l'organisme.

Anémie due à une altération de la formation du sang

Ce groupe comprend:

Anémie myéloxique

En raison de l'influence du facteur toxique, le métabolisme intermédiaire important pour l'hématopoïèse normale (substances telles que le cuivre, le fer, la vitamine B12, le cobalt, l'acide folique), appelé anémie myélotoxique, est perturbé. En même temps, le type d'anémie myélotoxique dépend de la prévalence dans le tableau sanguin d'un facteur anémisant spécifique:

1. Gravement anémique - en fonction du manque de thyroxine ou d'ahilia, qui accompagne l'hypothyroïdie, il existe une anémie normochrome, hyperchromique («pernicieuse») et hypochrome. Avec anémie hypochrome - diminution de l’indice de couleur (

La drépanocytose ne peut tomber malade que de troubles génétiques de la structure de l'hémoglobine, qui sont hérités.

La dégradation et l'inflammation des tissus dues à un mauvais apport sanguin;
- affecte les poumons, la rate, les os, le coeur, les reins, le cerveau;
- croissance et maturation lente du corps;
- faible immunité.

Traitement. Malheureusement, la drépanocytose est incurable aujourd'hui. Mais pour éviter les crises aiguës, les antibiotiques sont utilisés aux stades précoces: hydratation, oxygène, analgésiques, transfusions de globules rouges.

Vidéo

L'anémie est une maladie assez grave qui, si elle n'est pas traitée correctement, peut entraîner un déficit en oxygène ou une hypoxie, de sorte que tous les organes et tissus sont affectés.

Les symptômes de la maladie ne peuvent pas être ressentis, mais une personne se sent le plus souvent constamment fatiguée, même le matin. Toute action, qu'il s'agisse d'une promenade ou d'un travail, lui est donnée avec difficulté.

Les personnes anémiques ont souvent des vertiges et ont des difficultés à respirer. Il semble que rien ne dérange ni ne blesse, mais la vie est impossible. Après l'examen, le médecin doit identifier la cause exacte, déterminer comment traiter l'anémie et prescrire le traitement approprié.

Les causes de l'anémie sont très diverses:

  • Carence en fer dans le corps.
  • Perte de sang due à une intervention chirurgicale, à un traumatisme, à un ulcère gastrique, à la vessie, à des polypes intestinaux et à d'autres causes.
  • Insuffisance rénale chronique, à la suite d'une maladie chronique.
  • Carence en acide folique ou en vitamine B12 dans le corps.
  • Infection, inflammation dans le corps.

Les saignements sévères et prolongés conduisent souvent à une anémie chronique. À l'exception du fer contenu dans l'hémoglobine, toutes les parties des érythrocytes sont restaurées rapidement. Par conséquent, la perte de sang provoque une anémie due à la diminution des réserves de fer dans le corps, qui se développe malgré le fait que l'absorption de fer dans les aliments augmente dans l'intestin. Le plus souvent, des saignements se produisent dans l'utérus (dû aux règles ou aux tumeurs, par exemple) et dans le tractus gastro-intestinal (ulcères, hémorroïdes, tumeurs).

En tenant compte du taux d'hémoglobine, l'anémie est divisée en une anémie sévère, modérée et légère. L'anémie ferriprive légère se caractérise par une concentration d'hémoglobine inférieure à la normale (supérieure à 90 g / l).

Avec une anémie modérée, la teneur en hémoglobine est inférieure à 90 g / l, mais également supérieure à 70 g / l, et en anémie sévère en fer, la concentration en hémoglobine est inférieure à 70 g / l. Cependant, les signes cliniques de l'anémie ne correspondent pas toujours à la gravité de l'anémie selon les critères de laboratoire. Par conséquent, la soi-disant classification de l'anémie proposée en fonction de la gravité des symptômes cliniques. L'anémie généralement cachée est asymptomatique, on parle de légère.

Anémie falciforme

Dans les formes héréditaires, lorsque la structure de la protéine d'hémoglobine est perturbée et qu'elle acquiert une structure cristalline particulière, il se produit ce que l'on appelle l'anémie falciforme (hémoglobine S). Les érythrocytes ont en même temps une forme de faucille, pour laquelle l'anémie a reçu un tel nom.

Une telle violation est héréditaire de manière autosomique récessive, dans laquelle des quantités à peu près égales d’hémoglobine S et d’hémoglobine A sont présentes dans les érythrocytes, ce qui signifie que les symptômes chez les porteurs dans des conditions normales ne se manifestent presque jamais, et que des érythrocytes en forme de faucille sont retrouvés par hasard lors d’un examen sanguin en laboratoire. Les symptômes surviennent souvent lors d'hypoxie (exercice) ou de déshydratation grave du corps.

Anémie hypochrome

Il existe une soi-disant anémie hypochrome - un nom commun pour toutes les formes d'anémie, dans lequel l'indice de couleur du sang est inférieur à la valeur de 0,8.

Les causes de la maladie peuvent être une anémie ferriprive, une intoxication chronique au plomb ou une thalassémie variée, une hypovitaminose à la vitamine B6, ainsi que des maladies inflammatoires chroniques perturbant le métabolisme du fer.

Anémie des membres

Lorsque la circulation sanguine dans les membres du corps se détériore, une soi-disant anémie des bras ou des jambes se produit. Le flux sanguin diminue, les mains deviennent engourdies, les tissus ne reçoivent pas la quantité requise de nutriments et d'oxygène, d'où une pénurie de sang dans les organes. Très souvent, l'anémie des extrémités survient à la suite de lésions vasculaires, d'athérosclérose, de thrombose, d'inflammation de la peau ou d'une carence en fer dans l'organisme.

Des facteurs d’âge, de nature congénitale et professionnelle jouent un rôle important dans l’apparition de cette maladie: ostéochondrose, caractéristiques structurelles des tresses d’épaule, hypertrophie musculaire chez les athlètes et les personnes soumises à des efforts physiques intenses.

Car l'anémie des extrémités est caractérisée par une sensibilité accrue au froid, à la fatigue, à un engourdissement des mains. L'anémie des jambes s'accompagne de douleurs aiguës périodiques, d'une lourdeur dans les jambes lors de la marche et d'un coup de froid dans les membres.

Si le temps de commencer le traitement d'une telle maladie, la probabilité de guérison complète. Le traitement de l'anémie des extrémités doit être complexe en fonction de l'emplacement et de la gravité de la lésion. La manière de traiter l'anémie des extrémités est décidée par le médecin, qui prescrit un traitement approprié.

L'anémie (ou anémie) n'est pas appelée une maladie distincte, mais une condition du corps provoquée par une maladie primaire, un facteur de provocation externe ou interne. Il est associé à une faible teneur en globules rouges dans le sang et à une diminution de la concentration en hémoglobine, qui est un pigment des globules rouges contenant du fer.

Pour comprendre ce qu'est l'hémoglobine, pourquoi elle est nécessaire dans le sang et quelles sont les raisons de sa diminution, il est nécessaire de connaître le mécanisme le plus simple de sa formation. L'hémoglobine est un composé complexe de molécules de fer et de protéines que l'on trouve dans les globules rouges. Dans le corps, il est nécessaire de transférer l'oxygène des poumons aux tissus et aux organes.

Conditions pour la formation de l'hémoglobine

Pour que l'hémoglobine dans le sang se situe dans la plage normale, les conditions suivantes doivent être remplies:

  • absence de maladies héréditaires et acquises dans le système de formation du sang;
  • contenu suffisant dans le régime alimentaire en fer en raison de la consommation de produits contenant du fer;
  • absorption normale du fer par les parois de l'estomac et de l'intestin grêle;
  • la présence de protéines animales dans l'alimentation quotidienne;
  • apport suffisant et absorption normale d'acide folique et de vitamines B, en particulier B12;
  • l'absence d'autres maladies qui affectent indirectement le processus de formation du sang ou conduisent à une perte de sang régulière en raison d'un saignement interne.

Si toutes les conditions sont remplies, le risque d'anémie est réduit à zéro.

Hémoglobine dans le sang: normale

Considérez les valeurs normales d'hémoglobine chez les enfants et les adultes selon le sexe. Nous présenterons les informations sous forme de tableau.

(les valeurs sont en g / l)

Étapes de l'anémie

L'anémie se distingue par des stades, différenciés en fonction du taux d'hémoglobine dans le sang:

  • lumière: concentration de plus de 90 g en litres de sérum. Pour normaliser le taux d'hémoglobine, il suffit d'adapter le régime alimentaire quotidien;
  • moyenne: la teneur en hémoglobine est comprise entre 70 et 90 g par litre de sérum sanguin. Le patient s'inquiète des vertiges, de la faiblesse. A ce stade, un régime spécial et des médicaments sont nécessaires;
  • lourd: concentration inférieure à 70 g en litres de sérum sanguin. L'état général du patient est gravement détérioré, la vie étant mise en danger, le cœur étant altéré. Nécessite une thérapie complexe sérieuse.

S'il vous plaît noter que la forme légère de l'anémie peut se produire sans symptômes évidents, ne manifestent qu'une légère pâleur de la peau et des cernes sous les yeux.

Formes et causes

Il n’est pas universellement reconnu par les spécialistes. Par conséquent, diverses sources proposent de nombreux principes pour la séparation de l’anémie. Considérez plusieurs variétés et déterminez les causes de l'anémie.

Basé sur le nom, il est facile de déterminer sa cause principale - une carence en fer dans le corps. Il peut se développer en raison d'une nutrition pauvre et monotone et peut être le résultat d'autres maladies du corps. Certains types de chirurgie peuvent provoquer une telle forme d'anémie, par exemple l'ablation d'une partie de l'estomac, ce qui entraîne une détérioration de la capacité d'absorption de ses parois en fer.

Il s'agit d'un type d'anémie fréquent chez les enfants, qui peut être déclenché pour les raisons suivantes:

  • alimentation artificielle;
  • alimentation irrationnelle de l'enfant;
  • carence en fer pendant le développement fœtal;
  • prématurité;
  • invasions helminthiques;
  • pathologies infectieuses transférées (principalement sous forme aiguë);
  • maladies du tube digestif.

Une sous-espèce d'anémie ferriprive est post-hémorragique. Il se produit avec une perte de sang unique abondante ou une perte de sang mineure, mais régulière - un ulcère de l'estomac, des hémorroïdes, des règles abondantes chez les femmes, le cancer et d'autres maladies. Cette condition provoque l'épuisement des réserves de fer dans les tissus et les organes du corps. Si la perte de sang se produit régulièrement, devient chronique.

Il se caractérise par une réduction de la durée de vie des globules rouges et de leur destruction. Cette forme d'anémie se développe à la suite de certaines maladies héréditaires et, dans une moindre mesure, acquises. Par conséquent, le diagnostic et le traitement de ces patients sont effectués avec beaucoup de soin et de manière strictement individuelle. La jaunisse est un symptôme distinctif de ce type d'anémie.

Est une pathologie héréditaire dans laquelle la structure de la protéine d'hémoglobine est perturbée. En conséquence, la fonction de transport de l'oxygène diminue, la destruction de l'hémoglobine dans la rate augmente et une insuffisance chronique en oxygène des organes internes se développe.

  • Hypoplasique et aplastique.

Les deux types sont associés à une insuffisance médullaire, lorsque la fonction de formation du sang est sévèrement réduite. Ce type d'anémie peut survenir en raison de l'hérédité ou être déclenché par un facteur externe: exposition à des produits chimiques, aux radiations, aux médicaments, aux infections virales, etc.

  • Carence en acide folique / anémie à la vitamine B12.

Ces formes d'anémie sont dues à un apport insuffisant, à une absorption réduite ou à une consommation excessive de ces éléments. Ils ont des propriétés hémostimulantes, agissent directement sur la formation de globules rouges et, par conséquent, sur le taux d'hémoglobine.

Résumez les causes possibles qui affectent le développement de l'anémie:

  • alimentation déséquilibrée, végétarisme;
  • carence dans le corps en vitamine B12, en fer ou en acide folique, leur manque d'absorption;
  • pertes de sang évidentes ou cachées: saignements nasal, gastrique, pulmonaire, hémorroïdaire, blessures, fractures, menstruations abondantes et prolongées chez les femmes;
  • altération de la performance de l'estomac chez les personnes âgées;
  • pathologies héréditaires, maladies virales, auto-immunes ou infectieuses conduisant à la destruction des globules rouges ou à la réduction de leur durée d'existence;
  • intoxication aiguë par des champignons, des drogues ou des poisons;
  • invasions helminthiques;
  • la grossesse

La plupart des raisons décrites peuvent déclencher n'importe quel stade de l'anémie chez l'adulte et l'enfant.

Les symptômes

Ils sont divisés en général et spécifique. Toute forme d'anémie est accompagnée de symptômes généraux qui seront exprimés à des degrés divers:

  • manque d'appétit;
  • forte fatigue;
  • pâleur, transparence, parfois teint jaunâtre ou bleuâtre;
  • blanchiment des muqueuses;
  • palpitations cardiaques;
  • tension artérielle abaissée;
  • faible concentration, troubles de la mémoire;
  • la faiblesse;
  • troubles du sommeil;
  • acouphènes.

Examinons maintenant les symptômes spécifiques de l’anémie, grâce auxquels vous pouvez déterminer à l’avance la forme de la maladie. Il est à noter que toutes les variétés d'anémie ne présentent pas des symptômes spécifiques. Certaines d’entre elles ne nécessitent que des méthodes de diagnostic de laboratoire, instrumentales, endoscopiques et autres pour confirmer une maladie.

  1. L'anémie, apparue sur le fond d'une hémorragie interne, présente un symptôme distinctif - une bouche sèche soudaine. Si d'autres symptômes rejoignent cette condition, il est urgent de consulter un médecin. Dans de rares cas, ce type d'anémie est asymptomatique et ne peut être diagnostiqué que par hasard, en recherchant une autre maladie.
  2. L'anémie ferriprive peut se manifester par un certain nombre de symptômes caractéristiques, observés à la fois individuellement et en combinaison de plusieurs manifestations de la maladie:
  • faiblesse des muscles, gonflement des membres inférieurs;
  • peau pâle, sa couleur jaune pâle;
  • évolution des goûts gastronomiques, envie de consommer des substances non comestibles: craie, terre;
  • l'apparition de cheveux gris précoces, les cheveux cassés, la perte de cheveux et la matité;
  • inflammation aux coins de la bouche, qui ne guérit pas longtemps, fissures aux lèvres et à la langue;
  • les ongles exfoliés, qui changent de forme: ils prennent une apparence concave;
  • réduction du tonus du sphincter, ce qui provoque une incontinence urinaire;
  • changement d'odeur, lorsque le patient aime l'odeur de peinture, acétone, essence, etc.
  • perte de mémoire;
  • difficulté à avaler;
  • fièvre basse;
  • rhumes fréquents.
  1. Une carence en acide folique / anémie à la vitamine B12 s'est manifestée:
  • picotements dans les membres, leur engourdissement bref;
  • détérioration de l'activité mentale et de la performance générale;
  • tremblements en marchant;
  • altération de la sensibilité des membres;
  • des frissons;
  • ulcères dans la bouche;
  • perte d'appétit;
  • perte de poids non désirée;
  • difficulté à respirer;
  • état dépressif.
  1. Les principaux symptômes d’une anémie de type hémolytique acquis ou congénital sont les suivants:
  • une augmentation de la taille de la rate, qui est une réaction à la mort d'un grand nombre de globules rouges;
  • jaunisse, qui apparaît en raison de la destruction accrue des globules rouges défectueux de la rate;
  • assombrissement de l'urine, en raison du taux élevé de bilirubine dans le sang, qui est libéré à la suite de la mort des globules rouges et qui est excrété par l'organisme dans les urines.

Il est également important de connaître les symptômes de l'anémie chez les enfants, car ils ont leurs propres spécificités. Il est particulièrement difficile de reconnaître la maladie chez les jeunes enfants. Vous devez donc contacter un pédiatre si les signes suivants d’anémie sont observés:

  • indigestion, constipation fréquente;
  • pâleur des muqueuses et de la peau;
  • des fissures dans les lèvres qui guérissent durement et longtemps;
  • irritabilité, fatigue;
  • pleurs fréquents;
  • stomatite chronique.

La présence d'au moins deux de ces symptômes est la raison du passage des tests sanguins biochimiques et généraux.

Diagnostics

Les mesures diagnostiques commencent par la livraison d'une numération sanguine complète. Il vous permet de déterminer la quantité d'hémoglobine (par litre de sang) et de réticulocytes (précurseurs des érythrocytes), d'identifier l'indicateur de couleur, de mesurer le diamètre et le volume de l'érythrocyte. Leurs anomalies indiquent la cause d'un faible taux d'hémoglobine.

Assurez-vous de prélever du sang dans une veine pour effectuer son analyse biochimique. Il vous permet de calculer la concentration de fer dans le sérum à l'étude et d'identifier sa capacité totale de liaison au fer. Après confirmation de la faible teneur en hémoglobine dans le sang, il est utile de connaître la raison de cette affection, qui peut être représentée par la séquence de diagnostic suivante:

  1. Le médecin recueille l'anamnèse: définition des symptômes perturbant l'activité humaine, examen externe de la peau et des muqueuses, palpation de la rate, définition de la valeur nutritionnelle et exclusion du végétarisme.
  2. Diagnostic de la pathologie du tractus gastro-intestinal par fibrogastroscopie. Cette procédure vous permet d'exclure ou de confirmer un ulcère duodénal ou gastrique, une gastrite atrophique et d'autres pathologies.
  3. Le patient est dirigé vers un chirurgien pour examen afin de détecter la présence d'hémorroïdes internes ou externes. En cas de suspicion d'affections plus graves du rectum, une sigmoïdoscopie ou une fibrocolonoscopie est prescrite au patient. La dernière étude aide à éliminer l'oncologie et la colite du côlon. Dans de rares cas, faire une irrigoscopie - examen de l'intestin grêle, qui est effectué avec l'utilisation d'un agent de contraste.
  4. Les femmes sont dirigées vers un gynécologue pour exclure la polyménorrhée, les kystes ovariens et les fibromes utérins. Une échographie des organes pelviens est souvent nécessaire.
  5. Si, après les mesures de diagnostic ci-dessus, le diagnostic exact et la cause de l'anémie demeurent incertains, un examen de haute technologie est requis à l'aide d'un ordinateur ou d'une imagerie par résonance magnétique.

Dans de rares cas, après des diagnostics approfondis, la principale cause de la maladie n’a pas été confirmée; une visite chez un hématologue est donc nécessaire.

Traitement

Primaire nécessite l’élimination de la cause sous-jacente d’une faible hémoglobine:

  • élimination des hémorroïdes;
  • traitement des ulcères gastriques et duodénaux;
  • traitement hormonal pour saignements utérins anormaux;
  • retrait des fibromes utérins, etc.

Après l'élimination du facteur provoquant, ils procèdent à la normalisation du nombre d'érythrocytes et d'hémoglobine dans le sang, son indice de couleur. Il est nécessaire de rétablir la concentration normale de fer dans le sang et de ramener ses réserves dans les tissus musculaires, le foie et la rate à une valeur adéquate.

La principale méthode de traitement de l'anémie après exclusion du facteur provoquant consiste à prescrire des préparations à base de fer, pouvant être administrées par voie intraveineuse ou intramusculaire ou par voie orale. Si des injections de fer ont été prescrites, le patient est placé à l'hôpital au moment du traitement en raison du risque élevé de réaction allergique à celui-ci ou de formation d'intolérance. Si une anémie se développe sur fond de carence en vitamine B12, on prescrit au patient des injections sous-cutanées des médicaments appropriés. Parfois, la thérapie est effectuée avec la nomination de l'acide folique.

Le traitement complet des états de carence en fer est complété par les médicaments suivants:

De plus, il est recommandé de prendre de l'acide ascorbique. Au cours du traitement, il ne faut pas s'attendre à un effet rapide: le taux d'hémoglobine ne commence à se normaliser qu'après le premier mois de traitement. La durée totale des mesures thérapeutiques peut varier de 3 mois à plusieurs années, selon le stade de la maladie.

Il est important de bien manger: mangez beaucoup de viande rouge, de foie, de calories et de produits laitiers. Le matin, les experts conseillent au petit-déjeuner ou à la bouillie de citrouille de préparer une salade de carottes râpées à la crème sure et aux raisins secs.

Les produits suivants ont un effet positif sur le processus de formation du sang:

Les vitamines du groupe B sont en quantité suffisante en:

  • citron;
  • chien a augmenté;
  • les mûres;
  • l'argousier;
  • le maïs;
  • chou blanc;
  • le melon;
  • aubergines;
  • citrouille;
  • courgette;
  • la plupart des fruits.

La normalisation du régime aide à faire face rapidement à l'anémie. Parfois, un régime est suffisant pour normaliser l'état du patient. Mais cela n’est vrai que pour le premier stade de l’anémie.

Médecine populaire

Les bonnes critiques dans le traitement de l'anémie sont des recettes de la médecine traditionnelle. Veuillez noter que leur utilisation doit être spécifiée et approuvée par votre médecin.

  1. Teinture d'absinthe. Un pot d'un litre rempli d'absinthe séchée et remplissez-le de vodka. Placez le récipient dans un endroit sombre pendant 3 semaines. Lorsque la teinture est prête, prenez-la en une goutte, diluée dans ½ cuillère d'eau, une fois par jour à jeun. La durée de ce traitement est de 20 jours.
  2. Miel et aloès. On dilue 250 g de miel avec 350 ml de "Cahors". Il verse également 150 ml de jus d'aloès. Le mélange est placé dans un endroit froid et le prendre à 5 ml avant les repas 3 fois par jour.
  3. Miel et ail On boit 0,5 cuillère à café de miel et de jus d'ail avant le petit déjeuner.
  4. Feuilles de fraise. Sous forme séchée, il est bon de les ajouter à une cuillerée à thé de thé et de le boire une fois par jour.

Il est nécessaire de comprendre que l’anémie n’est pas une maladie aussi courante, mais plutôt grave, qui nécessite la surveillance d’un spécialiste. Par conséquent, il est impossible de prendre des décisions indépendantes concernant le traitement de l'anémie et les recettes de médecine traditionnelle sont mieux utilisées en tant que traitement adjuvant.

L'anémie est une affection du corps caractérisée par une diminution du nombre de globules rouges et d'hémoglobine dans le sang par rapport à la normale. Leur carence provoque la privation d'oxygène par divers organes du corps.

En fonction du type d'anémie, comme on l'appelle cette condition, une tactique est développée sur la manière de traiter l'anémie, individuellement pour chaque patient.

Types

Il existe les types suivants de cette maladie:

  • Anémie ferriprive. La maladie est causée par une quantité insuffisante de fer dans le corps.
  • Anémie par carence en vitamine B12. L'apparition de la maladie est causée par un manque de vitamine B12 chez le patient.
  • Anémie par carence en acide folique. Cela indique un manque d'acide folique.
  • Anémie hémolytique. Le résultat de la destruction significative des globules rouges.
  • Anémie post-hémorragique. La maladie est déclenchée par une importante perte de sang.
  • Anémie des membres. Une mauvaise circulation peut provoquer une anémie des mains et des jambes.
  • Anémie aplastique. La production de cellules de la moelle osseuse a été réduite. C'est une maladie du sang rare et grave.

Les causes

Puisqu'il existe différents types d'anémie, les causes de la maladie dans chacun de ces types seront différentes.

Anémie ferriprive

Cela se produit en raison d'un manque de fer dans le corps. Les raisons peuvent être:

  • mauvaise absorption du fer;
  • nourriture qui manque de cet élément;
  • régimes déséquilibrés;
  • donation;
  • menstruations abondantes;
  • la grossesse
  • ulcère d'estomac.

Anémie par carence en vitamine B12

L'oligo-élément est nécessaire au fonctionnement normal du système nerveux. L'anémie déficiente en vitamine B12 se développe en raison d'une absorption insuffisante de la vitamine B12.

Cela est dû à une carence en acide folique, dont la participation à la formation des globules rouges joue un rôle important. Personnes atteintes atteintes de maladie cœliaque, d'alcoolisme et de toxicomanie. Pour provoquer une maladie, il est possible de prendre des médicaments contre les convulsions, ainsi que les maladies de l'estomac et du foie.

Anémie hémolytique

Ce type d'anémie a de nombreuses variétés, mais la chose commune pour eux est la destruction excessive des globules rouges. Certaines sont héréditaires, mais il existe aussi des espèces acquises.

Anémie post-hémorragique

Manifesté en raison d'une perte de sang importante ou chronique, pouvant survenir à la suite de saignements internes et externes à la suite de blessures, d'opérations chirurgicales ou de ruptures des organes internes.

TRAITEMENT DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES SANS OPÉRATION!

Pour le traitement des maladies cardiovasculaires, Elena Malysheva recommande une nouvelle méthode à base de thé monastique comprenant 8 plantes médicinales utiles extrêmement efficaces dans le traitement et la prévention des arythmies, de l'insuffisance cardiaque, de l'athérosclérose, des maladies coronariennes, des infarctus du myocarde et de nombreuses autres maladies. Il utilise uniquement des ingrédients naturels, sans produits chimiques ni hormones!

Anémie des membres

L'anémie des bras et des jambes est causée par une altération de la circulation sanguine dans les membres. Cette maladie peut être due à une lésion vasculaire, à la présence d'une thrombose ou à une athérosclérose. Les symptômes caractéristiques sont une sensibilité élevée au froid, à la fatigue et à la lourdeur lors de la marche dans les jambes.

Pathologie sanguine se manifestant par la défaite des cellules de la moelle osseuse. La maladie est grave, le traitement est difficile et pas toujours couronné de succès. Cela se produit pour diverses raisons.

Symptômes et signes

Les symptômes les plus fréquents sont:

  • blanchiment de la peau;
  • scintillement des taches devant les yeux;
  • fatigue constante;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • affaiblissement des muscles;
  • irritabilité;
  • la léthargie;
  • manque de capacité de concentration;
  • les acouphènes;
  • des vertiges;
  • somnolence constante;
  • fatigue
  • vertiges et évanouissements;
  • l'hypotension;
  • essoufflement;
  • la couleur des selles a des changements caractéristiques;
  • sueur froide performance;
  • vomissements et nausées;
  • légers picotements dans les membres;
  • perte de cheveux;
  • céphalées débilitantes;
  • augmentation des ongles cassants.

Diagnostic de l'anémie

Lors du diagnostic, l'indicateur principal est une concentration inférieure en hémoglobine par rapport à la norme acceptée. Mais, comme il existe plusieurs variétés de la maladie dont la manifestation des symptômes diffère, le médecin doit procéder à une analyse approfondie en plusieurs étapes.

RETOUR DE NOTRE LECTEUR VICTOR PEACEFUL

Récemment, j'ai lu un article qui parle d'un remède fortifiant pour le traitement des maladies cardiaques. Avec ce médicament, vous pouvez TOUJOURS guérir l'arythmie, l'insuffisance cardiaque, l'athérosclérose, les maladies coronariennes, l'infarctus du myocarde et de nombreuses autres maladies cardiaques, ainsi que les vaisseaux sanguins à la maison.

Je n'avais pas l'habitude de ne faire confiance à aucune information, mais j'ai décidé de vérifier et de commander l'emballage. J'ai remarqué les changements une semaine plus tard: la douleur constante et les picotements dans mon cœur qui m'avaient tourmenté auparavant avaient reculé et, au bout de 2 semaines, ils ont complètement disparu. Essayez-le et vous, et si quelqu'un est intéressé.

Enquête auprès des patients

Le médecin de l’histoire du patient s’interroge sur sa génétique, son mode de vie, ses habitudes alimentaires, son sport et ses maladies passées. Et entend également des plaintes sur les changements dans la santé. Une enquête est menée pour identifier les symptômes d’un type particulier d’anémie.

Inspection

Le médecin examine le patient et identifie les signes caractéristiques de cette maladie:

  • couleur de la peau;
  • ganglions lymphatiques;
  • méthode de palpation détermine s'il y a une augmentation du foie;
  • vérifie l'essoufflement;
  • examine le système nerveux;
  • mesure la pression.

Des analyses

Les tests de laboratoire suivants sont attribués:

  • Test sanguin général. En particulier, il montre le niveau de globules rouges et d'hémoglobine.
  • Analyse biochimique du sang. Évalue le fonctionnement des organes internes. Lorsque l'anémie s'intéresse aux indicateurs de la réserve dans le corps de fer, de vitamine B12, d'acide folique et de la quantité de bilirubine.
  • Analyse du sang occulte fécal. Détecte les saignements dans le tractus gastro-intestinal.
  • Rayon X des poumons. Peut révéler la présence de maladies pouvant avoir provoqué une anémie, telle que la tuberculose.
  • Fibrogastroduodenoscopy. Cela aidera à trouver les maladies de l'estomac, qui peuvent être des provocateurs de l'anémie.
  • Échographie. La cavité abdominale est examinée pour déterminer l'élargissement du foie et de la rate.
  • Coloscopie. L'examen du gros intestin révélera la présence d'ulcères, de polypes ou de tumeurs.
  • Tomographie par ordinateur. Des études sont assignées pour déterminer les symptômes de l'anémie.

Traitement de l'anémie

A la question "Est-il possible de guérir l'anémie?", La réponse est "il est impératif de traiter."

Souvent, il est causé par d'autres maladies et nous devons ensuite commencer par celles-ci. Chaque type d'anémie a ses propres symptômes et sa propre méthode de traitement. Le traitement de l'anémie doit être complet.

De Plus, Lisez Les Navires

Que faire quand le sang est trop épais

Le sang est un environnement biologique qui fournit la vie humaine. Grâce au travail du système cardiovasculaire, il fournit aux tissus les nutriments essentiels et l'oxygène nécessaires à la division et à la croissance des cellules.

Nos navires

Traitement et prévention des maladies vasculairesSymptômes et options de traitement pour la lymphostase des membres inférieursLa lymphostase des membres inférieurs est un gonflement des tissus, provoqué par une insuffisance du drainage lymphatique des capillaires et des vaisseaux périphériques des jambes.

Comment supprimer l'attaque d'arythmie à la maison

Astuce 1: Comment traiter les extrasystolesAstuce 2: Comment traiter les extrasystolesL'extrasystole fait référence à l'état du rythme cardiaque, caractérisé par une contraction prématurée du cœur, ressentie par une personne sous la forme d'interruptions de l'activité cardiaque, d'un arrêt cardiaque, d'un «retournement» et d'une décoloration de la poitrine.

Symptômes et traitement du syndrome de l'artère vertébrale

À partir de cet article, vous apprendrez ce qu’est le syndrome de l’artère vertébrale. Quelles maladies conduisent à l'apparition d'une pathologie.

Nous apprenons quoi faire si les monocytes sont élevés chez un enfant

Les monocytes sont un type de globules blancs, de cellules immunitaires. Ils neutralisent les menaces externes et internes pouvant perturber l'homéostasie (constance interne de l'organisme) et entraîner sa mort.

Marcher après un AVC - caractéristiques de récupération

L’insuffisance cérébrovasculaire aiguë (infarctus cérébral, accident vasculaire cérébral) est une affection pathologique caractérisée par une nécrose des cellules nerveuses du système nerveux central.