Un objet de construction capitale (en abrégé «OKS») est un bâtiment non fini ou un bâtiment qui n'est pas un bâtiment temporaire. Selon le Code de l'urbanisme de la Fédération de Russie, ces biens immobiliers sont soumis à des droits de propriété et nécessitent l'enregistrement officiel de toutes les transactions les concernant. En conséquence, l'inclusion d'ACS dans les registres juridiques pertinents est une pratique constante.

Plus en détail sur les nuances de cette procédure et son essence, nous en parlerons dans la documentation présentée ci-dessous.

Qu'est-ce que ACS et son plan technique?

L'objet de la construction de capital. Photo numéro 1

Ainsi, comme mentionné précédemment, les ACS sont des objets immobiliers qui doivent être achevés. En termes simples, l’objet de la construction d’un capital est tout bien immobilier qui ne peut être mis en service qu’après avoir effectué des travaux de construction ou des travaux spécifiques. Actuellement, ACS peut être de deux types:

  • Les bâtiments sont des objets immobiliers dont le but de création et d'exploitation est destiné à organiser des zones résidentielles, des lieux de stockage, des animaux ou des entreprises. Des exemples de tels objets sont les immeubles d’habitation et les maisons privées, les locaux non résidentiels et pliants, les hangars.
  • Les constructions sont des objets immobiliers plus complexes dans le domaine de l'ingénierie et de la communication, généralement situés au-dessus et au-dessous du sol. La création d'un tel ACS vise l'extraction de toutes les ressources, leur transport ou la réalisation d'objectifs similaires. Les gazoducs et les puits de pétrole sont des exemples de telles installations.

Il convient de noter que la reconstruction, le réaménagement en profondeur ou l’agrandissement de bâtiments et de structures les traduit également en statut d’objets de construction, ce qui nécessite un certain enregistrement. Dans le même temps, des constructions telles que des structures temporaires (hangar, stand, kiosque) ne peuvent en aucun cas appartenir à ACS. Par conséquent, leur restructuration ou leur construction ne nécessite pas l’enregistrement de la construction.

Comment enregistrer ACS dans le cadastre de Rosreestr? Photo numéro 2

L’établissement d’un inventaire officiel dans l’inventaire officiel du Rosreestr nécessite la compilation de sa documentation technique. Les cas dans cet aspect se limitent souvent à la création d'un plan approprié, qui peut être noté:

  • des informations sur l'objet de construction de capital lui-même, qui est nécessaire pour son inclusion dans le cadastre;
  • des données sur une partie spécifique de l'objet de construction d'immobilisation nécessaire pour l'inscription dans le registre;
  • des informations sur l'objet modifié de la construction du capital, ce qui est important pour les modifications des données d'inventaire déjà disponibles dans l'inventaire (applicables au réaménagement, à l'agrandissement, etc.).

La nécessité, l'ordre d'enregistrement et les exigences relatives au plan technique de l'ACS sont traités à l'article 41 de la loi fédérale n ° 221-FZ «sur le cadastre immobilier d'État». Conformément à ses dispositions, ce document doit obligatoirement être inclus dans l’inventaire:

  • des informations sur le SCA nouvellement construit et son transfert au statut d'objets résidentiels, non résidentiels ou autres;
  • des informations sur les modifications apportées à certains ACS ou à leur partie distincte;
  • données sur la propriété d'un ACS spécifique avant l'achèvement de sa construction (si un tel besoin existe).

L'établissement d'un plan technique est effectué conformément à la même loi fédérale. Les principes de base de la procédure sont discutés en détail ci-dessous.

Préparation de la documentation technique

Comment préparer un plan technique pour l'ACS? Photo numéro 3

Seuls les ingénieurs du cadastre (article 44 de la loi fédérale susmentionnée) peuvent participer à l'établissement, à la certification ou, simultanément, à deux opérations données concernant le plan technique de l'AEC. Vous pouvez trouver un tel spécialiste soit au BTI du lieu de résidence, soit avec l'assistance directe du personnel de cette organisation publique.

L'autorité d'un tel spécialiste comprend deux choses obligatoires:

  1. Élaborer ou vérifier un plan technique qui a déjà été élaboré en fonction de la situation réelle.
  2. Certification de ce plan, naturellement, en tenant compte du fait qu'il est exécuté conformément à la législation en vigueur de la Fédération de Russie.

Les exigences relatives à la forme et à l’établissement de la documentation technique de ce type sont présentées dans de nombreux arrêtés du ministère du Développement économique de la Fédération de Russie «Sur l’approbation de la forme du plan technique de l’AEC et des exigences concernant son établissement». Les ingénieurs cadastraux susmentionnés s’engagent à connaître obligatoirement ces lois, il suffit qu’un citoyen ordinaire de notre pays sache que le plan technique de l’OQA doit contenir:

  • partie de texte;
  • partie graphique.

Un document est subdivisé en sections pertinentes et est stocké sur un support électronique sous la forme d’un fichier électronique, qui est nécessairement certifié par une signature numérique de l’ingénieur cadastral. Le plan technique préparé pour l'enregistrement officiel et l'entrée dans le cadastre des informations sur l'objet est fourni:

  • ou au département de Rosreestr à l'emplacement de l'ACS personnellement par le demandeur;
  • ou dans le MFC à l'emplacement de l'ACS par le demandeur;
  • ou aux mêmes agences gouvernementales en envoyant par courrier / messagerie / réseau Internet sous la forme appropriée.

Comme vous pouvez le constater, la procédure d’élaboration d’un plan technique pour l’AEC ne présente aucune difficulté particulière. L’essentiel dans sa mise en œuvre est de respecter les principes de base énoncés ci-dessus et établis au niveau législatif.

Nuances de la question à l'examen

Caractéristiques de l'élaboration d'un plan technique pour l'ACS. Photo numéro 4

À la fin des documents d’aujourd’hui, prêtons attention aux nuances de la question à l’étude. Heureusement, il ne possède pas un grand nombre de fonctionnalités et une partie importante d’entre elles a déjà été discutée ci-dessus.

Cependant, quelques nuances n'ayant pas été notées, nous les présentons avec la liste suivante au format "Question - Réponse":

  • Que se passera-t-il s'il y a des différences entre le plan technique et l'ACS? - Révoquer les documents techniques non pertinents en rédigeant de nouveaux documents en y apportant les modifications appropriées et en les soumettant au Service d'enregistrement fédéral ou au MFC.
  • Que se passe-t-il si vous faites un mauvais plan technique? - Ne vous inquiétez pas, cela ne sera tout simplement pas accepté par le corps du cadastre et il vous sera demandé de corriger les lacunes existantes.
  • Combien coûte l'exécution de la documentation technique pour l'ACS? - à partir de 2 000 roubles. Le coût final du service dépend de la région de résidence, du lieu où la procédure de traitement de document est effectuée, ainsi que de la dimension et de la complexité de l’ACS décrit.

À cet égard, les informations les plus importantes et les plus nécessaires pour un citoyen ordinaire sur le sujet d’aujourd’hui ont pris fin. Nous espérons que le matériel ci-dessus vous a été utile. Bonne chance avec votre documentation technique!

Vous pouvez apprendre à mettre en place l'enregistrement cadastral des objets de construction d'immobilisations en visionnant la vidéo:

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Syndrome coronarien aigu: symptômes et traitement

Syndrome coronarien aigu - les principaux symptômes:

  • Nausée
  • Manque d'air
  • Douleur à la poitrine
  • Vomissements
  • Faible
  • Confusion
  • Propagation de la douleur à d'autres domaines
  • Pâleur de la peau
  • Sueur froide
  • Fluctuations de la pression artérielle
  • L'excitation
  • Peur de la mort

Le syndrome coronarien aigu est un processus pathologique dans lequel l'apport sanguin naturel au myocarde par les artères coronaires est perturbé ou complètement arrêté. Dans ce cas, le muscle cardiaque ne reçoit pas d'oxygène sur un site donné, ce qui peut entraîner non seulement une crise cardiaque, mais également une issue fatale.

Les cliniciens utilisent le terme «SCA» pour désigner certaines affections cardiaques, notamment l'infarctus du myocarde et l'angine de poitrine instable. Cela est dû au fait que dans l'étiologie de ces maladies se trouve le syndrome d'insuffisance coronarienne. Dans cet état, le patient nécessite des soins médicaux d'urgence. Dans ce cas, il ne s'agit pas uniquement de complications mais d'un risque élevé de décès.

Étiologie

La cause principale du développement du syndrome coronarien aigu est l’athérosclérose des artères coronaires.

De plus, il existe de tels facteurs possibles pour le développement de ce processus:

  • stress sévère, tension nerveuse;
  • vasospasme;
  • rétrécissement de la lumière du vaisseau;
  • dommages mécaniques à l'organe;
  • complications après la chirurgie;
  • embolie coronarienne;
  • inflammation de l'artère coronaire;
  • anomalies congénitales du système cardiovasculaire.

Séparément, il est nécessaire d'identifier les facteurs prédisposant au développement de ce syndrome:

  • surpoids, obésité;
  • tabagisme, consommation de drogue;
  • manque presque complet d'activité physique;
  • déséquilibre de la graisse dans le sang;
  • l'alcoolisme;
  • prédisposition génétique aux pathologies cardiovasculaires;
  • augmentation de la coagulation du sang;
  • stress fréquent, tension nerveuse constante;
  • hypertension artérielle;
  • diabète sucré;
  • prendre certains médicaments qui entraînent une diminution de la pression dans les artères coronaires (syndrome de vol coronarien).

L’ACS est l’une des conditions les plus dangereuses pour la vie humaine. Dans ce cas, cela nécessite non seulement des soins médicaux d'urgence, mais également une réanimation urgente. Le moindre retard ou des gestes de premiers soins incorrects peuvent être fatals.

Pathogenèse

En raison de la thrombose des vaisseaux coronaires, qui est déclenchée par un certain facteur étiologique, des substances biologiquement actives commencent à être libérées par les plaquettes - thromboxane, histamine, thromboglobuline. Ces composés ont un effet vasoconstricteur, ce qui conduit à une détérioration ou à un arrêt complet de la circulation sanguine du myocarde. Ce processus pathologique peut être aggravé par les électrolytes d'adrénaline et de calcium. Dans le même temps, le système anticoagulant est bloqué, ce qui conduit à la production d'enzymes qui détruisent les cellules dans la zone de la nécrose. Si, à ce stade, le développement du processus pathologique n'est pas arrêté, le tissu affecté est transformé en une cicatrice, qui ne participera pas à la contraction du cœur.

Les mécanismes de développement du syndrome coronarien aigu dépendront du degré de chevauchement avec un thrombus ou une plaque de l'artère coronaire. Il y a de telles étapes:

  • avec une diminution partielle de l'apport sanguin, on peut observer périodiquement des accidents vasculaires cérébraux;
  • en cas de chevauchement complet, il existe des zones de dystrophie, qui se transforment ensuite en nécrose, ce qui entraînera une crise cardiaque;
  • des modifications pathologiques soudaines entraînent une fibrillation ventriculaire et, par conséquent, un décès clinique.

Il est également nécessaire de comprendre que le risque élevé de décès est présent à tous les stades du développement du SCA.

Classification

Sur la base de la classification moderne, on distingue les formes cliniques d’ACS suivantes:

  • syndrome coronarien aigu avec élévation du segment ST - le patient a des douleurs thoraciques ischémiques typiques, le traitement par reperfusion est obligatoire;
  • syndrome coronarien aigu sans élévation du segment ST - typique des modifications de la maladie coronarienne, attaques d’angine de poitrine. La thrombolyse n'est pas nécessaire.
  • infarctus du myocarde, diagnostiqué par des modifications d'enzymes;
  • angine instable.

Les formes du syndrome coronarien aigu ne sont utilisées que pour le diagnostic.

Symptomatologie

Le premier symptôme et le plus caractéristique de la maladie est une douleur thoracique aiguë. Le syndrome douloureux peut être de nature paroxystique, à donner à l'épaule ou au bras. Avec l'angine de poitrine, la douleur dans la nature sera contractante ou brûlante et courte dans le temps. Dans l'infarctus du myocarde, l'intensité de la manifestation de ce symptôme peut entraîner un choc douloureux; par conséquent, une hospitalisation immédiate est nécessaire.

De plus, les symptômes suivants peuvent être présents dans le tableau clinique:

  • transpiration froide;
  • tension artérielle instable;
  • état excité;
  • confusion
  • panique peur de la mort;
  • évanouissement;
  • pâleur de la peau;
  • le patient ressent un manque d'oxygène.

Dans certains cas, les symptômes peuvent être complétés par des nausées et des vomissements.

Avec un tel tableau clinique, le patient a besoin d’urgence de premiers soins et de soins médicaux d’urgence. Le patient ne doit jamais être laissé seul, surtout en cas de nausée accompagnée de vomissements et d'une perte de conscience.

Diagnostics

La méthode principale de diagnostic du syndrome coronarien aigu est l'électrocardiographie, qui doit être effectuée dès que possible dès le début de la crise douloureuse.

Un programme de diagnostic complet n’est effectué qu’après avoir pu stabiliser l’état du patient. Assurez-vous d'informer le médecin des médicaments qui ont été administrés au patient à titre de premiers soins.

Le programme standard d'examens de laboratoire et d'instruments comprend les éléments suivants:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • test sanguin biochimique - cholestérol, sucre et triglycérides déterminés;
  • coagulogramme - pour déterminer le niveau de coagulation du sang;
  • ECG - une méthode obligatoire de diagnostic instrumental pour ACS;
  • échocardiographie;
  • angiographie coronaire - pour déterminer l’emplacement et l’étendue du rétrécissement de l’artère coronaire.

Traitement

Le programme de traitement pour les patients atteints du syndrome coronarien aigu est sélectionné individuellement, en fonction de la gravité du processus pathologique. Une hospitalisation et un repos strict au lit sont nécessaires.

L’état du patient peut nécessiter des mesures de premiers secours d’urgence, qui sont les suivantes:

  • fournir au patient une paix complète et un accès à l'air frais;
  • placez un comprimé de nitroglycérine sous la langue;
  • Appelez une ambulance pour signaler les symptômes.

Le traitement du syndrome coronarien aigu à l'hôpital peut inclure les mesures thérapeutiques suivantes:

  • inhalation d'oxygène;
  • l'introduction de drogues.

Dans le cadre du traitement médicamenteux, le médecin peut prescrire de tels médicaments:

  • analgésiques narcotiques ou non narcotiques;
  • anti-ischémique;
  • les bêta-bloquants;
  • antagonistes du calcium;
  • les nitrates;
  • désagrégants;
  • les statines;
  • fibrinolytiques.

Dans certains cas, un traitement conservateur ne suffit pas ou n’est pas du tout approprié. Dans de tels cas, la chirurgie suivante est effectuée:

  • stenting des artères coronaires - un cathéter spécial est tenu sur le site du rétrécissement, après quoi la lumière est dilatée à travers un ballon spécial et le stent est placé sur le site du rétrécissement
  • pontage aortocoronarien - les zones touchées des artères coronaires sont remplacées par des shunts.

De telles mesures médicales offrent une opportunité d'empêcher le développement d'un infarctus du myocarde par un SCA.

De plus, le patient doit suivre les recommandations générales:

  • repos au lit strict jusqu'à une amélioration constante de l'état;
  • élimination complète du stress, expériences émotionnelles fortes, tension nerveuse;
  • exclusion de l'activité physique;
  • à mesure que l'état s'améliore chaque jour, il se promène au grand air;
  • exclusion du régime des aliments gras, épicés, trop salés et autres aliments lourds;
  • élimination complète des boissons alcoolisées et du tabagisme.

Il faut comprendre que le syndrome coronarien aigu, qui ne respecte pas les recommandations du médecin, peut entraîner à tout moment des complications graves et que le risque de décès en cas de rechute est toujours présent.

Séparément, vous devez attribuer une thérapie par le régime pour le SCA, ce qui implique ce qui suit:

  • restriction de la consommation de produits d'origine animale;
  • la quantité de sel devrait être limitée à 6 grammes par jour;
  • l'exception est trop épicé, plats assaisonnés.

Il convient de noter que l'observance d'un tel régime est nécessaire constamment, à la fois pendant la période de traitement et à titre préventif.

Complications possibles

Le syndrome d’insuffisance coronaire aiguë peut entraîner:

  • violation du rythme cardiaque sous n'importe quelle forme;
  • le développement de l'insuffisance cardiaque aiguë, qui peut être fatale;
  • inflammation péricardique;
  • anévrisme aortique.

Il faut comprendre que même avec des mesures médicales opportunes, le risque de développer les complications ci-dessus est élevé. Par conséquent, un tel patient devrait être systématiquement examiné par un cardiologue et suivre rigoureusement toutes ses recommandations.

Prévention

Pour prévenir le développement de maladies cardiovasculaires peuvent, si vous suivez en pratique les recommandations suivantes des médecins:

  • arrêt complet du tabagisme, consommation modérée de boissons alcoolisées;
  • bonne nutrition;
  • exercice modéré;
  • promenades quotidiennes dans l'air frais;
  • exclusion du stress psycho-émotionnel;
  • surveiller la pression artérielle;
  • contrôler les niveaux de cholestérol dans le sang.

En outre, il ne faut pas oublier l'importance des examens de routine chez des médecins spécialistes, en suivant toutes les recommandations du médecin en ce qui concerne la prévention des maladies pouvant entraîner le syndrome d'insuffisance coronaire aiguë.

Pratiquer un minimum de recommandations aidera à prévenir le développement de complications déclenchées par le syndrome coronarien aigu.

Si vous pensez souffrir du syndrome coronarien aigu et des symptômes caractéristiques de cette maladie, votre médecin pourra vous aider: cardiologue, médecin généraliste.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

La mort d'une partie du muscle cardiaque entraînant la formation d'une thrombose de l'artère coronaire est appelée infarctus du myocarde. Ce processus conduit au fait que la circulation sanguine de cette zone est perturbée. L'infarctus du myocarde est principalement létal, l'artère cardiaque principale étant bloquée. Si aux premiers signes ne prennent pas les mesures appropriées pour l'hospitalisation du patient, l'issue létale est garantie à 99,9%.

La dystonie végéto-vasculaire (DVV) est une maladie qui implique tout le corps dans le processus pathologique. Le plus souvent, les nerfs périphériques ainsi que le système cardiovasculaire subissent un effet négatif du système nerveux végétatif. Il faut traiter la maladie sans faute, car sous une forme négligée, elle aura des conséquences graves pour tous les organes. En outre, une assistance médicale aidera le patient à se débarrasser des manifestations désagréables de la maladie. Dans la classification internationale des maladies CIM-10, le TRI porte le code G24.

Attaque ischémique transitoire (AIT) - insuffisance de la circulation cérébrale due à des troubles vasculaires, une maladie cardiaque et une baisse de la pression artérielle. Il est plus fréquent chez les personnes souffrant d'ostéochondrose de la colonne cervicale, de pathologies cardiaques et vasculaires. La particularité d'une attaque ischémique transitoire est la restauration complète de toutes les fonctions abandonnées dans les 24 heures.

Le pneumothorax pulmonaire est une pathologie dangereuse dans laquelle l'air pénètre jusque là où il ne devrait pas se trouver physiologiquement - dans la cavité pleurale. Cette condition est de plus en plus courante. La personne blessée doit commencer à fournir des soins d'urgence dès que possible, car le pneumothorax peut être fatal.

Pincer une hernie - agit comme la complication la plus fréquente et la plus dangereuse pouvant survenir lors de la formation d'un sac herniaire de n'importe quelle localisation. La pathologie se développe indépendamment de la classe d'âge de la personne. Le principal facteur menant au pincement est une augmentation de la pression intra-abdominale ou une levée de poids brutale. Cependant, un grand nombre d'autres sources pathologiques et physiologiques peuvent également contribuer à cela.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Mesures de lutte contre diverses formes de syndrome coronarien aigu

Toute manifestation d'une maladie cardiaque peut être le signe d'une maladie grave qui menace la vie du patient. Dans le même temps, les médecins d'urgence diagnostiquent très souvent les patients atteints d'un syndrome coronarien aigu ou d'un SCA.

Les patients eux-mêmes, ayant entendu un tel diagnostic, sont dans une certaine confusion, car ils ne peuvent pas évaluer de manière fiable la gravité de leur position. Que signifie le concept d '"ACS", quels types de pathologies existent et quel type d'aide est nécessaire pour une personne dans cet état?

Concept général de l'ACS

Sous le concept de "syndrome coronarien aigu (SCA)" masquant des signes caractéristiques de deux états. Ceux-ci incluent

L’infarctus du myocarde est une maladie caractérisée par la nécrose du muscle cardiaque, résultant de l’obstruction des artères coronaires et de la cessation de l’approvisionnement en sang. Sous l'angine instable, la circulation sanguine dans le muscle cardiaque est altérée en raison du rétrécissement de la lumière dans les vaisseaux coronaires.

Le SCA n'est pas une maladie distincte, mais seulement un ensemble de signes d'une autre maladie du cœur et des vaisseaux sanguins. Il est déterminé qu'il n'est pas possible d'effectuer les mesures de diagnostic nécessaires pour établir un diagnostic précis.

Dans la plupart des cas, le SCA est détecté chez les personnes souffrant de coronaropathie. L'ischémie est due à un apport insuffisant en oxygène au myocarde. Une des caractéristiques de cette maladie est qu’elle est capable de se développer au fil des ans sans symptômes prononcés. Le syndrome coronarien aigu ou SCA est diagnostiqué si l'apport d'oxygène dans le myocarde est tellement insignifiant que la probabilité d'un infarctus du muscle cardiaque est élevée.

Classification ACS

L'abréviation ACS fait référence à deux états pathologiques ayant la même cause de développement: la cardiopathie ischémique au stade aigu. Ces conditions incluent les suivantes:

  • angine instable;
  • infarctus du myocarde.

Les deux formes d'infarctus du myocarde entrent dans la classification du syndrome coronarien aigu, l'une montrant une augmentation du segment ST et l'autre pas. Le plus favorable est le pronostic de l’angor instable. Cependant, le pronostic est considérablement aggravé en cas de retard dans la fourniture des soins médicaux, car le SCA conduit tôt ou tard à un blocage des artères coronaires et à la survenue d'un infarctus du muscle cardiaque.

L'angine instable se divise en plusieurs formes:

  • une forme croissante dans laquelle une augmentation de la fréquence et de la gravité des attaques se produit;
  • la première forme signifie que le patient a ressenti une douleur similaire il y a moins d'un mois;
  • forme post-infarctus se développe dans un mois après un infarctus du myocarde;
  • angine de poitrine, développée après une opération du cœur;
  • L'angine de poitrine de Prinzmetal se développe en raison du spasme des vaisseaux coronaires et se caractérise par le fait que les attaques de SCA se répètent plusieurs fois sur une courte période.

L'infarctus du myocarde peut se développer avec l'augmentation du segment ST (comme le montre le décodage ECG) et sans celui-ci. Si, selon les données de l'ECG, il n'y a pas de récupération, la méthode d'étude d'enzymes spécifiques, qui sont des marqueurs, est utilisée pour établir un diagnostic.

En général, si l’on n’observe pas d’élévation du segment ST, le patient souffre très probablement d’un infarctus du myocarde léger. Si l'élévation du segment ST est présente, les lésions du muscle cardiaque sont plus graves. Si une onde Q pathologique est présente dans les résultats ECG, cela indique un dommage important au myocarde.

Causes de SCA

L'ACS se développe en raison du fait qu'une quantité insuffisante de sang artériel, c'est-à-dire de sang oxygéné, est fournie au muscle cardiaque. Ce facteur entraîne l'apparition d'une privation d'oxygène et, par conséquent, l'apparition d'un SCA. Les raisons en sont les conditions pathologiques suivantes:

  • vasoconstriction;
  • thrombose accrue, provoquant le blocage des vaisseaux sanguins;
  • processus inflammatoires dans les parois des vaisseaux sanguins;
  • vasospasme;
  • apport d'oxygène insuffisant.

Le plus souvent, la vasoconstriction résulte d'une cardiopathie athéroscléreuse et d'une maladie vasculaire, pathologie dans laquelle des plaques athérosclérotiques constituées de lipoprotéines de faible densité (mauvais cholestérol) se forment sur les parois des vaisseaux sanguins. Ces substances ont tendance à pénétrer dans les parois des vaisseaux sanguins.

En conséquence, le corps comprend une réponse au cours de laquelle se produit la production de substances anti-inflammatoires. En outre, les parois des vaisseaux sanguins, endommagées par les dépôts de cholestérol, recouvrent le tissu conjonctif qui nuit au flux sanguin normal.

Un caillot de sang est un caillot qui se forme lorsque la coagulation sanguine augmente. Cependant, d'autres substances étrangères, telles qu'une particule de plaque de cholestérol, peuvent également agir en tant que caillot de sang. Dans ce cas, les particules étrangères sont le plus souvent appelées emboles. Les thrombi et les embolies, en pénétrant dans de petits vaisseaux, les obstruent, avec pour résultat l'arrêt complet de la circulation sanguine.

Les processus inflammatoires dans les parois des vaisseaux sanguins sont le plus souvent dus à l’athérosclérose. Cependant, la cause de leur développement peut être une infection bactérienne ou virale. Les dommages causés aux parois des vaisseaux sanguins contribuent également à divers processus auto-immuns dans le corps lorsque le système immunitaire produit des anticorps qui détruisent les cellules saines du corps.

Les parois des artères coronaires sont constituées de plusieurs couches. La couche moyenne est composée de muscles lisses qui, en se contractant, poussent le sang. Un spasme des muscles lisses peut résulter de la libération de certaines hormones dans le sang, telles que le cortisol ou l'adrénaline. Bien que le spasme ne dure pas longtemps et ne soit pas capable de nuire aux vaisseaux, si les dépôts de cholestérol endommagent initialement leurs parois, la lumière peut se rétrécir, empêchant ainsi le flux sanguin.

Un manque d'oxygène peut survenir lors d'un travail physique pénible, accompagné d'émotions fortes ou de diverses maladies.

Dans la plupart des cas, l’ACS se développe sous l’action de plusieurs facteurs à la fois, mais le plus courant est la maladie athérosclérotique touchant les artères coronaires.

Quels facteurs provoquent le développement des SCA?

Les statistiques montrent que de nombreux facteurs affectent directement ou indirectement l'état des artères coronaires et du système cardiovasculaire dans son ensemble. Ceux-ci comprennent:

  • un déséquilibre dans les taux sanguins de «mauvais» et de «bon» cholestérol;
  • tabagisme et consommation fréquente de boissons alcoolisées ayant un effet négatif sur l'état des vaisseaux;
  • l'hypertension artérielle, qui augmente la pression dans les vaisseaux et détruit leurs parois;
  • l'excès de poids, qui augmente la charge sur le cœur en raison de la nécessité de faire passer le sang à travers les plus petits vaisseaux faisant partie du tissu adipeux;
  • faible activité physique, conduisant à la stagnation du sang dans les vaisseaux;
  • diabète et hyperthyroïdie;
  • stress fréquent;
  • facteurs génétiques.

Le corps humain contient un groupe de protéines contenant des graisses. Ceux-ci comprennent les lipoprotéines de basse densité et les lipoprotéines de haute densité. Le premier type de lipoprotéine contient du cholestérol et le second le détruit. Par conséquent, le diagnostic de SCA implique la détermination de la quantité totale de ces protéines, ainsi que la détermination de leur nombre dans la section.

Dépasser le contenu normal en lipoprotéines de basse densité dans le sang entraîne le développement de l’athérosclérose, une perturbation de l’intégrité des parois vasculaires et une augmentation significative du risque de SCA.

Des études ont montré que la fumée de tabac contient des substances provoquant un vasospasme, qui augmente la viscosité du sang et favorise la formation de caillots sanguins. En outre, la nicotine augmente la pression artérielle, entraînant des risques de lésions des parois des vaisseaux sanguins et de développement de la maladie coronarienne. Le groupe à risque comprend également les personnes souffrant d'hypertension.

Quant à l’alcool, en petites quantités, il ne contribue pas non seulement à l’apparition de SCA, mais apporte également des avantages. Cependant, la quantité quotidienne ne doit pas dépasser 30 grammes d'alcool pur par jour.

L'obésité ne peut à elle seule causer l'athérosclérose et les maladies coronariennes. Cependant, c'est pour les personnes en surpoids, il y a très souvent un déséquilibre entre le «mauvais» et le «bon» cholestérol. Ces personnes augmentent très souvent la tension artérielle et développent un diabète, perturbant les processus métaboliques. Par conséquent, l'obésité, comme le diabète, augmente toujours le risque de développer un SCA.

Effet de la glande thyroïde

L'hyperthyroïdie est une maladie endocrinienne dans laquelle la glande thyroïde produit une quantité excessive d'hormones contenant de l'iode. Ces hormones augmentent considérablement le rythme cardiaque et la demande en oxygène du cœur. Si le débit n'est pas suffisant, le développement de l'ACS se produit.

L'activité physique entraîne le muscle cardiaque et les vaisseaux sanguins, empêchant ainsi le développement du SCA. Dans le même temps, l’exercice ne signifie pas les cours dans un gymnase ni dans un club de fitness, mais des promenades quotidiennes et des exercices matinaux. Les mouvements augmentent le flux sanguin et préviennent les caillots sanguins. L'inactivité, au contraire, provoque la stagnation du sang veineux et augmente le risque de SCA.

Tout stress est accompagné par la libération d'hormones dans la circulation sanguine, conçue pour protéger le corps contre les facteurs indésirables. Des émissions trop fréquentes tôt ou tard entraînent une perturbation des processus métaboliques, le développement de l'athérosclérose et du SCA.

Les signes d'ACS

La clinique du syndrome coronarien aigu est caractérisée par des manifestations rares. Cependant, quelle que soit la forme du SCA, les symptômes sont à peu près les mêmes. Ceux-ci comprennent:

  • douleur à la poitrine, qui peut être pressante, contractuelle ou brûlante;
  • sensation de lourdeur dans la poitrine et manque d'air;
  • essoufflement;
  • la personne est couverte de sueur froide et collante;
  • les phanères deviennent pâles;
  • tousser;
  • rythme cardiaque perturbé;
  • avec ACS, une personne est hantée par la peur de la mort, caractéristique des attaques de sténocardie;
  • l'évanouissement est possible.

Dans certains cas, avec le SCA, tout signe autre que la douleur thoracique peut être totalement absent. La douleur survient dans la région du cœur et donne au bras, à l'épaule, à l'avant-bras, à l'omoplate ou à la mâchoire, principalement du côté gauche.

La douleur dans le SCA est exacerbée après un effort physique ou un stress, y compris l'excitation. Cela peut durer plus de 20 minutes et la prise de nitroglycérine n'a généralement pas de résultat positif.

Que faire avec ACS avant l'arrivée d'une ambulance

Le syndrome coronarien aigu ou SCA est une maladie qui menace la vie du patient. Par conséquent, lors de l'identification des premiers signes caractéristiques du SCA, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Il est très important de fournir les premiers soins au patient avant l’arrivée du médecin.

Tout d'abord, un patient atteint d'un SCA doit prendre un comprimé de nitroglycérine.

Pour que ce médicament agisse plus rapidement, il est placé sous la langue et attend sa dissolution complète. Sous la langue se trouve un grand nombre de vaisseaux. Une membrane muqueuse permet au médicament d'entrer librement dans le sang. La nitroglycérine dilate les vaisseaux sanguins, améliorant le flux sanguin.

S'il n'y a pas d'amélioration d'une pilule, une autre pilule doit être prise après 10 minutes. Et pour éviter les effets secondaires, prenez le médicament doit être en position horizontale.

Les médicaments à base d'acide acétylsalicylique, tels que l'aspirine, aident à réduire la coagulation du sang et à éviter la formation de nouveaux caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins. Et pour que la tablette fonctionne plus rapidement, il est recommandé de la mâcher.

Comme le syndrome coronarien aigu (SCA) est toujours accompagné d'essoufflement et d'une sensation de manque d'air, le patient doit être alimenté en oxygène. Par conséquent, ils enlèvent tous les vêtements serrés et ouvrent les fenêtres, créant ainsi un courant d'air.

Méthodes pour le diagnostic de SCA

Avant de poser un diagnostic final, le médecin examine le degré d'hypoxie myocardique. Un diagnostic préliminaire est établi sur la base de l'histoire du patient concernant la nature et l'intensité du syndrome douloureux. Bien que la douleur derrière le sternum soit caractéristique de toutes les pathologies cardiaques, avec le SCA, la gravité et la durée du parcours diffèrent.

Ensuite, le patient est envoyé au service de cardiologie, où un examen approfondi est effectué pour confirmer l'exactitude du diagnostic et prescrire le traitement approprié.

La liste des mesures de diagnostic pour ACS comprend les éléments suivants:

  • examen général du patient;
  • analyses de sang en laboratoire, y compris analyse générale et biochimique;
  • analyse d'urine;
  • un test sanguin pour la présence d'enzymes spécifiques indiquant la destruction du muscle cardiaque;
  • coagulogramme - test sanguin permettant de déterminer sa capacité de coagulation;
  • ECG;
  • Echo-KG;
  • angiographie coronaire;
  • examen scintigraphique du myocarde;
  • IRM
  • oxymétrie de pouls.

Comment traite-t-on ACS?

Le principal objectif des médicaments contre le SCA est de soulager les douleurs aiguës, ce qui augmente les risques de choc cardiogénique et le risque de mortalité. Par conséquent, le traitement initial du SCA est effectué par des ambulanciers après un diagnostic préliminaire.

Si un patient présente un infarctus du myocarde, accompagné de signes d'insuffisance de la circulation sanguine dans les vaisseaux, il est hospitalisé aux soins intensifs. Les patients présentant des signes d'insuffisance de la circulation sanguine dans les vaisseaux, mais présentant un infarctus du myocarde non confirmé, y sont également envoyés. De telles tactiques peuvent réduire la mortalité résultant de l'insuffisance en oxygène des tissus.

Lorsqu'un patient présente un infarctus du myocarde non compliqué par une circulation sanguine dans les vaisseaux, la décision d'hospitalisation est prise par le personnel médical après clarification du diagnostic et évaluation de l'état général du patient.

Le traitement du syndrome coronarien aigu ou du SCA est effectué selon le schéma suivant:

  • traitement médicamenteux;
  • une intervention chirurgicale est indiquée en l'absence de résultats positifs lors du traitement conservateur du SCA;
  • traitement prophylactique pour éliminer la récurrence du SCA.

Comment est le traitement médicamenteux pour ACS

Les méthodes de traitement conservatrices peuvent éliminer les manifestations du SCA, rétablir la circulation sanguine dans les vaisseaux et garantir l'apport d'oxygène au cœur. Le schéma thérapeutique de l'insuffisance coronaire est choisi par le médecin après un examen approfondi.

Indépendamment de la forme d’ACS, les événements suivants ont lieu:

  • il est conseillé à tous les patients de respecter le repos au lit jusqu'à l'amélioration de leur état général et le rétablissement de la circulation sanguine dans les vaisseaux coronaires;
  • afin de prévenir la privation d'oxygène, les patients inhalaient de l'oxygène;
  • le syndrome douloureux est soulagé par les analgésiques, narcotiques et non narcotiques;
  • Un traitement médicamenteux avec des médicaments anti-ischémiques est effectué;
  • le patient reçoit une injection intraveineuse de médicaments ayant des effets antithrombotiques et thrombolytiques;
  • si l'athérosclérose a provoqué le développement d'un SCA, des statines sont attribuées au patient.

Quelles opérations aident à éliminer les SCA

L'intervention chirurgicale avec SCA vous permet de rétablir complètement l'apport sanguin dans les vaisseaux coronaires et le muscle cardiaque. Ces résultats permettent d’obtenir deux méthodes:

Ces deux opérations peuvent complètement rétablir le flux sanguin dans le vaisseau affecté et éliminer les manifestations du SCA. Toutefois, quel que soit le type d’opération, chaque patient doit consulter régulièrement un cardiologue et se soumettre à des examens jusqu’à la fin de sa vie.

Prévention du SCA

Après le traitement avec ACS, chaque personne doit surveiller l’état des navires en respectant les règles suivantes:

  • éliminer les facteurs responsables du développement de l'athérosclérose;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • surveiller le poids corporel;
  • augmenter l'activité physique;
  • manger rationnellement;
  • visitez le médecin régulièrement.

Ce n'est qu'en surveillant la santé que l'on peut minimiser le risque de développement récurrent du SCA, préserver la santé des vaisseaux sanguins et prolonger la vie de nombreuses années.

Syndrome coronarien aigu: causes, facteurs de risque, traitement, insuffisance chronique

La définition du syndrome coronarien aigu (SCA) combine les signes caractéristiques d’une exacerbation aiguë d’une forme stable de maladie coronarienne. En fait, le SCA ne peut pas être qualifié de diagnostic, il s'agit simplement d'un ensemble de manifestations (symptômes), propres à l'image du développement d'un infarctus du myocarde et d'un angor instable.

Les médecins utilisent le terme «syndrome coronarien aigu» pour fournir une évaluation indicative de l’état du patient et fournir une assistance adéquate avant même qu’un diagnostic définitif ne soit posé.

Anatomie du système d'approvisionnement en sang du myocarde

Le sang enrichi en oxygène pénètre dans le myocarde (muscle cardiaque) par les artères situées sous la forme d’une couronne à la surface. Les veines, riches en dioxyde de carbone et en produits métaboliques, sont évacuées par les veines. En raison de la similitude avec l'attribut royal, les vaisseaux coronaires du cœur sont appelés "coronaires" dans la version russe et, en latin, ils sont appelés "coronaires" (de la couronne). Le grand Léonard de Vinci a réalisé les premières esquisses anatomiques d'organes humains. Il en a proposé des noms si poétiques.

À partir des paroles, nous nous tournons vers les comparaisons utilitaires pour rendre les choses complexes plus faciles et plus compréhensibles. Ainsi, le mur de toute artère a une sorte de norme de construction, semblable au tuyau d'arrosage bien connu avec une tresse. À l'extérieur - une couche dense de tissu conjonctif, puis - la partie musculaire, il est capable de se contracter et de se détendre, créant ainsi une onde de pouls et aidant la circulation sanguine. Ensuite - la coque interne, l’intima ou l’endothélium le plus fin et le plus lisse, améliore l’écoulement du sang en réduisant les frottements. Les problèmes de la majorité des patients «cardiaques» y sont liés. La maladie coronarienne, au sens anatomique du terme, commence par une atteinte de la paroi interne des artères coronaires.

Dans les troubles du métabolisme lipidique, le cholestérol peut s'accumuler à la limite de la couche musculaire et de l'intima et former des conglomérats - des plaques de cholestérol molles. L'endothélium situé au-dessus d'eux est soulevé et aminci, ce qui entraîne la rupture d'une mince couche de cellules et la formation d'une élévation à l'intérieur de l'artère.

Le flux sanguin provoque une turbulence locale et ralentit, créant des conditions propices à la formation de nouveaux dépôts et à la précipitation de sels de calcium insolubles - leur calcification. De telles plaques "développées", avec des calcifications inégales et dures, sont déjà très dangereuses: elles peuvent s'ulcérer, endommageant la couche musculaire des artères; des masses thrombotiques s'y déposent, réduisant la lumière jusqu'à ce qu'elle se recouvre complètement. En conséquence, ischémie, angine de poitrine, crise cardiaque, les événements se développent dans cette séquence.

Causes de SCA

Les mécanismes de développement (pathogenèse) sont les mêmes pour tous les types d'ischémie, c'est-à-dire associés à un manque d'oxygène, de maladie cardiaque, y compris le syndrome coronarien aigu. Il n'y a que deux raisons qui perturbent le mouvement normal du sang dans les artères: un changement du tonus des artères et une diminution de leur lumière.

1. Des spasmes de la paroi vasculaire peuvent survenir suite à une libération accrue d'adrénaline, par exemple dans une situation stressante. L'expression "le cœur a coulé dans la poitrine" décrit avec précision l'état d'une personne présentant une brève attaque d'ischémie. Un court manque d'oxygène est facilement compensé: la fréquence cardiaque augmente, le débit sanguin augmente, le débit d'oxygène augmente, et votre santé et votre humeur s'améliorent.

Les passionnés de sports extrêmes et de loisirs reçoivent constamment de courtes «attaques» d'adrénaline sur le cœur et les sensations agréables qui leur sont associées - excitation et énergie. Le bonus physiologique de toute charge, même faible, réduit la sensibilité des vaisseaux coronaires au spasme et, par conséquent, la prévention de l'ischémie.

Si la situation stressante est prolongée (le temps varie en fonction de la «condition physique» du cœur), la phase de décompensation commence. Les cellules musculaires consomment un apport d’énergie d’urgence, le cœur commence à battre plus lentement et plus lentement, le dioxyde de carbone s’accumule et réduit le tonus des artères, le flux sanguin dans les artères coronaires ralentit. En conséquence, le métabolisme est perturbé dans le muscle cardiaque, une partie de celui-ci peut devenir morte (nécrose). Les foyers de nécrose de la paroi musculaire du coeur sont appelés infarctus du myocarde.

2. La diminution de la lumière des artères coronaires est associée soit à des perturbations de l'état normal de la muqueuse interne, soit à une fermeture du flux sanguin par un thrombus (caillot sanguin, plaque athérosclérotique). La fréquence du problème dépend de facteurs de risque, l'exposition prolongée entraînant des troubles métaboliques et la formation de caillots sanguins.

Principaux facteurs externes:

  • Tabagisme - intoxication générale, violation des cellules de la couche artérielle interne, risque accru de formation de caillots sanguins;
  • Alimentation déséquilibrée - augmentation des lipides sanguins; apport insuffisant de protéines; changer l'équilibre des vitamines et des micro-éléments; déséquilibre des échanges;
  • Faible activité physique - cœur «non entraîné», force réduite des contractions cardiaques, stagnation veineuse, détérioration de l'apport d'oxygène aux tissus, accumulation de dioxyde de carbone dans ceux-ci;
  • Stress - Augmentation constante du fond d'adrénaline, spasmes artériels prolongés.

Vous devez admettre que le nom «externe» n'est pas accidentel, leur niveau peut être réduit ou augmenté par la personne elle-même, simplement en modifiant le mode de vie, les habitudes et l'attitude émotionnelle face à ce qui se passe.

À mesure que le temps passe, l'effet quantitatif des risques s'accumule et une transformation en changements qualitatifs se produit - des maladies qui appartiennent déjà aux facteurs de risque internes de l'insuffisance coronarienne aiguë:

  1. Hérédité - caractéristiques de la structure des vaisseaux sanguins, les processus métaboliques sont également transmis par les parents, mais en tant que facteurs de risque relatifs. Autrement dit, ils peuvent être à la fois exacerbés et considérablement réduits en évitant les facteurs externes.
  2. Augmentation persistante des lipides sanguins et athérosclérose - dépôts dans les artères sous la forme de plaques athérosclérotiques avec rétrécissement de la lumière, ischémie myocardique.
  3. Obésité - augmentation de la longueur totale des vaisseaux sanguins, augmentation du stress cardiaque, épaississement de la paroi musculaire (hypertrophie du myocarde).
  4. Hypertension artérielle - pression artérielle constamment élevée, modification des parois artérielles (durcissement) avec diminution de leur élasticité, manifestations congestives - œdème
  5. Diabète sucré - augmente la viscosité du sang et le risque de formation de caillots sanguins, des modifications des artérioles (les plus petits vaisseaux artériels) entraînent une ischémie des organes, y compris du myocarde.

La combinaison de plusieurs facteurs augmente le risque de formation de caillots sanguins qui recouvrent complètement les artères du cœur. La conséquence du développement d'événements dans ce scénario sera une mort coronaire soudaine, le deuxième résultat le plus fréquent (après l'infarctus du myocarde) du syndrome coronarien aigu.

Formes cliniques de SCA et risque pour le patient

Il existe deux formes principales d’ACS:

  • L'angine instable est une douleur thoracique caractéristique d'une crise cardiaque apparue ou réappliquée, immédiatement après un stress physique ou émotionnel, ou dans une position calme.
  • Infarctus du myocarde - nécrose (nécrose) de la paroi musculaire du cœur. Selon la zone de la lésion, il existe une petite focale (micro-infarctus) et étendue, par localisation - selon les noms acceptés des parois du cœur - septum antérieur, latéral, postérieur-diaphragmatique et interventriculaire. Les principales complications potentiellement mortelles sont les troubles du rythme mortels et la rupture de la paroi cardiaque.

La classification est importante à la fois pour évaluer la gravité de la maladie et pour analyser le niveau de risque de mort coronarienne subite (qui ne survient pas plus de 6 heures après le début de l'attaque).

Risque élevé

la présence d'au moins un des signes:

  1. Une crise d'angine de poitrine pendant plus de 20 minutes à ce jour.
  2. Œdème pulmonaire (respiration laborieuse, souffle bouillonnant, crachats mousseux rosâtres, position assise forcée);
  3. Sur l'ECG: diminution ou augmentation du segment ST supérieure à 1 mm au-dessus de l'isoline;
  4. Angine de poitrine avec diminution de la pression dans les artères;
  5. Laboratoire: changement du niveau des marqueurs de la nécrose du myocarde.

Risque moyen

Discordance avec des points à haut risque, ou présence de l’un des signes suivants:

  1. Une crise d'angine de poitrine pendant moins de 20 minutes, arrêtée en prenant de la nitroglycérine;
  2. Angine de repos pendant moins de 20 minutes, arrêtée après avoir pris de la nitroglycérine;
  3. La nuit attaque la douleur à la poitrine;
  4. Angine de poitrine sévère, apparue pour la première fois au cours des 14 derniers jours;
  5. Plus de 65 ans;
  6. Sur ECG: changements dynamiques de l’onde T à la normale, ondes Q supérieures à 3 mm, diminution du segment ST au repos (en plusieurs dérivations).

Faible risque

en cas de divergence avec les critères de risque élevé et moyen:

  1. Des crises plus fréquentes et plus graves que d'habitude;
  2. Ci-dessous le niveau de stress physique provoquant une attaque;
  3. Pour la première fois, une angine de poitrine est apparue, de 14 jours à 2 mois.
  4. Sur ECG: courbe normale en fonction de l’âge ou absence de nouveaux changements par rapport aux données précédemment obtenues.

Comment se manifeste le syndrome coronarien aigu

Les principaux symptômes de l'insuffisance coronaire aiguë sont peu nombreux et caractéristiques de chaque forme de SCA.

  • Le premier et le plus important symptôme est une douleur intense et constante derrière le sternum, du caractère pressant, brûlant ou pressant. La durée de l'attaque peut varier d'une demi-heure à plusieurs heures, mais il arrive que des patients souffrent de douleurs qui durent plus d'une journée. Beaucoup se plaignent d'irradiation (conduction des impulsions de douleur le long des terminaisons nerveuses locales) vers le haut du corps gauche - l'omoplate, le bras et la main (région des petits doigts), le cou et la mâchoire inférieure. En cas d'infarctus du myocarde avec localisation dans la paroi postéro-diaphragmatique du cœur, les sensations douloureuses ne peuvent être concentrées que dans l'angle des côtes, à la jonction des côtes avec le sternum.
  • La douleur commence soit immédiatement après l'exercice, soit dans le contexte d'un repos complet - la nuit ou tôt le matin, quand la personne est encore au lit.
  • La réaction du système nerveux à un stress extrême: un état d'agitation et extrêmement agité. Caractérisé par un sentiment de panique, la peur de la mort, qui augmente seulement par rapport au début d'une attaque. La maîtrise de soi est minimale, la conscience est confuse.
  • La peau est pâle, une sueur froide apparaît sur le front. Le patient ressent un manque constant d'air, essayant de prendre une position plus confortable pour respirer (orthopnée), demande un oreiller plus haut ou essayant de s'asseoir.

Quel traitement peut être aidé avant l'arrivée du médecin?

  1. Aide d'urgence: commencez par administrer un comprimé de nitroglycérine sous la langue: cette zone est riche en vaisseaux sanguins, à travers la membrane muqueuse des composants actifs sont rapidement absorbés et pénètrent dans le sang. Influençant la paroi musculaire des artères, le médicament soulage les spasmes des vaisseaux coronaires du cœur et améliore temporairement le flux sanguin. Si nécessaire, il est permis de prendre 1 comprimé toutes les 5 à 10 minutes. N'oubliez pas qu'un effet secondaire de la consommation intensive de nitroglycérine peut être un syndrome de vol du cerveau: vertiges, rétrécissement du champ visuel et assombrissement des yeux, nausée. Tous ces phénomènes disparaissent en quelques minutes, mais le patient à ce moment-là a intérêt à mentir.
  2. Aspirine, mâcher le comprimé, dosage de 160 à 325 mg. De faibles concentrations d'acide acétylsalicylique réduisent la coagulabilité dans le sang. Il est donc possible pour la première fois de s'assurer contre une augmentation de la taille des caillots sanguins déjà formés dans les artères coronaires.
  3. Oxygène - ouvrez la fenêtre, organisez un tirage pour faciliter la circulation de l’air frais. Si possible, utilisez un ballon médical, ils sont généralement toujours prêts à être utilisés chez les patients chroniques. Appliquez du gaz à l'aide d'un humidificateur ou mettez de la gaze dans une eau humidifiée et essorée: de l'oxygène pur dessèche les muqueuses.

Le médecin détermine les autres tactiques de traitement, cela dépend du diagnostic final basé sur les données de l'électrocardiogramme et des tests sanguins biochimiques. Les patients présentant une insuffisance coronaire aiguë sont obligatoirement hospitalisés.

Tests de diagnostic pour ACS

Électrocardiogramme et ses valeurs dans diverses formes de SCA

  • Segment ST: sans soulèvement, dépression labile ou persistante de plus de 2 mm, changement de l’onde T. Au fond de la douleur au niveau de la région cardiaque, une telle variante de l’ECG est caractéristique de l’ischémie myocardique aiguë.
    Si les marqueurs de la nécrose du myocarde ne sont pas détectés dans le sang, le diagnostic d'angor instable est alors justifié.
    La présence ou la détermination d'une augmentation dynamique du niveau de marqueurs indique un infarctus du myocarde focal.
  • Segment ST: une augmentation constante au-dessus de l'isoline de plus de 2 mm, plus des troubles de conduction (blocage de la branche gauche du faisceau de His), une douleur et une augmentation des marqueurs, apparues pour la première fois, sont causées par une insuffisance coronaire aiguë, le diagnostic étant un infarctus du myocarde.

Angiographie coronaire (coronographie)

Introduction aux artères d'un agent de contraste aux rayons X permettant de visualiser le motif coronaire, évaluer le degré d'occlusion (chevauchement) des vaisseaux. La méthode appartient à la première place dans le diagnostic des lésions ischémiques du coeur. Le risque de complications de la procédure ne dépasse pas 1%, il n'y a pas de contre-indications absolues, d'insuffisance rénale aigue relative, d'état de choc.

Inconvénients: exposition jusqu'à 6,5 mSv

La coronographie ne peut être effectuée qu'après avoir consigné de manière appropriée l'historique des antécédents de la maladie (protocole distinct) relatif au témoignage, et après le consentement du patient ou de ses proches parents.

Tomographie Calculée (CT)

La tomodensitométrie peut détecter une sténose des artères coronaires, des plaques athérosclérotiques de différentes tailles et densités. Inconvénient: il est demandé au patient de retenir son souffle pendant quelques secondes pour obtenir des images de haute qualité.

Scanner à faisceau électronique: résolution temporelle élevée, respiration nécessaire 1-2 secondes seulement, balayage par couche de 1,5 à 3 mm, tout le cœur est examiné en une ou deux pauses respiratoires.

Tomodensitométrie multiple: un tube à rayons X tourne rapidement autour du patient, une seule respiration est nécessaire pour obtenir une image complète du cœur.

Inconvénients de la méthode CT: exposition (de 1 mS à 3,5 mSv), administration intraveineuse de produit de contraste contenant de l'iode - contre-indication aux réactions allergiques à l'iode.

IRM du coeur (imagerie par résonance magnétique)

L'IRM vous permet de créer des images superposées avec une vue large, dans n'importe quel plan. Les mesures du débit sanguin artériel et le remplissage des oreillettes et des ventricules sont possibles, l'apport sanguin au myocarde et les caractéristiques des contractions cardiaques sont évaluées. Le patient n'est pas du tout exposé aux rayonnements ionisants.

Traitement hospitalier

  • Thérapie thrombolytique - médicaments utilisés pour dissoudre les caillots sanguins et lutter contre la formation de nouveaux caillots sanguins.

Méthodes endovasculaires (intravasculaires) et chirurgicales pour rétablir le flux sanguin dans les artères coronaires:

  • Angioplastie et stenting. À travers l'artère fémorale, un cathéter est inséré dans l'artère coronaire et un ballon est gonflé à son extrémité, élargissant ainsi la lumière de l'artère. Ensuite, une prothèse ressemblant à un ressort en métal est installée - un stent qui renforce la paroi du vaisseau coronaire.
  • Pontage coronarien. À l’aide d’un pontage cardiopulmonaire (en cas d’arrêt cardiaque) ou d’un cœur en activité, ils forment des voies de dérivation (shunts) autour de la zone touchée des artères coronaires. Selon eux, le flux sanguin normal est rétabli dans le muscle cardiaque.
  • Athérectomie coronaire directe. Pour ce faire, utilisez un dispositif cylindrique avec une "fenêtre" latérale située à l'extrémité du cathéter. Il est servi sous la plaque, un couteau rotatif le coupe et l’enlève.
  • Ablation rotative L'outil est un micro-foret spécial (rotablator), conçu pour enlever les plaques calcifiées. Vitesse de rotation de 180 000 tours par minute, équipée d'une pointe en ellipsoïde. Introduit dans l'artère, il broie la plaque en fragments microscopiques, libérant ainsi la voie pour la circulation sanguine. À l'avenir, il est souhaitable de procéder à la pose de stent. La méthode n'est pas montrée pour la thrombose.

Vidéo: Syndrome coronarien aigu et réanimation

Insuffisance coronaire chronique

Le terme "insuffisance coronaire" signifie un état de flux sanguin réduit à travers les vaisseaux coronaires. Contrairement à la forme aiguë, l’insuffisance coronarienne chronique se développe progressivement, en conséquence de l’athérosclérose, de l’hypertension ou de maladies conduisant à un «épaississement» du sang (diabète sucré). Toutes les formes d'insuffisance chronique de la circulation coronarienne sont appelées «maladie coronarienne» ou «maladie coronarienne».

L'athérosclérose est la cause la plus fréquente d'insuffisance coronaire et la gravité de la pathologie dépend souvent du degré de négligence des vaisseaux.

Les principaux symptômes de l'insuffisance coronaire chronique sont similaires à différentes formes et à différents stades fonctionnels de la maladie:

  1. Essoufflement, toux sèche - signes de stagnation de la circulation pulmonaire, œdème des espaces intercellulaires du tissu pulmonaire (œdème interstitiel) et pneumosclérose (remplacement du tissu actif par le tissu conjonctif);
  2. Augmentation du rythme cardiaque;
  3. Douleurs consternantes et sourdes du type de sténocardie, apparaissant après un effort physique (marcher sur de longues distances ou monter les escaliers; après un repas copieux ou une tension nerveuse);
  4. Troubles du système digestif: nausée, flatulence (ballonnements);
  5. Augmentation de la fréquence des mictions.

Diagnostics

Un diagnostic approximatif est établi après avoir entendu les plaintes et examiné le patient. Pour le diagnostic final nécessite des études de laboratoire et instrumentales.

  • Formule sanguine complète: formule détaillée, ESR;
  • Biochimique: lipoprotéines, transferases, marqueurs de l'inflammation;
  • La coagulation du sang: le degré de tendance à la formation de caillots sanguins;
  • Angiographie coronaire: le niveau de chevauchement de la lumière des artères coronaires;
  • Électrocardiographie: le degré d'ischémie du myocarde, sa capacité conductrice et contractile est déterminé;
  • Radiographie pulmonaire, échographie: évaluation de la présence d'autres maladies, étude de la cause de l'ischémie cardiaque.

Traitement de l'insuffisance coronaire chronique (principes)

  1. Stabiliser le cours de la maladie sous-jacente qui a provoqué une ischémie du myocarde (athérosclérose, hypertension, diabète sucré);
  2. Réduire l'impact des facteurs de risque externes (tabagisme, inactivité physique, obésité, stress, processus inflammatoires);
  3. Prévention des accidents vasculaires cérébraux (vasodilatateurs, sédatifs, moyens réduisant la viscosité du sang);
  4. Si nécessaire - l'utilisation de méthodes chirurgicales (angioplastie, shunt).

Le traitement complexe a pour but de fournir au muscle cardiaque un apport normal en oxygène. Les méthodes chirurgicales ne sont indiquées que dans les cas où elles sont reconnues comme les plus efficaces pour un patient donné.

La forme chronique de l'insuffisance coronaire n'est jamais complètement guérie. Par conséquent, les recommandations suivantes sont données aux personnes ayant ce type de diagnostic:

  • Maintenez le niveau de métabolisme optimal pour votre âge: normalisation du poids, régime équilibré avec une réduction des graisses, prise de complexes de vitamines et de minéraux et d'oméga-3 (acides gras polyinsaturés).
  • Activité physique quotidienne adéquate: charge, natation, cours sur le vélo d’exercice physique, marche (au moins une heure par jour) à l’air frais.
  • Durcissement: renforce l'immunité et prévient les rhumes.
  • Visites périodiques chez le médecin traitant, tests et ECG - deux fois par an.

De Plus, Lisez Les Navires

Arachnoïdite: symptômes et traitement

L'arachnoïdite est une inflammation de la muqueuse du cerveau. Pendant une maladie, les espaces qui collent à la sortie de l'alcool se collent ensemble. En conséquence, il cesse de circuler et commence à s'accumuler dans la cavité du crâne.

Comment enlever les étoiles sur leurs pieds

L'expansion des vaisseaux sanguins mène souvent à la télangiectasie, c'est-à-dire aux varicosités du corps humain. Ils peuvent apparaître non seulement sur les membres inférieurs, mais également sur de nombreuses autres parties du corps, ce qui aggrave considérablement l’apparence de la peau.

Qu'indiquent les indicateurs ESR pour les femmes

Pendant longtemps dans le domaine médical pour les essais cliniques, utilisez une analyse très efficace et peu coûteuse appelée ROE. En déchiffrant, cette abréviation signifie «réaction à la sédimentation des érythrocytes».

Comment traiter le prolapsus de la valve mitrale

Un prolapsus de la valve mitrale est un changement anatomique de ses cuspides et de son appareil musculo-ligamentaire, qui s'exprime par un ton réduit, un affaissement.

À quel point la bradycardie chez les enfants est-elle dangereuse et comment la traiter?

La bradycardie chez les enfants est une affection dans laquelle la fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) est inférieure aux valeurs standard pour ce groupe d'âge.

Qu'est-ce qu'une augmentation de la RSE dans le sang?

La vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR) est un indicateur toujours important pour le diagnostic de l'organisme. La définition de l'ESR est activement utilisée pour le diagnostic des adultes et des enfants.