L'arachnoïdite est une maladie caractérisée par des modifications inflammatoires des membranes du cerveau et de la moelle épinière. La médecine traditionnelle propose un certain nombre de traitements pour le traitement de l'arachnoïdite.

Causes de l'arachnoïdite

Arachnoïdite, inflammation de la membrane arachnoïdienne du cerveau ou de la moelle épinière. Les causes de l'arachnoïdite peuvent être une complication de maladies infectieuses (grippe, rougeole, processus purulents dans l'oreille). L'arachnoïdite peut se développer dans les maladies des sinus paranasaux (antrites, sinusites). Il peut y avoir une nature virale d’arachnoïdite primaire; Une arachnoïdite survient souvent après une blessure au crâne.

Types d'arachnoïdite

Si le processus inflammatoire se développe dans l'arachnoïde et les membranes adjacentes du cerveau, ils parlent de l'arachnoïdite cérébrale, avec un processus similaire dans les membranes de la moelle épinière - à propos de l'arachnoïdite spinale. L'arachnoïdite se développe de manière aiguë ou subaiguë, à l'avenir devient chronique.

Symptômes de l'arachnoïdite

Lorsque l'arachnoïdite distingue les symptômes cérébraux et focaux. Le symptôme le plus caractéristique est un mal de tête, diffus ou localisé (au niveau du front, de l’occiput, de la couronne), de la nature arquée, accompagné de nausées et de vomissements, de douleurs lors du mouvement des globes oculaires. Le mal de tête résulte de l'irritation des récepteurs des méninges et de l'augmentation de la pression intracrânienne. L'arachnoïdite peut survenir à des températures subfébriles.

Mode de vie sain dans le traitement de l'arachnoïdite

Lors du traitement de l'arachnoïdite, un régime est obligatoire, du moins pendant la période d'exacerbation de la maladie. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de sel, de sucre et de viande. Et au contraire, les légumes et les fruits sont très utiles, en particulier les pommes de terre au four, le chou, les carottes, les raisins de Corinthe, l’argousier, le kaki. L'arachnoïdite est une maladie très grave et débilitante. Il est très important que les raisins ou les raisins secs fassent partie de votre alimentation - ils sont nécessaires au fonctionnement du cerveau. Il devrait mener un mode de vie rationnel sans hypothermie, fatigue. Il vaut mieux éviter les produits chimiques et utiliser des herbes médicinales. Il est important de prendre des mesures pour l’eau: essuyez et trempez tous les jours avec de l’eau, et pas seulement au froid. Le jeûne est utile dans lequel le tissu pathologique est absorbé et excrété par le corps. Il est préférable d'appliquer le jeûne sec.
Pour les maux de tête graves, l'huile de camphre doit être frottée sur la peau.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite №1

Dans l'arachnoïdite cérébrale chronique (liquide dans le cerveau), nouez une feuille de bardane sur la tête, en la changeant une fois par jour. La bardane va progressivement drainer le liquide en excès du cerveau.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite numéro 2

Pendant la période de floraison, ramassez l'herbe du train, séchez-la et préparez-la sous forme de thé: 1 c. matières premières versez 1 litre d’eau bouillante, insistez 20-30 minutes et buvez pendant la journée. Prenez une série de besoins de un à trois ans.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite numéro 3

1 cuillère à café Les corbeilles de fleurs séchées de montagne d’arnica versent 1,5 litre d’eau bouillante; insistez dans un récipient hermétique pendant 2 heures. Prendre 1 cuillère à soupe. 3 fois par jour 15 minutes avant les repas. Vous pouvez également 2 c. racines arnica en poudre sèches verser 2 tasses d'eau bouillante. Cuire dans un récipient scellé pendant 20 minutes, puis insister pendant 1 heure, enveloppé. Prendre 1 cuillère à soupe. 2 fois par jour avant les repas. L'arnica est une plante toxique! Avant d'utiliser l'arnica, veillez à respecter le dosage exact.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite № 4

Lavez la racine de l'agrimoine à l'air frais. Broyer et broyer les racines séchées en poudre. Prenez la poudre sur la pointe d'un couteau 3 fois par jour une demi-heure avant les repas, en la lavant avec une décoction de raisins aux herbes (1 c. À thé. L'herbe bouillira pendant 3 minutes dans un verre d'eau). La durée du traitement est de 3-4 mois.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 5

Séchez l'oeil du corbeau, 4 c. matières premières, versez 0,5 litre de vodka. Insister dans un endroit sombre et frais pendant 9 jours. Prenez 5 gouttes 5 fois par jour avec une gorgée d'eau. Vous pouvez diluer 2 c. la teinture dans un verre d'eau et boire 1 c. toutes les 2 heures pendant la journée. L'oeil du corbeau est une plante toxique! Prenez seulement comme prescrit par un docteur.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 6

Mélanger à parts égales Tanaisie et Chélidoine. 1 cuillère à café mélange verser 0,5 litre d'eau bouillante, insister 30 minutes. Boire toute la journée. La tanaisie est contre-indiquée pendant la grossesse. Celandine ne s'applique pas à l'épilepsie, à l'asthme, à l'angine de poitrine ou à un certain nombre de maladies neurologiques.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 7

100 g de graines de garmel broyées ordinaires versez 2 litres de vin de raisin sec. Infuser dans un endroit sombre et froid pendant 1 mois en agitant de temps en temps. Contrainte de contenu. Prendre 25 ml 2-3 fois par jour avant les repas. Le traitement dure au moins 4 mois. Après une pause de deux mois, reprenez le cours.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite №8

1 cuillère à soupe couper les racines de pivoine et de réglisse en poudre. Infuser dans 200 ml d'alcool à 40% ou de vodka pendant deux semaines. Strain. Prendre 50 ml pour 100 ml d'eau de fusion, 1 heure après les repas, pendant un mois. Répétez le traitement après une pause de deux semaines. Le traitement est long. La pivoine est une plante toxique! Ne pas donner à prendre des enfants!

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite № 9

Des fleurs de lavande rougeâtres remplissent le pot et versent du miel. Infuser dans un endroit sombre et froid pendant 6 mois en remuant le contenu périodiquement. Prenez mais 1 cuillère à soupe. 3 fois par jour.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 10

Préparez une collection: autant d’hypericum, de sauge et d’Agripaume. Sur 1 litre d'eau bouillante prendre 1 cuillère à soupe. mélange, insister toute la nuit dans un thermos (ou emballé). Dans la matinée, boire 1-1,5 verres. C'est la dose maximale. Le reste est pendant la journée, mieux jusqu'à 6-8 heures du soir. Après un mois de traitement, faites une pause de 1 à 3 mois et le traitement peut être répété.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 11

Pour une pincée d'herbe de printemps d'Adonis et de racine de Rhodiola Rosea, versez un verre d'eau bouillante, laissez reposer pendant 1 heure, égouttez-le et pressez-le. Selon le même principe, préparez une infusion de 3 herbes de Motherwort fréquentes et 1 partie de racine de valériane. Utilisez le remède 2 à 3 fois par jour pour une petite gorgée de la première perfusion et en 5 à 7 minutes - la seconde. La guérison commence sur une lune décroissante. En même temps, mouillez le visage, l’arrière de la tête et le cœur à l’eau froide aussi souvent que possible. Mais n'essuyez pas et laissez sécher. Adonis est une plante toxique, alors gardez le dosage. Adonis est contre-indiqué dans l'ulcère gastrique, la gastrite et l'entérocolite. Rhodiola est contre-indiqué dans les cas d'excitabilité aiguë, de crise hypertensive, de conditions fébriles et d'hypotension à la ménopause. La valériane ne doit pas être consommée longtemps.

Remède populaire pour le traitement de l’arachnoïdite numéro 12

Avec arachnoïdite, méningite, encéphalite, préparer une telle collection. Racine de marin, jeunes branches avec feuilles de gui, herbe de trèfle bruissant et nature sauvage à cinq lames - 20 g chacune, cônes de houblon et fleurs lilas - 10 g chacune. Versez 2 c. mélange de sol sec de 0,5 litre d'eau bouillante, insister 8-10 heures, égoutter. Buvez 150 ml 3 fois par jour pendant 20-30 minutes avant les repas pour le traitement de l'arachnoïdite. Dans le même temps, prenez du pollen de fleurs - 0,5-1 c. 2-3 fois par jour.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 13

Prenez des parts égales des racines bleuâtres, des cynorrhodons, des feuilles de feuilles de millepertuis et de millepertuis, de feuilles de menthe poivrée, de mélisse et de romarin, ainsi que des cônes de houblon. Pour 0,5 l de vodka, prendre 50 g du mélange, laisser pendant 3 semaines dans un endroit sombre et chaud en agitant de temps en temps. Presser le résidu. Rangez dans un endroit sombre et frais. Prendre 20 gouttes 3 fois par jour pendant 2-3 mois.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 14

L'arachnoïdite peut être guérie avec de l'urine. Pour évaporer l'urine du matin à feu doux jusqu'à 1/4 du volume et 1,5 à 2 heures avant le lavage de la tête, frottez l'urine évaporée sur la tête et attachez-la à la cellophane. Après cela, lavez vos cheveux avec du shampooing.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite №15

Collection antiseptique: prairie prairie, menthe poivrée, origan, chardon épineux, mélisse - 1 partie, verveine médicinale, herbe de chèvrefeuille, feuilles de la sauterelle de Crimée - 2 parties. 50 g du mélange verser 1 litre d'eau, évaporer 5 minutes, insister 2 heures. Buvez 100 ml 3 fois par jour 15 minutes avant les repas.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 16

Traitement de l'arachnoïdite long, mais efficace. Vous devez boire un extrait d'eau de racine de valériane et, vis-à-vis de l'endroit touché, frotter 2 à 3 fois par jour le cuir chevelu 2 à 3 fois par jour (extraire les racines écrasées avec de l'alcool ou de la vodka pendant 21 jours pour que les racines gonflent et deviennent une boue liquide, puis comprime les racines, et filtrer la teinture). Ces procédures doivent être alternées avec la consommation de teinture Pion Evasion. Versez 100 ml de vodka 1 c. pilé racine et insister 9 jours. Buvez pendant le mois pour 40-50 gouttes 3 fois par jour. Après une pause de deux semaines, répétez le traitement. Pour vous aider, vous devriez boire une infusion d’herbe sèche pour parapluie pour l’hiver. Faites bouillir 100 ml d'eau bouillante 1 c. herbes et insister, enveloppé, 2 heures. Buvez une gorgée 3-4 fois par jour. Au printemps, vous devez boire du jus de pissenlit (1 cuillère à soupe. 30 minutes avant les repas). La durée du traitement est de 2 ans.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 17

Jus pour le traitement de l'arachnoïdite. Mélanger le jus de betterave fraîchement pressé avec le miel en parts égales, boire 0,25 tasse 3 fois par jour avant les repas pendant 3 semaines. Puis changez ce mélange en un autre. Prenez 1 verre de betterave, de carotte, de jus de citron, de miel, d'un demi-verre de jus de raifort, mélangez et conservez le mélange sur l'étagère du bas du réfrigérateur. Prendre 1 c. 3 fois par jour entre les repas.

Remède populaire pour le traitement de l’arachnoïdite numéro 18

Arachnoïdite cérébrale. Prenez 100 feuilles de noix, mettez-les dans une casserole en émail et versez 8 litres d'eau. Fermez le couvercle et laissez mijoter pendant une heure et demie à partir du moment où l'eau est bouillante. Puis passer à travers une étamine, jeter les feuilles, ajouter 4 kg de sucre à cette solution et laisser bouillir pendant 3 heures avec le couvercle ouvert à feu doux. Boire 1 c. le matin à jeun.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 19

Le troisième jour lunaire, il faut aller chez le coiffeur et se faire couper les cheveux. Habituellement, après trois mois, beaucoup commencent à se sentir beaucoup mieux et au bout d'un an, les maux de tête cessent presque de déranger.

Remède populaire pour le traitement de l’arachnoïdite numéro 20

De l'arachnoïdite aide pervenche avec des fleurs bleues. 1/3 des bouteilles en verre foncé sont remplies de pervenche et versées avec de la vodka. Insister 3 semaines. Prendre seulement 5-7 gouttes avec de l'eau le matin et le soir avant les repas. Le cours de pervenche dure 1 mois, puis une pause de 2 semaines.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite №21

Dans la matinée, buvez le mélange suivant: le soir, préparez 30 g de pain au levain, dans lequel vous pouvez verser un verre de jus de fruit, remuez bien, ajoutez 1 c. levure de bière et 1 c. à thé poudre de graines d'ortie.

Remède populaire pour le traitement de l'arachnoïdite n ° 22

Pour 2 litres de vin rouge et 0,5 kg de miel, prendre 15 à 20 morceaux (150 g) de feuilles d'aloès, 50 g de chacune des racines de la lettre initiale et de l'élécampane. Faire bouillir dans un bain-marie pendant 1 heure. Prendre 1-2 cuillères à soupe 3 fois par jour pendant 20 minutes avant les repas.

Causes de l'arachnoïdite, principaux signes de la maladie et principes de traitement

Une arachnoïdite peut être une complication grave après une inflammation - des maladies infectieuses des sinus du nez et de l'oreille moyenne. Dans cette maladie, les membranes arachnoïdiennes du cerveau et de la moelle épinière sont impliquées dans le processus pathologique. Les symptômes de la maladie dépendent de la distribution et de la localisation de la réponse inflammatoire.

Arachnoïdite - principales causes et tableau clinique de la maladie

L'arachnoïdite chez la majorité des personnes malades est détectée quelques jours ou quelques semaines après avoir contracté la grippe, une amygdalite, une pneumonie aiguë, une sinusite. La cause de la maladie est souvent la syphilis, la brucellose, une inflammation de l'oreille moyenne. Il existe une arachnoïdite après une lésion cranio-cérébrale, affectée par des modifications inflammatoires de la paroi du cerveau. Dans de rares cas, une arachnoïdite cérébrale se développe avec des pathologies endocriniennes et en cas de troubles métaboliques profonds.

Structure de la membrane du cerveau

La maladie provoque un épaississement des membranes arachnoïdiennes, à la suite de quoi des adhérences apparaissent entre les gaines dure, molle et arachnoïdienne du cerveau. Le processus d'adhésion forme un kyste rempli de liqueur. Progressivement, ce kyste se compacte et grossit, ce qui provoque la compression de différentes parties du cerveau. Les symptômes de l'arachnoïdite dépendent de l'endroit où le kyste se développe. L'arachnoïdite peut survenir brutalement et le tableau clinique caractéristique permet au médecin de diagnostiquer rapidement. Dans certains cas, l'arachnoïdite commence à se manifester progressivement et son traitement commence donc déjà par un processus pathologique prononcé.

Outre les signes caractéristiques de dommages causés à différentes parties du cerveau, il existe également des symptômes généraux indiquant une arachnoïdite, communément appelés:

  • Maux de tête graves, aggravés le matin, lors du changement de position du corps, dus aux changements des conditions météorologiques.
  • Au plus fort de la douleur, des nausées et des vomissements peuvent survenir.
  • Les patients se plaignent souvent de vertiges et d'évanouissements.
  • L'arachnoïdite provoque la dépression, l'anxiété, perturbe le sommeil et réduit les performances.
  • Augmentation ou vice versa sensibilité de la peau émoussée.
  • Au fil du temps, l'épilepsie peut survenir.

Le risque de lésions des membranes du cerveau augmente chez les personnes immunodéprimées, ayant de mauvaises habitudes, effectuant un travail physique pénible. L'arachnoïdite peut survenir de manière aiguë et chronique, le traitement dépend du stade de développement du processus inflammatoire.

Classification de l'arachnoïdite

L'arachnoïdite est généralement classée par localisation. Les symptômes caractéristiques vous permettent d'établir le diagnostic correctement et de commencer le traitement symptomatique avant même un diagnostic complet.

  • L'arachnoïdite cérébrale se propage à la surface convexe du cerveau, à sa base et dans la fosse crânienne postérieure. Les symptômes de cette forme de maladie consistent en un trouble de la circulation de l'alcool et de l'effet de la lésion de la coquille sur les régions du cerveau adjacentes à la zone de modification. L'arachnoïdite cérébrale se manifeste souvent par des maux de tête hypertensifs, des vomissements et, au début de la maladie, la température atteint des valeurs subfébriles. Avec des lésions importantes aux membranes, l'arachnoïdite cérébrale entraîne l'apparition de crises d'épilepsie généralisées.
  • L'arachnoïdite chiasmique optique survient le plus souvent sur fond de maladies infectieuses des sinus, de la syphilis, d'amygdalite, après des lésions cérébrales. Les maux de tête graves sont localisés dans le cou, ils sont accompagnés de nausées et de vomissements. L'arachnoïdite optochiasmique est caractérisée par une implication dans le processus pathologique des nerfs optiques et de la région du cerveau où ils se croisent. Le développement d'adhérences peut entraîner une perte de vision irréversible. L’arachnoïdite chiasmique optique chez la plupart des patients se développe assez lentement, le premier œil est impliqué dans le processus pathologique et seulement après plusieurs semaines, voire le deuxième mois. Ce type de maladie peut également être indiqué par des douleurs enregistrées par le patient postérieur au globe oculaire.

Le traitement nécessite un diagnostic préalable. Le patient est prescrit par un neuroscientifique radiographie du crâne, échographie, tomographie par ordinateur. Un examen neurologique complet est effectué.

Arachnoïdite - le traitement principal

Le traitement consiste à identifier la cause initiale.

  • Lors de l'identification d'une otite moyenne, d'une sinusite et d'autres maladies infectieuses, le traitement doit être effectué avec l'utilisation d'antibiotiques - méthicilline, Ampioks, pénicilline à des doses thérapeutiques modérées.
  • La réduction de la pression intracrânienne est possible grâce à l’utilisation de diurétiques - Furosémide, Lasix, Mannitol.
  • Le traitement est effectué et pour restaurer la structure des membranes endommagées. Des stimulants biogéniques sont prescrits à cet effet - Aloe, le corps vitré.
  • Il est nécessaire d’obtenir une résorption des foyers adhésifs - désigner le lidazu et le pyrogène.
  • Lorsque les symptômes convulsifs sont traités avec des anticonvulsivants.
  • En fonction des symptômes identifiés, un autre traitement symptomatique est utilisé.

L'arachnoïdite, identifiée au stade aigu, a plutôt guéri avec succès. Mais en même temps, la maladie peut se transformer en une forme chronique avec des périodes d'exacerbation de durée et de symptômes différents. Le premier traitement est généralement long et peut durer jusqu'à six mois; après la disparition de tous les signes caractéristiques de la maladie, l'arachnoïdite et les remèdes populaires peuvent être traités simultanément avec des médicaments.

Arachnoïdite - traitement des remèdes populaires

Le traitement de l’arachnoïdite avec des remèdes populaires permet d’améliorer la circulation sanguine dans différentes parties du cerveau et de soulager l’inflammation lors d’attaques douloureuses.

  • Décoction de feuilles d'aloès. Il faut faire du gruau à partir de 150 grammes de feuilles d’aloe, puis on y ajoute 50 grammes de racine d’élecampane, un demi-litre de miel d’abeille et 2 litres de vin rouge. Le mélange préparé est bouilli pendant une heure à feu doux, après infusion, le bouillon est filtré. Il est nécessaire de boire 2 cuillères à soupe de bouillon au moins 20 minutes avant les repas, trois à quatre fois par jour.

Traitement de décoction d'aloès

L'arachnoïdite doit être traitée avec des médicaments traditionnels et des médicaments sous le contrôle total d'un neurologue. Un examen périodique permet de comprendre l'évolution de la thérapie de la maladie.

Arachnoïdite: symptômes et traitement

L'arachnoïdite est une inflammation de la muqueuse du cerveau. Pendant une maladie, les espaces qui collent à la sortie de l'alcool se collent ensemble. En conséquence, il cesse de circuler et commence à s'accumuler dans la cavité du crâne. Si rien n'est fait, cela conduit généralement à l'hydrocéphalie. Mais il ne peut être traité qu'après une arachnoïdite, car la maladie principale a été traitée.

Symptômes de l'arachnoïdite

Mal de tête Elle poursuit le patient à la fois la nuit et la nuit et avec chacun s'intensifie. Maintient constamment la pression intracrânienne. Même pendant la concentration, un mal de tête apparaît.

Épuisement nerveux. Fatigue rapide, dépression, peur, apathie et agressivité apparaissent. Il y a un trouble du sommeil.

Instabilité vasculaire végétative. L'arachnoïdite provoque une sensibilité aux conditions météorologiques variables. Il y a des vertiges, puis des évanouissements et une chute de la pression artérielle.

Sensibilité altérée. Engourdissement soudain de parties du corps, ou inversement, sensibilité accrue à la douleur.

Épilepsie symptomatique. Les symptômes incluent une perte de conscience, des convulsions et une épilepsie asymptomatique.

Symptômes diagnostiques de l'arachnoïdite

Le diagnostic de la maladie est réalisé sur la base d'un examen complet et détaillé du patient. Les principaux symptômes sont l’arachnoïdite, la gravité des symptômes neurologiques, l’étude de la vision, le fond de l’œil, les symptômes de l’hypertension intracrânienne, le niveau de pression artérielle. Les tests de laboratoire sur le sang et le liquide céphalo-rachidien sont importants.

Dans le diagnostic de l'utilisation la plus rationnelle de l'encéphalographie, de la rhéoencéphalographie, de la pneumoencéphalographie, de l'échoencéphalographie, de la craniographie et des études sur les radionucléides.

En utilisant la méthode d'angioscopie tabloïdienne, il est possible d'identifier un vasospasme, ainsi que la déplétion du réseau capillaire, l'expansion du réseau veineux, jusqu'aux veinules, l'augmentation du nombre de capillaires en fonctionnement.

Lors de l'utilisation de la tomodensitométrie dans le diagnostic de l'arachnoïdite, vous pouvez déterminer la taille du système ventriculaire et des citernes. En cas d'obstruction des chemins de la PSC, vous pouvez également en déterminer le niveau.

En présence d'un processus sur la base du cerveau, dans la zone du chiasme, un symptôme caractéristique de la maladie est une déficience visuelle progressive, voire la cécité. Au fond, on détermine le mamelon stagnant, l'atrophie du nerf optique. La caractéristique est le rétrécissement des champs visuels, les troubles oculomoteurs: ptosis, diplopie, strabisme, anosmie.

Lorsque le processus est localisé dans la fosse crânienne postérieure, l'arachnoïdite provoque des lésions des méninges dans la région de la citerne latérale ou de la grande citerne, dans la région craniospinale, avec perturbation possible de la circulation du liquide céphalorachidien. C'est une forme commune et grave de maladie cérébrale. Les symptômes cliniques de l'arachnoïdite peuvent ressembler à ceux d'une tumeur cérébelleuse, mais une augmentation plus rapide de ces signes est caractéristique. Les symptômes cérébraux sont plus prononcés que focaux. Un symptôme caractéristique de l'arachnoïdite est le mal de tête, situé dans la région occipitale et irradiant vers les globes oculaires et la nuque. Dans le processus de développement de la maladie, il y a des épisodes de maux de tête diffus, accompagnés de nausées et de vomissements. Symptômes modérément méningés. Des troubles mentaux sont possibles: de la stupeur légère à la confusion. La manifestation des symptômes focaux dépend du processus de localisation. Les symptômes cérébelleux de l'arachnoïdite, la défaite des paires de nerfs crâniens V, VI, VII et VIII, l'addition d'une insuffisance pyramidale sont possibles. Les modifications du fond d'œil sont une manifestation de l'hypertension intracrânienne. La sévérité de la déficience visuelle dépend de la durée de la maladie et du degré de définition de l'hypertension intracrânienne.

Peut-être l'apparition précoce de mamelons congestifs.

Lorsque le processus se propage autour du ver et des hémisphères, des troubles statiques flous, des lésions des nerfs crâniens sont constatés.

Lorsque le processus est localisé dans la région de l'angle mosto-cérébelleux, des symptômes cérébraux focaux et légers sont caractéristiques. Il y a une défaite de la paire de nerfs crâniens VIII (cliniquement: acouphènes, vertiges, ataxie, perte auditive, nystagmus). Possibilité de défaite VII et VI paires de nerfs crâniens. Avec la défaite de la paire de V est caractérisée par une diminution, peut-être même la disparition de la sensibilité et la fonction motrice de ce nerf. Il est cliniquement noté que l'arachnoïdite provoque une diminution du réflexe cornéen sur le côté de la lésion, une modification de la sensibilité de la peau du visage, de la muqueuse buccale. Les attaques de la névralgie du trijumeau sont possibles. Les perturbations cérébelleuses sont caractérisées par une partialité. Une manifestation du symptôme pyramidal est l'asymétrie du tendon, l'apparition de réflexes pathologiques.

Dans le liquide céphalo-rachidien, on détermine la dissociation protéines-cellules. Le ventriculogramme est caractérisé par une dilatation des ventricules.

Symptômes différentiels de l'arachnoïdite

Lors du diagnostic différentiel d'une maladie tumorale, les symptômes distinctifs de la maladie d'arachnoïdite sont les suivants:

la durée du processus sans augmentation prononcée des troubles de la conduction;

phénomènes d'irritation radiculaire lointaine à une distance considérable du segment affecté;

changements moins prononcés dans le liquide céphalorachidien par rapport aux processus tumoraux.

Symptômes de l'arachnoïdite de différents stades

Il y a trois stades de la maladie:

La phase aiguë se manifeste par une névrite aiguë des nerfs optiques, caractérisée par une hyperémie et un œdème prononcés des disques, une forte expansion et une tortuosité des veines, ainsi que par des signes hémorragiques.

phase subaiguë au cours de laquelle les phénomènes d’œdème, d’hyperémie et de manifestations hémorragiques sont moins bien exprimés, mais une dilatation et une tortuosité plus prononcées des veines apparaissent;

stade chronique auquel il est possible de déterminer un degré différent de blanchiment des disques du nerf optique.

Les symptômes de l'arachnoïdite différents types

Nous vous suggérons de vous familiariser avec les symptômes de la maladie en fonction de son type.

Arachnoïdite cérébrale. Localisé dans les lobes frontaux, à la base du cerveau. Dans le cours chronique, il y a une violation de la circulation normale du LCR, l'hydrocéphalie interne se produit.

Arachnoïdite traumatique. Le processus est localisé dans la zone transversale du réservoir arrière. Les modifications cicatricielles dans cette région entraînent une hydrocéphalie.

Arachnoïdite spinale. Localisé dans la moelle épinière.

La prévalence de l'arachnoïdite dans la population est caractéristique. Plus souvent enregistré chez les femmes.

Les signes communs de toute arachnoïdite sont:

  • la survenue d'une arachnoïdite 10 à 12 jours après une maladie infectieuse;
  • présence de maux de tête avec sensation de plénitude et de pression sur les yeux;
  • troubles du sommeil;
  • diminution de la capacité de travail;
  • vision floue;
  • la présence du syndrome asthéno-névrotique,
  • l'hypocondrie.

Symptômes de type arachnoïdite convexital

Les caractéristiques des manifestations cliniques de la maladie sont déterminées par le processus de localisation.

Avec le développement de l'arachnoïdite convexitale, la principale manifestation clinique est une altération fonctionnelle de la couche corticale dans la région des lobes frontaux, pariétaux et temporaux. La région du gyri central est également impliquée dans le processus.

Les symptômes les plus caractéristiques de l'arachnoïdite sont:

mal de tête persistant ou paroxystique,

nausée ou vomissement.

En outre, il peut y avoir une sensibilité accrue aux conditions météorologiques, divers troubles du sommeil, une pression artérielle instable. Les zones les plus caractéristiques des maux de tête sont les zones frontale, pariétale ou occipitale. Dans la zone de la douleur la plus intense, la douleur est toujours notée lors de la percussion de la tête. Des symptômes focaux ont été notés: anisoreflexia, réflexes anormaux, réflexes abdominaux diminués, parésie centrale des paires de nerfs crâniens VI, XII, douleur des points de sortie du nerf trijumeau. L'arachnoïdite du fundus provoque des veines rétiniennes, pâleur des disques du nerf optique. Caractérisé par des crises d'épilepsie locales ou générales.

Symptômes de type basal d'arachnoïdite

L'arachnoïdite basale est divisée en:

  • arachnoïdite optique-chiasmatique de la fosse crânienne postérieure
  • et pont vers le coin cérébelleux.

Avec l'arachnoïdite optique-chiasmatique, le processus est localisé dans la zone du chiasme optique, avec adhérences ou kystes. En premier lieu, le développement de cette pathologie commence à diminuer l'acuité visuelle et les champs visuels d'un ou des deux yeux changent. À la première étape, le champ de vision commence à se rétrécir en vert et en rouge. Dans le contexte du processus en cours de réduction de la vision, les patients commencent à se plaindre de maux de tête, des modifications des fonctions des nerfs oculomoteurs se produisent. En outre, les violations de la régulation végétative, qui se manifestent cliniquement sous la forme de troubles du sommeil, de troubles du métabolisme hydroélectrolytique ou glucidique, sont identifiées. Lors du diagnostic d'arachnoïdite, l'oculiste du fond de l'œil peut remarquer une atrophie du nerf optique ou même une congestion de la papille du nerf optique.

Les symptômes de l'arachnoïdite diffuse de type cérébral

Arachnoïdite cérébrale diffuse possible. Cliniquement caractérisé par l’absence de symptômes pathognomoniques clairs. Les phénomènes cérébraux associés à la perturbation de la dynamique de la liqueur sur le fond des modifications de la fonction de drainage de la membrane arachnoïdienne sont déterminés. La symptomatologie cérébrale se manifeste cliniquement de la même manière que dans l'arachnoïdite convexitale. Parfois, il peut y avoir des signes de dommages aux nerfs crâniens individuels, ainsi que des symptômes pyramidaux.

Avec une arachnoïdite cérébrale diffuse et des méthodes d'investigation instrumentales, des dilatations ventriculaires irrégulières peuvent être détectées. En même temps, divers syndromes peuvent prévaloir:

et corticale, processus localisé.

Symptômes de l'arachnoïdite spinale

Lorsque l’arachnoïdite spinale est caractérisée par une lésion de la colonne vertébrale lombo-sacrée et thoracique. Il existe trois types d’arachnoïdite spinale.

  • adhésif,
  • kystique
  • adhésif et kystique.

Le processus inflammatoire peut être diffus et limité, à foyer unique et diffus.

Pour colonne vertébrale diffuse L'arachnoïdite se caractérise par diverses manifestations du tableau clinique, consistant en des symptômes de lésions de la moelle épinière, de ses membranes et de ses racines à différents niveaux. Il peut y avoir des troubles sensoriels, moteurs et pelviens, qui peuvent augmenter en fonction de l'évolution de la maladie. Le syndrome méningé est dans ce cas un symptôme de Kernig et le symptôme inférieur de Brudzinsky. La maladie survient souvent au niveau de la température corporelle normale ou sous-fébrile. Il n'y a pas de changement dans le sang pendant l'arachnoïdite. Parfois, une augmentation modérée du nombre de leucocytes est possible. La dissociation protéine-cellule dans le liquide céphalorachidien est notée, la quantité de protéine est augmentée de manière brutale.

Pour colonne vertébrale adhésive limitée L'arachnoïdite est la manifestation clinique la plus caractéristique de la maladie racinaire. Elle crée un tableau clinique de la radiculite et se manifeste par une caudite, une sciatique, une névralgie intercostale. Évolution possible à long terme de la maladie.

Arachnoïdite spinale kystique ressemble cliniquement à une tumeur de la moelle épinière. Caractérisé par une douleur radiculaire et une parasthésie, un dysfonctionnement des organes pelviens, l'apparition de troubles de la conduction du mouvement et de la sensibilité. Syndrome rachidien de compression formé progressivement, se manifestant:

augmentation de la pression dans la liqueur,

Traitement de l'arachnoïdite

Le traitement de l'arachnoïdite peut être conservateur et chirurgical. Le traitement de l'arachnoïdite est déterminé par la forme clinique de la maladie. Arachnoïdite de la fosse crânienne postérieure et de la moelle épinière, la surface convexe des hémisphères du cerveau, la région opto-chiasmatique, les kystes sont traités chirurgicalement. Le shunt est utilisé pour l'hydrocéphalie. dans d'autres cas, un traitement médical de l'arachnoïdite est utilisé.

Traitement médicamenteux de l'arachnoïdite

Le traitement de l'arachnoïdite prend beaucoup de temps et se fait par cours. En thérapie, déshydratation, anti-inflammatoire, résorbable, hyposensibilisant sont utilisés. Si la période aiguë d’arachnoïdite a commencé, les médecins prescrivent des médicaments antibactériens. Plus en détail les étapes du traitement médical de l'arachnoïdite sont décrites ci-dessous.

traitement de l'arachnoïdite par antibactérien, en tenant compte de la genèse infectieuse de l'arachnoïdite (les médicaments qui traversent la barrière hémato-encéphalique sont recommandés: préparations de céphalosporines de 3ème génération, pénicillines semi-synthétiques, Kanamycine). Les antibiotiques sont administrés non seulement de la manière habituelle, mais également de manière endolymphatique dans la région des ganglions lymphatiques cervicaux postérieurs, une perfusion intracarotide est possible. Traitement efficace de l'arachnoïdite par injections intramusculaires de Biohinol ou de Gumizol;

dans les processus inflammatoires aigus (en particulier dans le contexte de la grippe), les corticostéroïdes sont recommandés pour le traitement de l’arachnoïdite avec des cures courtes et un traitement de désensibilisation. Les médicaments les plus couramment utilisés tels que Prednisolone 3-10 mg / kg / jour, Dexaméthasone 1-2 mg / kg jour. Vous pouvez utiliser l’histoglobine, qui, avec l’effet désensibilisant anti-œdème, a également un effet tonique et est efficace dans la nature allergique et allergique-infectieuse de la maladie;

avec l'hypertension intracrânienne dans le traitement de l'arachnoïdite recommande l'introduction d'une solution à 25% de sulfate de magnésium, agents déshydratants: Lasix, Triampur, Brinaldix, Veroshpiron, Hypothiazide, Diacarb. Les médicaments diurétiques pour le traitement de l'arachnoïdite sont pris en compte, en tenant compte des contre-indications et des effets secondaires des médicaments;

dans le traitement de l'arachnoïdite est utilisé l'administration intraveineuse d'iodure de potassium, l'ingestion d'iode;

souffler de l'air dans l'espace sous-arachnoïdien est utilisé pour rompre les adhérences et améliorer la circulation du liquide céphalo-rachidien;

le traitement antiépileptique est utilisé pour les crises d'épilepsie;

dans le traitement de l'arachnoïdite, l'utilisation de vasodilatateurs qui améliorent le flux sanguin cérébral est efficace: Cavinton, Vinpocetine, Cerebrolysin, Pentoxifylline, Trentala, Curantilla;

utilisation recommandée de médicaments ayant des effets nootropes;

recommandé pour le traitement de l'arachnoïdite afin d'améliorer le métabolisme, les processus de régénération et la stimulation de mécanismes compensatoires-adaptatifs: administration intraveineuse de glucose avec acide ascorbique, vitamines du groupe B, Cocarboxylase, extraits d'aloès, PhiBS, Cérébrolysine, Encephabol, Aminalon;

avec les formes fibreuses d'arachnoïdite, Lidasa, Phibs, Pyrogenal, Encephabol, Cerebrolysin sont utilisés pour la résorption des modifications cicatricielles dans les membranes du cerveau;

l'utilisation d'antioxydants est recommandée;

La liste peut être complétée par les noms de médicaments, mais ici le médecin choisit individuellement un traitement pour l’arachnoïdite pour chacun des patients.

Traitement complémentaire de l'arachnoïdite

De plus dans le traitement de la maladie:

la ponction lombaire est utilisée pour soulager le bien-être et la condition physique;

des cours de psychothérapie sont recommandés; la réhabilitation;

Le traitement chirurgical de l'arachnoïdite consiste à séparer les adhérences élargies, à éliminer les cicatrices et les kystes, ce qui augmente la pression exercée sur le produit et peut entraîner une perturbation de la circulation du liquide céphalo-rachidien.

Causes de l'arachnoïdite

Une arachnoïdite peut survenir dans les cas suivants:

Infection virale chronique. Il s’agit des virus de l’herpès 1, 2 et 6, du virus d’Epstein-Barr, du cytomégalovirus et du virus de la varicelle la plus courante. Du fait que les virus sont maintenant actifs, l’immunité est considérablement réduite et le traitement complet de l’arachnoïdite n’est possible qu’après rétablissement complet de l’immunité. Par conséquent, il convient tout d’abord de porter une attention particulière à l’amélioration de l’immunité dans le corps.

Inflammation de la gorge, du nez et des oreilles, inflammation des amygdales.

Blessure à la tête Si vous tardez, il vous suffira d'utiliser des médicaments résorbables. Longidase et Caripazim sont considérés comme de bons médicaments pour le traitement de l'arachnoïdite.

Comment se développe l'arachnoïdite?

L'arachnoïde est situé au-dessus des convolutions. Il sépare les espaces sous-dural et sous-arachnoïdien. Il n'y a pas de vaisseaux sanguins dans la membrane arachnoïdienne. Il se compose de cellules endothéliales, de structures de collagène, de villosités arachnoïdiennes et de granulations de pachyon. Ces structures effectuent la fixation dans la cavité crânienne, sortie du LCR de l'espace sous-arachnoïdien. La membrane arachnoïdienne est caractérisée par une perméabilité importante.

L'espace sous-arachnoïdien représente le fossé entre l'arachnoïde et la choroïde. Il contient des canaux contenant des liqueurs et des cellules qui font circuler la liqueur. La production de boisson alcoolisée se produit dans le plexus choroïde des ventricules et le LCR circule dans les ventricules, les citernes, les canaux contenant des boissons alcoolisées et les cellules sous-arachnoïdiennes. L'écoulement du liquide céphalorachidien se produit à travers la membrane arachnoïdienne, des granulations de paquion dans le système circulatoire de la dure-mère et du cerveau.

Le système de la circulation du liquide céphalo-rachidien et de la circulation sanguine sont interdépendants, ce qui est important dans la propagation de l’arachnoïdite. L'arachnoïde ne souffre jamais de manière isolée, car il ne possède pas son propre appareil vasculaire. Le développement de l'arachnoïdite se déplace vers l'arachnoïde à partir de la surface interne de la coque dure. Le processus peut impliquer la pie-mère. L'infection par l'arachnoïdite pénètre dans l'espace arachnoïdien de la même manière que l'abcès cérébral.

Une inflammation aseptique est également possible, ce qui peut ne pas être causé par des dommages microbiens (avec une lésion cérébrale fermée). Le cerveau est normalement entouré de liquide céphalo-rachidien. Lorsqu'un processus inflammatoire se développe, il se produit une violation de la circulation du liquide céphalo-rachidien, ce qui rend difficile son écoulement de la tête vers la moelle épinière, alors que les nerfs crâniens sont impliqués dans le processus inflammatoire.

Prévention de la maladie, l'arachnoïdite est le moment de guérir et non de déclencher la maladie, en provoquant une arachnoïdite, telle que l'otite, la sinusite, etc.

Sosudinfo.com

L'arachnoïdite cérébrale, dont les symptômes ne sont pas spécifiques, est une maladie inflammatoire complexe de la membrane arachnoïdienne de l'organe qui se développe sur le fond d'une allergie, d'un processus auto-immun ou d'une infection virale (bactérienne). Le plus souvent, il survient chez de jeunes patients. Les formes difficiles de la maladie sont accompagnées par l'invalidité d'une personne et conduisent à l'invalidité.

Description générale

Il existe plusieurs membranes cérébrales: molle, arachnoïdienne et solide. C'est le milieu qui ne va pas dans certaines parties des circonvolutions. Sous cette coque sont formés des espaces remplis de liquide céphalo-rachidien. Car leur unification sert la cavité du quatrième ventricule.

La membrane arachnoïdienne n'est pas alimentée par les vaisseaux sanguins. Grâce à elle, le cerveau est fixé dans la cavité du crâne. Cette coquille a un haut degré de perméabilité. Si une infection apparaît dans un corps humain, un virus, le cerveau est endommagé par un traumatisme, la membrane arachnoïdienne s'enflamme et une arachnoïdite du cerveau se développe. Elle devient grosse, boueuse.

Accompagné par une arachnoïdite, formation kystique. Des adhérences fixes gênent également la circulation du liquide céphalorachidien entre les vaisseaux et la coque. Les symptômes de la maladie sont communs et focaux. Souvent, ils dépendent du type de maladie.

L'arachnoïde ne souffre jamais seul, car il ne possède pas de vaisseaux sanguins. Le processus inflammatoire se déplace souvent ici d'autres parties du cerveau. L'arachnoïdite contribue à une augmentation de la pression intracrânienne, ce qui entraîne une chute du cerveau. Cela complique le diagnostic et le traitement de la pathologie.

Causes de la maladie

L'arachnoïdite cérébrale est le plus souvent déclenchée par une infection bactérienne ou virale. Cependant, la cause de son développement peut être une lésion cérébrale. En général, on peut distinguer les causes suivantes de la maladie:

  • pathologies virales: varicelle, rougeole, grippe;
  • abcès ou néoplasme dans le cerveau;
  • processus inflammatoires: méningite, encéphalite;
  • maladies des oreilles, du nez et de la gorge: sinusite, amygdalite, otite moyenne;
  • hémorragie sous l'arachnoïde;
  • une contusion ou une lésion du cerveau (et l'arachnoïdite se développe plusieurs mois plus tard, lorsque des adhérences apparaissent dans la zone touchée);
  • intoxication chronique du corps due à l'abus d'alcool, intoxication par les métaux lourds;
  • perturbation endocrinienne;
  • une forte diminution de l'immunité;
  • myélite (ses complications).

D'autres facteurs sont également susceptibles de provoquer une arachnoïdite cérébrale: surmenage permanent, conditions de travail difficiles. Dans certains cas, l'étiologie de la maladie reste incertaine.

Classification et symptômes de la maladie

Il existe plusieurs types d'arachnoïdite:

  1. Vrai. La cause de cette pathologie est un processus auto-immun ou une réaction allergique. Habituellement, cette forme d'arachnoïdite est considérée comme courante, car elle peut affecter la couche cellulaire supérieure du cortex cérébral. Cette lésion est assez rare, seulement dans 5% des cas de toutes les maladies des méninges.
  2. L'arachnoïdite résiduelle est provoquée par une blessure ou une infection du système nerveux. Le résultat de cette pathologie est l'apparition d'adhérences et de kystes remplis de liquide céphalo-rachidien.

La maladie peut être classée en fonction des modifications dominantes dans l’espace sous-arachnoïdien:

  1. Arachnoïdite kystique. Les tissus fibreux se développent entre les membranes, ce qui provoque le processus de formation de cavités remplies de liqueur.
  2. Adhésif. Dans ce cas, un épanchement se forme, à la suite duquel des adhérences lâches se développent. Ils interfèrent avec la circulation du liquide céphalo-rachidien.
  3. Mixte Il s’agit d’une combinaison de symptômes et de caractéristiques de l’évolution des deux types précédents d’arachnoïdite.

Si la localisation de la pathologie est prise comme base de la classification, alors il se produit:

  1. Diffuse (étendue). Il est diagnostiqué dans la plupart des cas, car le processus inflammatoire s'étend à presque toute la coquille et touche également les tissus adjacents. La symptomatologie est exprimée pas brillamment. Il existe des symptômes cérébraux provoqués par une violation de la circulation du liquide céphalo-rachidien.
  2. Limité Une telle arachnoïdite est rare, car la membrane arachnoïdienne n'a pas de frontières claires, donc l'inflammation en affecte la majeure partie.
  3. Convexital. L'arachnoïdite se propage à la partie des membranes située à la surface externe du cerveau. Son parcours est considéré comme plus facile. Cependant, il s'accompagne de crises d'épilepsie, de troubles de la sphère émotionnelle, de paralysie et de parésie.
  4. Le basal. Il est localisé à la base du crâne et affecte le tronc cérébral, les nerfs et le cervelet. Ici, la vision est perturbée et de deux côtés. Tout d'abord, le champ de vision de certaines couleurs (rouge et vert) change. En outre, il existe un mal de tête intense, une perturbation de la fonction des nerfs oculomoteurs. Lors de l'examen du fond d'œil, une atrophie visible du nerf optique.
  5. Fosse crânienne postérieure. Il existe une grande variété de symptômes. Avec la défaite des nerfs du crâne possible perte auditive, des dommages au nerf trijumeau. Si l'inflammation affecte le cervelet, il existe un trouble de la coordination et de la motilité des mouvements. Le patient a également un syndrome hypertensif prononcé.

Le dernier paramètre de classification est le taux de développement du processus pathologique. Ici vous pouvez sélectionner les types suivants:

  1. Pointu Si une arachnoïdite se développe très rapidement, la température du patient augmente fortement et les vomissements sont abondants. Cependant, cette forme de pathologie peut être guérie rapidement, sans conséquences graves.
  2. Subaiguë. La pathologie progresse constamment, puis dégénère, puis disparaît. Avec une arachnoïdite cérébrale, les symptômes augmentent lentement. Premièrement, l’asthénie, une faiblesse et une fatigue graves, des maux de tête modérés, des problèmes d’arrière-plan émotionnel, une irritabilité accrue apparaissent.
  3. Chronique. Au fil du temps, le processus inflammatoire progresse et, chez l'homme, des symptômes focaux et cérébraux apparaissent. Par exemple, le mal de tête s’amplifie, on note des nausées et des vomissements, les yeux commencent à faire mal. Le patient développe des acouphènes, le bout des doigts devient bleu. Il veut constamment boire, il y a une grande sensibilité à la lumière et aux sons forts.

Le patient a souvent des troubles du sommeil, de la mémoire, de l’anxiété. Il existe d'autres symptômes: sensibilité aux changements climatiques, transpiration abondante, miction excessive, perte d'odeur (totale ou partielle).

Fonctions de diagnostic

Avant de commencer le traitement de l'arachnoïdite, le patient doit être soigneusement examiné pour déterminer avec précision le type de processus pathologique. Pour cela, il est nécessaire de mener les études suivantes:

  • radiographie de la tête (permet de déterminer la pression intracrânienne, mais n'est pas considérée comme une méthode très efficace);
  • électroencéphalographie;
  • échoencéphalographie;
  • IRM ou TDM (la fiabilité de ces méthodes est très élevée car elles permettent non seulement de déterminer la présence et la localisation de kystes, mais également leur structure);
  • ponction lombaire (permet de déterminer le niveau de pression du liquide céphalo-rachidien);
  • test sanguin (révèle la présence d'une inflammation dans le corps).

Le patient devra également consulter un oto-rhino-laryngologiste et un ophtalmologiste. Le médecin traitant est obligé de recueillir des antécédents complets, qui devraient indiquer si le patient a récemment été blessé et quelles pathologies chroniques il a. Le diagnostic doit être différentiel, car les symptômes ci-dessus peuvent également causer d'autres maladies (tumeurs cérébrales).

Traitement traditionnel

Arachnoïdite traitée dans le service neurologique de l'hôpital. Des méthodes thérapeutiques non seulement médicales mais aussi chirurgicales sont utilisées. Prendre des pilules dont le patient a besoin longtemps. Le patient est prescrit les médicaments suivants:

  1. Antibactérien: Kanamycine. Il est préférable de prendre des médicaments plus récents capables de pénétrer la barrière hémato-encéphalique. Les antibiotiques ne sont pas utilisés uniquement sous forme de comprimés. Ils peuvent être insérés dans les ganglions lymphatiques situés à l'arrière du cou.
  2. Antiviral.
  3. Antiallergique: "Dimedrol", "Claritin", "Suprastin".
  4. Moyens de résorption des adhérences: "Roumalon", "Lidaza".
  5. Diurétique: "Furosémide", "Diakarbe" - nécessaire en cas de forte augmentation de la pression intracrânienne pour réduire la quantité de liquide dans le corps.
  6. Antiépileptique: Finlepsine, Carbamazépine. Il n’est peut-être pas possible de se débarrasser complètement de cette complication, mais la qualité de vie du patient sera améliorée.
  7. Anti-inflammatoires stéroïdiens: "Dexaméthasone", "Prednisolone" - sont utilisés pour les formes aiguës d’arachnoïdite. Les traitements avec de tels médicaments sont courts.
  8. Neuroprotecteurs: Cerebrolysin, Nootropil.
  9. Antidépresseurs et tranquillisants.
  10. Médicaments vasodilatateurs: Cerebrolysin, Trental, Curantil seront l’occasion d’améliorer la circulation sanguine dans le cerveau.

Lorsque la pression intracrânienne augmente, le patient reçoit une solution de sulfate de magnésium. L'administration intraveineuse d'iodure de potassium est également utilisée. Afin d'éliminer les adhérences et d'améliorer la circulation de la liqueur, il est possible de souffler de l'air dans l'espace sous-arachnoïdien. L'utilisation d'antioxydants est également recommandée.

Avant d'utiliser des médicaments, il est nécessaire de trouver la source de l'infection. Lors du traitement de l'arachnoïdite cérébrale, il est nécessaire d'utiliser des moyens qui renforcent l'immunité du patient. Il faudra un complexe de multivitamines, ainsi qu'un menu complet.

Si le traitement conservateur n’aide pas, l’intervention chirurgicale est prescrite par le médecin traitant. Le plus souvent, ils évitent le cerveau, éliminent les adhérences et les kystes.

Caractéristiques de la thérapie populaire

Il est possible de traiter l'arachnoïdite à la maison, mais vous devez au préalable consulter votre médecin. Naturellement, les stades de développement des remèdes populaires ne fonctionneront pas. Si la pathologie n'est pas encore allée trop loin, alors de telles recettes seront utiles:

  1. Feuille de bardane Il doit être attaché à la tête et changé toutes les 24 heures. Cette plante éliminera l'excès de liquide dans le crâne.
  2. Les fleurs de la série. Après la collecte des matières premières, il doit être séché. Suivant 1 cuillère à soupe. l les plantes brassent un litre d’eau bouillante. Insister prend une demi-heure. Buvez une telle sorte de thé devrait être pendant la journée. Le deuxième jour, il ne sera pas si utile.
  3. Racines de l'agrimony. Après les avoir récupérées, rincez-les bien et séchez-les à l'air frais. Ensuite, la matière première doit être broyée dans un hachoir à viande et réduite en poudre. Prenez-le devrait être trois fois par jour avant les repas pour une demi-cuillère à café. Le traitement de la maladie dure 3 mois.

Le traitement des remèdes populaires ne donne pas un effet instantané. Il devrait être long et soigné.

Pronostic, complications et prévention de la maladie

Si le traitement de l'arachnoïdite a été choisi correctement, le pronostic pour la vie et la santé est favorable. Cependant, ce n'est pas toujours le cas. Avec un traitement inadéquat de l'arachnoïdite du cerveau ou un traitement tardif chez le médecin, la pathologie peut priver une personne de son aptitude au travail et la rendre invalide. Pour un patient, les domaines d’activité sont considérablement limités: il ne peut pas s’élever, travailler avec des mécanismes mobiles, conduire un véhicule, travailler dans des entreprises où il y a beaucoup de bruit, de toxines et de basses températures.

L'arachnoïdite peut avoir de graves conséquences:

  • perte persistante de la vision;
  • crises d'épilepsie;
  • cécité totale;

En ce qui concerne la prévention de l'arachnoïdite du cerveau, vous devez suivre toutes les recommandations des experts:

  • le temps d'éliminer tous les foyers inflammatoires et infectieux du corps;
  • lors d'épidémies de grippe ou d'ARVI, veillez à être prévenu;
  • les lésions cérébrales doivent être évitées;
  • Il est important de ne pas retarder une visite chez le médecin si la personne a mal à la tête pendant plus d'une semaine et que l'état de santé général se dégrade.
  • vous ne pouvez pas surcharger;
  • Il est important de renforcer votre propre immunité à l'aide de complexes de vitamines.
  • besoin de bien manger.

L'arachnoïdite cérébrale est une inflammation grave de la membrane arachnoïdienne, qui se propage aux tissus environnants, s'accompagne d'une détérioration du débit sanguin, d'une modification de l'état des parois vasculaires (qui deviennent perméables).

Arachnoïdite

Initialement, le cerveau est entouré des membranes suivantes: externe (solide), arachnoïde et douce. La carapace molle produit du LCR (liquide céphalo-rachidien), qui s'accumule sous l'arachnoïde et fournit non seulement l'environnement optimal pour les tissus cérébraux, mais protège également le cerveau contre les chocs et les vibrations. Dans la leptoméningite, l’arachnoïde et la pie-mère s’épaississent, il se forme parfois des adhérences arachnoïdiennes avec les membranes molles et dures du cerveau. Entre eux, apparaissent des bulles de fluide qui exercent une pression sur la surface du cerveau et perturbent son fonctionnement. Peut-être la formation de kystes. En conséquence, la circulation du liquide céphalo-rachidien est perturbée, son écoulement est entravé, la pression intracrânienne augmente et les nerfs crâniens deviennent enflammés.

L’infection pénètre dans l’arachide de la même manière qu’avec un abcès cérébral, mais une inflammation aseptique est également possible (non associée à une maladie virale, par exemple une blessure à la tête fermée). Se produit après des maladies infectieuses aiguës et chroniques (grippe, inflammation des sinus paranasaux, otite, amygdalite, amygdalite, syphilis), y compris des neuroinfections, après des lésions du crâne (particulièrement répétées) et de la colonne vertébrale, ainsi que par suite d'une intoxication chronique (en particulier, une intoxication par le plomb) ). Une complication peu fréquente est liée à l'arachnoïdite, due au non-respect des alités, au non-respect des prescriptions du médecin en matière de traumatismes crâniens et de maladies infectieuses. En outre, cela peut survenir à la suite d'une intervention chirurgicale.

La maladie se développe lentement - de 3 mois à un an, alors que l’infection transmise ou la gravité de la blessure ne joue pas un rôle décisif. Le cours de la maladie est chronique. La maladie est la plus susceptible aux jeunes.

Symptômes de l'arachnoïdite

Le symptôme le plus courant de la maladie est un mal de tête prolongé. Ses manifestations sont les plus fortes tôt le matin, aggravées par un changement de position du corps, lors d'efforts physiques et mentaux. Dans certains cas, l'inflammation conduit à des crises d'épilepsie. Les symptômes fréquents comprennent également les troubles de la mémoire, l'irritabilité, la faiblesse et une fatigue excessive, ainsi que des troubles du sommeil. Selon le site de la lésion, les symptômes suivants sont également possibles: vision floue, vertiges, perte d'équilibre, perte d'audition, douleur dans tout le corps, y compris les membres.

Une des caractéristiques de l’arachnondite est qu’elle est difficile à diagnostiquer: ses symptômes ressemblent souvent à ceux d’autres maladies neurologiques, telles que l’ostéochondrose, la migraine, l’athérosclérose, les tumeurs cérébrales, la neurasthénie. Les raisons significatives sont les résultats de la tomodensitométrie. La tomographie a une valeur particulière quand on soupçonne une maladie de la paroi du cerveau, car les mêmes procédures de diagnostic informatives et sûres n'existent pas aujourd'hui.

Types d'arachnoïdite

Selon la nature des modifications, on distingue une arachnoïdite kystique adhésive, kystique, adhésive, kystique et cérébrale.

Selon l’emplacement de l’inflammation, on distingue l’arachnoïdite céphalo-rachidienne spinale, cérébrale (se référant uniquement au cerveau).

L'arachnoïdite cérébrale manifeste des symptômes cérébraux. Souvent, au début de la maladie, on note une température corporelle élevée.

Arachnoïdite spinale - se manifeste souvent dans la région thoracique ou lombo-sacrée. Dans ce cas, l'arachnodite, manifeste une douleur radiculaire, qui peut joindre les symptômes de compression (compression) de la moelle épinière, y compris une altération des mouvements, la sensibilité.

L'arachnoïdite cérébrospinale est caractérisée par une combinaison d'arachnoïdite cérébrale et spinale.

En fonction de la localisation de l'inflammation principale, on distingue les types suivants d'arachnoïdite cérébrale: fosse crânienne postérieure, surface convexe du cerveau (convexitale); basilaire (optique-chiasmatique).

L'arachnoïdite convexe comprend l'inflammation qui se situe dans les régions antérieures du cerveau (conséquence de l'inflammation des sinus paranasaux) et se caractérise par des symptômes focaux de la motricité (mono- ou hémiparésie) et du caractère sensible. Des irritations, ainsi que lors de la formation d'un kyste et de la compression du cortex, les parties correspondantes du cerveau peuvent provoquer des crises d'épilepsie.
Basilar (inflammation à la base du cerveau) - est généralement localisé dans la fosse crânienne antérieure et moyenne, dans l’interpédiculaire, ainsi que dans la citerne optico-chiasmatique. Les troubles mentaux (qui incluent, entre autres, une diminution de la mémoire, de l'attention, des performances mentales, de la fatigue) sont plus souvent observés lors d'une inflammation de la fosse crânienne antérieure. Les symptômes les plus prononcés se manifestaient dans l’arachnoïdite optique-chiasmatique. Cela inclut: l'apparition de la grille devant les yeux, une diminution supplémentaire de l'acuité visuelle. En outre, une telle inflammation inclut une diminution du sens de l'odorat, ainsi que des troubles des échanges endocriniens (résultant d'une implication dans le processus d'inflammation de l'hypothalamus).

Dans l'arachnoïdite de la fosse crânienne postérieure (le plus souvent une conséquence de la maladie de l'oreille moyenne), la huitième paire de nerfs crâniens est atteinte plus souvent et plus tôt. Le résultat de cette inflammation est l'acouphène, le vertige, stupéfiant; plus tard, une perte auditive est également possible.

Traitement de l'arachnoïdite

Dans le traitement de l'arachnoïdite, un traitement à la fois conservateur et chirurgical est utilisé.

Le traitement conservateur consiste à utiliser des antibiotiques (notamment la pénicilline ou la streptomycine), de l'hexamine, des médicaments à base d'iode et d'autres médicaments résorbables, si nécessaire des anticonvulsivants.

Avec une intervention chirurgicale opportune, les troubles causés par une arachnoïdite locale sont rétablis de manière satisfaisante (par exemple, avec une perte de vision progressive). Pire se rétablir avec une arachnoïdite diffuse.

Traitement des remèdes populaires arachnoïdite

En médecine traditionnelle, les arachnoïdites aiguës et chroniques sont des plantes appliquées qui ont un effet anti-inflammatoire et apaisant. Ceux-ci incluent le calendula, le millepertuis, le romarin.

  1. Infusion d'élécampane d'arachnoïdite
    Il est recommandé de boire 3-4 fois par jour (avant les repas) pendant un quart de tasse d'infusion de racine d'élécampane: une cuillère à thé de racine sèche et déchiquetée est versée avec un verre d'eau, infusée pendant 24 heures, puis filtrée.
  2. Arnica decoction pour arachnoïdite
    La décoction d'arnica sera utile: une cuillerée de paniers de fleurs d'arnica est remplie avec 0,5 l. eau bouillante, infusée puis filtrée. Ce bouillon est pris dans une cuillère à soupe 3 fois (également sur un estomac vide). Une infusion de racines d'arnica est prise dans une cuillère 2 fois par jour.
  3. Pied de pied de l'arachnoïdite
    Pour soulager les maux de tête, buvez une cuillerée à soupe 4 fois par jour une infusion de feuilles de mère et de Machihi (une cuillère à soupe de feuilles séchées et broyées est remplie d'un verre d'eau bouillante et infusée pendant 30 minutes).
  4. Huiles essentielles et arachnoïdite
    Diverses huiles essentielles sont également utilisées pour stimuler le système immunitaire et ont un effet anti-inflammatoire. Par exemple, vous pouvez masser dans les endroits maux de tête avec des huiles: huiles d'encens (5 gouttes), de lavande et de thym (3 gouttes chacune); bergamote et sauge (7 gouttes chacune).

De Plus, Lisez Les Navires

Consolidation de l'aorte du coeur - qu'est-ce que c'est

L'aorte est le plus gros vaisseau sanguin du corps humain. Parfois, ce vaisseau peut subir une déformation et le développement d'une pathologie - compactage de l'aorte du coeur.

Pourquoi les capillaires éclatent sur les jambes

Les capillaires dans les jambes sont une condition préalable sérieuse pour penser à votre santé. Le plus souvent, de tels changements dans les vaisseaux sanguins sont la forme initiale des varices.

Charge cardiaque: renforcer les vaisseaux

Le cœur n'est rien d'autre qu'un muscle, ce qui signifie qu'il peut être entraîné. En commençant par de petites charges quotidiennes, puis en les augmentant progressivement, vous améliorerez l’état général du corps et réduirez considérablement le risque de développer une maladie cardiaque.

Calcification aortique

La calcification de l'aorte, ainsi que des artères coronaires et des vaisseaux cérébraux, est une condition dans laquelle des calcinats (accumulations de sels de calcium), y compris des tissus morts dus à une infection ou à une lésion, se déposent sur sa paroi (ou sur la paroi d'une artère ou d'un vaisseau).

Pourquoi la pression monte le soir

Beaucoup ont une connaissance directe de l'hypertension artérielle de temps en temps. Cette condition s'appelle l'hypertension. Son apparence dépend de nombreux facteurs et les personnes de tout âge peuvent souffrir d'hypertension.

Pourquoi sur le front est apparu une veine chez un adulte?

Pourquoi sur le front est apparu une veine chez un adulte?Si beaucoup d'années, alors c'est bien. Si cela est dû à une douleur ou à un inconfort, il est nécessaire de consulter un médecin.