Dans cet article, vous apprendrez comment améliorer la circulation sanguine dans le cerveau, dans quels cas et dans quel but. Comme la détérioration de la circulation sanguine affecte le cerveau, il existe plusieurs moyens efficaces de l’améliorer.

Le cerveau est responsable des réactions d'inhibition et d'excitation, régule le travail de tous les organes et systèmes du corps. Les pathologies vasculaires (85%) sont généralement à l'origine de troubles cérébraux, car c'est à travers les vaisseaux que les cellules reçoivent (ou ne reçoivent pas) les substances (oxygène, vitamines, acides aminés) nécessaires à leur croissance, à leur division et à l'exercice de leurs fonctions intrinsèques.

Dans quels cas il est nécessaire d'améliorer l'apport sanguin au cerveau? En cas de maladies, pathologies et affections pouvant provoquer une vasoconstriction, apportant un apport sanguin à l'organe.

Pourquoi améliorer la circulation cérébrale? Un manque constant de nutriments et d'oxygène conduit à un «endormissement» progressif des cellules cérébrales, son tissu devient «clairsemé», de petits détails en «en tombent», les connexions entre les services de contrôle sont rompues. Dans ce mode, il n’est pas en mesure de remplir ses fonctions de base (transmission et inhibition des impulsions nerveuses), une personne affaiblit progressivement la mémoire, le stress mental provoque des maux de tête, de la fatigue et de la somnolence, la coordination des mouvements est perturbée.

Une privation aiguë d'oxygène peut déclencher une mort cellulaire cérébrale massive et l'apparition d'une nécrose grande ou petite. Dans ce cas, les troubles circulatoires sont plus aigus (troubles de la parole, paralysie des organes du mouvement, etc.).

Même en cas de troubles prononcés (AVC hémorragique), les mesures visant à rétablir la circulation sanguine peuvent normaliser l’état du patient, rétablir la parole et perdre le libre-service. Pour les personnes en bonne santé qui vivent et travaillent dans un état de stress nerveux, mental et physique et qui consomment des aliments monotones, il s'agit d'une occasion de prévenir l'apparition de pathologies, de restaurer le sommeil, d'améliorer la mémoire et les fonctions cérébrales.

Que peut-on faire pour améliorer l’approvisionnement en sang? Nous avons besoin d'un ensemble de mesures et de méthodes:

  • des médicaments et des compléments alimentaires qui peuvent améliorer le métabolisme, augmenter l'utilisation du glucose, augmenter la résistance des cellules cérébrales dans des conditions de manque d'oxygène;
  • vitamines nécessaires au métabolisme, au fonctionnement normal des cellules du cerveau et des parois vasculaires;
  • régime alimentaire équilibré et régime de consommation d'alcool;
  • une série d'exercices qui aideront à renforcer le métabolisme, les processus d'oxydoréduction, l'apport d'oxygène aux tissus;
  • mode de vie sain (cesser de fumer, alcool).

Une partie des méthodes (vitamines, régime alimentaire, mode de vie sain) est également efficace en cas de perturbation de l’alimentation en sang des départements périphériques (éloignés du cœur). Certains médicaments (glycine) et une série d'exercices pour le cou et la tête agissent de manière étroite.

Des médicaments, des compléments alimentaires et des vitamines, un résultat notable viendra dans un mois ou deux d’utilisation régulière. Ils ne peuvent pas traiter les symptômes prononcés et les troubles aigus de la circulation cérébrale, ils sont efficaces aux stades initiaux, avec des manifestations mineures (affaiblissement de la mémoire, fatigue due au stress mental), au stress nerveux et à diverses tempêtes «cérébrales».

En substance, les méthodes qui améliorent l’approvisionnement en sang des différentes parties du corps diffèrent peu les unes des autres. Le principe de base est d’empêcher les vaisseaux de se rétrécir et de normaliser la nutrition des cellules.

Avant d'utiliser des médicaments et des suppléments actifs, vous devriez consulter un médecin.

Continuez à lire - un examen de 6 façons d'améliorer la circulation cérébrale.

1. Préparations et compléments alimentaires

Avant de prendre des médicaments ou des compléments alimentaires, il est préférable de consulter un médecin généraliste.

Violations de la circulation sanguine artérielle du cerveau: formes, signes, traitement

Au cours des dernières années, le pourcentage de mortalité due à des lésions pathologiques des vaisseaux cérébraux, auparavant associées au vieillissement du corps et diagnostiquées uniquement chez les personnes âgées (après 60 ans), a considérablement augmenté. Aujourd'hui, les symptômes de troubles circulatoires cérébraux sont rajeunis. Et meurent souvent chez des personnes de moins de 40 ans. Par conséquent, il est important de connaître les causes et le mécanisme de leur développement afin que les mesures préventives, diagnostiques et thérapeutiques donnent les résultats les plus efficaces.

Qu'est-ce qu'un accident vasculaire cérébral (MK)?

Les vaisseaux cérébraux ont une structure particulière, parfaite, qui régule idéalement le flux sanguin et assure la stabilité de la circulation sanguine. Ils sont disposés de telle sorte qu'avec l'augmentation du flux sanguin dans les vaisseaux coronaires environ 10 fois au cours d'une activité physique, la quantité de sang circulant dans le cerveau, avec une augmentation de l'activité mentale, reste au même niveau. C'est-à-dire qu'il y a une redistribution du flux sanguin. Une partie du sang du cerveau avec une charge plus petite est redirigé vers des zones d'activité cérébrale accrue.

Cependant, ce processus de circulation sanguine parfait est perturbé si la quantité de sang pénétrant dans le cerveau ne répond pas à ses besoins. Il convient de noter que sa redistribution sur des parties du cerveau est nécessaire non seulement pour sa fonctionnalité normale. Il se produit également en cas de survenue de diverses pathologies, par exemple une sténose de la lumière du vaisseau (rétrécissement) ou une obstruction (fermeture). En raison d'une auto-régulation altérée, la vitesse de circulation du sang dans certaines parties du cerveau ralentit et ischémique.

Types de violations MK

Les catégories suivantes de débit sanguin altéré dans le cerveau existent:

  1. Effets aigus (accidents vasculaires cérébraux) soudains au long cours et transitoires, dont les principaux symptômes (déficience visuelle, perte de la parole, etc.) ne durent pas plus d'une journée.
  2. Chronique causée par des encéphalopathies dyscirculatoires. Ils sont divisés en deux types: d'origine hypertensive et causée par l'athérosclérose.

Accident vasculaire cérébral aigu (ONMK)

Accident vasculaire cérébral aigu provoque des troubles persistants de l'activité cérébrale. Il est de deux types: hémorragique (hémorragie) et ischémique (également appelé infarctus cérébral).

Hémorragique

Étiologie

Une hémorragie (perturbation du flux sanguin hémorragique) peut être provoquée par diverses hypertensions artérielles, anévrismes vasculaires, angiomes congénitaux, etc.

Pathogenèse

En raison d'une augmentation de la pression artérielle, le plasma et les protéines qu'il contient sont libérés, ce qui entraîne le trempage plasmatique des parois vasculaires, entraînant leur destruction. Une sorte de substance spécifique de type hyalin (une protéine ressemblant au cartilage dans sa structure) se dépose sur les parois vasculaires, ce qui conduit au développement de l’hyalinose. Les vaisseaux ressemblent à des tubes de verre, perdent leur élasticité et leur capacité à supporter la pression artérielle. De plus, la perméabilité de la paroi vasculaire augmente et le sang peut la traverser librement, imprégnant les fibres nerveuses (saignement diapédémique). Le résultat d'une telle transformation peut être la formation de microanévrismes et la rupture du vaisseau avec hémorragie et pénétration de sang dans la moelle blanche. Ainsi, une hémorragie se produit à la suite de:

  • Imprégnation par plasma des parois des vaisseaux sanguins de la médulla blanche ou des tubercules optiques;
  • Saignements;
  • Microanévrismes éducatifs.

L'hémorragie au cours de la période aiguë est caractérisée par le développement d'hématomes lors de l'insertion et de la déformation du tronc cérébral dans l'ouverture du tentorial. En même temps que le cerveau gonfle, un œdème étendu se développe. Il y a des hémorragies secondaires, plus petites.

Manifestations cliniques

Se produit généralement pendant la journée pendant l'activité physique. Soudain, la tête commence à faire très mal, des envies nauséabondes apparaissent. La conscience est confuse, une personne respire souvent et avec un sifflement, une tachycardie survient accompagnée d'une hémiplégie (paralysie unilatérale des extrémités) ou d'une hémiparésie (affaiblissement des fonctions motrices). Les réflexes principaux sont perdus. L'œil devient immobile (parésie), il se produit une anisocorie (pupilles de différentes tailles) ou un strabisme de type divergent.

Traitement

Le traitement des troubles de la circulation sanguine cérébrale de ce type comprend une thérapie intensive dont le but principal est de réduire la pression artérielle, de restaurer la fonction vitale (perception automatique du monde extérieur), d'arrêter le saignement et d'éliminer le gonflement du cerveau. Les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Abaissement de la pression artérielle - ganlioblockers (Arfonad, Benzogeksany, Pentamin).
  2. Pour réduire la perméabilité des parois des vaisseaux sanguins et augmenter la coagulation du sang - Ditsinon, vitamine C, Vikasol, Gluconate de calcium.
  3. Pour améliorer la rhéologie (fluidité) du sang - Trental, Vinkaton, Kavinton, Eufillin, Cinnarizin.
  4. Activité inhibitrice fibrinolytique - ACC (acide aminocaproïque).
  5. Antigémato - Lasix.
  6. Préparations sédatives.
  7. Pour réduire la pression intracrânienne, une ponction lombaire est prescrite.
  8. Tous les médicaments sont injectés.

Ischémique

Étiologie

NMC ischémique dû à la plaque d'athérosclérose

L'échec circulatoire ischémique est le plus souvent causé par l'athérosclérose. Son développement peut provoquer une forte anxiété (stress, etc.) ou une activité physique excessive. Peut survenir pendant une nuit de sommeil ou immédiatement après le réveil. Accompagne souvent l'état pré-infarctus ou l'infarctus du myocarde.

Les symptômes

Peut survenir soudainement ou grandir progressivement. Ils se manifestent par des maux de tête, une hémiparésie du côté opposé à la lésion. Mauvaise coordination du mouvement, ainsi que des troubles visuels et du langage.

Pathogenèse

Le trouble ischémique survient lorsqu'une quantité insuffisante de sang circule dans une région distincte du cerveau. Simultanément, il se forme un centre d’hypoxie dans lequel se développent des formations nécrotiques. Ce processus s'accompagne d'une violation des principales fonctions du cerveau.

Thérapie

Le traitement utilise des injections de médicaments pour rétablir le fonctionnement normal du système cardiovasculaire. Ceux-ci comprennent: Korglikon, Strofantin, Sulfokamfokain, Reopoliklyukin, Cardiamine. Le mannitol ou le lasix réduisent la pression intracrânienne.

Vidéo: causes de divers types d'AVC

Accident vasculaire cérébral transitoire

L'accident cérébrovasculaire transitoire (PNMK) survient dans le contexte de l'hypertension artérielle ou de l'athérosclérose. Parfois, la cause de son développement devient leur combinaison. Les principaux symptômes de PNMK sont les suivants:

  • Si le centre de la pathologie est situé dans la flaque de vaisseaux carotidiens, le patient a la moitié du corps (du côté opposé au centre) et une partie du visage autour des lèvres, une paralysie ou une parésie à court terme des membres est possible. Le discours est cassé, il peut y avoir une crise d'épilepsie.
  • Lorsque la circulation sanguine est perturbée dans la région vertébrale basilaire, les jambes et les bras du patient s'affaiblissent, deviennent étourdissants, difficiles à avaler et produisent des sons. Une photopsie (apparition de points lumineux dans les yeux, d'étincelles, etc.) ou de diplopie (division d'objets visibles) se produit. Il perd son orientation, il a des trous de mémoire.
  • Les symptômes de la circulation sanguine cérébrale sur le fond de l'hypertension se manifestent de la manière suivante: une tête et des globes oculaires commencent à se faire mal, une personne somnolente, une congestion des oreilles (comme dans un avion lors du décollage ou de l'atterrissage) et des nausées. Le visage rougit, la transpiration augmente. Contrairement aux accidents vasculaires cérébraux, tous ces symptômes disparaissent dans les 24 heures. Pour cela, elles sont appelées "attaques transitoires".

Le traitement de PNMK est réalisé par des agents antihypertenseurs, toniques et cardiotoniques. Des antispasmodiques qui améliorent le flux sanguin dans le cerveau et des bloqueurs des canaux calciques sont utilisés. Les médicaments suivants sont prescrits:

Dibazol, Trental, Clofelin, Vinkamin, Eufillin, Cinnarizine, Cavinton, Furasemid, bêta-bloquants. En tant que tonique - des teintures alcoolisées de ginseng et de schisandra chinois.

Troubles chroniques de la circulation cérébrale

L’accident vasculaire cérébral chronique (CNMC), contrairement aux formes aiguës, se développe progressivement. Il y a trois stades de la maladie:

  1. Dans la première étape, les symptômes sont vagues. Ils ressemblent plus au syndrome de fatigue chronique. Une personne se fatigue rapidement, son sommeil est perturbé, il a souvent des douleurs et des vertiges. Il devient colérique et distrait. Il change souvent d'humeur. Il oublie des moments insignifiants.
  2. Au cours de la deuxième étape, une déficience chronique de la circulation cérébrale s'accompagne d'une détérioration significative de la mémoire. Des déficiences mineures des fonctions motrices se développent, entraînant une instabilité de la marche. Il y a un bruit constant dans la tête. Une personne perçoit mal l’information, concentrant à peine son attention sur celle-ci. Il se dégrade progressivement en tant que personne. Il devient irritable et incertain de lui-même, perd son intellect, ne réagit pas correctement à la critique et devient souvent déprimé. Il a constamment des vertiges et a mal à la tête. Il veut toujours dormir. Performance - réduite. Il s’adapte mal au plan social.
  3. Au troisième stade, tous les symptômes s'intensifient. La dégradation de la personnalité va dans la démence, la mémoire en souffre. En quittant la maison seul, une telle personne ne retrouvera jamais le chemin du retour. Fonction motrice altérée. Cela se manifeste par le tremblement des mains, la raideur des mouvements. Trouble de la parole perceptible, manque de coordination des mouvements.

La dernière étape de la NMC chronique - atrophie cérébrale et mort neuronale, le développement de la démence

La perturbation de la circulation cérébrale est dangereuse car, si le traitement n’est pas effectué à un stade précoce, les neurones meurent - les unités de base de la structure cérébrale, impossible à ressusciter. Par conséquent, le diagnostic de la maladie dans les premiers stades est si important. Il comprend:

  • Détection de maladies vasculaires contribuant au développement de troubles de la circulation cérébrale.
  • Diagnostic basé sur les plaintes des patients.
  • Examen neuropsychologique à l'échelle MMSE. Il vous permet de détecter une déficience cognitive par des tests. L'absence de violation est indiquée par 30 points marqués par le patient.
  • Balayage duplex pour identifier les lésions des vaisseaux cérébraux avec l'athérosclérose et d'autres maladies.
  • Tomographie par résonance magnétique, qui permet de détecter de petits foyers hypo-intensifs (avec modifications pathologiques) dans le cerveau.
  • Tests sanguins cliniques: numération globulaire complète, profil lipidique, coagulogramme, glucose.

Étiologie

Les principales causes de troubles de la circulation cérébrale sont les suivantes:

  1. Âge Ils surviennent principalement chez des personnes qui sont entrées dans la cinquième décennie.
  2. Prédisposition génétique.
  3. Traumatisme cérébral.
  4. Surpoids Les personnes obèses souffrent souvent d'hypercholestérolémie.
  5. Hypodynamie et émotivité accrue (stress, etc.).
  6. Mauvaises habitudes
  7. Maladies: diabète sucré (insulino-dépendant) et athérosclérose.
  8. L'hypertension. L'augmentation de la pression est la cause la plus courante d'accidents vasculaires cérébraux.
  9. Dans la vieillesse, des troubles du flux sanguin dans le cerveau peuvent résulter de:
    • fibrillation auriculaire
    • diverses maladies d'organes hématopoïétiques et de sang,
    • thrombophlébite chronique,
    • malformations cardiaques.

Traitement

En cas de diminution chronique du débit sanguin dans le cerveau, toutes les mesures thérapeutiques visent à protéger les neurones du cerveau de la mort par hypoxie, à stimuler le métabolisme au niveau des neurones et à normaliser le débit sanguin dans les tissus cérébraux. Les médicaments pour chaque patient sont sélectionnés individuellement. Ils doivent être pris dans un dosage strictement spécifié, en surveillant constamment la pression artérielle.

De plus, dans les troubles de la circulation cérébrale, accompagnés de manifestations de nature neurologique, on utilise des antioxydants, des veinotoniques, des vasodilatateurs, des neuroprotecteurs, des médicaments augmentant la circulation sanguine, des sédatifs et des multivitamines.

Il est également possible de traiter un accident vasculaire cérébral chronique avec la médecine traditionnelle en utilisant divers frais et tisanes. L'infusion de fleurs d'aubépine et la collection, qui comprend de la camomille pharmaceutique, des marécages séchés et de l'héroïne des mères, sont particulièrement utiles. Mais ils doivent être utilisés comme traitement thérapeutique supplémentaire, ce qui renforce le traitement médicamenteux principal.

Les personnes ayant une augmentation de poids qui risquent de développer une athérosclérose en raison d'un taux de cholestérol élevé doivent se tourner vers la nutrition. Pour eux, il existe des régimes spéciaux, dont vous pouvez vous renseigner auprès d'une diététiste, qui supervise l'organisation de la nutrition des patients hospitalisés dans n'importe quel hôpital. Les produits diététiques comprennent tout ce qui est d'origine végétale, fruits de mer et poisson. Mais les produits laitiers, au contraire, devraient être faibles en gras.

Si la cholestérolémie est significative et si le régime ne donne pas les résultats souhaités, les médicaments appartenant au groupe des statines sont prescrits: Liprimar, Atorvakar, Vabarin, Torvakard, Simvatin. Avec un degré de rétrécissement important de la lumière entre les parois des artères carotides (plus de 70%), une endartériectomie carotidienne (chirurgie) est nécessaire, pratiquée uniquement dans des cliniques spécialisées. Lorsque la sténose est inférieure à 60%, un traitement conservateur est suffisant.

Rééducation après une violation aiguë de la circulation cérébrale

Un traitement médicamenteux peut arrêter l'évolution de la maladie. Mais pour renvoyer l'occasion de bouger, elle ne pouvait pas. Seuls des exercices de gymnastique spéciaux peuvent y contribuer. Nous devons être préparés au fait que ce processus est assez long et être patient. Les proches du patient doivent apprendre à effectuer des exercices de massage et de gymnastique thérapeutique, car ce sont eux qui devront les faire pendant six mois ou plus.

À la base de la rééducation précoce après une violation dynamique de la circulation cérébrale afin de restaurer complètement les fonctions motrices démontrées en kinésithérapie. Il est particulièrement nécessaire pour restaurer la motilité, car il contribue à la création d'un nouveau modèle de hiérarchie du système nerveux afin d'exercer un contrôle physiologique des fonctions motrices du corps. En kinésithérapie, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Gymnastique "Balance", visant à rétablir la coordination des mouvements;
  2. Le système d’exercices réflexes de Feldenkrais.
  3. Le système Voigt, destiné à restaurer l'activité motrice en stimulant les réflexes;
  4. Microkenisotherapy.

La gymnastique passive "Balance" est assignée à chaque patient présentant des troubles de la circulation cérébrale, dès que la conscience lui revient. Les parents aident généralement son patient à effectuer. Cela comprend le pétrissage des doigts et des orteils, la flexion et l’extension des membres. Les exercices commencent à se réaliser avec les membres inférieurs, en progressant progressivement. Le complexe comprend également le pétrissage de la tête et du cou. Avant de commencer les exercices et terminer la gymnastique, appliquez des mouvements de massage légers. Assurez-vous de surveiller l'état du patient. La gymnastique ne devrait pas causer son surmenage. Le patient lui-même peut faire des exercices pour les yeux (bousiller, tourner, fixer le regard à un moment donné et à d’autres). Progressivement, avec l'amélioration de l'état général du patient, la charge augmente. Une méthode individuelle de récupération est choisie pour chaque patient en tenant compte des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Photo: exercices de base de gymnastique passive

La méthode Feldenkrais est une thérapie qui agit en douceur sur le système nerveux humain. Il contribue à la restauration complète des capacités mentales, de l'activité physique et de la sensualité. Il comprend des exercices nécessitant un mouvement en douceur lors de l'exécution. Le patient doit se concentrer sur sa coordination, faire chaque mouvement intelligemment (consciemment). Cette technique permet de détourner l'attention d'un problème de santé existant et de se concentrer sur de nouvelles réalisations. En conséquence, le cerveau commence à «se souvenir» des vieux stéréotypes et à y revenir. Le patient explore constamment son corps et ses capacités. Cela vous permet de trouver des moyens rapides de le faire bouger.

La technique repose sur trois principes:

  • Tous les exercices doivent être faciles à apprendre et à mémoriser.
  • Chaque exercice doit être effectué en douceur, sans surcharger les muscles.
  • En effectuant l'exercice, la personne malade devrait profiter du plaisir de bouger.

Mais surtout, il ne faut jamais diviser leurs réalisations en haut et en bas.

Mesures de réhabilitation supplémentaires

Il est largement pratiqué de faire des exercices de respiration, qui non seulement normalisent la circulation sanguine, mais soulagent également la tension musculaire qui se produit sous l’influence de la gymnastique et du stress du massage. En outre, il régule le processus respiratoire après avoir effectué des exercices thérapeutiques et procure un effet relaxant.

En cas de violation de la circulation cérébrale, on prescrit au patient un repos au lit pendant une longue période. Cela peut entraîner diverses complications, telles qu'une altération de la ventilation naturelle des poumons, l'apparition de plaies de pression et de contractures (la mobilité est limitée dans l'articulation). La prévention des plaies de pression est un changement fréquent de la position du patient. Il est recommandé de se tourner sur le ventre. En même temps, les pieds pendent, les tibias sont placés sur des coussins moelleux et, sous les genoux, se trouvent des disques de coton recouverts de gaze.

Pour la prévention du développement de contractures, il est recommandé:

  1. Le corps du patient à donner une position spéciale. Les premiers jours, ses proches qui le soignent le transfèrent d’une posture à une autre. Cela se fait toutes les deux ou trois heures. Après stabilisation de la pression artérielle et améliorer l'état général du patient, on lui apprend à le faire soi-même. Une assise précoce du patient au lit (si le bien-être le permet) ne permettra pas la contraction des contractures.
  2. Faire un massage, nécessaire pour le maintien d'un tonus musculaire normal. Les premiers jours, il comprend des mouvements légers (augmentation du tonus) ou du pétrissage (si le tonus musculaire est réduit) et ne dure que quelques minutes. À l'avenir, les mouvements de massage sont améliorés. Il est permis d'utiliser le frottement. Augmente la durée des traitements de massage. À la fin du premier semestre, ils peuvent être terminés en une heure.
  3. Exercices, entre autres, qui combattent efficacement la synkinésie (contractions musculaires involontaires).
  4. La vibrostimulation des parties du corps paralysées avec une fréquence d'oscillation de 10 à 100 Hz donne un bon effet. Selon la condition du patient, la durée de cette procédure peut varier de 2 à 10 minutes. Il est recommandé de ne pas effectuer plus de 15 procédures.

En cas de troubles de la circulation cérébrale, des méthodes de traitement alternatives sont également utilisées:

  • Réflexologie incluant:
    1. Traitement des odeurs (aromathérapie);
    2. la version classique de l'acupuncture;
    3. acupuncture des points réflexes situés sur les oreillettes (auricolothérapie);
    4. acupuncture de points biologiquement actifs sur les mains (su-jack);
  • Thérapie de sangsue (hirudothérapie);
  • Bain de conifères additionné de sel de mer;
  • Bains d'oxygène.

Vidéo: rééducation après un AVC, l'émission "Vivre, c'est génial!"

Pour en savoir plus sur la réadaptation complexe après un AVC et une attaque ischémique, voir le lien.

Conséquences de la NMC

Accident vasculaire cérébral aigu a des conséquences graves. Dans 30 cas sur une centaine de personnes ayant eu cette maladie, celle-ci devient complètement impuissante.

  1. Il ne peut pas manger, effectuer des procédures hygiéniques, s'habiller, etc. Ces personnes ont une capacité complète de penser avec facultés affaiblies. Ils perdent la notion du temps et ne sont pas du tout orientés dans l'espace.
  2. Quelqu'un a la capacité de bouger. Mais beaucoup de gens qui, après une violation de la circulation cérébrale, restent toujours cloués au lit. Nombre d'entre eux gardent l'esprit clair, comprennent ce qui se passe autour d'eux, mais sont sans voix et ne peuvent exprimer en mots leurs désirs et leurs sentiments.

zones de communication des lésions cérébrales et des fonctions vitales

Invalidité - Triste résultat de troubles aigus et, dans de nombreux cas, de troubles chroniques de la circulation cérébrale. Environ 20% des troubles aigus de la circulation cérébrale sont fatals.

Mais il existe une opportunité de se protéger de cette maladie grave, indépendamment de la catégorie de classification à laquelle elle appartient. Bien que beaucoup de gens le négligent. C'est une attitude attentive à votre santé et à tous les changements qui se produisent dans le corps.

  • Convenez qu'une personne en bonne santé ne devrait pas avoir de maux de tête. Et si soudainement étourdi, cela signifie qu'il y avait une sorte de déviation dans le fonctionnement des systèmes responsables de ce corps.
  • La preuve de problèmes dans le corps est une température élevée. Mais beaucoup vont au travail quand il fait 37 ° C, considérant que c'est normal.
  • Y a-t-il un engourdissement des membres à court terme? La plupart des gens les écrasent sans se demander: pourquoi cela se produit-il?

En attendant, ce sont les satellites des premiers changements mineurs dans le système de circulation sanguine. Souvent, une violation aiguë de la circulation cérébrale est précédée d'un transitoire. Mais comme ses symptômes disparaissent au cours de la journée, tout le monde n’est pas pressé de consulter un médecin pour se faire examiner et recevoir les médicaments nécessaires.

Il existe aujourd'hui des médicaments efficaces - les thrombolytiques destinés aux services médicaux. Ils font littéralement des merveilles en dissolvant les caillots sanguins et en restaurant la circulation cérébrale. Cependant, il y a un "mais". Pour un effet maximal, ils doivent être administrés au patient dans les trois heures suivant l’apparition des premiers symptômes d’un AVC. Malheureusement, dans la plupart des cas, il est trop tard pour obtenir de l'aide médicale, alors que la maladie est passée à un stade difficile et que l'utilisation de thrombolytiques est déjà inutile.

Pas de sang entre dans le cerveau

Le système circulatoire affecte la santé de tout le corps. La violation de ses travaux peut entraîner le fait que les tissus ne recevront plus suffisamment d'oxygène et de nutriments. En conséquence, le métabolisme va ralentir ou même une hypoxie peut survenir. À cause de tels problèmes, des pathologies graves peuvent se développer.

Aux premiers stades des perturbations hémodynamiques, aucun signe n'apparaît. Et même après un certain temps, les symptômes de cette maladie sont si non spécifiques qu'il est impossible de détecter immédiatement la maladie. Les principaux signes de mauvaise circulation sont les suivants:

  • Manque de désir de manger.
  • Dépréciation de l'immunité.
  • Membres froids.
  • Picotements et engourdissements dans les mains.
  • Fragilité des cheveux et des ongles.
  • Varices
  • Fatigue constante.
  • L'apparition d'ulcères aux jambes.
  • Changement de pigmentation de la peau.
  • Puffiness

La violation de la circulation cérébrale, dont les symptômes et le traitement sont présentés dans l'article, est aujourd'hui considérée comme la principale cause d'invalidité. Le nombre de patients présentant une mauvaise circulation sanguine augmente chaque année. En outre, une telle maladie peut survenir non seulement chez les personnes âgées, mais également chez les jeunes.

Les médecins divisent le trouble du flux sanguin cérébral en deux types: chronique et aigu. Dans le premier cas, il existe une difficulté dans la circulation sanguine, qui est chronique. Une telle pathologie se développe longtemps, outre que les symptômes de la première étape sont légers. Ce n'est qu'après un certain temps, lorsque la maladie commence à progresser, que certains signes apparaissent.

Les problèmes aigus de circulation cérébrale peuvent être divisés en accidents vasculaires cérébraux et perturbations transitoires. Dans le même temps, les accidents vasculaires cérébraux peuvent être ischémiques et hémorragiques, une hémorragie se produisant dans le tissu cérébral due à une rupture du vaisseau. Les troubles localisés des vaisseaux sanguins n'affectant pas les fonctions vitales sont caractéristiques d'une violation transitoire de la circulation sanguine. De tels troubles ne peuvent pas causer de complications graves. Une telle violation diffère d'une durée aiguë, par exemple, lorsque les symptômes sont observés pendant moins d'une journée, nous parlons d'un processus continu, si plus - d'un accident vasculaire cérébral.

La violation de la circulation cérébrale, dont les symptômes et le traitement sont présentés dans l'article, est aujourd'hui considérée comme la principale cause d'invalidité. Le nombre de patients présentant une mauvaise circulation sanguine augmente chaque année. En outre, une telle maladie peut survenir non seulement chez les personnes âgées, mais également chez les jeunes.

Les médecins divisent le trouble du flux sanguin cérébral en deux types: chronique et aigu. Dans le premier cas, il existe une difficulté dans la circulation sanguine, qui est chronique. Une telle pathologie se développe longtemps, outre que les symptômes de la première étape sont légers. Ce n'est qu'après un certain temps, lorsque la maladie commence à progresser, que certains signes apparaissent.

Les problèmes aigus de circulation cérébrale peuvent être divisés en accidents vasculaires cérébraux et perturbations transitoires. Dans le même temps, les accidents vasculaires cérébraux peuvent être ischémiques et hémorragiques, une hémorragie se produisant dans le tissu cérébral due à une rupture du vaisseau. Les troubles localisés des vaisseaux sanguins n'affectant pas les fonctions vitales sont caractéristiques d'une violation transitoire de la circulation sanguine. De tels troubles ne peuvent pas causer de complications graves. Une telle violation diffère d'une durée aiguë, par exemple, lorsque les symptômes sont observés pendant moins d'une journée, nous parlons d'un processus continu, si plus - d'un accident vasculaire cérébral.

Une mauvaise circulation sanguine dans le cerveau résulte souvent de l'athérosclérose cérébrale et de l'hypertension. Une personne présentant une telle pathologie ne se sent satisfaite que dans des conditions normales. Cependant, avec l'augmentation de la circulation sanguine, son état s'aggrave et peut survenir pendant l'exercice, une température de l'air trop élevée ou le surmenage. Le patient commence à souffrir de vertiges, de bruits et de douleurs à la tête. En outre, sa mémoire et sa capacité de travail se détériorent.

Dans le cas où de tels symptômes sont présents chez une personne pendant plus de deux mois et se répètent régulièrement une fois par semaine, il est alors question d'insuffisance circulatoire cérébrale.

Le médecin, après une consultation approfondie et un diagnostic complet, prescrit le traitement le plus approprié pour améliorer la circulation sanguine. Prenez les médicaments prescrits que le patient devrait immédiatement, sans délai. En outre, cette thérapie implique l’utilisation non seulement de médicaments destinés à augmenter le flux sanguin vers le cerveau, mais également de sédatifs et de complexes vitaminiques.

Les médicaments qui aident à améliorer la mauvaise circulation sanguine combattent efficacement cette maladie. Pour éliminer ces troubles, on utilise des agents à effet nootrope, vasodilatateur et antihypoxique.

En plus du traitement médicamenteux, le patient devra toujours changer complètement son mode de vie. Le patient doit prendre des pauses régulières pendant le travail, dormir au moins 8 heures et éviter les exercices physiques lourds et les émotions négatives. Il est conseillé de marcher le plus possible en plein air et de ventiler la pièce. En outre, vous devez suivre un régime, limiter la consommation de graisses, de glucides et de sel. Pour remédier à une mauvaise circulation sanguine, vous devez absolument arrêter de fumer. Si vous suivez ces recommandations, vous pouvez arrêter le développement de la maladie.

Une perturbation de la circulation cérébrale, dont les symptômes et le traitement sont liés, peut entraîner un accident vasculaire cérébral. Pour cette raison, dès qu'une personne présente les premiers signes d'une telle pathologie, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Après tout, seule une thérapie opportune et efficace visant à améliorer la circulation sanguine dans le cerveau aidera à éviter les conséquences négatives.

La violation de la circulation sanguine dans les membres entraîne une détérioration de la circulation sanguine dans le corps. Il existe une telle condition due au fait que les plaques formées bloquent les vaisseaux sanguins.

Les symptômes les plus courants de cette maladie sont les suivants: engourdissement des doigts, maux de tête, gonflement des coudes et des mains, fourmillements, syndrome des extrémités froides, détérioration des ongles.

Une mauvaise circulation sanguine dans les mains se produit généralement pour les raisons suivantes:

  • Abus de caféine, d'alcool et de drogues.
  • Le diabète.
  • Le tabagisme
  • Hypertension artérielle.
  • Mode de vie sédentaire.
  • Taux de cholestérol élevé.

Les personnes qui ont une mauvaise circulation sanguine dans les mains doivent manger plus d’aliments contenant des fibres et essayer de consommer des aliments maigres, car c’est souvent à cause de ces aliments que se forment des plaques qui bloquent les vaisseaux sanguins. C'est pourquoi avec cette maladie, il est recommandé à de nombreux patients de perdre du poids.

Ceux qui souhaitent améliorer la circulation sanguine aux extrémités doivent obligatoirement utiliser des aliments riches en vitamines E et C. Ils doivent encore boire beaucoup d’eau en cas de mauvaise circulation sanguine. À cette maladie, le jus de melon d'eau est particulièrement utile.

Il est vivement conseillé aux patients de maintenir le corps et la colonne vertébrale dans la position correcte pour assurer un flux sanguin continu sans difficulté et sans obstruction. Pour éviter les engourdissements des mains, veillez à les garder dans une position confortable.

La violation de la circulation sanguine dans les membres entraîne une détérioration de la circulation sanguine dans le corps. Il existe une telle condition due au fait que les plaques formées bloquent les vaisseaux sanguins.

Les symptômes les plus courants de cette maladie sont les suivants: engourdissement des doigts, maux de tête, gonflement des coudes et des mains, fourmillements, syndrome des extrémités froides, détérioration des ongles.

Une mauvaise circulation sanguine dans les mains se produit généralement pour les raisons suivantes:

  • Abus de caféine, d'alcool et de drogues.
  • Le diabète.
  • Le tabagisme
  • Hypertension artérielle.
  • Mode de vie sédentaire.
  • Taux de cholestérol élevé.

Les personnes qui ont une mauvaise circulation sanguine dans les mains doivent manger plus d’aliments contenant des fibres et essayer de consommer des aliments maigres, car c’est souvent à cause de ces aliments que se forment des plaques qui bloquent les vaisseaux sanguins. C'est pourquoi avec cette maladie, il est recommandé à de nombreux patients de perdre du poids.

Ceux qui souhaitent améliorer la circulation sanguine aux extrémités doivent obligatoirement utiliser des aliments riches en vitamines E et C. Ils doivent encore boire beaucoup d’eau en cas de mauvaise circulation sanguine. À cette maladie, le jus de melon d'eau est particulièrement utile.

Il est vivement conseillé aux patients de maintenir le corps et la colonne vertébrale dans la position correcte pour assurer un flux sanguin continu sans difficulté et sans obstruction. Pour éviter les engourdissements des mains, veillez à les garder dans une position confortable.

Une mauvaise circulation des membres peut entraîner de nombreux problèmes de santé. Si aucune mesure n'est prise avec cette maladie, les conséquences peuvent être désastreuses.

Les principales maladies vasculaires périphériques sont la principale cause de troubles circulatoires dans les jambes. Ce problème se produit lorsque la plaque se forme sur les parois des artères périphériques d'un corps gras qui se solidifie. Le durcissement formé empêche le mouvement du sang dans les veines et les artères.

Souvent, une violation de la circulation sanguine conduit à la consommation de drogues et de certaines drogues, à la sédentarité et à un mode de vie inapproprié. Assez souvent, on observe une mauvaise circulation sanguine dans les jambes dans l'athérosclérose. Même ces problèmes se posent chez les personnes souffrant d'anémie, qui fument beaucoup et mangent mal.

Lorsque la circulation sanguine est altérée, des picotements dans les membres inférieurs, des crampes, des taches noires et bleues se manifestant le plus souvent dans les muscles du mollet, ainsi qu'une sensation d'engourdissement, apparaissent.

Pour obtenir un diagnostic précis, le patient devra subir l'un des examens suivants: angiographie de l'artère, échographie Doppler, CTA ou ARM. Les médecins vérifient si le sang coule bien dans les membres et comparent le niveau de pression artérielle des chevilles et des mains.

Les mesures thérapeutiques dépendent de la sévérité du blocage des veines et des artères. Les formes bénignes et modérées de la maladie sont traitées avec des médicaments et diverses crèmes. Même avec cette aérobic recommandée.

Un degré élevé de troubles circulatoires dans les jambes est traité exclusivement à l'aide d'une procédure chirurgicale: endartériectomie, angioplastie, pontage périphérique, revascularisation ou athérectomie.

Si vous ne traitez pas de problèmes de circulation sanguine, un infarctus du myocarde peut survenir. De plus, le risque de développer un accident vasculaire cérébral augmente. Dans certains cas, une mauvaise circulation mène à une ischémie critique. Pour éviter de telles complications se révélera seulement si régulièrement examiné.

Si un diagnostic de mauvaise circulation est diagnostiqué, que devrait-on faire dans ce cas? Pour éliminer rapidement la maladie, le traitement principal doit être associé à des remèdes populaires.

Pour obtenir un traitement efficace, il est nécessaire de dissoudre une petite cuillerée de sel de table et le même sel de mer dans un verre d’eau tiède. Ce liquide doit être aspiré par les narines et retenir le souffle pendant quelques secondes. Pour être traité avec cette solution devrait être d'environ 10 jours.

La recette suivante aidera à améliorer la circulation sanguine dans les jambes: une gousse de poivre amer écrasé, une cuillère à soupe de moutarde sèche et du sel marin. Tous mélangés et versé un verre de vodka. Le mélange obtenu est perfusé pendant au moins 10 jours dans un endroit sombre. Cela signifie frotter les membres, puis porter des chaussettes en laine. Améliorez la procédure avant le coucher.

Pas mal aide à se débarrasser de ce problème de solution saline. Pour ce faire, diluez 5 cuillères à soupe de sel de mer dans un verre d'eau tiède. Ensuite, un petit morceau de coton est humidifié dans la solution et inséré dans le nez pendant 20 minutes, en gardant la tête tournée vers le haut.

Pour éviter des problèmes avec le système circulatoire, il est d'abord nécessaire de réduire le cholestérol et de vaincre l'hypodynamie. Le rejet de mauvaises habitudes contribue à réduire le risque de développer de telles pathologies. De plus, il est important de traiter les maladies infectieuses qui provoquent des complications dans le temps.

Pour le fonctionnement normal du cerveau nécessite une grande quantité d'énergie. Les nutriments et l'oxygène sont délivrés aux cellules du tissu nerveux par la circulation sanguine. La nature a pris soin de créer un degré élevé de fiabilité de l’approvisionnement en sang du cerveau. Il est fourni par quatre artères principales puissantes: deux somnolentes et deux vertébrales. À la base du cerveau, les branches de ces vaisseaux forment un cercle vicieux, appelé Willisian d'après le médecin anglais et anatomiste du XVIIe siècle, Thomas William, qui le décrit pour la première fois. Pour cette raison, le manque d'approvisionnement en sang dans l'un des principaux vaisseaux est compensé aux dépens des autres. Il arrive également que même avec de graves perturbations du flux sanguin dans trois des quatre vaisseaux principaux, une personne ne se plaint que d'une légère détérioration de son état de santé - les capacités de compensation du cerveau sont si grandes. Génial, mais malheureusement pas infini. L’homme réussit à «relâcher» ces mécanismes de compensation parfaits créés par la nature. Tout commence par les plaintes les plus ordinaires telles que maux de tête, vertiges, pertes de mémoire et fatigue. Après un certain temps, des symptômes neurologiques plus graves, indiquant de multiples lésions cérébrales, sont retrouvés chez le patient. La raison en est une insuffisance cérébrovasculaire chronique, ou "encéphalopathie dyscirculatoire". Ce terme a été proposé en 1971 par des scientifiques nationaux renommés qui travaillaient à l'Institut de recherche en neurologie de l'Académie russe des sciences médicales, académicien de l'Académie russe des sciences médicales Ye.V. Schmidt et candidat aux sciences médicales G. A. Maksudov.

L'hypertension artérielle et l'athérosclérose sont les principales causes de l'apparition et du développement de l'encéphalopathie dyscirculatoire.

Plus de 40% de la population adulte de la Russie souffre d'hypertension. Hommes et femmes malades, personnes âgées et jeunes. Seulement dans 5% des cas, la cause de l'hypertension est claire. Il peut s'agir d'insuffisance rénale, de troubles endocriniens, d'athérosclérose et de certaines autres maladies. Dans 95% des cas, la cause de l'hypertension reste inexpliquée, c'est pourquoi on l'appelle essentielle (littéralement, l'hypertension elle-même). En cas de maladie hypertensive, les parois des vaisseaux sont compactées, un rétrécissement local (sténose) et une tortuosité se forment. Tout cela conduit à des troubles circulatoires, y compris l'apport sanguin au cerveau. Parfois, il s'agit d'occlusion - la fermeture complète de la lumière du vaisseau.

Contrairement à l'hypertension, la cause de l'athérosclérose est connue: il s'agit d'une violation du métabolisme des lipides. Chez les patients atteints d'athérosclérose dans le sang, le niveau de substances lipidiques - cholestérol, lipoprotéines de faible densité, triglycérides, qui se déposent sur les parois des vaisseaux sanguins forme des taches lipidiques. Ensuite, les taches deviennent des plaques. En raison du dépôt de sels de calcium, les plaques sont compactées et finalement resserrent ou même ferment la lumière des vaisseaux. Ensuite, ils commencent à se désintégrer, leurs particules - embolies pénètrent dans le sang et obstruent parfois d’autres vaisseaux, petits ou grands.

Parfois, l'ostéochondrose contribue au développement de l'encéphalopathie dyscirculatoire, car dans cette maladie, en raison de la déformation des disques intervertébraux, les artères vertébrales alimentant le sang en sang peuvent être bloquées.

Les troubles de l'apport sanguin entraînent la mort progressive des neurones dans différentes parties du cerveau et le patient présente des symptômes neurologiques. L'encéphalopathie dyscirculatoire est la plus caractéristique des troubles de la personnalité émotionnelle. Au début de la maladie, on note des états asthéniques: faiblesse générale, irritabilité, manque de sommeil. L'asthénie est souvent accompagnée de dépression. Peu à peu, des propriétés douloureuses de la personnalité, telles que l’égocentrisme, une excitation irrationnelle périodiquement naissante, pouvant être prononcée et manifestée par un comportement inapproprié, commencent à apparaître. Avec le développement ultérieur de la maladie, la réactivité émotionnelle diminue et se transforme progressivement en ennui et en apathie.

Une fois commencée, la maladie progresse régulièrement, bien que son évolution puisse être observée comme une nette détérioration périodique (paroxystique au cours de), et des périodes de lente augmentation des symptômes de la maladie.

Il ne faut pas oublier que l'encéphalopathie dyscirculatoire augmente le risque de nombreuses maladies cérébrales graves et, surtout, d'accident vasculaire cérébral (altération aiguë de la circulation sanguine dans le cerveau) (Manvelov A., candidat à la science médicale; Kadykov A., docteur en sciences médicales. AVC - problème social et médical // Science et Vie 2002, № 5.). En Russie, les AVC sont enregistrés chez plus de 400 000 personnes par an. Parmi ceux-ci, 35% meurent au cours des trois premières semaines de la maladie et seule la moitié des patients franchit le cap annuel. Ne devrait pas exclure la possibilité de crises d'épilepsie sur fond de développement d'une encéphalopathie dyscirculatoire.

TYPES D'INSUFFISANCE CHRONIQUE DU SANG DE CERVEAU

Il existe trois principaux types de troubles de la circulation cérébrale.

Dans la maladie de Binswanger, une lésion diffuse des structures internes du cerveau - appelée matière blanche - se produit en raison de l’épaississement des parois et du rétrécissement de la lumière des petites artères. Plusieurs petites lésions sont des zones de neurones morts. Chez les patients présentant une violation des fluctuations de pression circadiennes (quotidiennes): la nuit, elle chute trop brutalement ou, au contraire, augmente, bien que la pression nocturne diminue légèrement. Les troubles du sommeil sont l’un des principaux symptômes de la maladie. Le patient ne dort pas bien ou dort avec des réveils fréquents. Les autres symptômes typiques sont une lente progression des troubles de la mémoire et de l'intelligence, notamment la démence (démence); troubles croissants de la marche, de la miction et des selles. On sait que la maladie de Binswanger peut survenir même à un âge relativement jeune, jusqu'à 35 ans.

Pour un autre type d'encéphalopathie dyscirculatoire - les conditions dites multi-infarctus - caractérisé par de multiples petites crises cardiaques dans le cerveau (microstrokes). Cela signifie que la nécrose se produit dans une certaine région du cerveau en raison du colmatage du vaisseau. En même temps, les structures cérébrales superficielles (matière grise) et profondes (substance blanche) sont affectées.

Le développement d'états multi-infarctus est principalement dû au rétrécissement et au durcissement des artères intracérébrales dans l'hypertension artérielle. Une autre cause fréquente est la maladie cardiaque avec fibrillation auriculaire. Chez ces patients, des caillots sanguins se forment dans les cavités du cœur - des caillots sanguins pouvant obstruer les vaisseaux sanguins du cerveau. La coagulation sanguine contribue également à la formation de caillots sanguins. Une lésion athéroscléreuse des artères intracérébrales est une autre raison de l'apparition de conditions multi-infarctus.

Une écéphalopathie dyscirculatoire se développe également avec la défaite des artères principales (carotides et vertébrales) qui ne sont pas à l'intérieur du cerveau, mais fournissent un flux sanguin au cerveau. Les lésions peuvent avoir une nature et des causes différentes - thrombose, sténose, courbures et excès d'étiologies diverses.

L'encéphalopathie dyscirculatoire comporte trois stades. La durée de chacun d'eux peut être différente. Tout dépend du degré d'hypertension ou d'athérosclérose, du mode de vie, des habitudes, de l'hérédité, des comorbidités, etc. Au stade initial de la maladie, les personnes se plaignent souvent de maux de tête, de vertiges, de bruits dans la tête, de pertes de mémoire (non professionnelles) et d'efficacité. Les patients sont distraits, irritables et en pleurs, leur humeur est souvent déprimée. Il leur est généralement difficile de passer d’un type d’activité à un autre.

À la phase suivante de la maladie, les troubles de la mémoire, y compris professionnels, progressent. La gamme des intérêts est réduite, la viscosité de la pensée apparaît (en boucle sur un problème), l'innocence, l'intellect en souffre, la personnalité change. Ces patients se caractérisent par une somnolence diurne et un sommeil nocturne médiocre. Les symptômes neurologiques s'intensifient, les mouvements ralentissent, leur coordination est perturbée, de légères perturbations de la parole apparaissent, un renversement de la marche et l'efficacité est considérablement réduite.

Au dernier stade de la maladie, des modifications importantes du tissu cérébral accentuent les symptômes neurologiques, entraînant une augmentation des troubles mentaux jusqu’à la démence (démence). Les patients perdent complètement leur capacité de travail, cessent de reconnaître leurs proches, accomplissent des actions inadéquates, peuvent être perdus après une promenade.

Lors de l'examen de la grande majorité des patients atteints d'encéphalopathie dyscirculatoire, des maladies caractéristiques ou des caractéristiques et habitudes physiologiques sont identifiées. Ces facteurs de risque incluent:

- hypertension artérielle (pression artérielle de 140/90 mm Hg. Art. Et au dessus);

- maladie cardiaque (maladie ischémique, lésions rhumatismales, arythmie cardiaque, etc.);

- en surpoids;

- mode de vie sédentaire;

- hypercholestérolémie (cholestérol total supérieur à 6,2 mmol / l);

- surtensions neuropsychiques longues et fréquentes (stress);

- hérédité grevée de maladies cardiovasculaires (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde ou hypertension artérielle dans la famille immédiate);

Chez les hommes dont l'encéphalopathie dyscirculatoire progresse rapidement, il existe généralement des antécédents de surmenage psycho-émotionnel, un mode de vie sédentaire, un abus d'alcool, l'absence de traitement régulier et la présence de deux maladies concomitantes ou plus. Chez les femmes, en plus de ces facteurs, le surpoids est souvent propice à une évolution défavorable de la maladie.

Si les patients atteints d’hypertension artérielle et d’athérosclérose (ou d’autres groupes à risque) se plaignent de maux de tête, d’étourdissements, de perte de performance, de troubles de la mémoire, le stade initial de l’encéphalopathie dyscirculatoire peut être suspecté. Les patients présentant de tels symptômes doivent avant tout surveiller constamment leur tension artérielle, se soumettre à une étude électrocardiographique, passer des tests sanguins et urinaires généraux, ainsi que des analyses de sang pour détecter la glycémie et les lipides. Les recherches psychologiques permettant d'évaluer l'état de la mémoire, de l'intellect, de l'attention et de la parole ne constituent pas un obstacle.

Même des modifications mineures et non spécifiques de l'électrocardiogramme peuvent être des précurseurs de maladies cardiovasculaires, se traduisant par une altération de la circulation sanguine dans le cerveau. En passant, des électrocardiogrammes ou des échocardiogrammes normaux n'excluent pas la présence de la maladie, car des modifications ne peuvent être notées que lors d'une ischémie (anémie) du myocarde ou d'une crise d'angine de poitrine. Les informations importantes sont données par un électrocardiogramme pris pendant l'exercice. La surveillance quotidienne du cœur révèle également des anomalies.

Les informations sur l’état du fundus (paroi postérieure de l’œil), dont les cellules sont directement connectées aux neurones du cerveau, sont importantes pour le diagnostic. Les changements dans les vaisseaux sanguins et les cellules nerveuses du fundus nous permettent de juger des violations de la structure du tissu cérébral. Chez les patients présentant une encéphalopathie dyscirculatoire, l'audition est souvent réduite, le réflexe de déglutition et le sens de l'odorat sont perturbés. Par conséquent, afin de poser un diagnostic, il est nécessaire de mener une étude néonurologique révélant des violations de l'appareil vestibulaire, des perceptions auditives, olfactives et gustatives.

Des informations utiles donnent l’étude des propriétés rhéologiques du sang - sa fluidité. Le principal facteur affectant les propriétés liquides du sang et son degré de saturation en oxygène est l'hématocrite, le rapport entre les globules rouges et le plasma. Son augmentation contribue à augmenter la viscosité du sang et à aggraver la circulation sanguine. Il existe un lien direct entre un taux élevé d'hématocrite et un infarctus cérébral.

Après avoir mené des études préliminaires, le patient est généralement soumis à un examen radiologique des vaisseaux cérébraux - angiographie. L'angiographie est considérée par les médecins comme le «gold standard» avec lequel ils comparent les résultats d'autres méthodes de recherche. Après l’introduction d’un agent de contraste spécial, des images radiologiques des vaisseaux cérébraux sont obtenues. L'angiographie fournit des informations sur la durée et la séquence du remplissage des vaisseaux sanguins, sur les voies de contournement établies de la circulation sanguine dans l'occlusion ou le rétrécissement des vaisseaux sanguins du cerveau. Les résultats de l'étude sont importants pour décider de la faisabilité de l'opération.

Électroencéphalographie - une méthode ancienne et très courante d'étude du cerveau, basée sur l'enregistrement de ses potentiels électriques. Les modifications de l'encéphalogramme indiquent des modifications organiques du tissu cérébral et, par conséquent, au stade initial de la maladie avec encéphalopathie dyscirculatoire, l'encéphalographie peut ne révéler aucune anomalie.

L'émergence d'une méthode de tomographie assistée par ordinateur combinant les résultats de la radiographie et du traitement de données informatisé a constitué une véritable révolution dans la recherche sur le cerveau. Avec elle, vous pouvez obtenir des données non indirectes mais directes sur les structures cérébrales et leurs changements. La méthode permet de déterminer l'emplacement et la taille des lésions du cerveau et leur nature.

Récemment, des méthodes de résonance magnétique ont été utilisées pour diagnostiquer les troubles circulatoires du cerveau: résonance magnétique nucléaire, imagerie par résonance magnétique et angiographie par résonance magnétique. La résonance magnétique nucléaire fournit des informations sur les propriétés physicochimiques des structures cérébrales, ce qui permet de distinguer les tissus sains des tissus altérés. L'imagerie par résonance magnétique vous permet d'obtenir des images du cerveau, de déterminer l'emplacement, la taille, la forme et le nombre de foyers, d'examiner le flux sanguin cérébral. L'angiographie par résonance magnétique est une modification de l'imagerie par résonance magnétique. Il peut être utilisé pour étudier le passage et le «calibre» des artères et des veines extracrâniennes et intracrâniennes.

Actuellement, des méthodes très informatives pour obtenir une image tridimensionnelle des structures cérébrales ont été créées et utilisées avec succès: tomographie par émission de photons uniques et tomographie par émission de positrons.

Les méthodes à ultrasons sont largement utilisées pour examiner les patients non seulement dans les hôpitaux, mais également en ambulatoire: échographie Doppler et échographie-tomographie, numérisation duplex et échographie Doppler transcrânienne. L'échographie Doppler est utilisée pour identifier les lésions des artères carotides et vertébrales. Cela vous donne l'occasion d'obtenir des informations sur le profil du flux sanguin dans les vaisseaux. Avec le balayage recto verso, le contraste des couleurs des flux permet de distinguer plus clairement les objets en mouvement (sang) des objets immobiles (parois des vaisseaux). Les principales lésions des vaisseaux détectées par la méthode de dopplerographie transcrânienne sont les blocages, les sténoses, les spasmes et les anévrismes. Les informations les plus complètes sur l'état du système vasculaire cérébral peuvent être obtenues en comparant les données de différentes méthodes d'échographie. Récemment, une nouvelle méthode de diagnostic par ultrasons - la sonographie transcrânienne avec codage Doppler couleur. Avec elle, vous pouvez "voir" la structure du cerveau à travers les os du crâne.

TRAITEMENT DE L'ENCÉPHALOPATHIE DISCIRCULATOIRE

Les médecins connaissent depuis longtemps la loi dite des moitiés, basée sur les résultats de vastes études épidémiologiques. L'essentiel est que la moitié des patients ne sont pas au courant de leur maladie et, parmi ceux qui le savent, la moitié ne sont pas traités. Parmi ceux qui sont traités, la moitié prennent des médicaments de façon irrégulière, c’est-à-dire qu’ils sont traités de manière inefficace. Par conséquent, seulement environ 12% des patients reçoivent un traitement. Une image aussi déprimante prend forme parce que, comme l'a dit l'écrivain français François de Larochefoucou, «il nous manque le caractère pour suivre scrupuleusement les impératifs de la raison».

En attendant, on sait que l’hypertension artérielle et l’encéphalopathie dyscirculatoire qui en découle sont assez bien traitables. Les programmes de recherche sur l'hypertension artérielle menés dans notre pays et à l'étranger ont montré qu'ils pouvaient réduire l'incidence des accidents vasculaires cérébraux de 45 à 50% en cinq ans. Si le programme de lutte contre l'hypertension fonctionnait à l'échelle de l'ensemble des soins de santé russes, il serait possible dans cinq ans de sauver la vie de plus de deux millions de personnes décédées des suites d'un accident vasculaire cérébral. Et cela ne tient pas compte de la perte de patients avec d'autres lésions du cerveau, du cœur, des reins, des yeux et d'autres organes causées par l'hypertension.

Selon les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé et de la Société internationale d'hypertension artérielle, son traitement devrait reposer sur deux principes:

1. Afin de réduire les risques d'effets secondaires, le médicament hypotenseur est prescrit à des doses minimales. En cas de diminution insuffisante de la pression artérielle, la dose est augmentée.

2. Pour obtenir l'effet maximal, des combinaisons de médicaments sont utilisées (une faible dose d'une autre est ajoutée à une petite dose d'une).

Les patients présentant une encéphalopathie circulatoire dans le contexte d’une hypertension grave ne doivent pas chercher à abaisser leur tension artérielle à une valeur normale (inférieure à 140/90 mmHg), car cela pourrait entraîner une détérioration de l’apport sanguin au cerveau; il suffit de le réduire de 10-15% par rapport au niveau initial.

Outre le traitement médicamenteux des patients hypertendus, il est nécessaire de suivre des règles simples: limiter l’utilisation de sel (jusqu’à 5 grammes par jour - 1/2 cuillerée à thé); pendant longtemps, presque toute la vie, de prendre des antiplaquettaires (médicaments qui empêchent la formation de caillots sanguins); prenez des vitamines et des complexes vitaminiques contenant de l'acide ascorbique (vitamine C), de la pyridoxine (vitamine B6) et de l'acide nicotinique (vitamine PP).

En cas d'encéphalopathie dyscirculatoire due à l'athérosclérose, le traitement a ses propres caractéristiques et implique un régime hypocalorique (jusqu'à 2600-2700 kcal par jour) avec restriction des graisses animales. Avec des indicateurs persistants de cholestérol total dans le sang (supérieur à 6,2 mmol / l), persistant pendant au moins six mois en raison d'un régime alimentaire strict, des hypocholestérolémiants (statines) sont prescrits.

Un traitement antiplaquettaire et anticoagulant combiné est utilisé pour prévenir la progression des états cérébraux multi-infarctus. Les anticoagulants (médicaments réduisant la coagulation du sang) sont sélectionnés en fonction des indicateurs de la coagulation du sang et de la prothrombine et il est recommandé de les prendre toute la vie. Il est nécessaire de surveiller le niveau de sang de prothrombine toutes les deux semaines. Les patients prenant des anticoagulants doivent informer le médecin de tout signe de saignement.

En plus du traitement visant à traiter les causes de l'encéphalopathie dyscirculatoire, un traitement symptomatique est prescrit aux patients afin de réduire la gravité des symptômes. Pour prévenir les troubles de la mémoire et réduire l'intelligence, ils utilisent des médicaments qui améliorent le métabolisme du cerveau. En cas de troubles du mouvement, une gymnastique thérapeutique, un massage et d'autres méthodes de rééducation sont recommandés. En cas de vertige prescrit des médicaments vasculaires et des agents qui agissent sur le système nerveux autonome.

L'encéphalopathie dyscirculatoire se manifeste souvent sous la forme d'un syndrome asthéno-dépressif. Avec ses symptômes, les médecins prescrivent une psychothérapie, une assistance psychologique, une pharmacothérapie: antidépresseurs, sédatifs. Mais avant tout, il faut veiller à créer une atmosphère amicale dans la famille et au travail. Après tout, le remarquable médecin du Moyen Âge, Paracelsus, a déclaré: "Le meilleur remède contre les maladies est la bonne humeur".

Chez les patients présentant une constriction grossière des gros vaisseaux de la tête (plus de 70%), la question de l'intervention chirurgicale est résolue. Il fait référence à trois types d'opérations: stenting (expansion de la lumière du vaisseau en utilisant un châssis spécial - stent), reconstruction du système vasculaire (reliant différents vaisseaux, formant des branches) ou retirant une partie du vaisseau et le remplaçant par une prothèse.

Pour la prévention de l'encéphalopathie dyscirculatoire, un mode de vie sain revêt une importance non négligeable: respect du régime de travail, régime avec restriction en sel, liquide (jusqu'à 1-1,2 l par jour), produits contenant des graisses animales (viandes grasses, foie, crème sure, beurre), œufs, etc.) et des aliments riches en calories. Les aliments riches en calories autres que les matières grasses comprennent l'alcool et les confiseries. Il est bon que les légumes et les fruits dominent le régime alimentaire. Vous devez manger au moins quatre fois par jour, en répartissant les aliments par calorie comme suit: petit-déjeuner avant le travail - 30%, deuxième petit-déjeuner - 20%, déjeuner - 40%, dîner - 10%. Le dîner est recommandé au plus tard deux heures avant le coucher. L'intervalle entre le dîner et le petit-déjeuner ne doit pas dépasser dix heures.

Les patients doivent suivre le poids, mais celui-ci devrait être réduit progressivement. Chez l’homme, menant une vie sédentaire, la consommation d’énergie est en moyenne de 2 000 à 2 500 kcal par jour. Si une femme réduit son apport calorique à 1200-1500 kcal et un homme à 1500-1800 kcal, elle perdra en une semaine 0,5-1 kg. Ce taux de perte de poids est considéré comme optimal. Un bon effet préventif augmente l'activité physique. L'entraînement augmente la résistance du système cardiovasculaire au stress physique, ce qui se traduit par une diminution du rythme cardiaque et de la pression artérielle. En conséquence, l'humeur s'améliore, la confiance en soi apparaît, la dépression, les peurs, les maux de tête, les vertiges et les troubles du sommeil diminuent ou disparaissent complètement. Les patients deviennent plus forts physiquement, plus endurants. Une amélioration significative est notée lors de cours 3-4 fois par semaine pendant 30-45 minutes. Cependant, même après de courtes séances d'entraînement (15 à 20 minutes chacune), le patient s'améliore.

La thérapie physique doit être effectuée régulièrement, avec une augmentation progressive de la charge. L'intensité de l'exercice est calculée en utilisant la fréquence cardiaque maximale (à partir de 220 soustraire l'âge du patient en années). Pour les patients menant une vie sédentaire et ne souffrant pas de maladie coronarienne, choisissez une telle intensité d'exercice physique, à laquelle la fréquence cardiaque est de 60-75% du maximum. Bien sûr, avant de commencer votre thérapie physique, vous devez consulter votre médecin.

Les patients aux stades I-st ​​et II-nd de l'encéphalopathie dyscirculatoire suivent un traitement en sanatorium. C'est mieux s'il s'agit d'un sanatorium de type cardiovasculaire dans un climat familier.

Une encéphalopathie dyscirculatoire diagnostiquée à temps et un traitement complexe correctement sélectionné prolongent la vie active à part entière.

Les auteurs remercient le personnel de l'Institut de recherche en neurologie, RAMN, R.N. Konovalov, M.A. Kravchenko, A.V. Kadykov de l'aide pour l'illustration de l'article.

Au cours des dernières années, le pourcentage de mortalité due à des lésions pathologiques des vaisseaux cérébraux, auparavant associées au vieillissement du corps et diagnostiquées uniquement chez les personnes âgées (après 60 ans), a considérablement augmenté. Aujourd'hui, les symptômes de troubles circulatoires cérébraux sont rajeunis. Et meurent souvent chez des personnes de moins de 40 ans. Par conséquent, il est important de connaître les causes et le mécanisme de leur développement afin que les mesures préventives, diagnostiques et thérapeutiques donnent les résultats les plus efficaces.

Les vaisseaux cérébraux ont une structure particulière, parfaite, qui régule idéalement le flux sanguin et assure la stabilité de la circulation sanguine. Ils sont disposés de telle sorte qu'avec l'augmentation du flux sanguin dans les vaisseaux coronaires environ 10 fois au cours d'une activité physique, la quantité de sang circulant dans le cerveau, avec une augmentation de l'activité mentale, reste au même niveau. C'est-à-dire qu'il y a une redistribution du flux sanguin. Une partie du sang du cerveau avec une charge plus petite est redirigé vers des zones d'activité cérébrale accrue.

Cependant, ce processus de circulation sanguine parfait est perturbé si la quantité de sang pénétrant dans le cerveau ne répond pas à ses besoins. Il convient de noter que sa redistribution sur des parties du cerveau est nécessaire non seulement pour sa fonctionnalité normale. Il se produit également en cas de survenue de diverses pathologies, par exemple une sténose de la lumière du vaisseau (rétrécissement) ou une obstruction (fermeture). En raison d'une auto-régulation altérée, la vitesse de circulation du sang dans certaines parties du cerveau ralentit et ischémique.

Les catégories suivantes de débit sanguin altéré dans le cerveau existent:

  1. Effets aigus (accidents vasculaires cérébraux) soudains au long cours et transitoires, dont les principaux symptômes (déficience visuelle, perte de la parole, etc.) ne durent pas plus d'une journée.
  2. Chronique causée par des encéphalopathies dyscirculatoires. Ils sont divisés en deux types: d'origine hypertensive et causée par l'athérosclérose.

Accident vasculaire cérébral aigu provoque des troubles persistants de l'activité cérébrale. Il est de deux types: hémorragique (hémorragie) et ischémique (également appelé infarctus cérébral).

Étiologie

Une hémorragie (perturbation du flux sanguin hémorragique) peut être provoquée par diverses hypertensions artérielles, anévrismes vasculaires, angiomes congénitaux, etc.

En raison d'une augmentation de la pression artérielle, le plasma et les protéines qu'il contient sont libérés, ce qui entraîne le trempage plasmatique des parois vasculaires, entraînant leur destruction. Une sorte de substance spécifique de type hyalin (une protéine ressemblant au cartilage dans sa structure) se dépose sur les parois vasculaires, ce qui conduit au développement de l’hyalinose. Les vaisseaux ressemblent à des tubes de verre, perdent leur élasticité et leur capacité à supporter la pression artérielle. De plus, la perméabilité de la paroi vasculaire augmente et le sang peut la traverser librement, imprégnant les fibres nerveuses (saignement diapédémique). Le résultat d'une telle transformation peut être la formation de microanévrismes et la rupture du vaisseau avec hémorragie et pénétration de sang dans la moelle blanche. Ainsi, une hémorragie se produit à la suite de:

  • Imprégnation par plasma des parois des vaisseaux sanguins de la médulla blanche ou des tubercules optiques;
  • Saignements;
  • Microanévrismes éducatifs.

L'hémorragie au cours de la période aiguë est caractérisée par le développement d'hématomes lors de l'insertion et de la déformation du tronc cérébral dans l'ouverture du tentorial. En même temps que le cerveau gonfle, un œdème étendu se développe. Il y a des hémorragies secondaires, plus petites.

Se produit généralement pendant la journée pendant l'activité physique. Soudain, la tête commence à faire très mal, des envies nauséabondes apparaissent. La conscience est confuse, une personne respire souvent et avec un sifflement, une tachycardie survient accompagnée d'une hémiplégie (paralysie unilatérale des extrémités) ou d'une hémiparésie (affaiblissement des fonctions motrices). Les réflexes principaux sont perdus. L'œil devient immobile (parésie), il se produit une anisocorie (pupilles de différentes tailles) ou un strabisme de type divergent.

Le traitement des troubles de la circulation sanguine cérébrale de ce type comprend une thérapie intensive dont le but principal est de réduire la pression artérielle, de restaurer la fonction vitale (perception automatique du monde extérieur), d'arrêter le saignement et d'éliminer le gonflement du cerveau. Les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Abaissement de la pression artérielle - ganlioblockers (Arfonad, Benzogeksany, Pentamin).
  2. Pour réduire la perméabilité des parois des vaisseaux sanguins et augmenter la coagulation du sang - Ditsinon, vitamine C, Vikasol, Gluconate de calcium.
  3. Pour améliorer la rhéologie (fluidité) du sang - Trental, Vinkaton, Kavinton, Eufillin, Cinnarizin.
  4. Activité inhibitrice fibrinolytique - ACC (acide aminocaproïque).
  5. Antigémato - Lasix.
  6. Préparations sédatives.
  7. Pour réduire la pression intracrânienne, une ponction lombaire est prescrite.
  8. Tous les médicaments sont injectés.

Étiologie

NMC ischémique dû à la plaque d'athérosclérose

L'échec circulatoire ischémique est le plus souvent causé par l'athérosclérose. Son développement peut provoquer une forte anxiété (stress, etc.) ou une activité physique excessive. Peut survenir pendant une nuit de sommeil ou immédiatement après le réveil. Accompagne souvent l'état pré-infarctus ou l'infarctus du myocarde.

Les symptômes

Peut survenir soudainement ou grandir progressivement. Ils se manifestent par des maux de tête, une hémiparésie du côté opposé à la lésion. Mauvaise coordination du mouvement, ainsi que des troubles visuels et du langage.

Le trouble ischémique survient lorsqu'une quantité insuffisante de sang circule dans une région distincte du cerveau. Simultanément, il se forme un centre d’hypoxie dans lequel se développent des formations nécrotiques. Ce processus s'accompagne d'une violation des principales fonctions du cerveau.

Le traitement utilise des injections de médicaments pour rétablir le fonctionnement normal du système cardiovasculaire. Ceux-ci comprennent: Korglikon, Strofantin, Sulfokamfokain, Reopoliklyukin, Cardiamine. Le mannitol ou le lasix réduisent la pression intracrânienne.

L'accident cérébrovasculaire transitoire (PNMK) survient dans le contexte de l'hypertension artérielle ou de l'athérosclérose. Parfois, la cause de son développement devient leur combinaison. Les principaux symptômes de PNMK sont les suivants:

  • Si le centre de la pathologie est situé dans la flaque de vaisseaux carotidiens, le patient a la moitié du corps (du côté opposé au centre) et une partie du visage autour des lèvres, une paralysie ou une parésie à court terme des membres est possible. Le discours est cassé, il peut y avoir une crise d'épilepsie.
  • Lorsque la circulation sanguine est perturbée dans la région vertébrale basilaire, les jambes et les bras du patient s'affaiblissent, deviennent étourdissants, difficiles à avaler et produisent des sons. Une photopsie (apparition de points lumineux dans les yeux, d'étincelles, etc.) ou de diplopie (division d'objets visibles) se produit. Il perd son orientation, il a des trous de mémoire.
  • Les symptômes de la circulation sanguine cérébrale sur le fond de l'hypertension se manifestent de la manière suivante: une tête et des globes oculaires commencent à se faire mal, une personne somnolente, une congestion des oreilles (comme dans un avion lors du décollage ou de l'atterrissage) et des nausées. Le visage rougit, la transpiration augmente. Contrairement aux accidents vasculaires cérébraux, tous ces symptômes disparaissent dans les 24 heures. Pour cela, elles sont appelées "attaques transitoires".

Le traitement de PNMK est réalisé par des agents antihypertenseurs, toniques et cardiotoniques. Des antispasmodiques qui améliorent le flux sanguin dans le cerveau et des bloqueurs des canaux calciques sont utilisés. Les médicaments suivants sont prescrits:

Dibazol, Trental, Clofelin, Vinkamin, Eufillin, Cinnarizine, Cavinton, Furasemid, bêta-bloquants. En tant que tonique - des teintures alcoolisées de ginseng et de schisandra chinois.

L’accident vasculaire cérébral chronique (CNMC), contrairement aux formes aiguës, se développe progressivement. Il y a trois stades de la maladie:

  1. Dans la première étape, les symptômes sont vagues. Ils ressemblent plus au syndrome de fatigue chronique. Une personne se fatigue rapidement, son sommeil est perturbé, il a souvent des douleurs et des vertiges. Il devient colérique et distrait. Il change souvent d'humeur. Il oublie des moments insignifiants.
  2. Au cours de la deuxième étape, une déficience chronique de la circulation cérébrale s'accompagne d'une détérioration significative de la mémoire. Des déficiences mineures des fonctions motrices se développent, entraînant une instabilité de la marche. Il y a un bruit constant dans la tête. Une personne perçoit mal l’information, concentrant à peine son attention sur celle-ci. Il se dégrade progressivement en tant que personne. Il devient irritable et incertain de lui-même, perd son intellect, ne réagit pas correctement à la critique et devient souvent déprimé. Il a constamment des vertiges et a mal à la tête. Il veut toujours dormir. Performance - réduite. Il s’adapte mal au plan social.
  3. Au troisième stade, tous les symptômes s'intensifient. La dégradation de la personnalité va dans la démence, la mémoire en souffre. En quittant la maison seul, une telle personne ne retrouvera jamais le chemin du retour. Fonction motrice altérée. Cela se manifeste par le tremblement des mains, la raideur des mouvements. Trouble de la parole perceptible, manque de coordination des mouvements.

La dernière étape de la NMC chronique - atrophie cérébrale et mort neuronale, le développement de la démence

La perturbation de la circulation cérébrale est dangereuse car, si le traitement n’est pas effectué à un stade précoce, les neurones meurent - les unités de base de la structure cérébrale, impossible à ressusciter. Par conséquent, le diagnostic de la maladie dans les premiers stades est si important. Il comprend:

  • Détection de maladies vasculaires contribuant au développement de troubles de la circulation cérébrale.
  • Diagnostic basé sur les plaintes des patients.
  • Examen neuropsychologique à l'échelle MMSE. Il vous permet de détecter une déficience cognitive par des tests. L'absence de violation est indiquée par 30 points marqués par le patient.
  • Balayage duplex pour identifier les lésions des vaisseaux cérébraux avec l'athérosclérose et d'autres maladies.
  • Tomographie par résonance magnétique, qui permet de détecter de petits foyers hypo-intensifs (avec modifications pathologiques) dans le cerveau.
  • Tests sanguins cliniques: numération globulaire complète, profil lipidique, coagulogramme, glucose.

Les principales causes de troubles de la circulation cérébrale sont les suivantes:

  1. Âge Ils surviennent principalement chez des personnes qui sont entrées dans la cinquième décennie.
  2. Prédisposition génétique.
  3. Traumatisme cérébral.
  4. Surpoids Les personnes obèses souffrent souvent d'hypercholestérolémie.
  5. Hypodynamie et émotivité accrue (stress, etc.).
  6. Mauvaises habitudes
  7. Maladies: diabète sucré (insulino-dépendant) et athérosclérose.
  8. L'hypertension. L'augmentation de la pression est la cause la plus courante d'accidents vasculaires cérébraux.
  9. Dans la vieillesse, des troubles du flux sanguin dans le cerveau peuvent résulter de:
    • fibrillation auriculaire
    • diverses maladies d'organes hématopoïétiques et de sang,
    • thrombophlébite chronique,
    • malformations cardiaques.

En cas de diminution chronique du débit sanguin dans le cerveau, toutes les mesures thérapeutiques visent à protéger les neurones du cerveau de la mort par hypoxie, à stimuler le métabolisme au niveau des neurones et à normaliser le débit sanguin dans les tissus cérébraux. Les médicaments pour chaque patient sont sélectionnés individuellement. Ils doivent être pris dans un dosage strictement spécifié, en surveillant constamment la pression artérielle.

De plus, dans les troubles de la circulation cérébrale, accompagnés de manifestations de nature neurologique, on utilise des antioxydants, des veinotoniques, des vasodilatateurs, des neuroprotecteurs, des médicaments augmentant la circulation sanguine, des sédatifs et des multivitamines.

Il est également possible de traiter un accident vasculaire cérébral chronique avec la médecine traditionnelle en utilisant divers frais et tisanes. L'infusion de fleurs d'aubépine et la collection, qui comprend de la camomille pharmaceutique, des marécages séchés et de l'héroïne des mères, sont particulièrement utiles. Mais ils doivent être utilisés comme traitement thérapeutique supplémentaire, ce qui renforce le traitement médicamenteux principal.

Les personnes ayant une augmentation de poids qui risquent de développer une athérosclérose en raison d'un taux de cholestérol élevé doivent se tourner vers la nutrition. Pour eux, il existe des régimes spéciaux, dont vous pouvez vous renseigner auprès d'une diététiste, qui supervise l'organisation de la nutrition des patients hospitalisés dans n'importe quel hôpital. Les produits diététiques comprennent tout ce qui est d'origine végétale, fruits de mer et poisson. Mais les produits laitiers, au contraire, devraient être faibles en gras.

Si la cholestérolémie est significative et si le régime ne donne pas les résultats souhaités, les médicaments appartenant au groupe des statines sont prescrits: Liprimar, Atorvakar, Vabarin, Torvakard, Simvatin. Avec un degré de rétrécissement important de la lumière entre les parois des artères carotides (plus de 70%), une endartériectomie carotidienne (chirurgie) est nécessaire, pratiquée uniquement dans des cliniques spécialisées. Lorsque la sténose est inférieure à 60%, un traitement conservateur est suffisant.

Nous recommandons également: du matériel sur les troubles circulatoires veineux du cerveau.

Un traitement médicamenteux peut arrêter l'évolution de la maladie. Mais pour renvoyer l'occasion de bouger, elle ne pouvait pas. Seuls des exercices de gymnastique spéciaux peuvent y contribuer. Nous devons être préparés au fait que ce processus est assez long et être patient. Les proches du patient doivent apprendre à effectuer des exercices de massage et de gymnastique thérapeutique, car ce sont eux qui devront les faire pendant six mois ou plus.

À la base de la rééducation précoce après une violation dynamique de la circulation cérébrale afin de restaurer complètement les fonctions motrices démontrées en kinésithérapie. Il est particulièrement nécessaire pour restaurer la motilité, car il contribue à la création d'un nouveau modèle de hiérarchie du système nerveux afin d'exercer un contrôle physiologique des fonctions motrices du corps. En kinésithérapie, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Gymnastique "Balance", visant à rétablir la coordination des mouvements;
  2. Le système d’exercices réflexes de Feldenkrais.
  3. Le système Voigt, destiné à restaurer l'activité motrice en stimulant les réflexes;
  4. Microkenisotherapy.

La gymnastique passive "Balance" est assignée à chaque patient présentant des troubles de la circulation cérébrale, dès que la conscience lui revient. Les parents aident généralement son patient à effectuer. Cela comprend le pétrissage des doigts et des orteils, la flexion et l’extension des membres. Les exercices commencent à se réaliser avec les membres inférieurs, en progressant progressivement. Le complexe comprend également le pétrissage de la tête et du cou. Avant de commencer les exercices et terminer la gymnastique, appliquez des mouvements de massage légers. Assurez-vous de surveiller l'état du patient. La gymnastique ne devrait pas causer son surmenage. Le patient lui-même peut faire des exercices pour les yeux (bousiller, tourner, fixer le regard à un moment donné et à d’autres). Progressivement, avec l'amélioration de l'état général du patient, la charge augmente. Une méthode individuelle de récupération est choisie pour chaque patient en tenant compte des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

La méthode Feldenkrais est une thérapie qui agit en douceur sur le système nerveux humain. Il contribue à la restauration complète des capacités mentales, de l'activité physique et de la sensualité. Il comprend des exercices nécessitant un mouvement en douceur lors de l'exécution. Le patient doit se concentrer sur sa coordination, faire chaque mouvement intelligemment (consciemment). Cette technique permet de détourner l'attention d'un problème de santé existant et de se concentrer sur de nouvelles réalisations. En conséquence, le cerveau commence à «se souvenir» des vieux stéréotypes et à y revenir. Le patient explore constamment son corps et ses capacités. Cela vous permet de trouver des moyens rapides de le faire bouger.

La technique repose sur trois principes:

  • Tous les exercices doivent être faciles à apprendre et à mémoriser.
  • Chaque exercice doit être effectué en douceur, sans surcharger les muscles.
  • En effectuant l'exercice, la personne malade devrait profiter du plaisir de bouger.

Mais surtout, il ne faut jamais diviser leurs réalisations en haut et en bas.

Il est largement pratiqué de faire des exercices de respiration, qui non seulement normalisent la circulation sanguine, mais soulagent également la tension musculaire qui se produit sous l’influence de la gymnastique et du stress du massage. En outre, il régule le processus respiratoire après avoir effectué des exercices thérapeutiques et procure un effet relaxant.

En cas de violation de la circulation cérébrale, on prescrit au patient un repos au lit pendant une longue période. Cela peut entraîner diverses complications, telles qu'une altération de la ventilation naturelle des poumons, l'apparition de plaies de pression et de contractures (la mobilité est limitée dans l'articulation). La prévention des plaies de pression est un changement fréquent de la position du patient. Il est recommandé de se tourner sur le ventre. En même temps, les pieds pendent, les tibias sont placés sur des coussins moelleux et, sous les genoux, se trouvent des disques de coton recouverts de gaze.

Pour la prévention du développement de contractures, il est recommandé:

  1. Le corps du patient à donner une position spéciale. Les premiers jours, ses proches qui le soignent le transfèrent d’une posture à une autre. Cela se fait toutes les deux ou trois heures. Après stabilisation de la pression artérielle et améliorer l'état général du patient, on lui apprend à le faire soi-même. Une assise précoce du patient au lit (si le bien-être le permet) ne permettra pas la contraction des contractures.
  2. Faire un massage, nécessaire pour le maintien d'un tonus musculaire normal. Les premiers jours, il comprend des mouvements légers (augmentation du tonus) ou du pétrissage (si le tonus musculaire est réduit) et ne dure que quelques minutes. À l'avenir, les mouvements de massage sont améliorés. Il est permis d'utiliser le frottement. Augmente la durée des traitements de massage. À la fin du premier semestre, ils peuvent être terminés en une heure.
  3. Exercices, entre autres, qui combattent efficacement la synkinésie (contractions musculaires involontaires).
  4. La vibrostimulation des parties du corps paralysées avec une fréquence d'oscillation de 10 à 100 Hz donne un bon effet. Selon la condition du patient, la durée de cette procédure peut varier de 2 à 10 minutes. Il est recommandé de ne pas effectuer plus de 15 procédures.

En cas de troubles de la circulation cérébrale, des méthodes de traitement alternatives sont également utilisées:

  • Réflexologie incluant:
    1. Traitement des odeurs (aromathérapie);
    2. la version classique de l'acupuncture;
    3. acupuncture des points réflexes situés sur les oreillettes (auricolothérapie);
    4. acupuncture de points biologiquement actifs sur les mains (su-jack);
  • Thérapie de sangsue (hirudothérapie);
  • Bain de conifères additionné de sel de mer;
  • Bains d'oxygène.

Pour en savoir plus sur la réadaptation complexe après un AVC et une attaque ischémique, voir le lien.

Accident vasculaire cérébral aigu a des conséquences graves. Dans 30 cas sur une centaine de personnes ayant eu cette maladie, celle-ci devient complètement impuissante.

  1. Il ne peut pas manger, effectuer des procédures hygiéniques, s'habiller, etc. Ces personnes ont une capacité complète de penser avec facultés affaiblies. Ils perdent la notion du temps et ne sont pas du tout orientés dans l'espace.
  2. Quelqu'un a la capacité de bouger. Mais beaucoup de gens qui, après une violation de la circulation cérébrale, restent toujours cloués au lit. Nombre d'entre eux gardent l'esprit clair, comprennent ce qui se passe autour d'eux, mais sont sans voix et ne peuvent exprimer en mots leurs désirs et leurs sentiments.

zones de communication des lésions cérébrales et des fonctions vitales

Invalidité - Triste résultat de troubles aigus et, dans de nombreux cas, de troubles chroniques de la circulation cérébrale. Environ 20% des troubles aigus de la circulation cérébrale sont fatals.

Mais il existe une opportunité de se protéger de cette maladie grave, indépendamment de la catégorie de classification à laquelle elle appartient. Bien que beaucoup de gens le négligent. C'est une attitude attentive à votre santé et à tous les changements qui se produisent dans le corps.

  • Convenez qu'une personne en bonne santé ne devrait pas avoir de maux de tête. Et si soudainement étourdi, cela signifie qu'il y avait une sorte de déviation dans le fonctionnement des systèmes responsables de ce corps.
  • La preuve de problèmes dans le corps est une température élevée. Mais beaucoup vont au travail quand il fait 37 ° C, considérant que c'est normal.
  • Y a-t-il un engourdissement des membres à court terme? La plupart des gens les écrasent sans se demander: pourquoi cela se produit-il?

En attendant, ce sont les satellites des premiers changements mineurs dans le système de circulation sanguine. Souvent, une violation aiguë de la circulation cérébrale est précédée d'un transitoire. Mais comme ses symptômes disparaissent au cours de la journée, tout le monde n’est pas pressé de consulter un médecin pour se faire examiner et recevoir les médicaments nécessaires.

Il existe aujourd'hui des médicaments efficaces - les thrombolytiques destinés aux services médicaux. Ils font littéralement des merveilles en dissolvant les caillots sanguins et en restaurant la circulation cérébrale. Cependant, il y a un "mais". Pour un effet maximal, ils doivent être administrés au patient dans les trois heures suivant l’apparition des premiers symptômes d’un AVC. Malheureusement, dans la plupart des cas, il est trop tard pour obtenir de l'aide médicale, alors que la maladie est passée à un stade difficile et que l'utilisation de thrombolytiques est déjà inutile.

Le sang est le principal vecteur de nutriments et d'oxygène dans le corps. La violation de sa circulation peut provoquer des processus irréversibles dans nos organes, car ils sont tous criblés de vaisseaux sanguins. Dans quelle zone la circulation sanguine dans le corps ne serait pas perturbée, cela provoque certainement une diminution de la respiration et de la nutrition des cellules. En raison de cette privation d'oxygène, certaines cellules peuvent mourir et certaines d'entre elles cesseront d'exercer leurs fonctions fondamentales. En conséquence, le corps entier en souffre.

Une perturbation de la circulation sanguine dans le corps peut être locale (problèmes de vaisseaux dans certaines régions) et générale (modifications de l'organe central - le cœur). Pour aider le corps à se débarrasser de la privation d'oxygène, vous devez savoir quels sont les moyens d'améliorer la circulation dans le corps.

Dans l'état d'oxygène insuffisant du cerveau, la mémoire en souffre, la fatigue augmente, la pensée est perturbée et des maux de tête et des vertiges peuvent survenir.

Il existe certains moyens d'améliorer la circulation cérébrale dans le corps.

Pour l’améliorer, vous devez passer plus de temps à l’air pur, saturé d’oxygène. Il est important d'inclure dans le régime alimentaire quotidien un régime correct et varié: davantage de légumes et de fruits, en particulier des pommes et des carottes. N'oubliez pas les noix, qui améliorent l'activité cérébrale et libèrent les vaisseaux sanguins des bouchons de cholestérol. Effet positif prouvé d'un vin rouge de haute qualité sur les cellules du cerveau, uniquement en petite quantité. Il est également important que ce problème soit résolu sous la supervision d'un médecin, afin d'éviter un accident cérébrovasculaire.

Il existe une méthode populaire pour améliorer la circulation sanguine dans le cerveau: prenez de l’aspirine à une dose de 75 à 100 mg, ce qui dilue le sang et lui permet de passer sans entrave dans la lumière rétrécie des vaisseaux présentant des plaques athérosclérotiques. Il existe également des médicaments qui améliorent la circulation cérébrale (nootropiques), non seulement améliorent la mémoire et l'activité mentale, mais augmentent également la résistance du corps à des situations stressantes.

Causes courantes qui entraînent une mauvaise circulation sanguine dans le cerveau

1. Hypertension artérielle (hypertension). Si la pression artérielle dépasse 130/90 mmHg, cela signifie qu'une consultation immédiate avec un cardiologue est nécessaire pour pouvoir prescrire un traitement adéquat. Après tout, l'état de haute pression dans le cerveau entraîne la stagnation des vaisseaux sanguins, le blocage du petit réseau vasculaire et des troubles de la mémoire.

2. L'ostéochondrose cervicale ralentit également le flux sanguin vers le cerveau. Tout le monde ne sait pas qu'il existe dans le cou deux artères vertébrales postérieures, comprimées au cours de l'ostéochondrose, ce qui perturbe considérablement la nutrition du cerveau. Pour confirmer ce diagnostic, une radiographie est nécessaire, puis un massage ou un collier spécial pour étirer les vertèbres cervicales est prescrit.

Il existe des moyens non conventionnels pour établir la circulation cérébrale. La teinture de Dioscorée du Caucase, le trèfle rouge et le fruit soufflé de Sibérie ont reçu de bonnes critiques. Un mélange de proportions égales de ces herbes insiste sur la vodka dans un endroit frais pendant 2 semaines. Prendre 1 c. 3 fois par jour 30 minutes avant les repas. La durée du traitement est de 4 semaines avec une pause. Il est également utile d'appliquer une décoction de feuilles de pervenche et d'aubépine.

Un problème grave est également une violation de la circulation sanguine dans les organes pelviens.

Dans les conditions de la vie moderne, une personne passe beaucoup de temps devant un ordinateur en position assise, ne se préoccupant guère des sports et de l'effort physique. En conséquence, la congestion se produit dans la région pelvienne et la circulation sanguine est perturbée. Cela peut entraîner des maladies des organes internes: myome, prolapsus de l'utérus, processus inflammatoires aux appendices, prostatite chez l'homme, etc.

Afin de prévenir la stagnation dans le bassin, il est nécessaire d'accroître l'activité physique: entraînement quotidien du matin, jogging à l'air frais, visite de la piscine.

Chaque médecin spécialiste a ses propres moyens d'établir et de renforcer la circulation sanguine dans la région pelvienne. Mais tout le monde recommande des exercices spéciaux. Par exemple, en position debout, soulevez alternativement les hanches le plus haut possible, tout en pliant les jambes au niveau des articulations du genou le plus haut possible. Ou s'accroupir avec une prise dans la position de demi-accroupissement pendant 15 secondes. Il est également possible de soulever le bassin en position ventrale en gardant les jambes et les bras, puis de faire tourner le vélo en position couchée. Si vous faites des exercices dans le complexe, cela aidera non seulement à disperser le sang dans les vaisseaux pelviens, mais également à renforcer les muscles du fessier et des jambes, tout en conservant une excellente forme.

Un problème important pour beaucoup est la mauvaise circulation sanguine dans les jambes. Étant donné que les jambes sont très sollicitées tous les jours, à la fin de la journée de travail, la douleur et la lourdeur qu’elles ressentent sont ressenties. La cause de la douleur, de la dilatation des veines et de l'apparition des varicosités est une altération de la circulation sanguine dans les jambes. En raison d'une charge excessive ou de rester dans la même position pendant un long moment, des changements se produisent dans le lit vasculaire des membres inférieurs. Les mauvaises habitudes (tabagisme et alcool) entraînent également des lésions vasculaires, réduisant leur force et leur élasticité.

Afin d’éviter de graves problèmes de jambes, réglez les activités physiques. Si le travail est sédentaire, levez-vous régulièrement, marchez ou levez les jambes. Il existe une série d'exercices spéciaux qui renforcent la circulation sanguine dans les jambes. Exercice "bouleau", "vélo", squats, balançoires et courir à l'air frais. Venotonics - des préparations pour améliorer l'état de la paroi vasculaire, la renforcer et augmenter son élasticité - ont été largement utilisés.

En médecine traditionnelle, il existe le moyen suivant pour améliorer la circulation sanguine dans les jambes: prenez une décoction d’Adonis ou ledum marsh. Prenez une cuillère à soupe d'herbes dans un verre d'eau et laissez bouillir pendant 5 minutes. Insister et ajouter à 200 ml et à l'eau bouillie. Prendre avant les repas pendant 3 semaines et 1 st.l.

Tags: Moyens d'améliorer la circulation sanguine dans le corps

De Plus, Lisez Les Navires

Pression systolique et diastolique: description, valeurs normales, écarts

Vous apprendrez de cet article: quels sont les types de pression artérielle, laquelle de ses variétés est la plus importante - pression systolique ou diastolique.

Qu'est-ce que le nombre réduit de granulocytes signifie?

Les analyses de sang sont par nature l’un des principaux papiers décisifs de notre santé. Les granulocytes, c’est-à-dire l’un des types de leucocytes, et leur niveau (augmenté ou diminué) en disent long sur notre immunité et pas seulement.

Épaississement du sang: causes

L’état du sang dépend directement du système cardiovasculaire, même si de nombreux médecins tentent tout d’abord, lorsqu’ils détectent des problèmes cardiaques, de renforcer le muscle cardiaque et la dilatation des vaisseaux sanguins.

Pour les récipients de traitement - recettes de nettoyage à l'ail et aux herbes

Tout le monde sait à quel point le système cardiovasculaire joue un rôle important dans le fonctionnement normal du corps.

Comment enlever les vaisseaux rouges sur le visage - se débarrasser de la rosacée

Kuperoz ne peut pas être recouvert de poudre ou de fond de teint, il suffit de l'enlever. Par conséquent, l'article explique comment retirer les vaisseaux rouges du visage à la maison.

Revascularisation myocardique

Il n'y a pas si longtemps, en 2014, l'espace post-soviétique célébrait le cinquantième anniversaire de la première manipulation de la revascularisation du myocarde.Revascularisation de l'artère coronaire