Bien que le calcium soit un élément nécessaire au fonctionnement normal du corps humain, sa surabondance affecte non seulement l’état de santé général, mais peut également être fatale. Un excès de calcium dans le sang entraîne une calcification de la valve aortique.

En même temps, les tissus de la valve perdent leur élasticité et lorsque la pression artérielle augmente, les vaisseaux éclatent, entraînant la mort instantanée. Par conséquent, la calcification des cuspides de la valve aortique ne doit pas être laissée sans traitement, un examen complet et un traitement adéquat sont nécessaires.

Causes du problème

La calcification concerne non seulement les parois de l'aorte, mais également les valves cardiaques, une telle violation a pour deuxième nom «la vraie sténose».

La calcification des vaisseaux sanguins entraîne une modification des tissus des valves, entraînant leur défaillance. En conséquence, il y a de fortes baisses de pression dans les ventricules et dans la bouche aortique, les parois des ventricules se durcissent et changent de forme.

Les pertes de charge et les anomalies du travail des ventricules qui apparaissent sont responsables de la perturbation des vaisseaux de la circulation pulmonaire et de l'oreillette.

Les principales causes de l'excès de calcium dans le sang:

  • Vieillesse (lessivage du calcium des os et accumulation d'un élément dans le sang).
  • Absorption déficiente du calcium dans le tissu osseux.
  • Violation du système excréteur: les reins ne suppriment pas le calcium et celui-ci s'accumule dans le sang.
  • En surpoids.
  • Le diabète
  • Absorption excessive de calcium dans les intestins.
  • Mauvaises habitudes et mauvais mode de vie.
  • Maladies héréditaires.
  • Valvulite rhumatismale.
  • Athérosclérose
  • Malformations cardiaques congénitales.

Stade de la maladie

Dans la pratique médicale, la calcification de la valve aortique comporte trois étapes:

Le calcul 1 degré peut durer de nombreuses années. À l'examen, une forte activité du ventricule gauche est diagnostiquée. Son enceinte fait entièrement sortir le sang du cœur, ce qui permet aux parois du ventricule gauche de ne pas se durcir ni de se déformer.

Une violation du grade 2 se caractérise par un léger étirement du ventricule, le sang de la chambre n'est pas complètement éliminé et la fonction contractile du myocarde est renforcée.

Au troisième stade, le myocarde s'affaiblit et commence à s'affaisser. C'est le début de la sténose aortique.

Symptômes de calcification vasculaire

Avec la calcification de la valve aortique, les symptômes suivants sont observés:

  • perte de conscience;
  • l'arythmie;
  • douleur dans le coeur;
  • dyspnée persistante.

Symptômes de rupture aortique:

  • peau bleue ou pâle;
  • évanouissement ou perte totale de conscience;
  • vomissements;
  • miction involontaire;
  • une baisse de pression et une nette diminution du rythme cardiaque;
  • douleur thoracique aiguë, lancinante.

Avec des symptômes de rupture aortique, le patient a besoin d'une réanimation immédiate.

Procédures diagnostiques et traitement

Pour clarifier le diagnostic de "calcification aortique" du patient est envoyé au diagnostic:

  • Échographie du coeur;
  • radiographie du haut du corps;
  • aortagrafiyu;
  • ventriculographie;
  • cathétérisme cardiaque.

Le traitement est prescrit après un examen complet du patient.

Traiter le patient avec de tels médicaments:

  • La felipamine, le tiapamil et le vérapamil sont des médicaments contenant du magnésium qui ne permettent pas l'absorption de l'excès de calcium.
  • Sustonita, arfonada, nitro - médicaments conduisant à une pression normale.
  • Furosémide, veroshpiron - diurétiques, excrétant du calcium dans les urines.

La digoxine est prescrite lors du diagnostic de la fibrillation auriculaire.

Le traitement conservateur n'aide pas en cas d'insuffisance cardiaque grave ou de lésions de l'aorte. Dans ces cas, une intervention chirurgicale est prescrite, consistant en un remplacement des valves ou un pontage (avec lésion complète de l'aorte).

Traitement des remèdes populaires de calcification

Dans la calcification de la valve aortique, le traitement avec des remèdes populaires n’est possible qu’en association avec la médecine conservatrice ou des méthodes de traitement chirurgicales.

Avant de commencer à utiliser des herbes ou des teintures pour votre traitement, vous devriez consulter votre médecin.

Pour ralentir le processus de chaulage des vaisseaux, vous pouvez utiliser l'ail. Les remèdes à l'ail aident à dissoudre les dépôts de calcium sur les valves et les vaisseaux sanguins et à normaliser la pression artérielle.

Pour faire de la teinture d'ail, vous devez prendre trois cents grammes d'ail pilé, ajouter de la vodka (250 ml) et laisser dans un endroit sec et sombre pendant sept jours. Prenez la teinture d'ail selon le schéma: cinq jours, trois fois par jour, le premier jour correspond à une goutte, le deuxième jour à deux gouttes à la fois.

Le cinquième jour, vous devriez recevoir quinze gouttes à la fois. Quinze gouttes prennent quatre mois, puis font une pause. Après deux mois, le cours peut être poursuivi.

Parmi les remèdes populaires, les infusions à base de fleurs de camomille, d’agripaume et de bourgeons de bouleau sont considérées comme efficaces. Dans l'infusion est utile d'ajouter une cuillerée de miel.

Traitement des calcifications à l'iode bleu

L'iode bleu est le plus efficace des remèdes populaires, car il est capable de nettoyer les vaisseaux de l'accumulation de calcium.

Pour préparer l'outil, vous aurez besoin de fécule de pomme de terre, de sucre, d'acide citrique, d'iode.

  • Nous dissolvons l'amidon dans cinquante millilitres d'eau.
  • Dans le mélange, ajoutez une cuillère à café de sucre.
  • Ensuite, versez deux granules d'acide citrique.
  • Incorporer le mélange entier dans 150 ml d'eau bouillie.
  • Dans le mélange refroidi, versez une cuillère à thé d'iode.

Prenez un mélange de cinq cuillères à thé une fois par jour, après les repas. L'iode bleu se boit pendant cinq jours, puis une pause d'un jour et cinq autres jours.

Le régime alimentaire des patients atteints de calcification de la valve aortique

La base d'un bon mode de vie avec calcification est un régime basé sur l'exclusion des aliments riches en calcium. Pour l'élimination précoce du calcium de l'organisme, il est recommandé aux patients de consommer du magnésium.

Aliments calcinés:

  • le lait;
  • le cacao;
  • levure;
  • viande fumée;
  • les verts;
  • oseille;
  • les épinards;
  • radis;
  • les fromages;
  • blé à grains entiers;
  • bonbons de confiserie.

Verts non recommandés (excès de calcium):

  • le persil;
  • l'aneth;
  • basilic;
  • salade de feuilles;
  • oignons verts frais.
  • les noix;
  • bouillie de sarrasin;
  • les pois;
  • Choux de bruxelles.

Toutes les noix contiennent du magnésium - antagoniste du calcium, donc les noix, les noix de cajou, les noisettes, le pin - une partie importante du régime alimentaire d'une personne souffrant de calcification de la valvule aortique.

Les patients doivent proposer des bouillies liquides, des soupes et des bouillons, de la viande et du poisson, cuits à l'étouffée et bouillis.

Parmi les produits à base de viande seront utiles le poulet maigre et le lapin.

La prévention de l'obésité est essentielle pour le traitement de la calcification vasculaire. Il est recommandé aux patients de maintenir un style de vie actif et de suivre un régime ne permettant pas de prendre du poids supplémentaire.

Le refus de fumer, le régime quotidien correct et l'abstinence d'alcool contribuent à la préservation des vaisseaux sanguins en bonne santé jusqu'à un âge très avancé.

Le mécanisme de développement, de diagnostic et de traitement de la calcification aortique

Le calcium est le principal élément constitutif du corps humain, mais son accumulation nuit à la santé. Si le calcium n'est pas excrété par l'organisme, il commence à pénétrer dans le sang. Cela provoque la déposition de calcium sur les parois des vaisseaux sanguins, y compris l'aorte. Ainsi, une calcification de la valve aortique se produit. Cette condition est dangereuse dans la mesure où le plus grand navire du corps perd son élasticité. Une augmentation de la pression artérielle peut provoquer une rupture de l'aorte et la mort instantanée.

Mécanisme de développement et causes

La maladie affecte non seulement les parois de l'aorte, mais également la valve aortique du cœur. Selon les statistiques, une calcification est à l'origine d'un défaut sur cinq de l'appareil à valve. Cette pathologie acquise de la valve aortique est aussi appelée vraie sténose.

La calcification de l'aorte entraîne une modification de la structure de la valvule, de l'accrétion des valvules, ce qui provoque sa défaillance. Ce phénomène conduit au fait que lors de la circulation du sang du ventricule gauche dans l'aorte, une forte chute de pression se produit. Dans la cavité du ventricule, la pression artérielle est augmentée, mais elle diminue fortement dans la bouche aortique. De ce fait, la cavité du ventricule perd de son élasticité et ses parois sont hypertrophiées. Ce phénomène provoque un affaiblissement des fonctions du ventricule gauche et une diminution du volume de son éjection sanguine. La surcharge hémodynamique, dont souffre le ventricule gauche, s'étend à l'oreillette et aux vaisseaux de la circulation pulmonaire.

En raison de l'accumulation de calcium dans le corps, une personne peut développer une calcification non seulement de l'aorte, mais également de la valvule mitrale. Dans ce cas, du calcium est déposé sur l’anneau fibreux de la valve. De nombreuses personnes atteintes de calcification n'observent aucune altération du fonctionnement de la valve. Cependant, il existe un risque de régurgitation mitrale lorsque le flux sanguin du ventricule gauche à l'oreillette gauche se produit pendant la systole.

Les causes d'accumulation excessive de calcium dans le sang sont les suivantes:

  1. Âge: chez les personnes âgées, le calcium est éliminé par lavage des os et pénètre dans le sang.
  2. Maladie rénale: l'incapacité du système excréteur d'éliminer le calcium contribue à son accumulation dans l'organisme.
  3. Augmentation de l'absorption de calcium dans l'intestin.
  4. Perturbation de l'absorption du calcium par le tissu osseux.
  5. Le diabète.
  6. Malformations cardiaques.
  7. L'obésité.
  8. Mode de vie malsain.
  9. L'hérédité.
  10. Athérosclérose
  11. Valvulite rhumatismale.

Les symptômes

Lorsque la valve est calcifiée, la personne note les symptômes suivants:

  • essoufflement;
  • trouble du rythme cardiaque;
  • douleur cardiaque
  • épisodes d'inconscience.

Une calcification valvulaire grave peut provoquer une crise cardiaque d'asthme ou une suffocation. Le dépôt de calcium à l'intérieur des parois de l'aorte provoque souvent sa rupture. Les signes de cette condition dangereuse sont:

  • douleur thoracique ou abdominale aiguë;
  • une forte diminution de la pression artérielle et du pouls;
  • perte de conscience;
  • des nausées et des vomissements;
  • blanchiment de la peau ou de sa cyanose;
  • défécation involontaire (miction).

Avec de tels symptômes, une personne a besoin de soins médicaux d'urgence.

Diagnostic et traitement

Pour déterminer la présence de calcification aortique et de valvule aortique, vous pouvez utiliser ces méthodes:

  • échographie du coeur;
  • radiographie thoracique;
  • cathétérisme cardiaque;
  • ventriculographie;
  • aortographie;
  • échographie.

Les résultats de la recherche sont interprétés par le médecin traitant. Après le diagnostic, le spécialiste détermine la tactique de traitement du patient. Le traitement comprend généralement:

  1. Prise d'antagonistes du calcium à forte concentration de magnésium: vérapamil, tiapamil, felipamine.
  2. Prise de médicaments pour stabiliser la pression artérielle: Nitro-5, Sustonita, Arfonada.
  3. Diurétiques à l'admission: Veroshpiron, Furosémide.

Si la calcification a provoqué une fibrillation auriculaire, il est démontré que la personne reçoit de la digoxine. Avec une menace d'insuffisance cardiaque ou de rupture de l'aorte, la décision est prise en faveur d'un traitement chirurgical. Lorsque la calcification est effectuée:

  1. Remplacement de la valve affectée par une valve artificielle (si la valve aortique est affectée).
  2. Valvuloplastie par ballonnet aortique ou pontage à l'aide d'une prothèse vasculaire (si toute l'aorte est atteinte).

Le développement de la calcification peut être empêché avec l'aide de remèdes populaires. Ils peuvent constituer un complément efficace à la thérapie traditionnelle. Mais avant de prendre des remèdes populaires contre la calcification, vous devriez consulter votre médecin.

L'ail est utilisé pour ralentir le processus de calcification. Il contribue à la normalisation de la pression, à la prévention de l'athérosclérose et à la dissolution des dépôts de calcium sur les parois des vaisseaux sanguins. À la maison, vous pouvez préparer un outil efficace:

  1. Vous devez prendre 300 grammes d'ail haché et les verser avec un verre de vodka.
  2. Capacité avec préparation mis dans un endroit sombre pendant une semaine.
  3. Les 5 premiers jours, prenez le médicament trois fois par jour, 1 goutte. Il est recommandé d’ajouter le médicament au lait. Chaque jour, le nombre de gouttes est augmenté de 1 (pour chaque dose). Ainsi, au jour 5, une personne doit prendre 15 gouttes de teinture à l'ail.
  4. À partir du 5ème jour, le nombre de gouttes prises en une fois est réduit de 1.
  5. A partir du 10ème jour, vous devez prendre 25 gouttes par jour.

La durée du traitement est de 4 mois avec une pause de 2 mois.

L'outil efficace est préparé selon la recette suivante:

  1. Il est nécessaire de prendre 100 grammes de camomille sèche, de bourgeons de bouleau et d’agripaume. Tout devrait être écrasé.
  2. Mélange à base de plantes besoin de verser 0,5 litre d'eau bouillante et insister pendant 20 minutes.
  3. Un verre de bouillon filtré avec une cuillère à thé de miel est bu avant le coucher, et la deuxième portion - le matin, l'estomac vide.

Dans le processus de traitement de la calcification devrait limiter la consommation d'aliments riches en calcium. Il est également recommandé de contrôler le poids corporel et de ne pas autoriser une série de kilos en trop.

Calcification du coeur et des vaisseaux sanguins: apparition, signes, diagnostic, traitement

À un âge avancé et dans certaines conditions pathologiques, une quantité excessive de calcium s’accumule dans le corps humain, qu’elle ne peut naturellement pas expulser. Il est libéré dans le sang. En conséquence, le calcium commence à se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins, y compris de l'aorte. Il y a un chaulage de ses parois et de ses valves. Ce processus s'appelle la calcification (calcification, calcification). Dans le cas de la maladie aortique, la maladie représente une menace directe pour la vie du sujet, car des couches de calcium sur les parois les privent de leur élasticité.

L'aorte commence à ressembler à un vaisseau en porcelaine fragile qui peut se fissurer sous l'effet d'une charge accrue. Un tel facteur pour cette grande artère est la pression élevée. Il peut à tout moment casser le mur fragile et causer la mort instantanée. L'augmentation de la pression est causée par la prolifération de masses thrombotiques polypes sur les valvules de l'aorte provoquée par une calcification, entraînant un rétrécissement de la bouche.

Élimination de la calcification

La calcification aortique est l'une des raisons du développement d'une maladie grave - la sténose aortique (SA). Des méthodes spéciales de traitement médicamenteux de cette maladie ne sont pas. Il est nécessaire de suivre un cours de renforcement général visant à prévenir les maladies coronariennes et l'insuffisance cardiaque, ainsi qu'à éliminer les maladies existantes.

  • Le traitement de la calcification légère à modérée est effectué avec des préparations antagonistes du calcium avec une teneur élevée en magnésium. Ils dissolvent avec succès les dépôts calcaires sur les parois de l'aorte. Sous forme dissoute, certaines d'entre elles sont excrétées du corps et d'autres absorbent le tissu osseux.
  • Des médicaments sont prescrits pour normaliser la pression artérielle et la maintenir dans certaines limites.
  • La stagnation du sang dans le petit cercle est éliminée en prenant des diurétiques.
  • La digoxine est utilisée en cas de dysfonctionnement systolique et de fibrillation auriculaire dans le ventricule gauche.
  • Les formes sévères ne sont éliminées que par la chirurgie.
  • La valvuloplastie par ballonnet aortique est utilisée pour le traitement de la calcification aortique chez l'enfant. Il s'agit d'une procédure mini-invasive pour élargir la valvule cardiaque en insérant un cathéter dans l'aorte avec un ballonnet gonflant à la fin (la technologie est proche de l'angioplastie traditionnelle).

Calcification - la cause de la sténose aortique

L'une des causes courantes (jusqu'à 23%) du développement de malformations de la valve cardiaque est la sténose aortique (AK). Elle est causée par un processus inflammatoire (valvulite rhumatismale) ou une calcification. Cette maladie est considérée comme une vraie sténose. La calcification des cuspides de la valve aortique entraîne des modifications dégénératives des tissus. Ils se condensent progressivement et deviennent plus épais. Une superposition excessive de sels de chaux contribue à l'accrétion des cuspides le long des commissures, ce qui entraîne une diminution de la surface efficace de l'ouverture de l'aorte et une insuffisance valvulaire (sténose). Cela devient un obstacle sur le trajet du flux sanguin du ventricule gauche. En conséquence, dans la zone de transition du VG à l'aorte, une chute de la pression artérielle se produit: à l'intérieur du ventricule, il commence à monter brusquement et tombe à la bouche de l'aorte. En conséquence, la chambre ventriculaire gauche s’étire progressivement (se dilate) et les parois s’épaississent (hypertrophie). Cela affaiblit sa fonction contractile et réduit le débit cardiaque. En même temps, l'oreillette gauche subit une surcharge hémodynamique. Il va aux vaisseaux de la circulation pulmonaire.

Il convient de noter que le ventricule gauche possède une force puissante pouvant compenser les effets négatifs de la sténose. Son sang se remplit normalement par une contraction intense de l'oreillette gauche. Par conséquent, pendant longtemps, le défaut se développe sans troubles circulatoires perceptibles et les patients ne présentent aucun symptôme.

Développement de la calcification de la valve aortique

La calcification des valves cardiaques est un précurseur de maladies telles que l'insuffisance cardiaque, l'athérosclérose généralisée, les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques, etc. Habituellement, la calcification de la valvule aortique se développe à l’arrière-plan des processus dégénératifs survenant dans les tissus et provoqués par la valvulite rhumatismale. Les bords soudés et rétrécis des cuspides valvulaires forment des excroissances calcaires sans formes qui chevauchent l'orifice aortique. Dans certains cas, la calcification peut capturer situé dans le voisinage immédiat de la paroi du ventricule gauche, le feuillet antérieur de MK, la partition entre les ventricules.

La maladie a plusieurs étapes:

  1. Au stade initial, l'hyperfonction du ventricule gauche est notée. Il contribue à sa vidange complète. Par conséquent, la dilatation (étirement) de sa cavité ne se produit pas. Cette condition peut durer assez longtemps. Mais les possibilités d'hyperfonctionnement ne sont pas illimitées et l'étape suivante commence.
  2. De plus en plus de sang reste dans la cavité VG. De ce fait, son remplissage diastolique (pendant l'excitation) nécessite un volume plus important. Et le ventricule commence à se dilater, c'est-à-dire qu'il y a une dilatation fine. Et cela entraîne à son tour une augmentation de la contraction du VG.
  3. À l'étape suivante, il se produit une dilatation myogénique, provoquée par un affaiblissement du myocarde, qui est la cause de l'insuffisance aortique (sténose).

sténose sénile (en haut) et bicuspide (en bas) de la valve aortique due à une calcification

Le calcium AK est détecté pendant la radiographie. Il est clairement visible sur la projection oblique. Sur l'échocardiographie, la calcification est enregistrée sous la forme d'un grand nombre d'échos de haute intensité.

Comme il existe depuis longtemps une compensation pour l'insuffisance circulatoire aortique, la personne se sent très bien. Il n'a aucune manifestation clinique de la maladie. L'insuffisance cardiaque survient de manière inattendue (pour le patient) et commence à progresser rapidement. La mort survient en moyenne 6 ans et demi après l'apparition des symptômes. Le seul traitement efficace contre ce défaut est la chirurgie.

Calcification de la valve mitrale

La calcionose est très difficile à diagnostiquer, car ses manifestations cliniques ressemblent aux symptômes de la cardiosclérose, de l'hypertension, du rhumatisme. Par conséquent, le patient est souvent diagnostiqué à tort et la calcification continue de progresser, entraînant de graves malformations cardiaques, telles qu'une insuffisance de la valve mitrale ou une sténose mitrale.

calcification valvulaire mitrale

Les patients se plaignent d'une diminution des performances et de la fatigue. Ils ont le souffle court, des interruptions dans le travail du cœur, alternent avec des battements de cœur fréquents, des douleurs cardiaques. Dans de nombreux cas, il y a une toux avec du sang, la voix devient rauque. Le traitement opportun de la calcification de la valve mitrale, à l'aide d'un traitement médicamenteux mitral et prophylactique utilisant une commissurotomie, non seulement rétablira l'activité cardiaque, mais fournira également une opportunité de mener une vie active.

La capacité de détecter la calcination de ce type donne un balayage couleur Doppler. À l'examen, le médecin est frappé d'acrocyanose et de rougissement "mitral" sur le fond de pâleur de la peau. Avec un examen complet du patient, l'expansion de l'oreillette gauche et de sa paroi hypertrophiée est diagnostiquée, avec de petits caillots sanguins dans l'oreille. Dans le même temps, la taille du ventricule gauche reste inchangée. Dans le ventricule droit - les parois sont dilatées, avec un épaississement visible. Les veines pulmonaires et l'artère sont également dilatées.

Calcification des vaisseaux sanguins et de ses types

Les plaques calcifiées sur les parois des artères sont l’une des causes courantes d’infarctus du myocarde et d’attaques cérébrales, en raison du rétrécissement important de la lumière entre leurs parois. Il empêche la circulation du sang du coeur. Cela perturbe la circulation d'un grand cercle, entraînant un manque d'apport de sang au myocarde et au cerveau et ne satisfaisant pas leur demande en oxygène.

Selon le mécanisme de développement, la calcification vasculaire est divisée en les types suivants:

  • La calcification est métastatique et a pour cause une perturbation du travail (maladies) d'organes individuels, par exemple les reins, le colon, etc. Chez les personnes âgées et dans l’enfance, la calcification résulte d’une ingestion excessive de vitamine D. Le plus souvent, ce type de calcification ne présente aucun signe clinique.
  • Calcification interstitielle (universelle) ou calcification métabolique. Causée par la sensibilité accrue de l'organisme aux sels de calcium (calcification). Maladie progressive et grave.
  • Calcification dystrophique. Cette calcification du coeur conduit à la formation d'une "carapace du coeur" dans la péricardite ou d'une "carapace du poumon" dans la pleurésie, perturbe l'activité cardiaque et peut provoquer une thrombose.
  • Les enfants présentent souvent une calcification idiopathique (congénitale) qui se produit dans les pathologies du développement du cœur et des vaisseaux sanguins.

Calcification de l'aorte abdominale

L'anévrisme de l'aorte abdominale peut être fatal tout au long de l'année. Parfois, une personne meurt subitement d'un saignement interne de la cavité abdominale causé par la rupture d'un anévrisme. La cause de cette maladie est la calcification de l'aorte abdominale. Il est détecté lors de la fluoroscopie de l'enquête.

Les principaux symptômes de cette maladie sont des douleurs abdominales apparaissant après chaque repas, qui augmentent au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, ainsi qu'une claudication intermittente.

Éliminé par chirurgie - résection de l'anévrisme. À l'avenir, prothèses de la région éloignée de l'aorte.

Calcification intracardiaque

Le processus pathologique du dépôt de sels de calcium sur les épaississements pariétaux sclérosés du myocarde et de ses fils du cordon, des cuspides et des bases de valvules (calcification intracardiaque) entraîne une modification des propriétés physico-chimiques des tissus. Ils accumulent des phosphatases alcalines, ce qui accélère la formation de sels de calcium et contribue à leur fixation dans les zones nécrotiques. Parfois, la calcification intracardiaque est accompagnée de manifestations rares et parfois inattendues, telles que des lésions de l'endothélium et son excoriation. Dans certains cas, il se produit une rupture de l'endothélium, qui provoque une thrombose valvulaire.

La thrombose est dangereuse car elle entraîne une septicémie et une thromboendocardite. En pratique médicale, de nombreux cas de thrombose recouvrent complètement l'anneau mitral. La méningite embolique staphylococcique, qui est presque toujours fatale, peut se développer sur la base d'une calcification intracardiaque. Avec la propagation de la calcification à de grandes surfaces de feuilles de valve, ses tissus se ramollissent et forment des masses caséeuses sur celles-ci. À partir du tubage valvulaire, la caséose peut se déplacer vers les régions myocardiques voisines.

Il existe deux types de calcification intracardiaque:

  1. Primaire (dégénératif, âge), dont l'origine n'est pas toujours connue. Le plus souvent observé avec le vieillissement du corps.
  2. Secondaire, apparaissant dans le contexte de maladies des systèmes cardiovasculaire et endocrinien, des reins, etc.

Le traitement de la calcification primaire est réduit à la prévention de l'apparition de changements dystrophiques associés au vieillissement du corps. Dans la calcification secondaire, la cause qui cause la formation de croissances calcaires sur les parois des vaisseaux sanguins et des valves est éliminée en premier lieu.

angioplastie - une méthode d'élimination de la calcification

L'angioplastie par ballonnet (restauration de la lumière du vaisseau au moyen d'un ballonnet gonflant) est une méthode courante de traitement de certaines maladies cardiaques, en particulier de l'infarctus du myocarde. De cette façon, les artères coronaires sont dilatées, comprimant et aplatissant les excroissances calciques sur leurs parois qui chevauchent les lacunes. Mais c'est assez difficile à faire, car dans les cylindres, il est nécessaire de créer une pression deux fois plus élevée que celle utilisée dans le traitement d'une crise cardiaque. Dans ce cas, il existe certains risques, par exemple, le système de pressurisation ou le ballon lui-même peut ne pas supporter une augmentation à 25 atm. pression et éclatement.

Signes cliniques

Le plus souvent, les symptômes de la calcification intracardiaque apparaissent aux stades avancés, lorsque les dépôts de calcaire ont déjà provoqué des modifications physiologiques importantes de la structure du cœur et des troubles circulatoires. Une personne ressent des interruptions du rythme cardiaque, des douleurs dans la région du cœur et une faiblesse constante. Il est souvent étourdi (surtout lors d'un changement de position brusque). Un essoufflement est un compagnon constant de la calcification. Au début, il diminue au repos, mais au fur et à mesure que la maladie progresse, on le constate même pendant la nuit. Des évanouissements courts et une perte de conscience à court terme sont possibles.

Les principales causes de calcification résident dans la violation de la régulation des processus métaboliques. Elle peut être provoquée par une perturbation du système endocrinien, ce qui entraîne une diminution de la production de parahormones et de calcitonine. Cela provoque une violation de l'équilibre acide-base du sang, à la suite de quoi les sels de calcium cessent de se dissoudre et se déposent sous une forme solide sur les parois des vaisseaux sanguins.

Assez souvent, la calcification est favorisée par les maladies rénales (néphrite chronique ou polykystique), les tumeurs et les maladies du myélome. Une calcification des artères peut survenir dans la période postopératoire, dans le contexte d'une lésion des tissus mous lors de l'implantation de dispositifs fonctionnels. Les conglomérats de chaux de grandes tailles se forment le plus souvent dans les zones présentant des tissus morts ou au cours de la dystrophie.

Méthodes de diagnostic modernes

Le taux de mortalité élevé chez les patients présentant un diagnostic de calcification du cœur ou de l'aorte incite les professionnels de la santé du monde entier à rechercher de nouvelles méthodes plus avancées de diagnostic de cette maladie. Les méthodes suivantes sont au stade des essais cliniques:

  • ELCG (tomographie par faisceau d'électrons), donnant une évaluation qualitative de la calcination.
  • Échocardiographie bidimensionnelle, à travers laquelle ils obtiennent la visualisation des calcifications. Ils sont détectés sous la forme d'échos multiples. Cette technique permet d'identifier les troubles anatomiques, mais ne quantifie pas la prévalence de la calcination.
  • Échographie. Il peut être utilisé pour détecter une calcification des parois du vaisseau, mais ne permet pas d'établir la présence et le degré de calcification des valves aortiques.
  • Densitométrie ultrasonique. Il est réalisé à l'aide de Nemio - un système de diagnostic de la société TOSHIBA. Il comprend un capteur cardiaque sous la forme d'un réseau phasé et un programme cardiaque pour ordinateur IHeartA. Cet appareil vous permet de diagnostiquer le degré de distribution de la calcification en termes de moyenne.
    1. Si la moyenne est inférieure à 10, la calcification de l'AK est absente;
    2. Si 10 17 indique une augmentation significative des dépôts de calcaire (3 degrés).

Il est particulièrement important de diagnostiquer correctement et en temps voulu le degré de calcification au cours de la grossesse. Avec un degré élevé de calcification, des problèmes surviennent souvent lors de l'accouchement, car le calcium peut se déposer non seulement sur les valves cardiaques, mais également sur le placenta. Si une calcification au premier degré est diagnostiquée, l'utilisation d'aliments riches en calcium doit être limitée. Recommandé de prendre des multivitamines et des médicaments avec une teneur élevée en magnésium.

Recettes folkloriques contre la calcification

On pense que vous pouvez arrêter le développement de la calcification en utilisant des remèdes populaires à base d'ail. La capacité unique de cette plante à dissoudre les dépôts de calcaire a été découverte par des scientifiques européens qui ont mené des recherches sur les effets de ses substances biologiquement actives sur les vaisseaux sanguins. À des fins prophylactiques, une journée suffit pour ne manger que deux clous de girofle.

Des guérisseurs chinois ont préparé de la teinture à l’ail 300 g de gousses d’ail pelées et hachées et 200 g d’alcool (vodka). Après une perfusion de 10 jours, il a été pris comme suit:

  • 5 jours, en commençant par une goutte pour 50 ml de lait froid, trois fois par jour, en ajoutant une goutte à chaque dose. Le soir du cinquième jour, vous devez boire 50 ml de lait avec 15 gouttes de teinture d'ail.
  • 5 jours, diminuant une goutte à chaque réception. Le 10e jour, vous devez boire 50 ml de lait avec une goutte de perfusion.
  • Ensuite, prenez 25 gouttes à chaque réception, jusqu'à ce que la teinture soit terminée.

La recette de «l'élixir de jeunesse» a été conservée. Elle était utilisée par les moines tibétains pour nettoyer les vaisseaux sanguins et prolonger la vie:

  • Il s’agit de 100 grammes d’herbe sèche de bourgeons de camomille, d’agripaume et de bouleau. Bien mélanger et broyer le mélange. Une cuillère à soupe de la collection cuite a été préparée avec 0,5 litre d’eau bouillante et infusée pendant 20 minutes. Un verre d'infusion chaude filtrée, avec l'ajout d'une cuillère à soupe de miel, doit être bu le soir avant le coucher. La deuxième portion se boit le matin à jeun.

Ces deux baumes nettoient efficacement les vaisseaux sanguins, éliminant les signes d'athérosclérose et de calcification des parois aortiques, rendant leur élasticité. Il est recommandé de les utiliser tous les cinq ans.

Calcification de la valve aortique 1 degré

Athérosclérose

L'athérosclérose est un processus pathologique provoqué par une violation du métabolisme des lipides et des protéines et par leur dépôt dans la membrane interne (intima) de l'artère, qui affecte souvent l'aorte et les gros troncs artériels, ainsi que les artères de moyen calibre - coronaire, cérébrale, mésentérique et artères des extrémités inférieures. En raison de l'infiltration de lipides et de lipoprotéines dans l'intima, les plaques tendent à se désagréger et des ulcères et des caillots se forment sur le site de leur lésion. Une fibrose et un rétrécissement de la lumière se développent, entraînant une ischémie dans la région de l'artère touchée, ce qui entraîne une perturbation la fonction de l'organe qui fournit le sang à l'artère.

Étiologie et pathogenèse

Dans l'étiologie de l'athérosclérose, deux facteurs principaux sont importants: les modifications plaquettaires vasculaires et le métabolisme des lipides. Les facteurs qui affectent l'endothélium des artères sont l'hypertension artérielle, l'hyperadrénalinémie (dans des conditions stressantes), l'hypercholestérolémie et des facteurs immunologiques (apparition de lésions vasculaires lors du rejet). La desquamation de l'endothélium provoque l'adhésion des plaquettes à cet endroit, il y a agrégation et désintégration d'une partie des plaquettes, ce qui libère des substances actives, entraînant un épaississement des cellules musculaires lisses, qui sont ensuite transformées en plaques athéromateuses.

Une violation du métabolisme des lipides conduit à une concentration de cholestérol dans la paroi vasculaire. L'hypertriglycéridémie est également un facteur de risque pour l'athérosclérose. Chez les patients souffrant d'hypertension artérielle au cours de la période d'hyperadréninémie, il se produit une expansion des fissures intercellulaires, ce qui facilite l'infiltration des lipides. Les infections de l'endothélium et l'infection contribuent à la consommation de tabac. L'athérosclérose est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes, mais après l'apparition de la ménopause chez les femmes, leur nombre est comparé à celui des hommes. La présence d'obésité contribue à la progression de l'athérosclérose. Il existe des formes familiales d’athérosclérose à évolution rapide. caractérisé par une forte augmentation du cholestérol dans le sang - jusqu'à 26,5 mmol / l.

Athérosclérose de l'aorte et de ses branches principales. Chez les patients atteints d'athérosclérose sévère de l'aorte, lors de l'examen thoracique, une pulsation dans la fosse jugulaire est détectée et la palpation peut déterminer la pulsation de l'aorte derrière le sternum. Les percussions révèlent l'expansion de la matité du faisceau vasculaire dans le deuxième espace intercostal, avec l'auscultation de l'aorte souvent révélée par un souffle systolique, le ton II étant souvent renforcé. Lors de l'examen radiographique, l'aorte se développe et ses contours se consolident. Avec les lésions athéroscléreuses des valves aortiques, apparaissent les symptômes caractéristiques de la sténose ou de la sténose des valves aortiques. Dans l'athérosclérose grave de l'aorte et de ses branches, on observe une augmentation de la pression artérielle systolique et une légère diminution de la pression artérielle diastolique avec une augmentation de la pression différentielle. L'athérosclérose de l'aorte peut entraîner le développement d'un anévrisme.

Lorsque l'anévrisme est situé dans la région thoracique, des symptômes de compression des bronches, de la trachée et de l'œsophage peuvent apparaître, ainsi qu'un essoufflement, une toux, un enrouement, une dysphagie et parfois une hémoptysie.

Anévrisme disséquant de l'aorte (hématome de la paroi aortique). La déchirure aortique est accompagnée par l'apparition d'une douleur intense irradiant vers le dos ou les jambes, une leucocytose apparaît dans le sang, une augmentation du taux de LDH totale, une légère diminution de l'hémoglobine. L'anévrisme aortique est détecté par échographie des organes abdominaux. Lorsqu'un diagnostic d'anévrisme disséquant de l'aorte est établi, il est nécessaire de soulager la douleur et de réduire l'hypertension artérielle.

Athérosclérose des artères cérébrales, rénales, mésentériques. L'athérosclérose des artères cérébrales est accompagnée d'une encéphalopathie circulatoire. Dans les troubles aigus du système nerveux central, thrombose possible ou saignement dans le cerveau. L'athérosclérose des artères rénales conduit à une ischémie rénale, pouvant provoquer une hypertension artérielle.

L'athérosclérose des artères mésentériques est caractérisée par une douleur abdominale paroxystique, appelée crapaud abdominal. Pour clarifier le diagnostic, l'angiographie des artères mésentériques est montrée. La thrombose peut compliquer la défaite des artères mésentériques. La région épigastrique présente des douleurs aiguës, parfois dans l'hypochondre droit, accompagnées d'une diminution de la pression artérielle, de sueurs des mains, de vomissements (parfois avec du sang) et de selles molles. Si le patient n'est pas opéré à temps, une péritonite se développe suite à une nécrose de la paroi intestinale.

Athérosclérose des artères périphériques. L'athérosclérose oblitérante des membres inférieurs est accompagnée d'une claudication intermittente. La douleur survient soit en marchant, soit 1 à 2 minutes après l’arrêt. Pour clarifier l'emplacement de la lésion des vaisseaux sanguins, déterminez le pouls de l'artère du pied arrière à la région iliaque du pli inguinal.

Traitement

Tout d'abord, un mode de vie rationnel avec une activité physique suffisante. Limitez votre consommation de graisses animales à 40-50 g par jour, d'hydrates de carbone facilement digestibles - jusqu'à 40 g par jour, ainsi que la valeur énergétique totale des aliments. En cas d’embonpoint, le patient devrait le réduire progressivement. Il est conseillé de consommer quotidiennement au moins 30 à 40 ml d'huiles végétales, de les consommer dans l'alimentation des poissons, ainsi que des légumes et des fruits. Avec l'hypercholestérolémie élevée, prescrire des médicaments qui réduisent la synthèse du cholestérol ou accélèrent son métabolisme. Il s’agit de la lovastatine, du lipostabil, de l’acide nicotinique à fortes doses (3 à 4 g par jour), du cholestérol amine et de la plasmaphérèse. Il est également important d'éliminer tous les facteurs de risque: obésité, inactivité physique, tabagisme, hypertension et surmenage psycho-émotionnel. Appliquez également des mesures visant à rétablir ou à améliorer l’approvisionnement en sang des vaisseaux sanguins.

Maladie valvulaire

1. Qu'est-ce qu'une maladie cardiaque valvulaire?

Les valves sont des structures anatomiques spéciales nécessaires pour réguler le flux sanguin entre les cavités cardiaques. Par conséquent, en cas de maladies de l'appareil valvulaire, un dysfonctionnement du muscle cardiaque survient avec l'apparition d'un tableau clinique caractéristique.

La maladie valvulaire peut être divisée en défauts congénitaux et acquis. En raison de l'action de facteurs pathogénétiques, la structure anatomique se déforme avec le développement d'une insuffisance ou d'une sténose de l'appareil valvulaire. Chaque condition est caractérisée par certains troubles de l'hémodynamique intracardiaque.

2. Quelles sont les causes de la cardiopathie valvulaire?

Les malformations congénitales sont dues à des anomalies dans le développement du fœtus sous l'effet de facteurs tératogènes (rhume, tabagisme, consommation d'alcool). Les défauts de valve acquis sont le résultat d'un processus inflammatoire qui affecte l'endocarde. Le plus souvent, l'inflammation est rhumatismale, mais parfois une endocardite est provoquée par un sepsis, la syphilis ou une maladie cardiaque traumatique. L'athérosclérose est également l'une des principales causes de malformations cardiaques, car les plaques déforment les valves et entraînent une sténose ou une défaillance.

La valve mitrale est le plus souvent endommagée, le deuxième défaut le plus fréquent est la valve aortique. Les lésions de la valve tricuspide et de la valve de l'artère pulmonaire sont rares. Parfois, il existe une lésion combinée de deux ou plusieurs valves et, en présence d'une sténose et d'une défaillance dans une valve, elles parlent d'un défaut combiné.

3. Quels sont les symptômes de la cardiopathie valvulaire?

La gravité des manifestations cliniques dépend du degré de défaut et de la gravité des troubles hémodynamiques intracardiaques. Habituellement, au début de la maladie, il n'y a aucun signe. Tandis que le coeur fait face à un stress accru, le patient n'est dérangé par rien. Mais lorsque des signes de décompensation apparaissent, les plaintes des patients commencent.

Ils s'inquiètent souvent de l'essoufflement, de douleurs au coeur, d'arythmie. Ces symptômes apparaissent d'abord après l'exercice, puis au repos. Gonflement des jambes ou bronchite fréquente due à la stagnation des poumons.

4. Quand devrais-je appeler un médecin et quel spécialiste devrais-je contacter pour une cardiopathie valvulaire?

Initialement, l'examen est effectué par un thérapeute et si une anomalie cardiaque est détectée, le cardiologue poursuit le traitement. Il est nécessaire de faire une demande à l'hôpital dès l'apparition des premières plaintes, car les stades avancés peuvent être traités très durement. Si les rhumatismes ont été transférés. il est nécessaire de consulter le médecin une fois par an, car les problèmes de valves ne peuvent apparaître qu'après un certain temps.

5. Quel est l'examen pour la maladie de la valve cardiaque?

Il est obligatoire de désigner un ECG, un échocardiogramme et une radiographie pulmonaire. Selon les résultats de ces études, le degré du défaut, la fraction d'éjection, l'augmentation des cavités cardiaques et l'hypertrophie de la paroi musculaire sont évalués. La présence d’un trouble du rythme et de la conduction peut être établie lors de la surveillance Holter.

6. Quel est le traitement de la cardiopathie valvulaire?

La correction chirurgicale est la seule façon de traiter les maladies cardiaques. Pendant l'opération, une prothèse valvulaire est réalisée. En conséquence, l'hémodynamique est restaurée, ce qui conduit à l'élimination des symptômes de la maladie. Mais le traitement médicamenteux ne joue pas un petit rôle. Au début, il est nécessaire de maintenir une compensation à long terme et, en cas de déficience prononcée, c'est le seul moyen d'améliorer la qualité de vie des patients.

Appliquer des fonds pour prévenir les récidives de rhumatismes et d'endocardites, ainsi que des médicaments pour le traitement de l'athérosclérose. Prescrire le traitement de l'insuffisance cardiaque, y compris les diurétiques, les vasodilatateurs et les bêta-bloquants.

Calcification du coeur et des vaisseaux sanguins: apparition, signes, diagnostic, traitement

À un âge avancé et dans certaines conditions pathologiques, une quantité excessive de calcium s’accumule dans le corps humain, qu’elle ne peut naturellement pas expulser. Il est libéré dans le sang. En conséquence, le calcium commence à se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins, y compris de l'aorte. Il y a un chaulage de ses parois et de ses valves. Ce processus s'appelle la calcification (calcification, calcification). Dans le cas de la maladie aortique, la maladie représente une menace directe pour la vie du sujet, car des couches de calcium sur les parois les privent de leur élasticité.

L'aorte commence à ressembler à un vaisseau en porcelaine fragile qui peut se fissurer sous l'effet d'une charge accrue. Un tel facteur pour cette grande artère est la pression élevée. Il peut à tout moment casser le mur fragile et causer la mort instantanée. L'augmentation de la pression est causée par la prolifération de masses thrombotiques polypes sur les valvules de l'aorte provoquée par une calcification, entraînant un rétrécissement de la bouche.

Élimination de la calcification

La calcification aortique est l'une des raisons du développement d'une maladie grave - la sténose aortique (SA). Des méthodes spéciales de traitement médicamenteux de cette maladie ne sont pas. Il est nécessaire de suivre un cours de renforcement général visant à prévenir les maladies coronariennes et l'insuffisance cardiaque. ainsi que l'élimination des maladies existantes.

  • Le traitement de la calcification légère à modérée est effectué avec des préparations antagonistes du calcium avec une teneur élevée en magnésium. Ils dissolvent avec succès les dépôts calcaires sur les parois de l'aorte. Sous forme dissoute, certaines d'entre elles sont excrétées du corps et d'autres absorbent le tissu osseux.
  • Des médicaments sont prescrits pour normaliser la pression artérielle et la maintenir dans certaines limites.
  • La stagnation du sang dans le petit cercle est éliminée en prenant des diurétiques.
  • La digoxine est utilisée en cas de dysfonctionnement systolique et de fibrillation auriculaire dans le ventricule gauche.
  • Les formes sévères ne sont éliminées que par la chirurgie.
  • La valvuloplastie par ballonnet aortique est utilisée pour le traitement de la calcification aortique chez l'enfant. Il s'agit d'une procédure mini-invasive pour élargir la valvule cardiaque en insérant un cathéter dans l'aorte avec un ballonnet gonflant à son extrémité (technologie proche de l'angioplastie traditionnelle).

Calcification - la cause de la sténose aortique

L'une des causes courantes (jusqu'à 23%) du développement de malformations de la valve cardiaque est la sténose aortique (AK). Elle est causée par un processus inflammatoire (valvulite rhumatismale) ou une calcification. Cette maladie est considérée comme une vraie sténose. La calcification des cuspides de la valve aortique entraîne des modifications dégénératives des tissus. Ils se condensent progressivement et deviennent plus épais. Une superposition excessive de sels de chaux contribue à l'accrétion des cuspides le long des commissures, ce qui entraîne une diminution de la surface efficace de l'ouverture de l'aorte et une insuffisance valvulaire (sténose). Cela devient un obstacle sur le trajet du flux sanguin du ventricule gauche. En conséquence, dans la zone de transition du VG à l'aorte, une chute de la pression artérielle se produit: à l'intérieur du ventricule, il commence à monter brusquement et tombe à la bouche de l'aorte. En conséquence, la chambre ventriculaire gauche s’étire progressivement (se dilate) et les parois s’épaississent (hypertrophie). Cela affaiblit sa fonction contractile et réduit le débit cardiaque. En même temps, l'oreillette gauche subit une surcharge hémodynamique. Il va aux vaisseaux de la circulation pulmonaire.

Il convient de noter que le ventricule gauche possède une force puissante pouvant compenser les effets négatifs de la sténose. Son sang se remplit normalement par une contraction intense de l'oreillette gauche. Par conséquent, pendant longtemps, le défaut se développe sans troubles circulatoires perceptibles et les patients ne présentent aucun symptôme.

Développement de la calcification de la valve aortique

La calcification des valves cardiaques est le précurseur de maladies telles que l'insuffisance cardiaque, l'athérosclérose généralisée. accident vasculaire cérébral, crise cardiaque, etc. Habituellement, la calcification de la valvule aortique se développe à l’arrière-plan des processus dégénératifs survenant dans les tissus et provoqués par la valvulite rhumatismale. Les bords soudés et rétrécis des cuspides valvulaires forment des excroissances calcaires sans formes qui chevauchent l'orifice aortique. Dans certains cas, la calcification peut capturer situé dans le voisinage immédiat de la paroi du ventricule gauche, le feuillet antérieur de MK, la partition entre les ventricules.

La maladie a plusieurs étapes:

  1. Au stade initial, l'hyperfonction du ventricule gauche est notée. Il contribue à sa vidange complète. Par conséquent, la dilatation (étirement) de sa cavité ne se produit pas. Cette condition peut durer assez longtemps. Mais les possibilités d'hyperfonctionnement ne sont pas illimitées et l'étape suivante commence.
  2. De plus en plus de sang reste dans la cavité VG. De ce fait, son remplissage diastolique (pendant l'excitation) nécessite un volume plus important. Et le ventricule commence à se dilater, c'est-à-dire qu'il y a une dilatation fine. Et cela entraîne à son tour une augmentation de la contraction du VG.
  3. À l'étape suivante, il se produit une dilatation myogénique, provoquée par un affaiblissement du myocarde, qui est la cause de l'insuffisance aortique (sténose).

sténose sénile (en haut) et bicuspide (en bas) de la valve aortique due à une calcification

Le calcium AK est détecté pendant la radiographie. Il est clairement visible sur la projection oblique. Sur l'échocardiographie, la calcification est enregistrée sous la forme d'un grand nombre d'échos de haute intensité.

Comme il existe depuis longtemps une compensation pour l'insuffisance circulatoire aortique, la personne se sent très bien. Il n'a aucune manifestation clinique de la maladie. L'insuffisance cardiaque survient de manière inattendue (pour le patient) et commence à progresser rapidement. La mort survient en moyenne 6 ans et demi après l'apparition des symptômes. Le seul traitement efficace contre ce défaut est la chirurgie.

Calcification de la valve mitrale

La calcionose est très difficile à diagnostiquer, car ses manifestations cliniques s'apparentent aux symptômes de la cardiosclérose. maladie hypertensive. rhumatisme. Par conséquent, le patient est souvent diagnostiqué à tort et la calcification continue de progresser, entraînant de graves malformations cardiaques, telles qu'une insuffisance de la valve mitrale ou une sténose mitrale.

calcification valvulaire mitrale

Les patients se plaignent d'une diminution des performances et de la fatigue. Ils ont le souffle court, des interruptions dans le travail du coeur. en alternance avec des battements de coeur fréquents. chagrin d'amour Dans de nombreux cas, il y a une toux avec du sang, la voix devient rauque. Le traitement opportun de la calcification de la valve mitrale, à l'aide d'un traitement médicamenteux mitral et prophylactique utilisant une commissurotomie, non seulement rétablira l'activité cardiaque, mais fournira également une opportunité de mener une vie active.

La capacité de détecter la calcination de ce type donne un balayage couleur Doppler. À l'examen, le médecin est frappé d'acrocyanose et de rougissement "mitral" sur le fond de pâleur de la peau. Avec un examen complet du patient, l'expansion de l'oreillette gauche et de sa paroi hypertrophiée est diagnostiquée, avec de petits caillots sanguins dans l'oreille. Dans le même temps, la taille du ventricule gauche reste inchangée. Dans le ventricule droit - les parois sont dilatées, avec un épaississement visible. Les veines pulmonaires et l'artère sont également dilatées.

Calcification des vaisseaux sanguins et de ses types

Les plaques calcifiées sur les parois artérielles sont l’une des causes courantes de l’infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux. en raison d'un rétrécissement important de la lumière entre leurs murs. Il empêche la circulation du sang du coeur. Cela perturbe la circulation d'un grand cercle, entraînant un manque d'apport de sang au myocarde et au cerveau et ne satisfaisant pas leur demande en oxygène.

Selon le mécanisme de développement, la calcification vasculaire est divisée en les types suivants:

  • La calcification est métastatique et a pour cause une perturbation du travail (maladies) d'organes individuels, par exemple les reins, le colon, etc. Chez les personnes âgées et dans l’enfance, la calcification résulte d’une ingestion excessive de vitamine D. Le plus souvent, ce type de calcification ne présente aucun signe clinique.
  • Calcification interstitielle (universelle) ou calcification métabolique. Causée par la sensibilité accrue de l'organisme aux sels de calcium (calcification). Maladie progressive et grave.
  • Calcification dystrophique. Cette calcification du coeur conduit à la formation d'une "carapace du coeur" dans la péricardite ou d'une "carapace du poumon" dans la pleurésie, perturbe l'activité cardiaque et peut provoquer une thrombose.
  • Les enfants présentent souvent une calcification idiopathique (congénitale) qui se produit dans les pathologies du développement du cœur et des vaisseaux sanguins.

Calcification de l'aorte abdominale

L'anévrisme de l'aorte abdominale peut être fatal tout au long de l'année. Parfois, une personne meurt subitement d'un saignement interne de la cavité abdominale causé par la rupture d'un anévrisme. La cause de cette maladie est la calcification de l'aorte abdominale. Il est détecté lors de la fluoroscopie de l'enquête.

Les principaux symptômes de cette maladie sont des douleurs abdominales apparaissant après chaque repas, qui augmentent au fur et à mesure de l'évolution de la maladie, ainsi qu'une claudication intermittente.

Éliminé par chirurgie - résection de l'anévrisme. À l'avenir, prothèses de la région éloignée de l'aorte.

Calcification intracardiaque

Le processus pathologique du dépôt de sels de calcium sur les épaississements pariétaux sclérosés du myocarde et de ses fils du cordon, des cuspides et des bases de valvules (calcification intracardiaque) entraîne une modification des propriétés physico-chimiques des tissus. Ils accumulent des phosphatases alcalines, ce qui accélère la formation de sels de calcium et contribue à leur fixation dans les zones nécrotiques. Parfois, la calcification intracardiaque est accompagnée de manifestations rares et parfois inattendues, telles que des lésions de l'endothélium et son excoriation. Dans certains cas, il se produit une rupture de l'endothélium, qui provoque une thrombose valvulaire.

La thrombose est dangereuse car elle entraîne une septicémie et une thromboendocardite. En pratique médicale, de nombreux cas de thrombose recouvrent complètement l'anneau mitral. La méningite embolique staphylococcique, qui est presque toujours fatale, peut se développer sur la base d'une calcification intracardiaque. Avec la propagation de la calcification à de grandes surfaces de feuilles de valve, ses tissus se ramollissent et forment des masses caséeuses sur celles-ci. À partir du tubage valvulaire, la caséose peut se déplacer vers les régions myocardiques voisines.

Il existe deux types de calcification intracardiaque:

  1. Primaire (dégénératif, âge), dont l'origine n'est pas toujours connue. Le plus souvent observé avec le vieillissement du corps.
  2. Secondaire, apparaissant dans le contexte de maladies des systèmes cardiovasculaire et endocrinien, des reins, etc.

Le traitement de la calcification primaire est réduit à la prévention de l'apparition de changements dystrophiques associés au vieillissement du corps. Dans la calcification secondaire, la cause qui cause la formation de croissances calcaires sur les parois des vaisseaux sanguins et des valves est éliminée en premier lieu.

angioplastie - une méthode d'élimination de la calcification

L'angioplastie par ballonnet (restauration de la lumière du vaisseau au moyen d'un ballonnet gonflant) est une méthode courante de traitement de certaines maladies cardiaques, en particulier de l'infarctus du myocarde. De cette façon, les artères coronaires sont dilatées, comprimant et aplatissant les excroissances calciques sur leurs parois qui chevauchent les lacunes. Mais c'est assez difficile à faire, car dans les cylindres, il est nécessaire de créer une pression deux fois plus élevée que celle utilisée dans le traitement d'une crise cardiaque. Dans ce cas, il existe certains risques, par exemple, le système de pressurisation ou le ballon lui-même peut ne pas supporter une augmentation à 25 atm. pression et éclatement.

Signes cliniques

Le plus souvent, les symptômes de la calcification intracardiaque apparaissent aux stades avancés, lorsque les dépôts de calcaire ont déjà provoqué des modifications physiologiques importantes de la structure du cœur et des troubles circulatoires. Une personne ressent des interruptions du rythme cardiaque, des douleurs dans la région du cœur et une faiblesse constante. Il est souvent étourdi (surtout lors d'un changement de position brusque). Un essoufflement est un compagnon constant de la calcification. Au début, il diminue au repos, mais au fur et à mesure que la maladie progresse, on le constate même pendant la nuit. Des évanouissements courts et une perte de conscience à court terme sont possibles.

Les principales causes de calcification résident dans la violation de la régulation des processus métaboliques. Elle peut être provoquée par une perturbation du système endocrinien, ce qui entraîne une diminution de la production de parahormones et de calcitonine. Cela provoque une violation de l'équilibre acide-base du sang, à la suite de quoi les sels de calcium cessent de se dissoudre et se déposent sous une forme solide sur les parois des vaisseaux sanguins.

Assez souvent, la calcification est favorisée par les maladies rénales (néphrite chronique ou polykystique), les tumeurs et les maladies du myélome. Une calcification des artères peut survenir dans la période postopératoire, dans le contexte d'une lésion des tissus mous lors de l'implantation de dispositifs fonctionnels. Les conglomérats de chaux de grandes tailles se forment le plus souvent dans les zones présentant des tissus morts ou au cours de la dystrophie.

Vidéo: calcification du muscle papillaire du ventricule gauche du coeur

Méthodes de diagnostic modernes

Le taux de mortalité élevé chez les patients présentant un diagnostic de calcification du cœur ou de l'aorte incite les professionnels de la santé du monde entier à rechercher de nouvelles méthodes plus avancées de diagnostic de cette maladie. Les méthodes suivantes sont au stade des essais cliniques:

  • ELCG (tomographie par faisceau d'électrons), donnant une évaluation qualitative de la calcination.
  • Échocardiographie bidimensionnelle. à l'aide duquel la visualisation des calcifications est obtenue. Ils sont détectés sous la forme d'échos multiples. Cette technique permet d'identifier les troubles anatomiques, mais ne quantifie pas la prévalence de la calcination.
  • Échographie. Il peut être utilisé pour détecter une calcification des parois du vaisseau, mais ne permet pas d'établir la présence et le degré de calcification des valves aortiques.
  • Densitométrie ultrasonique. Il est réalisé à l'aide de Nemio - un système de diagnostic de la société TOSHIBA. Il comprend un capteur cardiaque sous la forme d'un réseau phasé et un programme cardiaque pour ordinateur IHeartA. Cet appareil vous permet de diagnostiquer le degré de distribution de la calcification en termes de moyenne.
    1. Si la moyenne est inférieure à 10, la calcification de l'AK est absente;
    2. Si 10 17 indique une augmentation significative des dépôts de calcaire (3 degrés).

Il est particulièrement important de diagnostiquer correctement et en temps voulu le degré de calcification au cours de la grossesse. Avec un degré élevé de calcification, des problèmes surviennent souvent lors de l'accouchement, car le calcium peut se déposer non seulement sur les valves cardiaques, mais également sur le placenta. Si une calcification au premier degré est diagnostiquée, l'utilisation d'aliments riches en calcium doit être limitée. Recommandé de prendre des multivitamines et des médicaments avec une teneur élevée en magnésium.

Recettes folkloriques contre la calcification

On pense que vous pouvez arrêter le développement de la calcification en utilisant des remèdes populaires à base d'ail. La capacité unique de cette plante à dissoudre les dépôts de calcaire a été découverte par des scientifiques européens qui ont mené des recherches sur les effets de ses substances biologiquement actives sur les vaisseaux sanguins. À des fins prophylactiques, une journée suffit pour ne manger que deux clous de girofle.

Des guérisseurs chinois ont préparé de la teinture à l’ail 300 g de gousses d’ail pelées et hachées et 200 g d’alcool (vodka). Après une perfusion de 10 jours, il a été pris comme suit:

  • 5 jours, en commençant par une goutte pour 50 ml de lait froid, trois fois par jour, en ajoutant une goutte à chaque dose. Le soir du cinquième jour, vous devez boire 50 ml de lait avec 15 gouttes de teinture d'ail.
  • 5 jours, diminuant une goutte à chaque réception. Le 10e jour, vous devez boire 50 ml de lait avec une goutte de perfusion.
  • Ensuite, prenez 25 gouttes à chaque réception, jusqu'à ce que la teinture soit terminée.

La recette de «l'élixir de jeunesse» a été conservée. Elle était utilisée par les moines tibétains pour nettoyer les vaisseaux sanguins et prolonger la vie:

  • Il s’agit de 100 grammes d’herbe sèche de bourgeons de camomille, d’agripaume et de bouleau. Bien mélanger et broyer le mélange. Une cuillère à soupe de la collection cuite a été préparée avec 0,5 litre d’eau bouillante et infusée pendant 20 minutes. Un verre d'infusion chaude filtrée, avec l'ajout d'une cuillère à soupe de miel, doit être bu le soir avant le coucher. La deuxième portion se boit le matin à jeun.

Ces deux baumes nettoient efficacement les vaisseaux sanguins en éliminant les signes d'athérosclérose et de calcification des parois de l'aorte. en leur rendant leur élasticité. Il est recommandé de les utiliser tous les cinq ans.

La calcification intracardiaque est le nom pour le dépôt d'une quantité pathologique de calcium dans les structures intracavitaires du cœur. D'un point de vue clinique, la calcification à valve ou la calcification à structure de valve est de la plus haute importance.

Cette pathologie est relativement fréquente et joue un rôle important dans le développement et l'évolution ultérieure des malformations cardiaques. En dépit des manifestations sévères de la calcification valvulaire du cœur et de sa prévalence, cette pathologie n’est pas reconnue au cours de la vie du patient, il s’agit souvent, dans la plupart des cas, de découverte accidentelle. De manière caractéristique, la calcification des valves cardiaques se présente sous la forme de masques - diagnostics erronés - rhumatismes, hypertension, cardiosclérose, etc. Par conséquent, l'étude des manifestations cliniques de la calcification est la tâche la plus urgente de la médecine. Certaines études ont montré que la calcification des valves cardiaques peut être déterminée au cours de la vie du patient, ce qui sera la clé du diagnostic correct et du traitement approprié de cette maladie.

Traitement de calcification de valve

Avant d'aborder les méthodes de traitement éventuel de la calcification de la valvule cardiaque, vous devez faire attention au fait que ce processus est un processus dégénératif lié à l'âge, noté entre 40 et 50 ans et qui progresse spontanément. Dans ce cas, la calcification progresse en raison de la déformation primaire de la valve due à son durcissement avec thrombose, lipoïdose et troubles hémodynamiques locaux. Et le tableau clinique de la calcification valvulaire mitrale et aortique n’est pas spécifique, peu étudié, assez diversifié et se déroule généralement sous le masque d’une autre pathologie cardiaque.

En conséquence, la solution au problème du traitement de la calcification à la valve n’est pas complètement développée. Les manifestations distinctes de la calcification sont traitées par diverses mesures thérapeutiques et prophylactiques utilisées dans les arythmies et autres syndromes. L'insuffisance cardiaque résultant d'une calcification est traitée avec une utilisation prudente de médicaments digitalistes, en mettant l'accent sur l'utilisation de diurétiques et d'inhibiteurs de l'ATPF.

Il faut également garder à l'esprit qu'avec la calcification de la valve cardiaque, il existe un risque de développer une endocardite infectieuse. Et par conséquent, en cas de bactériémie lors de procédures diagnostiques et thérapeutiques, il est nécessaire de recourir à la prophylaxie antibactérienne de cette maladie.

Le traitement des manifestations pathologiques de la calcification primaire doit être orienté vers la prévention des modifications dystrophiques dans les vaisseaux sanguins, les tissus et le système valvulaire cardiaque qui surviennent avec l'âge. En d’autres termes, le traitement consiste à lutter contre le vieillissement prématuré au sens le plus large. Les antiagrégants ont également un effet bénéfique sur la calcification des valvules cardiaques, ce dont le médecin traitant devrait se souvenir.

Causes de la pathologie cardiaque

Un certain nombre des principales causes de calcification de l'aorte et des valves de l'appareil cardiaque. La liste comprend:

  • absence de fonctionnement stable des glandes parathyroïdes;
  • dysfonctionnement d'organes produisant d'autres hormones;
  • lésions sévères et pathologies intestinales entraînant une diminution de l'absorption du calcium;
  • prédisposition génétique;
  • insuffisance rénale entraînant une utilisation de haute qualité des sels de métaux alcalino-terreux;
  • diagnostiquer les rhumatismes du coeur.

La dépendance, l'obésité, les situations stressantes, la concentration excessive de vitamine D, les tumeurs malignes et les lésions des tissus mous et des os sont d'autres facteurs de risque de calcification des vaisseaux sanguins et des valves et d'aggraver la défaillance des processus métaboliques dans l'organisme. Le diagnostic de l'hypertension, de l'athérosclérose, du diabète sucré, des anomalies vasculaires, des maladies cardiaques conduit également au développement d'une pathologie cardiologique.

Symptômes de chaulage aortique

Les cardiologues notent qu'il n'y a aucun symptôme prononcé dans les premiers stades de la calcification des cuspides de la valve aortique. Aux dernières étapes de la pathologie, de graves anomalies physiologiques surviennent dans le corps. Ils soulignent la nécessité de trouver des solutions urgentes à un problème grave lié au fonctionnement du système cardiovasculaire. Les principaux symptômes du chaulage des tissus de la valve aortique et mitrale comprennent:

  • douleur dans le coeur;
  • faiblesse, diminution des performances, vertiges, évanouissements;
  • perturbations du rythme cardiaque;
  • respiration rapide et difficile sous la charge, au repos ou au sommeil.

Un traitement médical opportun pour la calcification des valves aortiques et bicuspides et le traitement de la maladie par des remèdes populaires aideront à éviter des conséquences irréparables. Dans le contexte d'une longue absence de symptomatologie manifeste et de l'aide tardive d'un professionnel de la cardiologie, le décès est possible 4 à 6 ans plus tard, dès l'apparition des premiers signes de pathologie.

Diagnostic et traitement de la pathologie

Les mesures de diagnostic permettent de déterminer le degré de calcification de la valve aortique: échographie cardiaque, radiographie, échographie, scanner et densitométrie du tissu osseux. Selon les résultats de la recherche, un traitement médicamenteux est prescrit. Dans la liste des médicaments inclus:

  • diurétiques et antagonistes du calcium;
  • médicaments qui réduisent la pression artérielle;
  • agents antiplaquettaires réduisant la densité sanguine;
  • médicaments anti-ischémiques et anti-arythmiques.

Lors du diagnostic de pathologies graves, une intervention chirurgicale est prescrite. L'expansion de la valvule aortique est réalisée par valvuloplastie aortique à l'aide d'un cathéter spécial muni d'un ballonnet à son extrémité.

Parmi les méthodes de traitement non pharmacologiques, ils notent: réduction du surpoids, mode de vie actif et régime alimentaire équilibré avec une quantité réduite d'aliments gras, arrêt du tabac et des boissons alcoolisées. Une surveillance régulière du taux de calcium dans le sang peut prévenir le développement d'une pathologie cardiaque. La thérapie avec des remèdes populaires fait référence au type de traitement à long terme et vise à réduire le taux de chaulage de l'aorte, des vaisseaux et des valves. Parmi les recettes populaires, citons le jus de betterave, la teinture à l’alcool, la décoction, préparés à partir de 1 c. collection de fleurs de camomille, d'herbes, d'agripaume, de baies d'aubépine, de boutons de bouleau et de 250 cm³ d'eau bouillante additionnées de miel.

Des visites régulières chez un cardiologue, des examens et des analyses pour déterminer la concentration de calcium dans le sang sont des mesures obligatoires pour la détermination rapide de la pathologie et son élimination efficace.

Les diagnostics modernes, la thérapie traditionnelle, le traitement avec des remèdes populaires et leur mise en œuvre rapide permettent de suspendre le processus de chaulage.

Pathogenèse et symptômes

Normalement, la calcification est un mécanisme permettant de limiter le processus pathologique. Par exemple, les corps étrangers calcifiés et les parasites morts cessent d'être irritants et le processus pathologique dans les tissus, entraînant leur mort, cesse de se propager.

La calcification pathologique se produit dans les zones touchées des vaisseaux sanguins et des valves cardiaques - en cas de malformations cardiaques d'origines diverses et après un infarctus, les parois des anévrismes aortiques peuvent être exposées à la calcification. L'excès de calcitonine et de vitamine D, le manque d'hormone parathyroïdienne, une maladie rénale, accompagné d'une oligurie (formation insuffisante d'urine) contribuent également au dépôt de calcium. Les vaisseaux sanguins et le cœur, mais aussi les autres tissus et organes sont susceptibles de se calcifier.

La calcification est asymptomatique pendant longtemps et ne se manifeste pas. Peut causer des désordres systémiques d'attention, conduisant à la calcification. L'excès de calcium se dépose dans la peau sous forme de petites formations sombres, durs au toucher et douloureuses, des fistules se forment parfois au site de ces calcifications. Des manifestations de calcification systémique se produisent également dans le système locomoteur. Les calcinates apparaissent sur les tendons et les surfaces articulaires, ce qui provoque des douleurs lors des mouvements et réduit la mobilité. Ces symptômes s'appellent une calcification systémique, mais ils peuvent être perçus par le patient comme non dangereux pour la santé et souvent, ils ne suggèrent pas un rendez-vous chez le médecin.

Danger pour l'homme

La calcification des parois de l'aorte est dangereuse car la plus grosse artère du corps perd son élasticité et cesse de réagir de manière sensible aux modifications du débit cardiaque. Le patient commence à supporter une charge plus lourde. La calcification peut entraîner une rupture de l'aorte avec une charge croissante.

Les symptômes de la calcification aortique dépendent de la localisation des lésions. Avec la défaite de l'arcade ascendante ou aortique, il se produit une douleur à la poitrine, qui augmente avec la marche, un essoufflement, des maux de tête, une perte de sensibilité des doigts, un refroidissement des membres supérieurs. Peut être perturbé par une prémonition, une instabilité émotionnelle. La calcification de l'aorte abdominale entraîne des douleurs abdominales pouvant s'aggraver après un repas ou avec la constipation, un refroidissement des membres inférieurs, l'apparition d'ulcères trophiques et une claudication intermittente. Au repos, les signes de calcification peuvent être complètement absents, mais au cours de l'effort physique, lorsque le volume du débit cardiaque augmente fortement, des douleurs apparaissent dans la région du cœur, un essoufflement, une faiblesse.

Les symptômes de rupture aortique se traduisent par une forte détérioration de l'état du patient, une baisse de la pression artérielle et une perte de conscience. En cas de rupture de l'aorte thoracique, il se produit alors une vive douleur à la poitrine, une cyanose et un essoufflement qui se transforment progressivement en étouffement. Si la rupture de l'aorte abdominale se produit, la douleur survient dans l'abdomen, une formation de pulsations dans la région lombaire peut parfois être palpée.

L'état du patient se détériore rapidement et, sans traitement, il est fatal en quelques heures ou minutes. Avec la calcification, la rupture de l'aorte est précédée d'un effort physique, parfois même insignifiant, par exemple une marche rapide ou une montée d'escaliers. Les soins d'urgence pour la rupture de l'aorte doivent être les suivants. Le patient doit être placé sur une surface plane, vous pouvez également lui donner quelques comprimés de nitroglycérine. Assurez-vous d'appeler une ambulance. Avant son arrivée, la patiente ne devrait pas manger, boire ni bouger. Si l'état se stabilise soudainement, il est toujours nécessaire d'amener le patient à l'hôpital. Un tel changement suggère qu'un caillot de sang s'est formé, ce qui réduit l'écart, mais dans ce cas, le saignement reprendra après quelques heures ou quelques jours.

Sténose des valves des organes principaux

La sténose affecte non seulement les parois de l'aorte, mais aussi les valves cardiaques. Dans la calcification systémique, le processus commence par les cuspides de la valve aortique, puis la valve mitrale est affectée. La calcification valvulaire peut aussi être causée par une maladie cardiaque (congénitale ou acquise en raison de lésions rhumatismales et d'endocardite septique subie).

La valve aortique est constituée de 3 valves endothéliales musculaires qui, à l'état ouvert, sont pressées contre les parois de l'aorte, permettant ainsi au sang de s'écouler du ventricule gauche pendant la systole et pendant la diastole des ventricules, leurs fibres musculaires se détendant et les valves se fermant complètement, empêchant ainsi le reflux sanguin. Lors de la prochaine systole, une augmentation de la pression dans le ventricule gauche ouvre à nouveau la valve aortique.

En cas de lésions rhumatismales, les feuilles de la valve aortique deviennent flasques, pas complètement fermées et sont soumises à une calcification. Le dépôt de sels de calcium entraîne la formation d'une malformation cardiaque - une sténose aortique, qui peut être associée à une insuffisance aortique due à des lésions rhumatismales.

Les symptômes de la sténose aortique sont une diminution de la tension artérielle et de l’efficacité, une faiblesse et une douleur au cœur aggravées par un effort physique. Les symptômes de stagnation du sang dans la circulation pulmonaire se forment progressivement - essoufflement dû à l'effort et au repos, pâleur et cyanose de la peau, maux de tête constants, fatigue et intolérance à l'exercice. Au cours de l'auscultation (écoute), le médecin entendra un bruit pendant la systole au point de projection de la valve aortique.

Par sévérité du flux, on distingue les degrés suivants de sténose aortique:

  1. 1. Sténose de 1 degré (compensée) - stade précoce de la sténose: les plis de la valve ne sont pas complètement révélés, mais les mécanismes de compensation du ventricule gauche permettent au patient de se sentir en bonne santé. Il peut y avoir une légère douleur au coeur pendant l'exercice. On entend un souffle systolique aortique, un échocardiogramme montre une hypertrophie (augmentation de la quantité de tissu musculaire) du ventricule gauche.
  2. 2. 2 degrés (sténose relative). Au repos, les manifestations de la maladie sont absentes, mais la tolérance à l'exercice est réduite.
  3. 3. 3 degrés. Il y a un essoufflement et des douleurs au cœur lors d'efforts physiques. Sur EchoCG, la dilatation (augmentation de taille avec diminution de la masse musculaire) du ventricule gauche est visible.
  4. 4. 4 degrés. Il existe des symptômes d'insuffisance respiratoire, des manifestations de sténose aortique se produisent au repos.
  5. 5. 5 degrés (terminal). Les signes de dilatation du ventricule gauche mais aussi droit, l'insuffisance cardiaque totale se développe. Cette condition est mortelle.

La sténose de la valve mitrale se développe plus tard aortique par le même mécanisme. La mitrale (valve bicuspide auriculo-ventriculaire) est constituée de 2 valves musculaires qui régulent le flux sanguin entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche. Au cours de la systole auriculaire, elles s’ouvrent lorsque la pression augmente et permettent au sang de s’écouler dans le ventricule, tandis qu’au cours de la systole ventriculaire, la différence de pression les faisait boucher l’ouverture atrioventriculaire.

Les symptômes de la sténose mitrale sont les symptômes de la stagnation du sang dans la circulation pulmonaire et de l'insuffisance respiratoire. Les symptômes sont l'essoufflement, la pâleur, la cyanose, la fatigue, dans les cas graves, une respiration rauque, un essoufflement même au repos, qui n'est soulagé qu'en position assise, les jambes baissées. La manifestation la plus grave de cette maladie est l'œdème pulmonaire.

Les symptômes de l'œdème pulmonaire sont la suffocation, des sifflements respiratoires lors de la respiration, qui peuvent être entendus même sans phonendoscope, des douleurs à la poitrine, la peur de la mort. À l'expiration, de la mousse rose peut être libérée de la bouche. Les soins d’urgence consistent à asseoir le patient sur une surface plane, à ouvrir les fenêtres de la chambre, pour assurer un accès maximal à l’oxygène, vous pouvez appliquer des harnais sur les membres inférieurs. Afin de réduire la quantité de mousse, vous pouvez donner au patient un reniflement de coton imbibé d'alcool éthylique. Il est permis de prendre des médicaments diurétiques. Les traitements ultérieurs ne doivent avoir lieu qu'à l'hôpital.

Tactique médicale

La calcification est un processus irréversible dont le flux ne peut être que ralenti. À cette fin, des préparations de magnésium, des bloqueurs des canaux calciques, des préparations d'hormones parathyroïdiennes sont utilisées. Ils réduisent tous l'apport en calcium dans les tissus. Les diurétiques sont également utilisés pour réduire le volume sanguin circulant et éliminer l'excès de calcium du corps.

La méthode de traitement la plus efficace - chirurgicale - consiste à retirer et à mettre en place une prothèse de la région affectée de l'aorte ou de la valve cardiaque. Après l'opération, un régime pauvre en calcium est prescrit, ainsi qu'un traitement médicamenteux.

La calcification aortique est une maladie dangereuse, le traitement doit donc être effectué sous la surveillance d'un médecin qui connaît exactement les causes et les méthodes de traitement. L’auto-traitement et le traitement avec des remèdes populaires n’apporteront pas l’effet souhaité, mais peuvent causer des dommages.

De Plus, Lisez Les Navires

L'arythmie cardiaque - qu'est-ce que c'est et comment traiter?

Arythmies du coeur - violations de la fréquence, du rythme et de la séquence des contractions du coeur. Ils peuvent survenir avec des modifications structurelles du système de conduction dans les maladies du cœur et (ou) sous l’influence de troubles végétatifs, endocriniens, électrolytiques et autres troubles métaboliques, avec intoxication et certains effets médicinaux.

Une bonne nutrition pour l'angine de poitrine

L'angine de poitrine - expression clinique de la maladie coronarienne - apporte une sensation très désagréable sous forme de douleur brûlante derrière le sternum, d'essoufflement, d'incapacité à effectuer le travail physique parfois le plus simple.

Action efficace pour améliorer la circulation sanguine dans les jambes.

La tâche la plus importante des vaisseaux sanguins est de fournir de la nutrition et de l'oxygène à toutes les cellules du corps. Selon eux, le sang du cœur est transféré dans toutes les cellules, tissus et organes, puis y retourne.

Quelle est la différence entre REG et EEG?

Qu'est-ce que REG et EEG? Ce sont des méthodes de diagnostic pour étudier les fonctions cérébrales utilisées dans la médecine moderne. Ils sont unis par l’accessibilité, l’absence de pénétration à travers la peau et la sécurité de l’exploitation.

Basse pression artérielle - Causes et traitement

La pression artérielle est l'un des principaux indicateurs de la constance de l'environnement interne du corps humain. Il se compose de deux indicateurs: la pression artérielle systolique et diastolique.

La raison de l'augmentation du nombre de neutrophiles dans le sang

Comme vous le savez, lors de l’examen du premier cas, le médecin prescrit un test sanguin pour le diagnostic rapide des pathologies et des problèmes de tout organe.