Un processus de démyélinisation est un état pathologique dans lequel la destruction de la myéline de la substance blanche du système nerveux central ou périphérique. La myéline est remplacée par du tissu fibreux, ce qui perturbe la transmission des impulsions le long des voies conductrices du cerveau. Cette maladie est auto-immune et ces dernières années, sa fréquence a tendance à augmenter. Le nombre de cas de détection de cette maladie chez les enfants et les personnes de plus de 45 ans est également en augmentation, et de plus en plus de maladies sont signalées dans des régions géographiques qui ne les caractérisent pas. Des recherches menées par des scientifiques de premier plan dans les domaines de l'immunologie, de la neurogénétique, de la biologie moléculaire et de la biochimie ont permis de mieux comprendre le développement de cette maladie, ce qui a permis de développer de nouvelles technologies pour son traitement.

Les causes

La maladie démyélinisante du cerveau peut se développer pour un certain nombre de raisons, les principales sont énumérées ci-dessous.

  1. Réaction immunitaire aux protéines faisant partie de la myéline. Ces protéines commencent à être perçues par le système immunitaire comme étrangères et sont attaquées, ce qui provoque leur destruction. C'est la cause la plus dangereuse de la maladie. Le déclenchement d’un tel mécanisme peut être une infection ou des caractéristiques congénitales du système immunitaire: encéphalomyélite multiple, sclérose en plaques, syndrome de Guillain-Barré, maladies rhumatismales et infections de forme chronique.
  2. Neuroinfection: Certains virus peuvent infecter la myéline, entraînant une démyélinisation du cerveau.
  3. Échec dans le mécanisme du métabolisme. Ce processus peut être accompagné de malnutrition de la myéline et de sa mort ultérieure. Ceci est typique des pathologies telles que la maladie de la thyroïde, le diabète.
  4. Intoxication par des produits chimiques de nature différente: alcools forts, narcotiques, psychotropes, substances toxiques, produits de production de peinture et de vernis, acétone, huile siccative ou empoisonnement par des produits d’activité vitale de l’organisme: peroxydes, radicaux libres.
  5. Les processus paranéoplasiques sont des pathologies qui compliquent les processus tumoraux.
    Des études récentes confirment que le lancement du mécanisme de cette maladie joue un rôle important dans l'interaction des facteurs environnementaux et de la prédisposition héréditaire. La relation entre la localisation géographique et la probabilité d'occurrence de la maladie. De plus, les virus (rubéole, rougeole, Epstein-Barr, herpès), les infections bactériennes, les habitudes alimentaires, le stress, l’écologie jouent un rôle important.

La classification de cette maladie est réalisée en deux types:

  • myélinoclasme - prédisposition génétique à la destruction accélérée de la gaine de myéline;
  • Myélinopathie - la destruction de la gaine de myéline, déjà formée, pour quelque raison que ce soit, avec la myéline n'est pas associée.

Les symptômes

Le processus de démyélinisation du cerveau lui-même ne donne pas de symptômes clairs. Ils dépendent complètement des structures du système nerveux central ou périphérique qui localisent cette pathologie. Il existe trois principales maladies démyélinisantes: la sclérose en plaques, la leucoencéphalopathie multifocale progressive et l'encéphalomyélite aiguë disséminée.

La sclérose en plaques - la maladie la plus répandue parmi celles-ci, se caractérise par la défaite de plusieurs parties du système nerveux central. Ceci est accompagné d'un large éventail de symptômes. L'apparition de la maladie se manifeste à un jeune âge - environ 25 ans et est plus fréquente chez les femmes. Les hommes tombent moins souvent malades, mais la maladie se manifeste de manière plus progressive. Les symptômes de la sclérose en plaques sont conditionnellement divisés en 7 groupes principaux.

  1. Traumatisme pyramidal: parésie, clonus, affaiblissement de la peau et augmentation des réflexes tendineux, tonus musculaire spastique, signes pathologiques.
  2. Dommages causés au tronc cérébral et aux nerfs du crâne: nystagmus horizontal, vertical ou multiple, affaiblissement des muscles faciaux, ophtalmoplégie inter-nucléaire, syndrome bulbaire.
  3. Dysfonctionnement des organes pelviens: incontinence urinaire, envie d'uriner, constipation, diminution de la puissance.
  4. Maladie du cervelet: nystagmus, ataxie du tronc, extrémités, asynergie, hypotonie musculaire, dysmétrie.
  5. Déficience visuelle: perte d'acuité visuelle, scotome, altération de la perception des couleurs, modification des champs visuels, altération de la luminosité, contraste.
  6. Troubles sensoriels: distorsion de la perception de la température, dysesthésie, ataxie sensible, sensation de pression dans les membres, distorsion de la sensibilité aux vibrations.
  7. Troubles neuropsychologiques: hypocondries, dépression, euphorie, asthénie, troubles intellectuels, troubles du comportement.

Diagnostics

La méthode de recherche la plus illustrative qui puisse révéler des foyers de démyélinisation du cerveau est l’imagerie par résonance magnétique. Une image typique de cette maladie est l’identification de foyers ovales ou ronds d’une taille variant de 3 mm à 3 cm dans n’importe quelle partie du cerveau. La localisation dans cette pathologie est typique de la zone des zones sous-corticales et périventriculaires. Si la maladie dure longtemps, ces lésions peuvent fusionner. L'IRM montre également des modifications dans les espaces sous-arachnoïdiens, une augmentation du système ventriculaire due à une atrophie cérébrale.

Récemment, la méthode des potentiels évoqués a commencé à être utilisée pour le diagnostic des maladies diméralisantes. Trois indicateurs sont évalués: somatosensoriel, visuel et auditif. Cela permet d'évaluer les déficiences dans la conduction des impulsions dans le tronc cérébral, les organes visuels et la moelle épinière.

L'électroneuromyographie montre la présence d'une dégénérescence axonale et permet de déterminer la destruction de la myéline. En utilisant également cette méthode, on obtient une évaluation quantitative du degré de troubles du système autonome.

Le plan immunologique subit les immunoglobulines oligoclonales contenues dans le liquide céphalo-rachidien. Si leur concentration est élevée, cela indique l'activité du processus pathologique.

Traitement

Le traitement des maladies démyélinisantes est spécifique et symptomatique. De nouvelles recherches en médecine ont permis de réussir des méthodes de traitement spécifiques. Les bêta-interférons sont considérés comme l’un des médicaments les plus efficaces: ceux-ci incluent Rebife, Betaferon, Avanex. Des études cliniques sur Bétaferon ont montré que son utilisation réduit de 30% le taux de progression de la maladie, prévient l’apparition d’une invalidité et réduit la fréquence des exacerbations.

Les experts préfèrent de plus en plus la méthode d'administration d'immunoglobulines par voie intraveineuse (bioven, sandoglobuline, vénoglobuline). Ainsi, le traitement des exacerbations de la maladie. Il y a plus de 20 ans, une nouvelle méthode relativement efficace de traitement des maladies démyélinisantes - l'immunofiltration du liquide céphalo-rachidien a été mise au point. Des études sont en cours sur des médicaments dont l'action vise à arrêter le processus de démyélinisation.

Les corticostéroïdes, la plasmaphérèse, les cytostatiques sont utilisés comme traitement spécifique. Les nootropes, les neuroprotecteurs, les acides aminés et les relaxants musculaires sont également largement utilisés.

Changements focaux dans la substance blanche du cerveau

Le corps humain n'est pas éternel et, avec l'âge, il développe divers processus pathologiques. Les plus dangereux d'entre eux sont les changements focaux dans la substance cérébrale de nature circulatoire. Ils se produisent en raison de la circulation sanguine cérébrale altérée. Ce processus pathologique se manifeste par un certain nombre de symptômes neurologiques et se caractérise par une évolution progressive. Il n'est plus possible de rétablir la vie des cellules nerveuses perdues, mais il est également possible de ralentir l'évolution de la maladie ou d'empêcher son développement.

Causes et signes de pathologie

Ce qu'il faut faire d'un changement focal de la substance du cerveau devrait en informer le médecin, mais le patient lui-même peut également soupçonner la présence d'une pathologie. La maladie est souvent d'origine post-ischémique. Car il est caractéristique d'une violation de la circulation sanguine dans l'une des régions de l'hémisphère (hémisphère). Il est difficile pour certaines personnes de comprendre ce que c'est. Pour des raisons de commodité, l'évolution des modifications de la substance du cerveau a été divisée en 3 étapes:

  • La première étape. A ce stade, les signes de lésions focales dans la substance du cerveau n'apparaissent pas. Le patient peut ne ressentir qu'une légère faiblesse, des vertiges et une apathie. De temps en temps, le sommeil est perturbé et les maux de tête dérangent. Les foyers de la genèse vasculaire proviennent uniquement et il existe de petites défaillances dans le sang;
  • La deuxième étape. Avec le développement de la pathologie de la maladie est aggravée. Cela se manifeste sous forme de migraine, de diminution des capacités mentales, d'acouphènes, d'explosions d'émotions et de troubles de la coordination des mouvements;
  • La troisième étape. Si la maladie a atteint ce stade, les modifications focales dans la substance blanche du cerveau ont des conséquences irréversibles. La plupart des neurones meurent et le tonus musculaire est rapidement réduit chez le patient. Au fil du temps, des symptômes de démence (démence) apparaissent, les organes sensoriels cessent de fonctionner et la personne perd totalement le contrôle de ses mouvements.

Les foyers sous-corticaux dans la substance blanche, localisés sous le cortex cérébral, peuvent ne pas apparaître du tout pendant une longue période. Ces échecs sont diagnostiqués principalement par hasard.

Les modifications de la substance blanche des lobes frontaux sont nettement plus actives et se traduisent principalement par une diminution des capacités mentales.

Groupes à risque

S'il n'y a aucun signe de la maladie, il est conseillé de savoir quels sont les groupes de risque pour cette maladie. Selon les statistiques, les lésions focales se produisent souvent en présence de telles pathologies:

  • Athérosclérose;
  • Haute pression;
  • VSD (dystonie végétative);
  • Le diabète;
  • Pathologie du muscle cardiaque;
  • Stress constant;
  • Travail assis;
  • Abus de mauvaises habitudes;
  • Livres supplémentaires.

Des altérations de la matière blanche du cerveau de la genèse vasculaire peuvent survenir en raison de changements liés à l'âge. De petits foyers uniques sont généralement observés chez les personnes après 60 ans.

Dommages dystrophiques

Outre les dommages causés par la genèse vasculaire, il existe d'autres types de maladies, par exemple des modifications focales uniques dans la substance du cerveau de nature dystrophique. Ce type de pathologie est dû à un manque de nutrition. Les raisons de ce phénomène sont les suivantes:

  • Mauvais approvisionnement en sang;
  • Ostéochondrose de la colonne cervicale au stade aigu;
  • Maladies oncologiques;
  • Blessures à la tête

Les dommages à la substance cérébrale de nature dystrophique se manifestent généralement par le manque de nutrition des tissus cérébraux. Le patient a des symptômes en même temps:

  • Diminution de l'activité cérébrale;
  • Démence;
  • Maux de tête;
  • Affaiblissement du tissu musculaire (parésie);
  • Paralysie de certains groupes musculaires;
  • Vertiges.

Diagnostics

La plupart des personnes plus âgées présentent des modifications focales dans la substance, dues à la dégénérescence des tissus ou à des défaillances du flux sanguin. Vous pouvez les voir en utilisant l'imagerie par résonance magnétique (IRM):

  • Changements dans le cortex cérébral. Un tel foyer se produit principalement en raison du blocage ou du serrage de l'artère vertébrale. Ceci est généralement associé à des anomalies congénitales ou au développement de l'athérosclérose. Dans de rares cas, avec l'apparition d'une lésion dans le cortex cérébral, une hernie vertébrale se produit;
  • Changements de focale multiples. Leur présence indique généralement un état pré-AVC. Dans certains cas, il est possible de prévenir la démence, l'épilepsie et d'autres processus pathologiques associés à une atrophie vasculaire. Si de tels changements sont détectés, un traitement immédiat doit être instauré pour prévenir les effets irréversibles.
  • Changements micro-focaux. De tels dommages sont constatés chez pratiquement toutes les personnes après 50 à 55 ans. Les voir avec un agent de contraste n’est possible que s’ils présentent un caractère pathologique. Les petits changements focaux ne sont pas particulièrement manifestes, mais ils peuvent provoquer un AVC lorsqu'ils se développent.
  • Les modifications de la substance blanche des lobes frontaux et pariétaux sont sous-corticales et périventriculaires. Ce type de dommage est dû à une pression de plus en plus forte, en particulier si une personne a une crise d'hypertension. Parfois, les petits foyers simples sont congénitaux. Le danger provient de la prolifération des dommages dans la substance blanche des lobes frontaux et pariétaux sous-corticaux. Dans une telle situation, les symptômes progressent progressivement.

Si une personne est à risque, une IRM du GM (cerveau) doit être effectuée une fois par an. Sinon, une telle enquête est souhaitable de faire une fois tous les 2-3 ans pour la prévention. Si l'IRM montre une échogénicité élevée du centre de genèse dislocatif, cela peut indiquer la présence d'une maladie oncologique dans le cerveau.

Méthodes de traitement de la pathologie

Affectant progressivement le tissu cérébral humain, la maladie peut avoir des effets irréversibles. Pour prévenir les modifications de la substance blanche du cerveau de nature vasculaire, il sera nécessaire d'arrêter les symptômes émergents et d'améliorer le flux sanguin à l'aide de médicaments et de la physiothérapie. Le traitement doit être complet, ce qui signifie que vous devrez changer votre mode de vie. Pour ce faire, vous devez suivre ces règles:

  • Mode de vie actif. Le patient devrait bouger plus et faire du sport. Après avoir mangé, il est conseillé de faire une promenade et la même chose ne fait pas de mal à faire avant le coucher. Bien influencé par les procédures aquatiques, le ski et la course à pied. Le traitement d'un mode de vie actif améliore l'état général et renforce également le système cardiovasculaire.
  • Régime correctement compilé. Pour que le traitement soit efficace, vous devrez abandonner les boissons alcoolisées et réduire votre consommation de sucreries, d'aliments en conserve, ainsi que d'aliments fumés et frits. Vous pouvez les remplacer par de la nourriture bouillie ou la cuisine pour un couple. Au lieu d'acheter des bonbons, vous pouvez faire un gâteau maison ou manger des fruits;
  • Éviter le stress. Le stress mental constant étant l’une des causes de nombreuses maladies, il est souhaitable de se détendre davantage et de ne pas trop travailler;
  • Sommeil sain. Une personne devrait dormir au moins 6 à 8 heures par jour. En présence d'une pathologie, il est souhaitable d'augmenter le temps de sommeil de 1 à 2 heures.
  • Enquête annuelle. Si un diagnostic de modification de la substance blanche du cerveau est diagnostiqué, le patient doit subir une IRM 2 fois par an. Veillez à suivre toutes les recommandations du médecin et à temps pour passer les tests nécessaires.

Le traitement des modifications focales consiste généralement à modifier les modes de vie et à éliminer les causes de leur développement. Il est conseillé de détecter le problème immédiatement afin de pouvoir le ralentir. Pour ce faire, vous devez subir un examen complet chaque année.

Des questions

Question: Description d'un examen IRM du cerveau.

Citernes basales modérément dilatées.
La région chiasmatique sans caractéristiques, le tissu hypophysaire a un signal normal.
Les espaces et les sillons convexitaux sous-arachnoïdiens sont élargis, principalement dans la région des lobes fronto-pariétaux et des fissures de Sylvian avec des modifications atrophiques modérées de la substance cérébrale.
Les structures médianes ne sont pas déplacées.
Les amygdales du cervelet sont généralement situées.
Dans la substance blanche du lobe frontal et du lobe pariétal gauche, les foyers de démyélinisation (2) sont définis dans des tailles allant jusqu'à 0,5 et 0,6 cm, respectivement.

Selon l'enquête, il est possible de juger des changements typiques du cerveau pour cet âge. Cependant, en cas de symptômes cliniques, un examen personnel par un neurologue est nécessaire.

Bonjour
J'ai 50 ans, je suis très inquiète pour les maux de tête, j'ai fait une IRM du cerveau et une photo d'hydrocéphalie de remplacement externe relativement prononcée. Les modifications focales multiples dans la substance du cerveau sont probablement de nature disticulaire et dystrophique.
Vous pouvez déchiffrer la description, et rien de tout cela n’est clair: consulter un médecin sérieusement. Merci beaucoup

Dans cette situation, assurez-vous de contacter votre neurologue pour une consultation personnelle. Les changements focaux sont très probablement liés à l'âge. Mais les signes d'hydrocéphalie suggèrent une violation de la dynamique de l'alcool, ce qui cause les attaques de maux de tête.

J'ai 51 ans et je suis entré dans le service vasculaire avec un diagnostic d'accident cérébrovasculaire, après traitement et évacuation, j'ai subi un examen du cerveau par IRM; non élargi, avec une zone de gliose modérément prononcée à la périphérie. 3 et 4, les ventricules ne sont pas changés, les citernes basales sont modérément dilatées. La région chiasmatique sans traits, le tissu hypophysaire a un signal commun: les espaces convexes et sulci sous-arachnoïdiens sont étendus de manière inégale le long de la surface convexitale du cerveau et du cervelet, sur fond d’une atrophie corticale modérément prononcée. L'expansion des espaces de liqueur périvasculaires des vaisseaux pénétrants est déterminée, principalement au niveau des noyaux basaux de deux côtés. Les structures médianes ne sont pas déplacées, les amandines du cervelet se situant au niveau de l'ESB. Conclusion: une image de l'hydrocéphalie de remplacement externe, des changements focaux de la substance du cerveau de nature dystrophique. Question: les causes probables d’occurrence et les prévisions pour l’avenir.

Spécifiez vos données anthropologiques, vos comorbidités et votre état actuel. Ainsi que le traitement reçu et les médicaments utilisés maintenant. En savoir plus sur les accidents vasculaires cérébraux.

Merci pour la réponse! Je complète: taille 167, poids 80 kg. Dans mon enfance, je souffrais de rhumatismes, de pyélonéphrite, il existait jusqu'à présent une dystonie végétative-vasculaire de type hypotonique 110/70, ménopausique depuis 2006, sans aucune particularité., après traitement avec Actovegin IV, vitamine, glycine, magnésie IM, a été libéré sous la surveillance d’un neurologue et a été soumis à un examen approfondi, suivi d’un traitement par indalamide, lisinopril, thromboas, sermion. la dextérité, les maux de tête, le manque de coordination ne sont pas passés, je suis actuellement sous traitement: Mexidol IV, vitamines et mêmes médicaments en comprimés, R-graphie de la colonne cervicale n'a pas révélé de changements liés à l'âge, l'état de santé s'est amélioré, mais seulement légèrement. Stress, stress physique (sauf la gymnastique pour éliminer les dépôts graisseux), l'alcool n'était pas la cause de ma santé. Je voudrais connaître d’autres raisons possibles pour éviter la répétition d’attaques et de prévisions.Vous ne devriez peut-être pas y prêter attention, car le travail des mains et des jambes le plus important n’est pas rompu, mais je ne veux vraiment pas attendre des attaques plus graves. Je suis très reconnaissant de la réponse.

Elena est la chose la plus importante à mettre en place pour ne pas vivre dans l'attente de la prochaine attaque. Vous devez perdre du poids, surveiller constamment votre tension artérielle, prendre des antihypertenseurs. Assurez-vous de surveiller le taux de cholestérol dans le sang. Vous devriez consulter un neurologue à propos d'un éventuel remplacement diurétique. La prévision dans votre situation est favorable.

Bonjour, j'ai 23 ans. J'ai fait une IRM cérébrale. La conclusion suivante a été faite - image MR de l'hydrocéphalie externe. Changements focaux uniques dans la substance du cerveau dans les lobes frontaux et pariétaux droits (caractère dyscirculatoire? Processus démyélinisant?). Dites-moi si j'ai besoin d'un traitement et ce diagnostic est-il dangereux?

Vous devez effectuer un traitement complet sous la supervision d'un neurologue. En l'absence de traitement adéquat, les dommages au système nerveux central progresseront, entraînant des conséquences irréversibles. Tout d'abord, il est nécessaire de prescrire des médicaments qui normaliseraient la pression intracrânienne.

Dites-moi, s'il vous plaît, la pression intracrânienne est-elle perdue au traitement et cela peut-il être une raison pour qu'il travaille devant un ordinateur en position assise?

Hypertension intracrânienne dans certains cas, il est possible de stabiliser le médicament. Dans tous les cas, afin de déterminer la cause d'une augmentation de la pression intracrânienne et de désigner un traitement adéquat, la consultation personnelle d'un neurologue est nécessaire. Le travail à long terme sur l'ordinateur peut être l'un des facteurs d'augmentation de la pression.

Je vais répéter juste au cas où. En septembre de cette année, elle est entrée dans le centre vasculaire avec un diagnostic d'accident ischémique cérébral, a été diagnostiquée selon des données cliniques, bien que le scanner n'ait pas reçu de données de CTD. Après le traitement, elle a reçu son congé du Dr. rom: AVC ischémique du système vertébrobasilaire. Athérosclérose cérébrale. Hypertension 3 risque4. IHD: cardiosclérose athéroscléreuse., Pour traitement ultérieur et observation par un neurologue. En octobre, elle est entrée dans le groupe avec une nouvelle AIT, après traitement, elle a subi une IRM du cerveau, où l’accident vasculaire cérébral n’a pas non plus été confirmé (en conclusion: une image de l’hydrocéphalie de remplacement externe. Changements focaux de la substance du cerveau de nature dystrophique). bassin vertébro-basilaire avec Ned pyramidal gauche, ataxie sévère, dysphagie, éléments de dysarthrie. Encéphalopathie discirculaire 2 avec déclin cognitif marqué. Maladie cérébrovasculaire: elle a été envoyée à la commission pour établir l’invalidité, où elle a été refusée, arguant qu’il n’y avait pas d’AVC, et que le reste ne correspond pas, bien que j’ai besoin de médicaments constants et de la surveillance d’un neurologue. Actuellement, mon état de santé n’est pas satisfaisant (maux de tête constants, précarité, je ne peux pas faire la gymnastique la plus facile, je ne me déplace que dans la maison). Question: J’ai eu un accident vasculaire cérébral, comme l’ont dit les médecins dans le centre vasculaire? et vaut-il la peine de présenter une nouvelle demande d'établissement d'un handicap, car il est nécessaire d'acquérir sans cesse des médicaments et qu'il existe des difficultés financières, mais je ne souhaite vraiment pas subir l'humiliation une nouvelle fois pour prouver ma mauvaise santé. Dans le manuel, je n'ai pas travaillé pendant 10 ans (j'ai travaillé comme commerçant privé)., maintenant je ne peux pas). Merci d'avance pour votre réponse.

Malheureusement, dans le cas où le diagnostic "d'accident vasculaire cérébral" n'est pas confirmé par des méthodes d'examen instrumentales (IRM), il n'apparaîtra pas dans les documents du PCI. Si vous souhaitez présenter une nouvelle demande d’attribution du statut d’invalidité, vous aurez besoin d’un examen médical approfondi et de la consultation d’un avocat traitant de problèmes similaires, qui pourra vous conseiller sur les fondements juridiques de l’attribution de ce statut à votre cas particulier. Pour plus d'informations sur les accidents vasculaires cérébraux, les méthodes de diagnostic et le traitement de cette maladie, consultez notre section: Accident vasculaire cérébral.

Je veux que tu saches. Réveille-toi et attends-moi. merci

S'il vous plaît clarifier votre question à nouveau? Si vous êtes malade, veuillez spécifier votre diagnostic complet pour un conseil adéquat.

Bonjour, je demande de l'aide! Mon père a 47 ans, il souffre de maux de tête depuis longtemps, son oreille droite n'entend plus du tout, l'engourdissement du côté droit de son visage. Envoyé pour IRM, IRM a montré- Dans le coin droit - cérébelleux, une formation de volume solide est déterminée, avec des contours clairs et uniformes, une forme arrondie irrégulière de dimensions 27x 20x17 mm par signal MR hyperintensif hétérogène par T2 VI, signal MR ultra-intense par T1BI. les lobes ont révélé des foyers de forme irrégulière de forme irrégulière jusqu'à 4 mm, sans signe de réaction périfocale.
Dis-moi, est-ce grave? quelles sont les conséquences? et quoi faire. Merci Cordialement, Marina.

Dans ce cas, il est recommandé de consulter un oncologue pour un examen personnel, d’étudier les résultats obtenus lors de l’examen et de décider de la tactique à suivre en matière de traitement et d’examen. Dans le cas où au moment où les plaintes énumérées ci-dessus sont présentes, la situation est très grave, vous ne devez pas différer la visite chez le médecin, car tout retard ne peut qu'aggraver la situation et aggraver l'état général. En savoir plus sur l'examen oncologique en cliquant sur le lien: Oncologie.

Bonjour! J'ai des maux de tête sévères récurrents (plusieurs fois par mois). Cela commence par un mal de tête, se termine par des vomissements et il n'y a plus de pression. seulement une extension facile des espaces convexitaux sous-arachnoïdiens dans la région des lobes frontaux et pariétaux. De quel type d'extension s'agit-il? Que dois-je faire? Où puis-je trouver la cause? Merci.

Dans ce cas, il est recommandé de consulter un neurologue pour un examen et un examen personnels, afin d'identifier la cause des maux de tête. Cette extension peut être un élément de la norme, mais seulement après avoir examiné les résultats de l'examen, votre médecin établira un diagnostic précis et, le cas échéant, vous prescrira un traitement adéquat. Pour en savoir plus sur les causes des maux de tête, les méthodes de diagnostic et de traitement, lisez la série d'articles en cliquant sur le lien suivant: Migraine, maux de tête.

Bonjour, je fais une IRM depuis 30 ans parce que frette maux de tête fréquents. Après la conclusion de l'IRM "Dans la substance blanche des lobes frontaux, pariétaux et temporaux gauches, de petits foyers sous-corticaux d'augmentation de l'intensité du signal sur T2 VI et FLAIR PI d sont déterminés à 0,4 cm. Dites-moi s'il vous plaît qu'est-ce que c'est? Et quelles pourraient être les conséquences?

L’augmentation de l’intensité du signal peut être due à plusieurs raisons. Il peut être d'origine inflammatoire ou vasculaire et peut également être déterminé même en l'absence de pathologie. Sur la base des données que vous avez fournies, il n’est pas possible de tirer des conclusions. Tout d’abord, vous devez voir directement les images, qui doivent être évaluées en même temps que d’autres études, vos plaintes. Seulement dans ce cas, il sera possible de parler de violations possibles. Il est également impossible de tirer des conclusions sur les conséquences, car elles ne sont évaluées qu’après l’établissement d’un diagnostic précis et l’établissement d’un traitement adéquat. Dans votre cas, je vous recommande de consulter un neurologue. Pour en savoir plus sur les maladies des systèmes nerveux et vasculaire, les causes des maux de tête, consultez la section: Maux de tête

Conclusion La RM est une image de changements focaux dans la substance du cerveau, le plus souvent de nature discursive. J'aimerais comprendre cela sérieusement. et ce que c'est. et si, par exemple, le cancer peut se développer à la suite de ces épidémies ou d'un accident vasculaire cérébral.

Les modifications de la nature dyscirculatoire ne conduisent pas au développement de tumeurs cérébrales et la cause d'un accident vasculaire cérébral est extrêmement rare. Vous devez être surveillé régulièrement par un neurologue et recevoir un traitement approprié, rétablissant la microcirculation normale du cerveau.

Tamara Leonidovna a 61 ans. Un diabète sucré, une hypertension de 3 degrés, une sténocordie de 3 degrés, un asthme ont été diagnostiqués, une crise hypertensive est survenue pendant 5 mois, la paralysie de Bell le 14 août a été référée à l'IRM. Conclusion IRM: une image de phénomènes modérés d'hydrocéphalie de remplacement externe. zones de glioznyh changements dans la région pariétale frontale gauche et le pont du cerveau, la nature postischémique. Changements focaux dans la substance du cerveau, nature dyscirculatoire. M. signes de formation intra-osseuse dans l'os pariétal droit. Pour le moment, l'amélioration est mineure, maux de tête, craintes liées au bruit, ralentisseur, faiblesse. Face un peu redressée mais loin de la norme. Sucre en moyenne 10-14mmg.

D'après votre question, vous ne savez pas exactement ce que vous voulez clarifier. Posez toutes vos questions et nous essaierons d'y répondre le plus rapidement possible. Pour ces maladies, vous pouvez obtenir des informations plus détaillées dans les sections: Diabète, Hypertension

Bonjour! Ma mère a 51 ans. Elle est souvent tourmentée par des maux de tête, la pression est normale. Maman a fait un IRM, voici un diagnostic - "Image IRM de multiples petits changements focaux de la substance cérébrale de nature discirculatoire non exprimés en remplacement mixte. Godrocephaly" Comment ce diagnostic peut-il être traité? Pour plus tôt, MERCI!

Dans ce cas, s'il y a des changements dans le cerveau associés à une altération de l'hémodynamique, il y a des problèmes, il est recommandé de consulter un neurologue pour procéder à un examen personnel et à une évaluation de l'état de l'état présentement, ainsi que pour la désignation d'un traitement adéquat. Avec la nomination d'un traitement en temps opportun, la condition peut améliorer et les changements ne progresseront pas. En savoir plus sur les causes des maux de tête dans la série d'articles en cliquant sur le lien: Maux de tête.

Mon mari a un pouls élevé (120-140 battements), les maux de tête sont troublants. Il y a des crises convulsives - très étranges, un neurologue a envoyé un IRM, EEG. C'est ce qui est écrit dans la conclusion de l'IRM. IRM - une image de l'hydrocéphalie externe externe. Expansion d'un grand réservoir. Modifications focales uniques d'origine vasculaire dans la substance blanche des grands hémisphères. Expansion kystique d'un grand réservoir. Très inquiet pour la douleur mais le neurologue ne m'a prescrit que des pilules contre l'épilepsie. Et la tête est douloureuse! et que faire ?? que boire de la douleur que de retirer ce liquide du cerveau? J'ai lu ces diurétiques, mais qu'est-ce que c'est possible? Je suis désespéré.

Selon l'enquête fournie, il existe des troubles marqués: hydrocéphalie interne, ventricules cérébraux dilatés, insuffisance de la circulation sanguine, présence d'un kyste. Dans ce cas, il est nécessaire de suivre un traitement complexe, la prescription d'antiépileptiques est justifiée, car Tous ces changements peuvent provoquer des convulsions. Il est recommandé de consulter à nouveau un médecin neurologue pour déterminer si une hospitalisation est nécessaire pour la réalisation d'un traitement complexe ou la prescription d'un traitement adéquat en ambulatoire. Il est également recommandé de consulter un cardiologue pour la nomination en tant que traitement adéquat, car le pouls est beaucoup plus élevé que la normale. Plus d'informations sur les maux de tête, lisez la section du même nom en cliquant sur le lien: Maux de tête.

IRM cérébrale réalisée par angiographie des artères cérébrales. Conclusion des signes IRM d'expansion des espaces convexitaux et périvasculaires sous-arachnoïdiens. Aucune modification dystrophique focale simple dans la substance cérébrale d'une taille de 0,2-0,3 cm n'a été identifiée. Dis-moi s'il te plait qu'est-ce que c'est? Et est-ce dangereux?

En présence de tels changements, l'apport sanguin au cerveau peut être altéré. Vous avez besoin d'une consultation personnelle d'un neurologue pour évaluer le résultat obtenu en combinaison avec le tableau clinique, les plaintes et les données anamnestiques. Pour le moment, il n’ya pas de changements menaçants et dangereux, mais une sélection de traitements correcteurs est nécessaire, ce que le neuropathologiste traitant peut faire pour vous. Pour en savoir plus sur cette étude, consultez la section thématique de notre site Web: IRM

Image IRM de modifications focales dans la substance cérébrale de nature circulatoire, atrophie d'hémorragie bipolaire diffuse modérément prononcée

Selon les résultats de l'enquête, il existe des signes d'atrophie du tissu cérébral, possiblement une atrophie associée à une insuffisance circulatoire cérébrale. Pour clarifier la situation, vous avez besoin d'une consultation personnelle d'un neurologue. Pour plus d'informations sur le décodage des résultats de l'IRM, consultez notre section consacrée à cette méthode de diagnostic: IRM. Vous pouvez en savoir plus sur l'examen d'un neurologue et sur les questions à poser à ce spécialiste dans la section: Neurologue.

L'IRM a montré des modifications focales, une substance blanche du cerveau, apparemment de nature vasculaire. C'est comment dangereux et traité?

Tout dépend du degré de violation de la circulation cérébrale. Pour clarifier le diagnostic et déterminer la nécessité d'un examen et d'un traitement supplémentaires, il est recommandé de consulter un neurologue. Pour en savoir plus sur l'examen neurologique et l'examen dans la série d'articles, cliquez sur le lien: Neurologue et neuropathologiste.

M. image de l'expansion inégale de l'espace convexoïde sous-arachnoïdien. Foyer unique de gliose à caractère dissyculatoire

Malheureusement, sur la base des résultats de votre examen, il est impossible de donner un avis sur le degré de gravité des lésions cérébrales. Vous avez besoin d'une consultation personnelle d'un neurologue pour évaluer les résultats de l'examen. Pour plus d'informations sur l'examen du neurologue et sur les raisons pour lesquelles il a besoin de vous, consultez la section: Neurologue.

Image IRM de l'hydrocéphalie externe de remplacement, légèrement prononcée. Des foyers uniques de démyélinisation dans la substance du cerveau de nature dystrophique. qu'est-ce que cela signifie? Dois-je voir un médecin? j'ai 45 ans

Dans ce cas, vous devez être examiné par un neurologue, car en cas d'hydrocéphalie de remplacement, le médecin pourra vous prescrire un traitement en fonction de l'examen général, de l'état neurologique et des plaintes. Vous pouvez en apprendre plus à ce sujet dans la section: Hydrocéphalie.

image mr des zones post-traumatiques et postopératoires de modifications kystiques-gliozniques dans l'hémisphère droit du cerveau et dans l'hémisphère droit du cervelet.Hydrocéphalie interne non occlusale et externe.

Sur la base d'une IRM, une hydrocéphalie (interne et externe) ainsi que des modifications post-traumatiques et postopératoires ont été détectées. Dans cette situation, il est nécessaire de consulter un neurologue, un neurochirurgien, une étude détaillée des antécédents médicaux et une évaluation de l'état neurologique actuel, ce qui vous permettra de choisir un traitement adéquat (médicaments qui réduisent le gonflement du cerveau, améliorent la microcirculation). Je vous recommande de consulter personnellement votre neurologue traitant. Vous pouvez en apprendre plus sur l'hydrocéphalie dans la section thématique de notre site: Hydrocéphalie

Décryptez, s'il vous plaît, le diagnostic:

Selon l’enquête fournie, il y a des changements de nature dystrophique, c.-à-d. la réduction de certaines zones dans les structures cérébrales, ces changements peuvent être causés par l’expansion des espaces et des structures du cerveau. Afin de clarifier le diagnostic, il est recommandé de consulter un neuropathologiste, et ce uniquement après avoir effectué un examen personnel et évalué l’état actuel ainsi que les données obtenues lors de l’examen, il sera possible de déterminer le diagnostic exact et de prescrire un traitement adéquat. Pour en savoir plus sur l'examen neurologique et l'examen dans la série d'articles, cliquez sur le lien: Neurologue et neuropathologiste.

Les lésions focales et volumétriques du cerveau ne sont pas déterminées. Les ventricules cérébraux ne sont pas dilatés, les ventricules latéraux sont symétriques. Dimensions des ventricules latéraux (au trou de Monroe): droite 8 à gauche 8 Les structures moyennes ne sont pas déplacées. fissures latérales. La citerne occipitale est réduite en volume, les amygdales du cervelet dans la BSU à 5 mm. La région tellarique pinéale, les angles cérébro-cérébelleux, la jonction cranio-épinière est visualisée environ ichno.Hod et le calibre des grands vaisseaux. Bonjour, j’ai 30 ans. Je craignais de me brûler et de me piquer dans la tête, et à différents endroits, en colère, parfois à l’arrière de la tête, puis aux tempes! Aidez-moi à dire ce qui est avec moi et comment être traité pour cela s'il vous plaît!

Malheureusement, il n'est pas possible de prescrire un traitement uniquement sur la base des résultats de recherche fournis lors de la consultation en ligne. Je vous recommande de consulter personnellement un neurologue qui peut comparer les protocoles de recherche avec vos données relatives aux plaintes et à l'examen clinique. Ensuite, il sera possible d’établir le diagnostic et de commencer le traitement. Pour plus d'informations sur ce sujet, vous pouvez obtenir des informations dans la section thématique correspondante de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: Tomodensitométrie (CT)

J'ai 36 ans. Depuis 10 jours, ma tête est très douloureuse du bas en bas et je n’ai jamais souffert de maux de tête. Elle a fait une IRM, et c'est ce qu'ils ont écrit - des changements focaux dans la substance blanche des lobes frontaux, la genèse en question (foyers de béliosis de nature vasculaire? Processus d'hémélinivirus)? Hydrocéphalie hypotrophique externe modérée. effrayant comme ça. S'il vous plaît, dites-moi quoi faire et ce qui m'attend?

Dans ce cas, il est recommandé de consulter un neurologue, qui décidera de la nécessité d'un examen supplémentaire, qui aidera à clarifier le diagnostic et à prescrire un traitement adéquat. Le pronostic ne peut être déterminé qu'après avoir posé un diagnostic précis. Pour en savoir plus sur l'examen neurologique et l'examen dans la série d'articles, cliquez sur le lien: Neurologue et neuropathologiste.

Bon après-midi, merci pour la complicité! J’ai subi un examen supplémentaire, tout va bien pour mes yeux, les vaisseaux du cou sont normaux, mais je n’ai pas aimé les rayons X - ostéochondrose et arthrose non recouverte, instabilité. Ils ont écrit Milgamma et la physiothérapie, mais la tête ne passait pas. L'ostéochondrose peut-elle être à l'origine de modifications focales?

Des troubles de l'hémodynamique et de l'irrigation sanguine du cerveau peuvent provoquer des modifications focales des structures cérébrales. Vous devez également éliminer l'infection du cerveau et subir un test de dépistage de la toxoplasmose, du cytomégalovirus et de l'herpès. Pour en savoir plus sur ces maladies et leurs effets sur le système nerveux, lisez la série d'articles en cliquant sur le lien suivant: Cytomégalovirus, Herpès, Toxoplasmose.

Bonjour, j'ai 35 ans. Jusqu'à présent, il n'y a aucune possibilité de faire appel à un neurologue. Par conséquent, si j'aimerais entendre une explication ici, une transcription de ma conclusion, ainsi que des conséquences possibles, des mesures préventives / thérapeutiques. Conclusion IRM: "On note une expansion des espaces sous-arachnoïdiens autour des vaisseaux pénétrants GM dans les zones baso-nucléaires. Dans la zone de la corne antérieure du ventricule latéral gauche, des lésions uniques de nature dystrophique de 1 à 3 mm de diamètre sont visualisées. Changements dyscirculatoires initiaux au GM." Tout le reste de l'écriture n'est pas changé. Merci d'avance.

Ces changements sont liés à l’âge, modérés. En présence de plaintes cliniques, un examen personnel par un neurologue est requis. Le traitement ne peut être prescrit qu'après un examen médical, en fonction des preuves. Plus d'informations sur cette question, vous pouvez obtenir des informations dans la section thématique de notre site: IRM

Merci pour la réponse! Désolé, j'ai bien compris que la présence de problèmes tels que mauvaise mémoire, dispersion, inattention, instabilité mentale et instabilité mentale, une tendance aux états dépressifs, ne constitue-t-elle pas un indice de référence pour un neurologue? et les plaintes ci-dessus peuvent-elles affecter la taille et le nombre de foyers à l'avenir? et aussi, de tels foyers de nature dystrophique et de changements dyscirculatoires, pour moi, ne sont-ils pas encore des indications pour l'utilisation de médicaments, par exemple, qui améliorent l'apport sanguin au cerveau?

Dans tous les cas, si vous avez des plaintes, vous devriez consulter personnellement un neuropathologiste qui pourra vous donner un traitement adéquat. Plus d'informations sur cette question, vous pouvez obtenir des informations dans la section thématique de notre site en cliquant sur le lien: Neurologue et neuropathologiste

Bonjour J'ai 22 ans. L'IRM du cerveau a été réalisée Conclusion: Un seul changement dans le cerveau de nature dystrophique. Dis moi comment c'est traité? Est-ce dangereux du tout? Pourrait-il s’agir de l’ostéochondrose cervicale, il ya eu récemment une exacerbation.

Un seul changement dans le cerveau de nature dystrophique est généralement le résultat d'une altération de la circulation sanguine et de la perméabilité vasculaire. En tant que mesures thérapeutiques, les médicaments prescrits améliorent la circulation cérébrale, la microcirculation, renforcent les vaisseaux sanguins. Cette affection n'est pas menaçante, mais nécessite une correction. Je vous recommande donc de consulter personnellement le médecin traitant d'un neurologue qui peut vous prescrire le traitement approprié. Pour plus d'informations sur cette étude, vous pouvez, dans la section thématique de notre site web: Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Bonjour J'ai 54 ans. J'ai des maux de tête fréquents du côté droit de la tête et du visage, parfois des engourdissements du côté droit de la tête. Nausée, vertiges et faiblesse. J'ai fait une IRM. Conclusion: Sur la base de l'image IRM, aucune donnée n'a été obtenue pour la formation volumétrique du cerveau. Focalisation unique dans le lobe temporal gauche, probablement de nature dyscirculatoire. Épaississement kystique de la membrane muqueuse du sinus maxillaire droit. Option de développement du cercle de Willis. Une diminution marquée du signal du flux sanguin dans le segment intracrânien de l'AP droite (hypoplasie?). Il est impossible d'exclure des zones de sténose dans le segment A2 du PMA gauche et dans le segment P1 de la ZMA droite.
S'il vous plaît dites-moi à quel point c'est grave? Quel spécialiste devez-vous contacter?
Merci

Dans cette situation, vos plaintes sont très probablement liées à la violation de la circulation cérébrale. Avec un traitement adéquat, les symptômes existants peuvent être éliminés. Je vous recommande de consulter personnellement un neuropathologiste qui vous prescrira le traitement médicamenteux approprié. En savoir plus sur cette étude dans la section: IRM

Bonjour
Mon mari a 37 ans, environ 10 ans sont tourmentés par des maux de tête constants, alors que la pression est normale. Dans sa jeunesse, il y a eu une commotion cérébrale. L'examen (il y a quelques années) n'a rien révélé au neurologue, des pilules antidouleur prescrites. Récemment, la tête fait très mal. Réalisé une IRM du cerveau, selon les résultats: "Sur la base de l'image IRM, les données relatives aux modifications focales et diffuses n'ont pas été obtenues. Une légère expansion des réservoirs principal et quadri-vasculaire. Un œdème de la membrane muqueuse de la HPP gauche, de la cavité mastoïde gauche." À quoi cette conclusion peut-elle témoigner? Quels autres examens nécessaires faut-il effectuer pour poser un diagnostic? Merci d'avance!

Ces changements sont possibles en présence d'une augmentation de la pression intracrânienne, qui peut être la conséquence de blessures. Je vous recommande de consulter personnellement un neurologue qui, en fonction des résultats disponibles et en tenant compte de l'historique et des symptômes cliniques, sera en mesure de prescrire un traitement adéquat à votre conjoint. Pour plus d'informations sur cette Question, vous pouvez obtenir des informations dans la section correspondante de notre site en cliquant sur le lien suivant: Imagerie par résonance magnétique (IRM). Pour en savoir plus sur les causes des maux de tête et leur diagnostic, consultez la section information de notre site Web:

Bonjour J'ai 43 ans, j'ai passé une IRM du cerveau. La conclusion est une image de dystopie modérée des amygdales cérébelleuses. Modifications focales uniques d'origine vasculaire dans la substance blanche des grands hémisphères. Que signifie "changements focaux dans la substance blanche"? Je suis parfois inquiet - vertiges (lors du changement de position de la tête, en se penchant), douleur à l'arrière de la tête.

Des changements focaux peuvent indiquer que dans certaines zones, l’approvisionnement en sang est perturbé, ce qui nécessite un traitement médicamenteux. Des vertiges peuvent être associés à la dystopie des amygdales cérébelleuses, puisque c’est cet organe qui est responsable de la coordination des mouvements. Je vous recommande de consulter personnellement un neurologue pour lui prescrire un traitement adéquat. Plus d'informations sur cette étude dans la section site web: IRM

Aide à déchiffrer ce qui est - Lésion focale du lobe pariétal gauche, trait de matière grise. Prendre dans l'armée avec un tel diagnostic?

L'hétérotopie de la matière grise est généralement héréditaire. Dans certains cas, cette pathologie peut provoquer des convulsions, modifier les capacités intellectuelles. En ce qui concerne le service militaire dans chaque cas, la question est examinée individuellement par la commission médicale. Plus d'informations à ce sujet dans la section: Neurologue et neurologue

Bonjour Le fils a 18 ans, un psychiatre a diagnostiqué: dépersonnalisation, directionnalisation, conclusion IRM - Focalisation unique de la dyscirculation du lobe frontal gauche. Kyste de la glande pinéale 11x8x6 mm. Kyste voile intermédiaire. Remplacement modéré de l'hydrocéphalie interne ouverte. Ces changements pourraient-ils provoquer une maladie psychiatrique?

Malheureusement, ces changements peuvent être à l'origine du développement de troubles psycho-neurologiques. Vous devez consulter personnellement un neurochirurgien pour en savoir plus sur les tactiques de traitement et vous recommander également de consulter un psychologue qui peut réellement vous aider à corriger de telles manifestations. Plus d'informations à ce sujet dans la section: Psychologue

Selon les résultats de l'IRM, elle a reçu la conclusion
Image MR de l'expansion inégale des espaces sous-arachnoïdiens. Foyer unique de démyélinisation dans le lobe pariétal droit (probablement de nature dystrophique). Dis-moi, c'est quelque chose d'effrayant. Que faire

L'expansion de l'espace suarachnoïdien est souvent observée en raison de lésions cérébrales traumatiques, d'une augmentation de la pression intracrânienne et d'infections antérieures du système nerveux central. Les foyers de démyélinisation sont souvent détectés dans une maladie telle que la sclérose en plaques. Dans ce cas, vous avez besoin d’une étude personnelle des images obtenues. Je vous recommande donc de consulter un neuropathologiste qui, après avoir étudié les protocoles de l’étude, sera en mesure de tirer une conclusion, d’établir le diagnostic correct et de vous prescrire le traitement approprié. Plus d'informations sur cette question, vous pouvez obtenir des informations sur notre site Web: IRM

J'ai eu un accident ischémique à deux reprises (juillet 2008 et novembre 2011, il existe des protocoles de recherche sur l'IRM). Aujourd'hui en juillet, les jambes étaient à nouveau et ils ont à nouveau abandonné la faiblesse. Elle a fait une IRM en novembre: une image IRM de changements cérébraux focaux de nature dystrophique et post-ischémique (infarctus lacunaires transférés) du personnage. Hydrocéphalie de remplacement mixte. Les médecins sont envoyés à la commission (VTEK). Est-ce que ça vaut le coup ou pas? (On m'a déjà refusé 2 fois (après le premier le 1er octobre). Age 60 ans, poids 58 kg, taille 164.

Dans votre cas, il existe toutes les indications pour obtenir un groupe de personnes handicapées, la question en l'espèce est tranchée par la commission médicale. Je vous recommande de préparer tous les documents et de vous rendre à la commission VTEK. Pour plus d'informations sur votre maladie, son évolution et son traitement, vous pouvez consulter la section thématique de notre site en cliquant sur le lien suivant:

Bonjour, je souffre de maux de tête sévères depuis 27 ans et ont subi une IRM: sur une série de MR pesés par T1 et T2 en trois projections, les structures sous-andentoriales ont été visualisées.
Ventricules latéraux du cerveau de taille et de configuration normales 3 et 4
les ventricules des citernes basales ne sont pas altérés, le chiasme est sans particularité, le tissu hypophysaire a un signal normal.
Les espaces périvasculaires de Virchow-Robin sont dilatés, principalement dans la zone des structures basales.
Les racines de 8 paires de FMN situées dans la zone de l'angle cérébro-cérébelleux sont tracées des deux côtés, symétriques.
Les espaces sous-arachnoïdiens sont localement élargis le long de la surface convexale du cerveau et dans la région des fissures latérales, les structures médianes ne sont pas déplacées et les goudrons d’amandes du cervelet sont généralement situés.
Dans la substance blanche du lobe pariétal droit, le foyer arrondi de la gliose, 0,5 x 4 cm, est déterminé de manière sous-corticale, sans réaction périfocale.
La membrane muqueuse de la conque nasale est épaissie, les voies nasales sont rétrécies, la perméabilité est préservée et la déviation du septum nasal à droite est déterminée par 0,5 cm.
Conclusion: image de M. de l'hydrocyphale externe de remplacement, changements résiduels dans la substance du cerveau de nature résiduelle, courbure de la cloison nasale.
Consultation du neurologue, oto-rhino-laryngologiste.
Laura a déclaré que tout était normal. Nous vivons sur le terrain pour une consultation avec un neurologue et nous n'allons pas nous rendre là-bas. Je suis très inquiet à propos de sa nature, de sa gravité et de son caractère traitable.

Selon cette conclusion, il existe des signes d'hydrocéphalie de remplacement qui se produisent dans de tels cas: augmentation de la pression intracrânienne, modification des vaisseaux sanguins et du métabolisme, encéphalopathie, etc. Le traitement dans chaque cas est prescrit par un neurologue sur la base d'une étude de l'historique, des protocoles d'étude, d'un examen personnel et des plaintes des patients. Vous ne devriez pas survivre à l’avance, mais essayez d’avoir un médecin chez un neurologue, qui pourra vous prescrire un traitement adéquat. Plus en détail sur la question qui vous intéresse, vous pouvez obtenir des informations dans la section thématique de notre site web: Hydrocéphalie de substitution

lorsque l'IRM du cerveau a révélé des modifications focales résiduelles dans l'hémisphère cérébral gauche.
dans le cas de vaisseaux cérébraux, la violation du tracé de la partie intracrânienne de l'artère vertébrale droite est déterminée.
expliquer en termes simples qu'est-ce que c'est? et est-ce traité?

Les changements résiduels sont un terme désignant les effets résiduels de l'encéphalopathie, c'est-à-dire les changements qui auraient pu se former à la suite d'une blessure, d'une hypoxie, d'une intoxication, etc. En cas de plainte, vous devez vous rendre personnellement chez un neurologue pour procéder à un examen et vous prescrire un traitement adéquat. Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur cette question dans la section thématique de notre site en cliquant sur le lien suivant: Imagerie par résonance magnétique

Dans la substance blanche des lobes frontaux et pariétaux, de nombreux petits foyers de gliose aux contours indistincts, sans aucun signe d'œdème périfocal, sont définis par le sous-cortical et de manière réventiculaire. Qu'est-ce que cela signifie simplement qu'il y ait eu un micro-AVC?

Les foyers de gliose peuvent être comparés de manière figurative aux cicatrices qui se développent dans les tissus du système nerveux central à la suite de maladies antérieures, notamment: encéphalite, sclérose tubéreuse et multiple, hypoxie, encéphalopathie hypertensive chronique, épilepsie, maladie hypertensive de longue date, troubles du métabolisme de la graisse, etc.. Ce changement n'indique pas un micro-trait transféré. Je vous recommande de consulter personnellement un neurologue pour lui prescrire un traitement adéquat. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section thématique de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: Neurologue et neuropathologiste

Bonjour… j'ai 46 ans, j'ai récemment passé une IRM cérébrale… depuis le mois dernier, j'ai eu deux crises d'hypertension: j'ai de l'hypertension et je prends des médicaments, du biprol, de l'indopamide et du lisinopril… Je me sentais pas mal. Après les dernières crises, ma tension artérielle était tombée à 95 et des maux de tête fréquents se présentaient. La conclusion de l’IRM est la suivante: Image MR de changements arachnoïdiens du caractère kystique de la liqueur. Changements originels de la substance blanche du cerveau, de nature dystrophique. ceux des changements gliales.. Dites-moi ce que cela signifie et si je dois contacter doktoru..Spasibo..

Les modifications que vous avez sur le tomogramme sont une conséquence de l'hypertension et sont également liées à l'âge. Je vous recommande de consulter personnellement un cardiologue qui vous prescrira un traitement adéquat de l'hypertension, en tenant compte d'une évaluation complète de l'état général et de la présence de maladies concomitantes. Pour plus d'informations sur ce problème, lisez la série d'articles correspondante sur notre site en cliquant sur le lien suivant: Augmentation de la pression artérielle. L'hypertension. À propos de la tomographie par ordinateur, lisez également la section de notre site Web: Tomographie par ordinateur

Bonjour J'ai 20 ans.
Les antécédents de ma maladie sont les suivants: à 4 ans, on m'a diagnostiqué un syndrome épi, il y a eu 3 crises, après 5 ans, le diagnostic a été retiré. Au même âge, il y a eu 2 blessures à la tête - de forts coups à l'arrière de la tête.
En 10 ans, les migraines ont commencé, chaque année devenant de plus en plus nombreuses. Aucune pilule contre la douleur n'aide plus.
Hypotension.
Quand une migraine fait mal au côté droit de la tête, les spasmes s’éloignent de la tempe, tournent les yeux, les pommettes et la mâchoire. Très malade Ça fait mal de marcher, de parler.
Parfois, il y a de très fortes douleurs vives et sourdes à l'arrière de la tête et à gauche de la couronne: quelques coups et tout passe.
Il y a deux mois, des douleurs dans les bras et les jambes ont commencé: comme si elles portaient sur les points douloureux, sur les coudes et les genoux, des accès de douleur aussi aiguës, puis de la faiblesse.
J'ai fait il y a quelques jours une IRM et un examen duplex des vaisseaux du cou. Le médecin a posé le diagnostic de VSD et d'angioencéphalopathie légère.
J'ai des doutes, car certains symptômes, tels que les convulsions, ne sont pas expliqués par ces diagnostics.
Voici ce qui est écrit en IRM: dans les parties sous-corticales des lobes frontaux des deux hémisphères, des foyers isolés de gliose de nature dystrophique sont détectés. On note l’expansion des espaces périvasculaires le long des vaisseaux cérébraux perforants du cerveau au niveau des noyaux basaux au niveau supraventriculaire.
En conclusion sur le duplex: signes d’un léger impact extravasal du segment V3 PA à droite avec une légère baisse.

Malheureusement, il est possible que les anciennes convulsions soient une manifestation du syndrome convulsif, qui pourrait résulter de blessures. Je vous recommande également de faire un EEG, ce qui permettra de juger de la présence ou de l'absence d'une tendance au développement d'un syndrome convulsif. Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur cette question dans la section appropriée de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: EEG

C'est compréhensible, merci. Qu'en est-il des foyers de gliose? J'ai lu qu'une tumeur cérébrale - un gliome - consiste en une gliose. Cela peut-il évoluer d’une simple lésion à un problème plus grave?

Les foyers de gliose et de gliome sont des concepts différents. Les foyers de gliose sont le remplacement du tissu nerveux par des cellules névroglie. Des foyers de gliose apparaissent à la suite d'une hypoxie, d'une encéphalopathie, d'une encéphalite, d'une hypertension prolongée, de la sclérose en plaques et de nombreuses autres maladies. Le traitement dans ce cas est la maladie primaire. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section correspondante de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: La tomodensitométrie est la dernière méthode de diagnostic.

Bonjour, j’avais 52 ans dans l’IRM. Dans la matière blanche et les parties sous-corticales des lobes frontaux, temporaux et pariétaux, on définit les foyers de gliose jusqu’à 0,4 cm, sans réaction périfocale: expliquez ce que cela signifie. plus probables de nature dystrophique. Signes MR de l'hydrocéphalie de remplacement mixte de forme modérément prononcée! Comment le comprendre, expliquez-le et expliquez-lui s'il est utile de semer la panique à ce sujet. ou pas effrayant.

Ces changements ne causent pas de panique - ils sont liés à l’âge et pourraient résulter d’une hypertension, d’une athérosclérose, d’une lésion cérébrale traumatique, d’une hypoxie, etc. Dans cette situation, vous devez consulter régulièrement le médecin traitant du neuropathologiste. Après un examen approfondi, un examen approfondi des antécédents et une évaluation des résultats de la recherche, vous serez en mesure de vous prescrire un traitement adéquat. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur les thèmes qui vous intéressent dans les sections thématiques de notre site Web en cliquant sur les liens suivants: Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Bonjour, j'ai 20 ans. Voici les résultats de l'IRM.
Les tomographies pondérées en T2 et FLAIR du cerveau en projection axiale, les tomogrammes FLAIR en projection frontale et pondérée T1 en projection sagittale ont été obtenues. Les lésions focales, les modifications pathologiques de l'intensité du signal IRM dans les hémisphères cérébraux, le tronc et le cervelet n'ont pas été détectés. Les structures médianes ne sont pas déplacées. Le système ventriculaire n'est pas déformé, de taille normale. Les ventricules latéraux sont légèrement asymétriques (S> D). Les espaces cisternaux du cerveau sont généralement exprimés de manière symétrique. Les sillons sous-arachnoïdiens convexes sont exprimés de manière inégale, le motif des sillons des hémisphères cérébraux est amélioré. L'espace sous-arachnoïdien des lobes pariétaux, du lobe occipital gauche et de la fissure latérale droite est légèrement élargi. Glande pituitaire différenciée, non élargie. Amygdales cérébelleuses sur la ligne de Chamberlain. Pont des coins cérébelleux sans formations volumétriques supplémentaires, les passages auditifs internes ne sont pas élargis.
Dis-moi, est-ce sérieux et à qui demander un traitement?

Ces changements ne sont pas menaçants et peuvent être observés en présence d'hypertension intracrânienne, d'hydrocéphalie de remplacement et d'autres pathologies. C'est pourquoi je vous recommande de consulter personnellement un neurologue pour lui prescrire un traitement. Vous pouvez recevoir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section correspondante de notre site en cliquant sur le lien suivant: Tomodensitométrie

Conclusion: image IRM d'un accident ischémique dans le pool de branches terminales de l'artère cérébrale postérieure gauche, cérébrale moyenne et partiellement frontale (aigu aigu-subaigu) sur le fond de modifications de petite substance blanche focalisées dans les lobes occipitaux et pariétaux de la genèse vasculaire des deux Staron.
Femme, 54 ans, sucre 110/65 et cholestérol sont normaux. Perspectives de reprise. Merci

Les changements sont assez graves, ils nécessitent donc une observation de la dynamique. Vous devez recevoir un traitement complet sous la supervision d'un neurologue et poursuivre la surveillance, qui déterminera les perspectives de rétablissement. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section thématique de notre site en cliquant sur le lien suivant: Accident vasculaire cérébral. Outre l’imagerie par résonance magnétique, des informations complémentaires sont disponibles dans la section correspondante de notre site Web: Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Bonjour, j'ai un fils de 13 ans, au cours du dernier mois, il a commencé à avoir des convulsions, avant que cela ne soit jamais arrivé. Nous avons été envoyés à une IRM.
IRM du cerveau - aucune lésion volumique n'a été détectée. Supra, paraventriculaires dans les cornes postérieures sont déterminés par de petits foyers uniques, atteignant 2 mm de diamètre, avec un signal MR hyperintensif dans l'image T2w. Les espaces sous-arachnoïdiens sont localement modérément étendus à la surface du cerveau. Les fissures Sylvian ne sont pas étendues. La différenciation de la matière grise et blanche du cerveau n'est pas brisée.
Les citernes basales du cerveau (okoltellaire, interpédée, grosses veines cérébrales, pontine) ne sont pas dilatées.
Les ventricules latéraux ne sont pas dilatés, symétriques, au niveau des corps à droite, 8 mm, à gauche, 8 mm.
Les troisième et quatrième ventricules ne sont pas dilatés.
La ligne médiane du cerveau n'est pas déplacée.
Les noyaux gris centraux sans changements.
Départements souches, zone z.ch.ya. sans fonctionnalités. La plupart des coins cérébelleux sont inchangés.
Selle turque - l'emplacement, la forme, les contours, les dimensions sont généralement visualisés.La glande pituitaire, son entonnoir et l'épiphyse sont généralement situés, la forme et les dimensions ne sont pas modifiées
Transition craniospinale inchangée.
Globes oculaires, tissus rétro-orbitaux et nerfs optiques sans particularités.
Sinus paranasaux - œdème local de la membrane muqueuse du labyrinthe ethmoïde à droite, processus mastoïdiens, oreille moyenne et interne sont généralement visualisés.
Les modifications ostéo-destructives ne sont pas révélées.
Au niveau de C1-C4 dans le canal rachidien - sans formations pathologiques.
S'il vous plaît dites-moi à quel point c'est grave et dangereux pour mon fils?

Selon cette conclusion, les signes d'hypertension intracrânienne ne sont pas exclus. Pour clarifier la nature des crises, je vous recommande de faire un EEG et de consulter personnellement un neurologue. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section thématique de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: EEG

J'ai 39 ans et j'ai passé une IRM sans contraste.
Conclusion: signes de calcification de la faucille, un foyer vasculaire unique dans le lobe pariétal de gauche, expansion du LCR.
Je n'ai pas compris un seul mot. Qu'est-ce que c'est Effraye l'inconnu.

Ces changements ne sont pas en eux-mêmes un diagnostic, ils reflètent les changements visibles qui pourraient être détectés à la suite d'une tomographie par ordinateur. Dans cette situation, l'hypertension intracrânienne et les modifications de la nature vasculaire ne sont pas exclus. Par conséquent, vous devez consulter un neurologue pour effectuer un examen, étudier les protocoles de recherche, comparer les résultats avec les symptômes cliniques, etc. traitement Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur cette question dans la section thématique de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: Tomodensitométrie

Bonjour Le fils a 10 ans et a été diagnostiqué: hétérotopie focale de la matière grise dans la région de la partie centrale du ventricule latéral gauche. Dis-moi s'il te plait, c'est quoi?

L'hétérotopie de la matière grise n'est pas un diagnostic, ce changement caractérise le déplacement de la localisation de la matière grise dans une certaine zone, qui est un défaut de développement du cerveau. Les changements cliniques peuvent être absents. Pour déterminer les autres stratégies de gestion, un ensemble de mesures thérapeutiques et diagnostiques, vous devez consulter personnellement votre médecin, un neurologue qui procédera à un examen personnel, évaluera les changements de dynamique. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section thématique de notre site en cliquant sur le lien suivant: Tomographie par ordinateur

Bonne journée! 36 ans, maux de tête fréquents. Selon l’image IRM, un seul foyer de gliose de nature vasculaire dans la substance blanche des lobes frontaux. Hydrocéphalie hypotrophique externe facile. Selon le PSD aux rayons X - ostéochondrose, période 2-4. Dis-moi, c'est quoi tout ça? Merci

Les foyers de gliose sont des dommages aux tissus du système nerveux central de divers types. Les cellules gliales en croissance sont des cellules auxiliaires du tissu nerveux qui protègent et aident à restaurer le tissu nerveux. Étant donné la nature vasculaire de la gliose, sa cause probable est une violation de nature vasculaire, qui pourrait se produire en cas de troubles vasculaires - hypertension artérielle, encéphalopathie, insuffisance de la microcirculation cérébrale, blessures, etc.

Merci beaucoup pour la réponse. Est-il possible de préciser la gravité de ce diagnostic?

Cette conclusion en soi n’est pas un diagnostic, mais reflète uniquement les changements survenus dans le contexte de la maladie. Votre neuropathologiste traitant peut établir un diagnostic exact après avoir examiné les protocoles d'étude, examiné l'anamnèse, les plaintes et effectué un examen personnel. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section thématique de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: Neurologue et neuropathologiste

Dis-moi pzh que signifie la conclusion
MRC des foyers vasogéniques du cerveau, j'ai 49 ans, merci d'avance
comment procéder

Cette conclusion suggère des modifications vasculaires pouvant être l’âge lié à une maladie vasculaire cérébrale, une encéphalopathie, une hypertension, etc. Dans cette situation, je vous recommande de consulter personnellement un neurologue pour lui prescrire un traitement adéquat. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section thématique de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: IRM

Petit processus focal dans la substance blanche des lobes frontaux et pariétaux, le tableau n'est pas spécifique, il est possible avec le résultat des dommages périnatals, avec l'angioencéphalopathie 1 c. Suspicion d'hypothèses microadénome, prima clinic. Sinusite gauche. Décrypter s'il vous plaît. Il y a 7 ans, une hémithyroïdectomie de la glande thyroïde a été opérée, avec retrait de la cellulose paratrachéale à gauche. Je bois de la L-teroxine, TSH 1,9.

Etant donné le microadénome hypophysaire présumé, une étude personnelle des protocoles d’étude et une observation dans le temps sont nécessaires pour établir le diagnostic correct et prescrire un traitement adéquat. Je vous recommande donc de consulter personnellement un neuropathologiste.
Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section correspondante de notre site en cliquant sur le lien suivant: Tomodensitométrie (CT). Des informations supplémentaires sont également disponibles dans la section suivante de notre site Web: Neurologue et neurologue.

Bonne journée! Un enfant a un kyste de tomographie de substance blanche âgé de 2 ans à gauche et une extension du liquide céphalorachidien pr-v. Est-ce dangereux? Quand faut-il faire une deuxième tomographie?

En présence de tels changements, l'observation dans le temps est recommandée, y compris une nouvelle tomographie après 6 à 12 mois. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section correspondante de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: Tomodensitométrie. Des informations supplémentaires sont également disponibles dans la section suivante de notre site Web: Neurologue et neurologue

Bon après midi l'enfant a fait 2 g 3 m en conclusion écrire les signes de la formation kystique focale dans la substance blanche du lobe temporal de l'hémisphère gauche. le cerveau est une expansion locale de l'espace périvaculaire de Virchow-Robin, ou un petit kyste de liquide céphalo-rachidien. ce que cela signifie et comment il menace. L'enfant a l'apnée du sommeil. Serait-ce à cause de cela que montré sur mrt être l'apnée?

Malheureusement, sans une étude personnelle des protocoles de recherche, il est impossible de conclure. Cependant, un symptôme tel que l'apnée peut être causé par un kyste de l'alcool. Je vous recommande donc de consulter personnellement un neuropathologiste pédiatrique ou un neurochirurgien et de continuer à suivre l'évolution de la dynamique - nous devrions répéter l'IRM au moins une fois par an. Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur cette question dans la section thématique de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: IRM. Des informations supplémentaires sont également disponibles dans la section suivante de notre site Web: Neurologue et neurologue

Conclusion: signes anomalies d'Arnold-Chiari I. Petits changements focaux des lobes frontaux des deux hémisphères de la genèse dyscirculatoire

L'anomalie d'Arnold Chiari est une pathologie congénitale du cerveau rhomboïde, souvent associée à une hydrocéphalie. Si le seul symptôme de cette maladie est un symptôme de douleur, un traitement conservateur est prescrit, y compris des relaxants musculaires et des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Au cas où l'efficacité d'un tel traitement n'est pas observée et que des signes de déficience neurologique apparaissent (engourdissement et faiblesse des extrémités), un traitement chirurgical est recommandé.

Bonjour, déchiffrez, s'il vous plaît, le diagnostic de l'IRM - une image de l'hydrocéphalie interne externe. La dystoplasie des amygdales cérébelleuses. Les changements focaux de la genèse vasculaire dans la substance blanche des grands hémisphères

Les modifications révélées à la suite de l’étude sont principalement associées à des troubles vasculaires, c’est-à-dire qu’elles pourraient résulter d’une hypertension artérielle ou intracrânienne, de l’athérosclérose, etc. Je vous recommande de consulter personnellement votre médecin, un neurologue, qui, après une étude approfondie des protocoles d’étude, des examens et des données sur l’anamnèse, vous prescrira un traitement adéquat.

Bonne journée! Déchiffrer, s'il vous plaît, IRM. Un papa de 55 ans est dérangé par de fréquents maux de tête. Récemment, il fait froid, tout le corps est secoué pendant 10 à 15 minutes, puis passe. En IRM, des foyers multiples d'un signal de résonance magnétique hyperintense sont détectés sur T2VI et FLAIR, allant de 3 à 9,4 mm sans œdème périfocal.
Le troisième ventricule d’une largeur maximale de 4,4 mm est situé au centre. Lorsque M. angiographie artère principale est allongée, large. Il existe une asymétrie des artères vertébrales, la droite déjà gauche. Conclusion: modifications focales dans le cerveau de nature vasculaire, artère basilaire allongée.
Est-ce dangereux?

Ces changements peuvent être associés à l'âge, à l'athérosclérose et à d'autres changements. Je recommande de consulter personnellement votre médecin, un neurologue qui, après avoir effectué un examen et étudié les protocoles d’étude, vous prescrira un traitement adéquat. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section thématique de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: Imagerie par résonance magnétique (IRM). Des informations supplémentaires sont également disponibles dans la section suivante de notre site Web: Neurologue et neurologue

Qu'est-ce que cela signifie:
expansion des espaces périvasculaires dans le domaine des structures basales
expansion des espaces convexitaux sous-arachnoïdiens
kyste rétrocérébelleux

Le kyste rétrocérébelleux est une formation se présentant sous la forme d’une cavité ou d’une vessie remplie de liquide. Une telle éducation peut se produire n'importe où sur le cerveau. En médecine pratique moderne, de telles formations ne sont pas considérées comme pathologiques, mais comme l'une des variantes de la structure cérébrale. Le plus souvent, ils sont détectés par hasard au cours d'une IRM, car ils ne sont accompagnés d'aucune plainte.

Maux de tête liés à la tourmente, nous nous sommes tournés vers un neurologue pour une IRM. En IRM, une conclusion a été tirée: une image MR d’un seul foyer de démyélinisation dans la substance cérébrale. Il est également écrit que, dans le lobe frontal droit, la zone sous-épendymale est déterminée par un centre d'intensité accrue du signal MR pouvant atteindre 0,5 cm de taille avec des contours flous - centre de démyélinisation de nature résiduelle. Je voudrais savoir le décodage du diagnostic, car mon neurologue ne sait pas déchiffrer et comment traiter une telle maladie, les maux de tête sont toujours aussi douloureux, le côté droit du visage devient engourdi, le cou fait mal.

L'apparition de foyers de démyélinisation n'est pas un diagnostic, c'est un symptôme qui survient lorsqu'un groupe de maladies neurologiques de nature auto-immune et dans certains cas de sclérose en plaques. En outre, des foyers de démyélinisation peuvent apparaître après une encéphalite, une méningite, une grippe, une borréliose, une yersiniose et des lésions cérébrales. Dans cette situation, une étude détaillée de l'état neurologique est recommandée. Par conséquent, je vous recommande de consulter le médecin traitant du neurologue. L'étude de l'état immunitaire est également requise. Vous devez donc réaliser un immunogramme et consulter personnellement le médecin immunologue.

Bonjour
J'ai 21 ans. De 14 ans au TRI et hypotension, anémie. Ils ont été traités en permanence pour les piqûres, prescrits massage, CPF, physiothérapie, ont vu principalement du Piracetam, du Kavinton, de la Glycine, des vitamines. En juin, aggravation: maux de tête tourmentés, mémoire altérée, troubles de la vue, troubles du sommeil, explosions émotionnelles, dépression, fatigue, saignements nasaux, apparaissaient lors des changements de chaleur et de la chaleur. diagnostics radiologiques antérieurs: signes d'hypertension. s'est tourné vers un neurologue envoyé sur une IRM.
dans la substance blanche du lobe frontal gauche, la partie linéaire de l'hyperintense de Mr-signal sur le signal IRM T2-TI-TIRM jusqu'à 0,4 x 0,2 cm est déterminée paraventriculaire dans la zone de changement, la lumière du vaisseau est visualisée.
le reste est dans la plage normale.

De tels changements peuvent être d'origine vasculaire, mais, malheureusement, une étude personnelle des protocoles d'étude est nécessaire pour l'évaluation. Je vous recommande de consulter personnellement le médecin traitant du neuropathologiste, qui procédera à un examen, étudiera les protocoles d'étude et pourra ensuite faire d'autres recommandations.

Bonjour Aide à comprendre mon problème. J'ai 36 ans. Il y a six mois, ma tête a commencé à faire très mal. Il y a eu une forte augmentation de pression 170/110. Pour le moment, maux de tête constants (temples, partie occipitale, douleur différente), la nuit, y compris, pose les oreilles, la pression augmente périodiquement jusqu'à 150/110, parfois les mains sont engourdies ou des picotements aux doigts se produisent, je sens cette vision réduite. Cela fait également mal au cou et à la colonne vertébrale en haut. Passé des sondages, voici les résultats. CCP SHOP-Déterminé par la diminution des hauteurs des espaces intervertébraux dans les segments C2-7; scellement des plaques de commutation des corps C2-7; croissances osseuses marginales le long du contour antérieur des apophyses C4-6. Les manifestations de non coarthrose C4-5 et C5-6 sont notées. Dans l'articulation atlanto-axiale, un rétrécissement inégal de l'interligne articulaire, une sclérose sous-chondrale des surfaces articulaires et des ostéophytes marginaux sont déterminés. Conclusion: signes TDM d'ostéochondrose commune de la colonne cervicale, articulation atlanto-axiale de l'articulation, non coarthrose. IRM de la tête - espaces convexitaux sous-arachnoïdiens légèrement élargis dans les parties parasagittales des régions fronto-pariétales, rainures isolées légèrement approfondies, image IRM de l'hydrocéphalie externe externe mineure, signes MR de modifications inflammatoires modérées de la membrane muqueuse du sinus maxillaire. exprimé faiblement. Le signal M-écho est divisé. Échographie du cœur conclusion: hypertrophie modérée du ventricule gauche, altération de la fonction diastolique Échographie des vaisseaux brachio-céphaliques conclusion: le parcours sinueux des artères vertébrales droite et gauche est hypodynamiquement significatif dans les segments 1 et 2. Les indicateurs de vitesse dans les artères vertébrales à droite et à gauche sont élevés (plus à droite) - débit sanguin altéré. Dysfonctionnement veineux sur le VAV gauche Échographie rénale sans pathologie Examen du médecin de l'oculopathie-angiopathie des vaisseaux rétiniens (signes d'hypertension intracrânienne modérément prononcée) L'analyse sanguine du spectre lipidique est normale, à l'exception de la lipoprotéine 18.89 Lipoprotéines de haute densité 1,13 (norme> 1,15), indice athérogène 3,04 - risque d’athérosclérose et de maladie coronarienne (norme 0,00-3,00). Ces résultats d'enquête sont-ils la cause de mes maux de tête et quel traitement est nécessaire? Merci d'avance!

Compte tenu des données fournies, il est possible que votre maladie soit associée à diverses causes, notamment l'hypertension, les maladies coronariennes, l'ostéochondrose et le syndrome d'hypertension intracrânienne. Je vous recommande de consulter personnellement votre médecin cardiologue et neuropathologiste, qui, après l'examen, vous prescrira un traitement complet et adéquat.

dans les hémisphères des foyers cérébraux, hyperintense sur Flair (modifications résiduelles). Qu'est ce que cela signifie?

Veuillez indiquer l'âge du patient, après quoi nous pourrons interpréter les changements. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur cette question dans la section thématique de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: EEG (électroencéphalogramme). Des informations supplémentaires sont également disponibles dans la section suivante de notre site Web: Neurologue et neurologue

Âge 22 ans. Au cours de l'année, il y a violation du cycle menstruel, en particulier au milieu du cycle. Tous les mois viennent toujours à l'heure. Passé l'examen, les infections n'ont pas été détectées. Garmota semble également être normal. Envoyé pour faire une IRM de l'hypophyse. Résultats: le gtpophyz est généralement situé, a les dimensions suivantes: sagitique - 1, 2 cm; verticale - 0,7 cm; avant -1,6 cm.
Les contours de l'hypophyse sont clairs, même si la structure de celle-ci est d'un an en raison du petit kyste de la zone intermédiaire d'un diamètre allant jusqu'à 0,2 cm La neurohypophyse est clairement différenciée en T1 VI. L'entonnoir est situé sagitalement, l'intersection visuelle sans traits, la distance entre le bassin supérieur de l'hypophyse et le chiasma est de 0,3 cm.Les siphons des deux ICA sont sans traits. Les divisions médiobasales des lobes temporaux ne sont pas modifiées, leur distance est de 2,9 cm La taille sagittale de l'entrée de la selle turque est de 0,7 cm Conclusion: La RM représente l'image d'un petit kyste dans la zone intermédiaire de l'hypophyse.
Dis moi ce que tout cela signifie? Et si cela est lié à la violation du cycle menstruel. Que faire avec un kyste?

La présence d'un kyste de la zone intermédiaire de l'hypophyse peut entraîner des violations du cycle menstruel, à condition que cette caractéristique s'accompagne d'une violation des niveaux hormonaux. Pour obtenir une image objective, nous vous recommandons de faire un test sanguin pour les hormones sexuelles et de consulter personnellement l’endocrinologue. Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur cette question dans la section thématique de notre site Web en cliquant sur le lien suivant: Analyses hormonales - types, principes, maladies diagnostiquées.

Bonjour J'ai 42 ans, ma tête me fait mal avec des attaques à partir de 16 ans. Dans les yeux noircis, des taches apparaissent, alors que toutes les taches passent, un mal de tête sévère commence. Peut s'accompagner de vomissements sévères, car il devient plus facile de vomir. L'injection de Baralgin aide. Maintenant, dans un mois, ma tête me fait mal sans m'arrêter quelque part à partir du début juillet. Il y a eu de fortes attaques. Je suis allé voir un neurologue pour me diriger vers une IRM du cerveau. Conclusion: image de M. de changements focaux uniques dans les deux hémisphères de la nature vasculaire cérébrale. Kyste du sinus maxillaire gauche. S'il vous plaît dites-moi que c'est en cours de traitement. Et en général, que peut-il m'arriver ??

Des modifications de nature vasculaire en IRM peuvent être associées à une encéphalopathie dyscirculatoire, une hypertension intracrânienne, des blessures à la tête, etc. La présence d'un kyste du sinus maxillaire nécessite un examen plus approfondi et une étude minutieuse des protocoles d'étude. Par conséquent, nous vous recommandons de consulter personnellement le neuropathologiste et le chirurgien maxillo-facial qui vous examineront et vous prescriront un traitement adéquat (conservateur ou opératoire en fonction de l'emplacement exact du kyste, de sa taille). dynamique de croissance, etc.).

Bonjour Merci d'avance. J'ai 29 ans, à cause de maux de tête fréquents, j'ai eu un cerveau et une ARM. Conclusion: l'IRM est une image de petits foyers isolés d'un signal altéré dans la substance blanche des lobes frontaux, plus vraisemblablement de caractère vasculaire (dystrophique). Seul petit kyste dans le sinus maxillaire droit. Option de développement du cercle de Willis.

Ces modifications ne sont ni prononcées ni menaçantes: la variante du développement du cercle de Vilysis désigne une caractéristique anatomique et n'est pas une pathologie; De petits foyers simples dans la substance blanche peuvent se former en cas de dystonie végétative-vasculaire à long terme, d’hypertension artérielle, d’hypertension intracrânienne, etc. Je vous recommande de consulter personnellement le médecin traitant d'un neurologue pour procéder à un examen et vous prescrire un traitement adéquat.

mr image de la substance blanche du cerveau, plus vraisemblablement, origine discircular, expansion de l’espace sous-arachnadien du convexe. c'est le dernier mrta.a de l'électroencélogramme.
Selon les données EEG, il est possible de suggérer des changements généraux dans l'activité de l'énergie électrique cérébrale irrationnelle sur fond de dysfonctionnement de la tige, avec une activité trophmique de la région frontale centrale et une activité parismique locale de la région fronto-centre-temporelle droite.Le seuil de préparation convulsive des formations médio-basales du lobe temporal est réduit. les deux hémisphères: signes indirects d'hypertension intracrânienne.
docteur qu'est-ce que c'est et que faire?

Selon votre conclusion, vous avez observé des modifications modérées de l'activité bioélectrique du cerveau, des signes d'hypertension intracrânienne modérée, ainsi qu'une diminution du seuil de préparation aux convulsions, c'est-à-dire que la probabilité de survenue d'un syndrome convulsif n'est pas exclue. Nous vous recommandons de consulter personnellement un neurologue pour procéder à un examen et vous prescrire un traitement adéquat.

J'ai de l'épilipsie, ai-je besoin d'un médecin? Est-ce si vital? ou puis-je encore vivre comme ça? merci

Étant donné que vous souffrez d'épilepsie, vous devez consulter personnellement le médecin traitant d'un psychiatre ou d'un épileptologue, qui évaluera les résultats de la recherche effectuée au fil du temps et déterminera d'autres tactiques de gestion et de traitement. Dans cette situation, non seulement le résultat obtenu est important, mais aussi sa comparaison avec les études précédentes.

S'il vous plaît aidez-moi à déchiffrer l'IRM. Le fils a 14 ans. Se plaint de maux de tête fréquents et de vertiges.
Sur une série de tomographies IRM pondérées par T1 et T2 sur trois
plans, structures visualisées sous et supratentorielles.
Dans la jambe droite du cerveau a révélé le centre du signal modifié MR
(hyperintense sur T2-VI et Flair et iso-intensive sur T1-VI), avec
contours nets et uniformes, dimensions 11x9x7 mm, sans signalisation
effet de masse.
Les ventricules latéraux sont quelque peu asymétriques (D> S), pas
élargi. Les ventricules III, IV et les citernes basales ne sont pas modifiés.
L’espace sous-arachnoïdien est exprimé de manière uniforme, pas
élargi. Les structures médianes ne sont pas déplacées.
Région de Chiasmal-Sellyarny et hypophyse sans caractéristiques.
Les amygdales du cervelet sont généralement situées.
Les images ont été obtenues sur une série d'angiogrammes MR en mode 3D-TOF
artères principales du cerveau.
Reçu un signal MR modérément réduit distinct de
parties intracrâniennes des deux artères carotides internes,
les artères cérébrales antérieure, moyenne et postérieure, ainsi que des artères antérieure et
artères connectives postérieures. Le cercle de Willis est fermé.
Les artères vertébrales sont symétriques, le diamètre de l'écoulement
artères vertébrales 3 mm.
L'artère basilaire est située médialement.
CONCLUSION: image MR d'un seul foyer d'un MR modifié
signal dans la jambe droite du cerveau (cette image peut correspondre à
processus néoplasique ou changements post-ischémiques).

Selon la conclusion fournie, l'éducation (kyste?), Ainsi que les troubles de la circulation cérébrale est possible. Pour une explication plus détaillée, vous devez consulter personnellement le médecin traitant d'un neurologue ou d'un neurochirurgien, qui étudiera les protocoles de recherche et mènera un examen de l'enfant, ce qui vous permettra de poser le diagnostic correct et de prescrire un traitement adéquat.

Bonjour Ma mère a 77 ans.
Des études d'IRM ont révélé des signes d'ischémie cérébrale chronique, sous la forme de nombreux foyers de gliose dans les hémisphères cérébraux. Hydrocéphalie de remplacement ouverte. Siphons d'athérosclérose des artères carotides internes. La diminution de la vitesse du flux sanguin le long de l’A1 de l’artère cérébrale antérieure droite. Cercle de pèlerins inachevé. Dites-moi s'il vous plaît, comment grave est-ce?

Cette conclusion indique la présence d'une insuffisance chronique d'approvisionnement en sang dans le cerveau, qui n'est pas exclue en raison de l'athérosclérose. Tenant compte de ces changements, ainsi que des plaintes existantes, le médecin traitant, un neuropathologiste, après avoir procédé à l'examen, vous prescrira un traitement adéquat qui permettra à votre mère de se sentir bien et de continuer à travailler.

Un enfant (fille) a 10 ans. Exciter de fortes céphalées périodiques accompagnées de vomissements au cours des trois dernières années. Les six derniers mois de douleur sur le fond de l'hypertension artérielle. La myopie est le diagnostic concomitant. En trois ans, ils ont recueilli moins 5,5 dioptries. Le fond de l'oeil - sans pathologies. Recherche précédemment menée: Echo EEG - sans pathologie; EEG - sans pathologie; REG - angiodystonie par type hypertonique, dysfonctionnement veineux, effets extracrâniens modérés. Conclusion IRM: Signes tomographiques IRM de troubles liquorodynamiques avec symptômes d'hypertension intracrânienne. Les changements dans la substance du cerveau ne sont pas détectés. Veuillez commenter cette conclusion.

Les plaintes et les symptômes actuellement présents chez un enfant sont associés aux deux signes d'hypertension intracrânienne et d'angiodystonie hypertensive. Nous vous recommandons de consulter votre neurologue, qui procédera à un examen et vous prescrira le traitement optimal. Nous recommandons également à l'enfant de créer les conditions les plus confortables à la maison, de surveiller le sommeil et le repos, de ne pas regarder la télévision ou d'être à l'ordinateur.

Paraventriculaire dans la substance blanche, sous-cortical dans les lobes pariétal et frontal, foyers multipolaires de modification du signal de résonance magnétique, hyperintensif en T2 VI et hypointenseur en T1BI, 2,5 mm de diamètre, sans contours nets, genèse vasculaire

Cette conclusion indique la présence de multiples foyers de genèse vasculaire, qui peuvent être observés avec des troubles de la circulation cérébrale, sur le fond de l'hypertension artérielle, de l'athérosclérose, etc. Nous vous recommandons de consulter personnellement le médecin traitant du neurologue, qui procédera à un examen et vous prescrira un traitement adéquat.

Les ventricules cérébraux ne sont pas déformés, les latéraux sont modérément dilatés, leur corps atteint 1,35 cm et les structures médianes ne sont pas déplacées. Les espaces sous-arachnoïdiens sont dilatés, principalement de manière convexe dans les régions pariétale et frontale. Chiasma, structures de tige sans changements pathologiques. La glande pituitaire est située dans la direction de diffuse, les changements focaux dans l'intensité du signal MR n'ont pas été détectés. Des formations supplémentaires dans la région des coins mosto-cérébelleux n'ont pas été identifiées. Transition cranyo-vertébrale sans traits. Épaississement pariétal marqué de la membrane muqueuse de l'ethmoïde, sinus frontaux.

Selon les données fournies, aucune anomalie significative n'a été constatée, il existe des signes d'ethmoïdite chronique, une sinusite chronique. Nous vous recommandons de consulter personnellement votre médecin ORL, qui procédera à un examen et vous prescrira, si nécessaire, le traitement optimal. Il existe également des signes d'hypertension intracrânienne modérée, vous devez donc consulter un neurologue.

M. signes d'encéphalopathie dyscirculatoire.
S'il vous plaît expliquer ce qui est avec moi et ce que tout cela conduira à l'avenir.

Encéphalopathie dyscirculatoire - insuffisance cérébrovasculaire caractérisée par une progression lente. Cette pathologie se manifeste en fonction de la gravité de la fatigue accrue, des vertiges, des problèmes de coordination possibles. En règle générale, la maladie se développe sur le fond de l'athérosclérose, l'hypertension, il existe une forme mixte du cours. Avec un traitement adéquat, les complications ne se développent pas, le pronostic est favorable.

Les résultats de l'IRM cérébrale ont été obtenus: dans les parties sous-corticales de la substance blanche des grands hémisphères, un seul signal MP isointensif sur T1 et hyperintensif sur T2 et Flaire jusqu'à 0,5 cm dans le lobe temporal dans le sous-cortical droit et péricentriculaire dans la corne postérieure du ventricule latéral droit sont déterminés. sans exposition volumétrique et œdème périfocal. Le signal mr altéré dans le tronc et le cervelet n'a pas été détecté. Tout le reste est normal. En septembre, il y avait une légère blessure à la tête, 41 ans, pression 100-110 / 70-80. Merci

Ces modifications peuvent être associées à une encéphalopathie dyscirculatoire, à l'artériosclérose cérébrale et à une lésion cérébrale traumatique. Nous vous recommandons de consulter personnellement le médecin traitant du neuropathologiste, qui procédera à un examen, évaluera les résultats des études et vous assignera un traitement adéquat conformément aux plaintes existantes.

Merci pour la réponse! J'ai des tremblements de tête évidents dans mes problèmes invisibles. Le matin, je ne peux pas ouvrir ouvertement mon œil gauche (il coupe comme une lame pendant 5 minutes) et pose mes oreilles (comme dans un avion). J'ai raconté tout cela à mon neuropathologiste et je l'ai envoyé à l'institut à un professeur spécialisé dans le parkinsonisme. Peut-être pas la peine?

Dans cette situation, le parkinsonisme est nécessaire, nous vous recommandons donc de consulter un spécialiste pour procéder à un examen et de prescrire un traitement adéquat après le diagnostic correct.

Bonjour Déchiffrez, veuillez ne pas remplacer les résultats de l'IRM. Elle s'est plainte d'un engourdissement du côté gauche du corps chez un neuropathologiste et a été envoyée à la TRM. Y a-t-il quelque chose de grave ou d'effrayant? Merci d'avance
Sur une série de tomogrammes MR pondérés par T1 et T2, DWI dans trois structures visualisées en projection.
Dans la substance blanche des deux hémisphères, dans la région des lobes frontaux et pariétaux, sous-corticale, paraventriculaire, dans le corps calleux, de multiples foyers de démyénilisation des intensités des signaux T2 et FLAIR élevés et des signaux TIBI faibles, la plupart ayant une forme irrégulière allongée et arrondie, à partir de 0, 2 cm à 1, 1 cm, sans convaincre d'oedème périfocal. Les foyers

La présence de multiples foyers de démyélinisation en IRM peut être observée dans des maladies telles que la sclérose en plaques. Pour clarifier le diagnostic, vous avez besoin d'une étude personnelle très minutieuse des protocoles de l'étude. Nous vous recommandons donc de consulter personnellement le médecin traitant du neuropathologiste, qui procédera à un examen et vous prescrira un traitement adéquat.

Bonjour, je m'appelle Anton. Je suis dérangé par des maux de tête douloureux, lancinants, qui me donnent à l'oreille. Comme s'il était saoul.
Fabriqué de vaisseaux MRT et le cerveau.. Conclusion:
Dans la substance blanche du lobe frontal droit, on détermine un seul foyer de taille vasculaire de 0,4 cm
Dites-moi ce que c'est, ce que cela signifie, qu'est-ce que 0,4 cm, peut-il y avoir une tumeur à cause de cela ou un accident vasculaire cérébral.

Cette conclusion n’est pas une base pour poser un diagnostic, car la présence d’une focalisation vasculaire peut être associée à de nombreuses raisons, notamment la dilatation des vaisseaux, l’hypertension intracrânienne, l’hypertension artérielle, les changements athérosclérotiques, la pathologie congénitale, etc. Nous vous recommandons de consulter personnellement un neurochirurgien qui procédera à un examen, évaluera les résultats de la recherche et prescrira un traitement adéquat.

Bon après-midi, aidez-moi à déchiffrer les résultats de l'IRM. Ai-je besoin d'un traitement et du danger de son absence? J'ai 29 ans et je souffre de maux de tête dus au mauvais temps. Il existe un diagnostic de tous les types de mélange, mais plus souvent des problèmes d'hypertension.
Résultats IRM
Les structures orales de Court et de Sacramento sont visualisées sur une série de poids pondérés par t1 et t2 dans trois projections
Les structures moyennes ne sont pas déplacées.
Dans la substance blanche du lobe frontal gauche, sous-corticale, ainsi que dans le genou du corps calleux, de petits foyers individuels de dé-stalinisation sont déterminés, sans œdème périfocal, probablement de nature dyscirculatoire-dystrophique.
Les ventricules latéraux et tiers du cerveau ne sont pas dilatés, les ventricules latéraux sont quelque peu asymétriques (D> S). Le quatrième ventricule et les citernes basales sont inchangés. La région chiasmatique sans caractéristiques, le tissu hypophysaire a un signal normal.
Les espaces convexitaux et les sillons sous-arachnoïdiens sont légèrement dilatés, principalement dans la région des lobes frontaux et pariétaux. Les amygdales du cervelet sont généralement situées.
Par rapport à l'IRM précédente de 2010, il existe une légère tendance négative.

Ces modifications peuvent être associées à une hypertension intracrânienne, ainsi qu’à une pression artérielle élevée. Pour évaluer la dynamique de l'IRM, vous devez consulter personnellement le médecin traitant d'un neurologue, qui évaluera les études antérieures réalisées avec ces derniers. La dynamique positive de votre condition dans le contexte de l'homéopathie suggère qu'il y a lieu de poursuivre ce traitement.

21.10.2014 J'ai eu une ordonnance d'IRM, j'ai 23 ans, 168 cm de hauteur, 56 kg. Pendant 8 jours, j'ai eu de la fièvre sur tout mon corps, de la fatigue et de la fatigue, ma tête bourdonnait, une pression élevée allant jusqu'à 190, un état de léthargie et excessif. fatigue, vision réduite, oreilles posées et tête bourdonnée, on a l'impression que les tempes ont un étau, etc.
Résultats IRM:
Le cortex et la substance blanche du cerveau se développent correctement. Dans la substance blanche des lobes frontaux, pariétaux et occipitaux, de multiples centres de signal de résonance magnétique élevé sont détectés sur T2-VI et Flair, iso-intensifs sur T1-VI, sans œdème perifocal ni effets de volume, de 1-2 mm à 4,5 mm Dans les noyaux basaux, la capsule interne du corps mazoliste, aucun changement du signal MR n’a été détecté, ni de modification focale du signal MR dans le tronc et le mozhzhechke. Après l'injection d'un agent de contraste (0,2% du poids corporel), aucune accumulation pathologique des foyers détectés n'a été constatée dans le reste du cerveau, les structures médianes du cerveau ne sont pas déplacées. Les ventricules cérébraux ne sont pas dilatés, leur forme ne change pas, les ventricules latéraux sont symétriques, aucun signe de violation du drainage de la liqueur et d’augmentation de la pression intracrânienne n’a été identifié. Sillons convexes du cervelet du cervelet sans traits. La selle turque et l'hypophyse ne sont pas modifiées. Structures parasellaires sans caractéristiques. Des formations supplémentaires dans la région du pont n'ont pas été détectées d'angles cérébelleux. Les passages auditifs internes ne sont pas dilatés, ils sont symétriques. Transition craniovébrale sans caractéristiques. Orbites sans caractéristiques. Les sinus proches du nez et les cellules des processus mastoïdiens des os temporaux se développent correctement, leur pneumatisation n'est pas perturbée.

Cette conclusion ne révèle pas d'anomalies significatives dans le cerveau. Une augmentation du signal IRM n'est pas exclue en cas de gliose - en remplaçant les tissus du système nerveux central par du tissu conjonctif. Cependant, le neurologue traitant ne peut poser le bon diagnostic qu'après un examen personnel.

M. signes de changements dyscirculatoires dans le cerveau. Bourdonnant souvent dans les oreilles. S'il vous plaît expliquer ce qui m'arrive et ce que cela conduira à l'avenir. Vous pouvez le guérir.

Les changements dyscirculatoires dans le cerveau peuvent être causés par l'hypertension artérielle, les changements athérosclérotiques dans les vaisseaux cérébraux, les traumatismes, etc. Dans chaque cas, le traitement est prescrit individuellement, en tenant compte des plaintes, de la durée de la maladie, des caractéristiques du parcours, des maladies concomitantes, etc. Nous vous recommandons de consulter personnellement le médecin traitant du neurologue, qui procédera à un examen, étudiera les protocoles de recherche et vous prescrira un traitement adéquat. En règle générale, dans le contexte du traitement (y compris la maladie sous-jacente), l'état se normalise assez rapidement. Le traitement doit être effectué sous la surveillance du médecin traitant.

Signes IRM de lésions vasculaires simples. Espaces périvasculaires élargis. Hydrocéphalie interne légère. Lorsque l'AMP est déterminée, l'asymétrie non significative des départements intracrâniens de l'AP, de l'hypoplasie du PSA et du TSA gauche est déterminée.

Cette conclusion ne révèle pas d'anomalies prononcées, mais il existe une hydrocéphalie interne, mal exprimée. Vous devez donc consulter personnellement le médecin traitant du neurologue pour procéder à un examen et à la prescription d'un traitement, en fonction des plaintes existantes et des résultats d'autres études. Nous recommandons également de faire un REG des vaisseaux cérébraux.

CONCLUSION: Les données relatives aux modifications post-traumatiques focales, diffuses de la substance cérébrale n'ont pas été détectées.
Expansion des espaces périvasculaires dans le domaine des structures basales.
Expansion des espaces convexitaux sous-arachnoïdiens

Selon la conclusion présentée, aucune anomalie significative n’a été constatée, l’agrandissement des espaces périvasculaires est l’un des signes de l’hypertension intracrânienne. Nous vous recommandons de consulter personnellement votre médecin neurologue, qui procédera à un examen, étudiera les antécédents et vous prescrira un traitement adéquat.

De Plus, Lisez Les Navires

Agents antiplaquettaires - anticoagulants

Les agents antiplaquettaires sont un groupe de médicaments qui préviennent les caillots sanguins.Ils agissent au stade de la coagulation du sang, au cours duquel se produisent une agglutination ou une agrégation des plaquettes.

Si un navire éclate à un doigt, est-ce dangereux?

L'autre jour, alors que je faisais la vaisselle, j'ai soudainement ressenti une gêne dans le petit doigt de ma main droite. J'avais l'impression d'avoir mal à la suite d'une coupure.

Aperçu de l'encéphalopathie dyscirculatoire 2e année: de quoi s'agit-il?

Dans cet article, vous apprendrez comment l’encéphalopathie dyscirculatoire manifeste à 2 degrés (en abrégé DEP), ce qu’elle est et comment elle est dangereuse.

Pourquoi les monocytes sont-ils élevés dans le sang, qu'est-ce que cela signifie?

Les monocytes sont de gros globules blancs matures ne contenant qu'un seul noyau. Ces cellules font partie des phagocytes les plus actifs du sang périphérique.

Pourquoi les monocytes sont-ils abaissés dans le sang, qu'est-ce que cela signifie?

Les monocytes sont un groupe de cellules appartenant aux leucocytes. Ils sont responsables du système immunitaire humain et remplissent plusieurs fonctions très importantes: ils neutralisent le développement d'infections, combattent les micro-organismes parasites, les masses tumorales et dissolvent les caillots sanguins.

Malformation vasculaire: types, causes, diagnostic et traitement

Dans cet article, vous apprendrez ce qu’est une malformation vasculaire, pourquoi il existe une pathologie, ses principaux types. Comment la maladie se manifeste, les possibilités modernes de diagnostic et de traitement.