Arythmies du coeur - violations de la fréquence, du rythme et de la séquence des contractions du coeur. Ils peuvent survenir avec des modifications structurelles du système de conduction dans les maladies du cœur et (ou) sous l’influence de troubles végétatifs, endocriniens, électrolytiques et autres troubles métaboliques, avec intoxication et certains effets médicinaux.

Souvent, même avec des modifications structurelles marquées du myocarde, l’arythmie est causée en partie ou principalement par des troubles métaboliques.

L'arythmie cardiaque qu'est-ce que c'est et comment traiter? Normalement, le cœur se contracte à intervalles réguliers à une fréquence de 60 à 90 battements par minute. Selon les besoins du corps, il peut soit ralentir son travail, soit accélérer le nombre de coupes en une minute. Par définition, l'OMS, l'arythmie est un rythme du cœur différent du rythme sinusal habituel.

Raisons

Pourquoi l'arythmie cardiaque se produit-elle et qu'est-ce que c'est? Les causes de l'arythmie peuvent être des troubles fonctionnels de la régulation nerveuse ou des modifications anatomiques. Les arythmies cardiaques sont souvent le symptôme d’une maladie.

Parmi les pathologies du système cardiovasculaire, les troubles suivants sont accompagnés d'arythmie:

  • maladie coronarienne due à des modifications de la structure du myocarde et à l’expansion des cavités;
  • myocardite due à une altération de la stabilité électrique du cœur;
  • malformations cardiaques dues à une charge accrue sur les cellules musculaires;
  • les blessures et les interventions chirurgicales sur le cœur entraînent des dommages directs aux voies de pénétration.

Les principaux facteurs à l'origine du développement de l'arythmie sont les suivants:

  • dépendance aux boissons énergisantes et contenant de la caféine;
  • consommation excessive d'alcool et tabagisme;
  • stress et dépression;
  • exercice excessif;
  • troubles métaboliques;
  • les maladies cardiaques telles que les malformations, les maladies ischémiques, la myocardite, l'hypertension et d'autres conditions;
  • perturbation du travail et maladies de la glande thyroïde;
  • processus infectieux et infections fongiques;
  • les conditions de la ménopause;
  • maladies du cerveau.

L'arythmie idiopathique fait référence à une condition dans laquelle, après un examen approfondi du patient, les causes ne sont pas précisées.

Classification

Selon la fréquence cardiaque, on distingue les types d’arythmie suivants:

  1. Tachycardie sinusale. Le plomb dans la formation des impulsions électriques dans le myocarde est le nœud sinusal. Avec la tachycardie sinusale, la fréquence cardiaque dépasse 90 battements par minute. Il est ressenti par une personne comme un battement de coeur.
  2. Arythmie sinusale. Ceci est une alternance anormale de la fréquence cardiaque. Ce type d'arythmie survient généralement chez les enfants et les adolescents. Il peut être fonctionnel et lié à la respiration. Lorsque vous inspirez, les contractions du cœur deviennent plus fréquentes et lorsque vous expirez, elles deviennent moins fréquentes.
  3. Bradycardie sinusale. Il se caractérise par une diminution de la fréquence cardiaque à 55 battements par minute ou moins. On peut l'observer chez des personnes en bonne santé, physiquement entraînées, au repos, dans un rêve.
  4. Fibrillation auriculaire paroxystique. Dans ce cas, parler de palpitations cardiaques avec le bon rythme. La fréquence des contractions au cours d'une attaque atteint 240 battements par minute, provoque un état de faiblesse, une augmentation de la transpiration, une pâleur et une faiblesse. La raison de cette affection réside dans l'apparition d'impulsions supplémentaires dans les oreillettes, ce qui réduit considérablement les périodes de repos du muscle cardiaque.
  5. Tachycardie paroxystique. C'est le rythme correct, mais fréquent du coeur. La fréquence cardiaque dans le même temps varie de 140 à 240 battements par minute. Cela commence et disparaît soudainement.
  6. Extrasystole. C'est une contraction prématurée (extraordinaire) du muscle cardiaque. Les sensations de ce type d'arythmie peuvent être soit une impulsion intensifiée dans la région du cœur, soit une décoloration.

En fonction de la gravité et de la gravité des arythmies cardiaques, le schéma thérapeutique est déterminé.

Symptômes de l'arythmie cardiaque

Dans le cas d'arythmie cardiaque, les symptômes peuvent être très différents et sont déterminés par la fréquence et le rythme des contractions cardiaques, leur effet sur l'hémodynamique intracardiaque, cérébrale et rénale, ainsi que sur la fonction myocardique du ventricule gauche.

Les principaux signes d'arythmie sont le rythme cardiaque ou le sentiment d'interruptions qui s'estompent au cours du travail du cœur. L'évolution des arythmies peut être accompagnée d'asphyxie, d'angine, de vertiges, de faiblesse, d'évanouissement et de développement d'un choc cardiogénique.

Symptomatologie dépendant de la forme d'arythmie:

  1. Des sentiments de battement de coeur irrégulier et fréquent sont observés lors de la fibrillation auriculaire.
  2. Décoloration et inconfort cardiaques dans la région du cœur - avec arythmie sinusale.
  3. Dans les extrasystoles, les patients se plaignent de décolorations, de soubresauts et d'interruptions du travail du cœur.
  4. Les palpitations sont généralement associées à une tachycardie sinusale.
  5. La tachycardie paroxystique est caractérisée par un développement soudain et des attaques terminales du rythme cardiaque allant jusqu'à 140-220 battements. en quelques minutes
  6. Attaques de vertiges et d’évanouissements - avec bradycardie sinusale ou syndrome de sinus malade.

Il existe des arythmies dites "muettes" qui ne se manifestent pas cliniquement. Ils sont généralement détectés par examen physique ou électrocardiographie.

Arythmie pendant la grossesse

Le pronostic de la grossesse et de l’accouchement à venir dépend de la réaction du cœur de la femme aux événements prévus. Cependant, il ne faut pas oublier que la grossesse elle-même, n'étant pas une maladie ordinaire, peut provoquer une perturbation du rythme du rythme et des arythmies. Par exemple, l'apparition d'une tachycardie extrasystolique ou paroxystique pendant la grossesse n'indique généralement pas de lésion organique du myocarde et survient chez environ 19 à 20% des femmes enceintes. Et si la toxicose tardive rejoint tout cela, alors il n'est pas nécessaire d'attendre une autre du cœur, les arythmies vont s'intensifier.

Ce type d'arythmie, bloc auriculo-ventriculaire complet ou incomplet, ne présente pas de danger particulier pour la santé de la femme. En outre, la grossesse contribue à augmenter le débit ventriculaire, de sorte que des mesures ne sont prises que dans les cas de pouls tombant à 35 battements par minute et moins (aide obstétrique - imposition de forceps obstétricaux). Mais avec la maladie cardiaque organique, les femmes sont traitées avec une attention accrue, car l'apparition de la fibrillation auriculaire dans une telle situation est une contre-indication à la préservation de la grossesse. En outre, le choix du mode de livraison avant terme nécessite également une attention particulière. Cela semble tellement bénin, dans d'autres cas, une césarienne chez de tels patients peut être menacée de thromboembolie dans le système de l'artère pulmonaire (PE).

Bien sûr, personne ne peut interdire une grossesse à qui que ce soit, alors les femmes atteintes de cardiopathie prennent sciemment le risque, motivées par leur désir de devenir mère. Mais comme une grossesse a déjà eu lieu, les prescriptions et recommandations du médecin doivent être scrupuleusement respectées: respectez l'horaire de travail et de repos, prenez les médicaments nécessaires et soyez hospitalisé si nécessaire sous la supervision d'un médecin. En règle générale, l'accouchement de ces femmes a lieu dans une clinique spécialisée où une femme peut à tout moment recevoir des soins médicaux d'urgence (en tenant compte de la maladie cardiaque) en cas de circonstances imprévues.

Diagnostics

S'il y a des signes d'arythmie, le médecin vous prescrira un examen complet du cœur et des vaisseaux sanguins pour en déterminer la cause. Les principales méthodes de diagnostic sont l'écoute du cœur et l'ECG.

Si la pathologie n'a pas un caractère permanent, la surveillance Holter est utilisée - enregistrement du rythme cardiaque jour et nuit à l'aide de capteurs spéciaux (réalisés dans le service des patients hospitalisés). Dans certains cas, la recherche passive ne suffit pas. Ensuite, les médecins induisent une arythmie de manière artificielle. Pour cela, plusieurs tests standard ont été développés. Les voici:

  • activité physique;
  • cartographie;
  • examen électrophysiologique;
  • test avec une table inclinée.

Traitement des arythmies cardiaques

Dans le cas d'une arythmie cardiaque diagnostiquée, le choix de la tactique de traitement est effectué en tenant compte de la cause, du type de trouble du rythme cardiaque et de l'état général du patient. Parfois, pour rétablir le fonctionnement normal du cœur, il suffit de procéder à une correction médicale de la maladie sous-jacente. Dans d'autres cas, le patient peut nécessiter un traitement médical ou chirurgical, qui doit obligatoirement être réalisé sous contrôle ECG systématique.

Médicaments utilisés en pharmacothérapie pour les arythmies:

  • bloqueurs des canaux calciques - vérapamil / diltiazem;
  • les bêta-bloquants - métoprolol / bisoprolol / aténolol;
  • bloqueurs des canaux potassiques - cordarone / sohexal;
  • bloqueurs des canaux sodiques - Novocainid / lidocaïne.

On a recours à la chirurgie aux stades de dégradation sévère du tissu cardiaque musculaire. Les procédures suivantes peuvent être attribuées:

  • stimulation cardiaque;
  • implantation d'un défibrillateur automatique;
  • ablation par cathéter à radiofréquence.

Le traitement des arythmies cardiaques, en particulier de ses formes complexes, n’est effectué que par un cardiologue. Appliquez les médicaments ci-dessus uniquement selon des indications strictes, en fonction du type d'arythmie. Au début du traitement, le choix du médicament doit être effectué sous la surveillance d'un médecin et, dans les cas graves, uniquement à l'hôpital. Compte tenu du diagnostic, le médecin choisit un traitement médicamenteux.

Remèdes populaires

Nous notons immédiatement que, dans le diagnostic de l’arythmie cardiaque, les remèdes populaires ne doivent être utilisés qu’en complément des préparations médicales traditionnelles, mais qu’ils ne doivent en aucun cas être remplacés. En fait, les herbes accélèrent seulement le processus de guérison, mais ne sont pas capables de guérir complètement une personne. C’est ce qui doit être fait lors du choix de vos recettes préférées.

  1. Versez 30 baies d'aubépine avec un verre d'eau bouillante et mettez le mélange sur un petit feu pendant 10-15 minutes. La décoction est consommée fraîche par portions égales tout au long de la journée.
  2. Mélangez une bouteille de teinture d'esprit de valériane, d'aubépine et d'agripaume. Agitez bien le mélange et placez-le au réfrigérateur pendant 1-2 jours. Le médicament est pris 30 minutes avant les repas, 1 cuillère à café.
  3. Faites bouillir un verre d'eau dans une casserole en émail, puis ajoutez-y 4 grammes d'herbe d'Adonis. Faites bouillir le mélange pendant 4-5 minutes à feu doux, puis laissez-le refroidir et placez la casserole dans un endroit chaud et sec pendant 20-30 minutes. Le bouillon filtré est conservé au réfrigérateur, à raison de 1 cuillère à soupe 3 fois par jour.
  4. Coupez 0,5 kg de citrons et remplissez-les de miel frais, en ajoutant au mélange de 20 noyaux extraits des graines d'abricots. Bien mélanger et prendre 1 cuillère à soupe matin et soir.

Les conséquences

L'évolution de toute arythmie peut être compliquée par une fibrillation et un flutter ventriculaires, ce qui équivaut à un arrêt de la circulation sanguine et entraîne la mort du patient. Déjà dans les premières secondes le vertige, la faiblesse se développent, puis - la perte de conscience, la miction involontaire et les convulsions. La tension artérielle et le pouls ne sont pas détectés, la respiration s'arrête, les pupilles se dilatent - un état de mort clinique se produit.

Chez les patients présentant une insuffisance circulatoire chronique (angine de poitrine, sténose mitrale), une dyspnée survient lors de paroxysmes de tachyarythmies et peut entraîner un œdème pulmonaire.

Un blocus atrioventriculaire complet ou une asystole peut entraîner l'apparition d'états syncopaux (attaques de Morgagni-Adems-Stokes caractérisées par des épisodes de perte de conscience), provoqués par une forte diminution du débit cardiaque et de la pression artérielle et une diminution de l'apport sanguin au cerveau.

Les troubles thromboemboliques de la fibrillation auriculaire dans un cas sur six conduisent à un accident vasculaire cérébral.

Prévention

Même si vous connaissez la nature de cette maladie, tout conseil sur la manière de traiter l'arythmie sera inutile si vous ne suivez pas les règles simples de prévention à la maison:

  1. Exercice du matin ou athlétisme.
  2. Surveiller la glycémie et la pression artérielle
  3. Abandonnez toutes les mauvaises habitudes.
  4. Maintenez votre poids dans les limites normales.
  5. Maintenez le mode de vie le plus calme et le plus uniforme possible, en évitant au minimum les émotions, le stress et les tensions excessives.
  6. Une bonne alimentation, composée exclusivement de produits naturels.

Si les premiers signes d'arythmie apparaissent, vous ne devez pas attendre l'addition de symptômes plus graves, contactez immédiatement votre médecin, le risque de complications et la pondération du bien-être général seront alors beaucoup moins importants.

Prévisions

En termes de pronostic, les arythmies sont extrêmement ambiguës. Certaines d'entre elles (extrasystoles supraventriculaires, extrasystoles rares des ventricules), non associées à une maladie cardiaque organique, ne constituent pas une menace pour la santé et la vie. La fibrillation auriculaire, en revanche, peut entraîner des complications potentiellement mortelles: accident vasculaire cérébral ischémique, insuffisance cardiaque grave.

Les arythmies les plus graves sont la fibrillation ventriculaire et le flutter: elles représentent une menace immédiate pour la vie et nécessitent une réanimation.

Causes de l'arythmie cardiaque chez la femme et son traitement

Par arythmie, on entend diverses conditions pathologiques dans lesquelles le rythme normal des battements de coeur (battements de coeur) est perturbé, même si une personne est au repos. Pour tout patient, il est important de reconnaître immédiatement les symptômes de ces troubles, car en l’absence de mesures thérapeutiques, des complications graves du fonctionnement du système cardiovasculaire peuvent survenir. Cependant, les signes d'arythmie cardiaque chez les femmes ne sont pas toujours clairement prononcés et la maladie ne peut être reconnue que par hasard. Par conséquent, les personnes prédisposées à de telles pathologies doivent être surveillées régulièrement par un médecin.

Signes de maladie

Tout le monde n’a pas le temps de consulter régulièrement son médecin, mais il est nécessaire de contrôler l’état de votre cœur et le rythme de ses contractions. En l'absence de tout mal, il est possible d'effectuer au minimum des diagnostics à domicile ou dans tout autre lieu, par exemple au travail ou dans les transports en commun. Et s'il y a des violations indiquant une arythmie, qui peuvent être observées constamment ou plus souvent que d'habitude, vous devrez toujours consulter un cardiologue.

Le symptôme le plus commun qui indique une violation du rythme des battements de coeur, est le pouls. Pour le vérifier, vous devez placer les doigts d’une main sur le poignet de l’autre et mesurer le nombre de pulsations survenues en une minute. Il existe également des moniteurs de fréquence cardiaque portables spéciaux que vous pouvez transporter. Normalement, chez une personne en bonne santé sans arythmie au repos, c'est-à-dire qu'en l'absence d'effort physique et de chocs émotionnels intenses, la valeur du pouls doit être comprise entre 60 et 80 battements par minute.

À la maison, vous devriez vérifier régulièrement la pression et le pouls avec un tonomètre, qui devrait être utilisé chez toutes les femmes de plus de 30 ans présentant des problèmes cardiovasculaires. Pour savoir quelle pression est considérée comme normale dans votre cas, vous devez consulter un cardiologue et vous faire tester.

Dans un hôpital, l’état du cœur et le rythme de ses contractions sont contrôlés à l’aide d’un électrocardiographe. Une fois l’opération terminée, le médecin analyse immédiatement l’image obtenue et peut déterminer s’il ya des problèmes. En outre, une méthode d'électrocardiographie journalière ou pluriannuelle peut être appliquée, impliquant le port d'un appareil portable sur le corps pendant un temps spécifique. Une fois les mesures terminées, elles sont enregistrées dans un programme spécial qui les analyse et donne le résultat sur la base du tableau complet de l’étude.

Symptômes de l'arythmie

Les symptômes d’un trouble du rythme cardiaque ne se manifestent pas toujours, ce qui nécessite parfois l’effet de facteurs de précipitation négatifs. Cependant, dans la plupart des cas, les patients remarquent toujours des affections indiquant des arythmies persistantes, de sorte que des soupçons peuvent exister quant à la présence d'une pathologie.

À ce jour, il existe plus de dix types d'arythmie cardiaque et chacun d'eux est caractérisé par ses propres symptômes. Cependant, des manifestations similaires peuvent être observées. Dans la plupart des cas, la pathologie est divisée en tachycardie (battement de coeur rapide), bradycardie (battement de coeur lent) et extrasystole (contractions non rythmiques séparées avec un rythme général). Dans tous les cas, il est important de prendre rendez-vous avec un spécialiste dès que ces symptômes ou d’autres ont été découverts, car si vous n’effectuez pas un traitement approprié et opportun, des complications plus graves peuvent survenir.

Une faiblesse générale, une fatigue accrue, une fatigue constante et parfois des maux de tête et des vertiges sont caractéristiques de tous les types d’arythmie chez la femme. Cela est dû au fait que la circulation sanguine est perturbée à la suite d'un changement de la fréquence cardiaque et que les cellules ne reçoivent pas la quantité d'oxygène requise. Le corps doit dépenser des réserves d'énergie, de sorte que le patient ressent un malaise général.

Car la tachycardie se caractérise par une sensation de son propre rythme cardiaque. Normalement, une personne en bonne santé qui est au repos ne ressent pas le travail de son cœur, mais avec un rythme accéléré, une personne ressent une pulsation claire, non seulement dans la poitrine, mais également dans la tête. Il augmente également le pouls, qui se ressent non seulement aux poignets, mais aussi au cou, dans la cavité poplitée ou près du mollet.

La bradycardie, en revanche, ne présente aucun changement évident de la fréquence cardiaque, les symptômes étant liés à l'état général. Une personne peut se sentir à bout de souffle, parfois même l'évanouissement est possible. En règle générale, leur durée est courte (1 à 2 minutes), tandis que le patient ne peut subir qu’une perte de conscience au cours de sa vie ou être exposé à cet état de façon constante. Dans tous les cas, même un seul évanouissement devrait servir de motif pour contacter un spécialiste.

Parfois, la bradycardie est une affection normale pour les femmes, en particulier pour celles qui pratiquent un sport de façon constante.

Dans certains cas, en cas de tachycardie ou d'attaque extrasystolique, un sentiment incontrôlable de peur, voire même de mort subite, se crée soudainement. Cela est dû au fait que le corps perçoit l'augmentation de la fréquence cardiaque comme une menace imminente et y répond au niveau psychologique.

Vous pouvez également mettre en évidence d'autres symptômes d'arythmie cardiaque, qui se manifestent dans tous les types de pathologie:

  • essoufflement pendant l'exercice ou au repos;
  • assombrissement des yeux;
  • sentiment de perte de conscience;
  • douleur dans le coeur ou la poitrine;
  • insuffisance respiratoire;
  • augmentation ou diminution de la température corporelle;
  • les poches;
  • blanchiment de la peau;
  • transpiration accrue;
  • des frissons;
  • casser un tabouret.

On pense que les femmes souffrent beaucoup plus facilement des symptômes de l'arythmie. Il n'est donc pas toujours possible de diagnostiquer la pathologie à un stade précoce. Les troubles du rythme cardiaque surviennent souvent chez le beau sexe après 50 ans, mais vous devez prendre soin de votre santé à un jeune âge. Cela évitera l'apparition de maladies graves et fera économiser du temps et de l'argent au traitement.

Pourquoi l'arythmie se produit

Les causes des arythmies chez les femmes peuvent être très diverses, mais dans la plupart des cas, les facteurs provoquants sont facilement établis au cours du processus de traitement. À la base, le trouble du rythme cardiaque lui-même est un symptôme indiquant une maladie particulière et se manifeste rarement sous une forme unique. C’est pourquoi il est important d’établir la raison pour laquelle la violation a été commise, afin d’orienter les actions principales jusqu’à la racine même du problème et d’empêcher la survenue de rechutes à l’avenir.

Dans la plupart des cas, les arythmies cardiaques provoquent une maladie cardiaque plus grave, par exemple:

  • l'ischémie;
  • dystonie vasculaire végétative;
  • athérosclérose des artères coronaires et des gros vaisseaux;
  • myocardite;
  • crise cardiaque;
  • hypoxie myocardique;
  • dommages à la valve;
  • malformations cardiaques congénitales ou acquises;
  • insuffisance cardiaque;
  • péricardite;
  • cancer du système cardiovasculaire;
  • hypertension artérielle.

Si une maladie cardiaque est exclue, le médecin recherche des problèmes dans d'autres systèmes de l'organisme. Les causes de l'arythmie peuvent être des maladies respiratoires graves (bronchite, asthme, pneumonie), des troubles endocriniens (déséquilibre hormonal), le diabète sucré, une perturbation de l'équilibre eau-sel, etc. De plus, des troubles du rythme cardiaque peuvent survenir à la suite d'une intoxication avec fumer ou boire de l'alcool. En outre, une pathologie est souvent observée chez les femmes enceintes, en particulier au premier trimestre et juste avant l'accouchement, ainsi qu'au début de la ménopause. L'arythmie déraisonnable se produit extrêmement rarement et est l'exception à la règle.

Groupes à risque

Pas une seule femme n'est à l'abri de problèmes liés au rythme cardiaque, de sorte qu'un examen régulier par un cardiologue est nécessaire, même en l'absence de symptômes. Les femmes atteintes de maladies cardiovasculaires sont plus susceptibles de développer une arythmie, mais il existe d'autres facteurs de risque:

  • mauvaises habitudes, notamment le tabagisme;
  • plus de 45 ans;
  • stress constant et dépression;
  • poids corporel insuffisant;
  • surpoids;
  • boire de grandes quantités de thé, de café et de cocktails énergétiques;
  • l'utilisation de certains médicaments.

Il est à noter que pendant la grossesse, une femme qui a déjà eu des problèmes de rythme cardiaque peut se débarrasser de cette maladie sans aucune intervention. Mais la situation inverse peut également être observée lorsqu'un patient en parfaite santé, qui n'a jamais présenté d'anomalie auparavant, développe une tachycardie. Beaucoup pensent que dans cette situation, tout dépend en grande partie de l'état psychologique et de l'humeur de la femme elle-même.

Comment traiter l'arythmie

Après un diagnostic complet et l'identification de la principale cause d'arythmie cardiaque, le médecin doit prescrire le traitement approprié. Essentiellement, le but sera d'éliminer la racine du problème et le soulagement des symptômes aura une importance secondaire.

Médecine traditionnelle

L'arythmie du coeur est la conséquence de changements pathologiques dans le système de conduction. Il consiste en des nœuds individuels à travers lesquels une impulsion nerveuse est transmise, provoquant une contraction. Si une violation survient sur un site empêchant la formation d’un pouls ou sa transmission, un changement du rythme des contractions cardiaques se produit. Un traitement médicamenteux spécialisé vise à rétablir le fonctionnement normal du système de conduction.

Dans la plupart des cas, le cardiologue prescrit des médicaments sous forme de pilule ou sous forme de spray qui peut combattre la principale cause des arythmies cardiaques, par exemple une maladie cardiologique. En outre, des médicaments antiarythmiques spéciaux peuvent être prescrits si une tachycardie prononcée est présente.

En cas de diagnostic de fibrillation auriculaire, qui est le trouble du rythme cardiaque le plus grave possible, des médicaments supplémentaires pour l'administration intraveineuse peuvent être prescrits. La fibrillation auriculaire se caractérise par le fait que les contractions chaotiques sont accélérées, entraînant une accélération du rythme cardiaque à une fréquence de 350 à 600 battements par minute.

Avec des symptômes prononcés, tels que douleur, faiblesse, vertiges, etc., des médicaments supplémentaires et des complexes vitaminiques peuvent être prescrits. Il convient de garder à l'esprit que même un mal de tête dans ce cas ne peut pas être traité avec l'aide de moyens prescrits indépendamment, le médecin doit prendre tous les rendez-vous.

Si le traitement conservateur a échoué et que l'arythmie cardiaque progresse, des interventions chirurgicales peuvent être prescrites. Le plus souvent, dans ce cas, un pontage d'artère ou un stenting est effectué. Ces opérations sont assez efficaces, mais n'offrent pas dans chaque cas une garantie absolue de l'absence de complications et de rechutes.

La chirurgie traditionnelle peut dans certains cas être remplacée par une ablation par radiofréquence (cautérisation). L’essence de cette procédure est qu’à l’aide d’ondes radioélectriques, une petite partie du myocarde est brûlée. Cela stimule son fonctionnement ininterrompu et la restauration des fonctions des tissus adjacents à la cicatrice résultante.

Dans les cas graves, lorsque le danger menace non seulement la santé, mais également la vie d'une femme, une opération d'installation d'un implant électronique - un stimulateur cardiaque peut être prescrite. Cet appareil maintiendra le cœur au bon niveau et ne permettra pas à cet organe de s’arrêter dans des situations dangereuses.

Médecine populaire

Beaucoup de femmes utilisent des traitements traditionnels pour faire face à divers maux. Avec les arythmies cardiaques, la médecine traditionnelle peut également aider à éliminer les symptômes, mais vous devez comprendre que cette technique ne guérira pas complètement la pathologie. De plus, gardez à l'esprit qu'avant d'utiliser tout moyen, il est nécessaire de consulter votre médecin pour éviter les complications.

Dans la plupart des cas, les décoctions à base de plantes sont utilisées pour éliminer les symptômes. Elles peuvent être préparées à partir d'un seul ingrédient sélectionné ou d'une collection de plantes. Vous pouvez utiliser la racine de valériane, l’aubépine, les hanches, l’origan, la mélisse, la linaigrette, les baies de viorne, l’agripaume, la menthe, le bleuet bleu, le millepertuis, etc. Vous pouvez ajouter du miel ou du citron à certaines préparations à base de plantes, qui aident également à traiter les arythmies.

De plus, le traitement doit être complété par une alimentation équilibrée. Il est recommandé d’exclure au maximum le sel, le poivre et les autres épices, les aliments frits et gras, les boissons alcoolisées et les boissons gazeuses, ainsi que les marinades, les aliments en conserve, les viandes fumées, en privilégiant les aliments bouillis et les plats cuits à la vapeur. Il est recommandé d'utiliser davantage de fruits de mer, noix, fruits secs, herbes, légumineuses, fruits, légumes et baies sous différentes formes.

Arythmie chez les femmes - quelles sont les caractéristiques?

L'arythmie est une violation du rythme des contractions cardiaques, ainsi qu'un changement de la fréquence cardiaque par rapport à la norme, qui chez les adultes des deux sexes est d'environ 60 à 80 battements par minute. Ce phénomène peut être dû à un effort physique important, au stress, à des modifications hormonales causées par des causes naturelles ou à des modifications pathologiques du corps. Selon les statistiques médicales, l’arythmie chez les femmes est plus fréquente que dans la moitié forte de l’humanité.

Causes de l'arythmie féminine physiologique

Fumer a un effet très négatif sur l’état du cœur de la femme.

Une telle sélectivité selon le sexe des manifestations arythmiques peut être expliquée par les particularités du corps féminin. Les causes spécifiquement féminines des arythmies physiologiques sont les suivantes:

  1. La faiblesse relative du système musculaire - pendant le travail physique, ainsi que pendant une longue marche ou une course, les femmes se fatiguent plus vite que les hommes, ce qui affecte immédiatement le rythme cardiaque, ce qui entraîne son augmentation.
  2. Instabilité émotionnelle - une femme est plus facile à contrarier, à faire peur, à s'inquiéter, il lui est plus difficile de faire face à ses nerfs. Le cœur féminin "répond" à toute explosion d'émotions - de l'excitation, il commence à frapper plus fort, et de la peur, il cesse. Cela est dû à la libération d'adrénaline dans le sang, ce qui a un impact direct sur la nature du cœur. Sur la base des répétitions fréquentes de telles émissions, les conditions préalables aux changements morphologiques de l'état du muscle cardiaque et des vaisseaux sanguins commencent à se former. Il y a des défaillances de la pression artérielle, provoquant une arythmie.
  3. Les femmes utilisent plus souvent que les hommes diverses préparations pharmacologiques à effet sédatif (sédatif), qui altèrent le rythme cardiaque.
  4. Les mauvaises habitudes - le tabagisme, l’abus d’alcool, avec lequel la belle moitié de l’humanité pèche de plus en plus, ont un effet extrêmement négatif sur l’état du cœur de la femme.
  5. Une nourriture irrationnelle avec une prédominance dans le régime alimentaire de plats frits, salés et épicés, l'utilisation de thé et de café forts - n'est pas seulement une faiblesse masculine, mais aussi une faiblesse féminine, contribuant aux manifestations arythmiques.
  6. L'autre extrême est le régime strict, auquel les femmes ont souvent recours pour corriger leur excès de poids - elles peuvent entraîner une anémie, un processus métabolique (métabolisme), une anorexie et des signes d'arythmie chez les jeunes femmes.
  7. Les changements dans les niveaux hormonaux pendant les «jours critiques» et la ménopause sont pour ceux qui sont «pour…» est une autre raison de l'échec physiologique du rythme cardiaque chez les femmes. La ménopause (ménopause) devient un facteur supplémentaire contribuant à l'apparition d'arythmies.
  8. Une autre cause spécifique d'arythmie physiologique chez les femmes est la grossesse et l'accouchement. Le difficile devoir de porter et la naissance de la progéniture, imposée par la nature aux épaules des femmes, exigent en cette période cruciale le rendement maximal de tous les systèmes du corps de la future mère, y compris le cœur. Il doit travailler pendant deux ans et, compte tenu du fait que la vulnérabilité psychologique et physique du corps de la femme lors de l'attente de la naissance de l'enfant augmente d'un ordre de grandeur, le risque que le cœur commence à s'emballer augmente.

Causes des arythmies pathologiques chez les femmes

Une prophylaxie opportune du cœur aide à identifier les pathologies à un stade précoce.

L'arythmie pathologique chez les femmes peut être une maladie indépendante, mais elle est le plus souvent un symptôme d'autres pathologies. Un changement du rythme cardiaque est associé à presque toutes les maladies associées à une augmentation / diminution de la température corporelle totale. Parmi les maladies symptomatiques du rythme cardiaque persistant chez la femme, on peut citer:

  • angine de poitrine, ischémie, infarctus;
  • cardiopathologie causée par des processus inflammatoires dans les tissus du muscle cardiaque - myocardite, péricardite - résultant d'une complication d'infections virales et à streptocoques (grippe, maux de gorge);
  • hypertension et hypotension - selon les statistiques, les femmes souffrent davantage de ces troubles du système cardiovasculaire;
  • pathologies gynécologiques conduisant à un déséquilibre hormonal;
  • En raison des caractéristiques fonctionnelles du corps, les femmes ont plus souvent que les hommes des maladies du système endocrinien - diabète, diverses formes d'anomalies de la thyroïde, dont les symptômes comprennent une activité cardiaque altérée. L'échec du coeur peut être l'un des premiers signes de ce type de maladie.

Types et symptômes d'arythmie pathologique

Les vertiges et les évanouissements font partie des symptômes de l'arythmie féminine.

Les troubles du rythme cardiaque chez les femmes, comme chez les hommes, ont de nombreuses variétés. Les médecins distinguent plusieurs types d’arythmie pathologique:

  1. Extrasystole - le symptôme principal de cette forme sont des contractions extraordinaires du muscle cardiaque (extrasystoles) dans le contexte de son fonctionnement normal. Les extrasystoles simples, dont le nombre ne dépasse pas 30 à l'heure, ne présentent pas de danger, mais leur répétition fréquente - deux ou plus - entraîne un déséquilibre de la fonction contractile du myocarde, ce qui peut avoir les conséquences les plus graves, notamment un arrêt cardiaque.
  2. Le signe de la tachycardie est une augmentation significative de la fréquence cardiaque, à partir de 90 battements par minute. Les troubles du système endocrinien et du système nerveux autonome sont généralement à l'origine des battements de cœur fréquents chez les femmes. La tachycardie sinusale entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque pouvant atteindre 150 par minute, et du paroxystisme - jusqu'à 300. Cela se produit non seulement pendant un effort physique, mais également au repos.
  3. Dans les cas de fibrillation auriculaire ou de fibrillation auriculaire, le nombre de battements de coeur par minute monte à 450. Ce taux élevé est extrêmement dangereux - il peut déclencher un caillot sanguin provoquant une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.
  4. La bradycardie est opposée à la tachycardie - son cœur est réduit beaucoup moins souvent que nécessaire pour un apport sanguin normal dans le corps: la fréquence de ses coups diminue de 50 ou moins par minute. Le corps commence à ressentir un manque d'oxygène, ce qui provoque des maux de tête chez les femmes et peut également provoquer un accident vasculaire cérébral.
  5. L'arythmie sinusale se manifeste par des changements dans la fréquence du rythme - elle augmente parfois, puis diminue.
  6. Avec les arythmies respiratoires, le rythme cardiaque augmente pendant l'inhalation et diminue lorsque vous expirez. Ce type de pathologie est caractéristique des filles et des jeunes femmes qui ne travaillent pas à l'ordinateur, aux soirées après minuit ou à un régime. Cela contribue également à l'émergence du tabagisme.

Tous les types d'arythmie ont des symptômes communs. Étant donné que toute interruption du travail du cœur entraîne une perturbation de l'apport sanguin au corps, il se produit une douleur à la poitrine, un essoufflement, de la fatigue, des vertiges et des évanouissements.

Diagnostic et traitement de l'arythmie chez la femme

Le cordarone a une longue demi-vie, il peut être pris tous les deux jours (200 mg par jour et il est recommandé de prendre 100 mg par jour), mais uniquement sur prescription d'un médecin.

Avec des symptômes qui amènent une femme à soupçonner une perturbation du rythme cardiaque, elle doit consulter un thérapeute local. Le diagnostic de l'arythmie commence par l'auscultation - écoute de la poitrine à l'aide d'un phonendoscope, mesure de la pression artérielle et du pouls. À l'avenir, le patient reçoit une référence pour des tests sanguins et un électrocardiogramme. Lorsque la pathologie est détectée, des examens plus détaillés lui sont attribués - échographie du cœur et angiographie coronaire. Après avoir établi un diagnostic précis, le médecin prescrit un traitement pharmacologique incluant des antiarythmiques - Propafenon, Sotalex, Cordaron, etc. Si l'examen révèle un excès de cholestérol, des statines sont nécessaires pour le combattre. Au cours du traitement, des bêta-bloquants, des bloqueurs des canaux calciques, des diurétiques sont également nécessaires pour réduire la charge globale sur le cœur.

Que faire avec une attaque?

En cas de crise d’arythmie aiguë et prolongée qui ne peut pas être éliminée à la maison, une équipe d’ambulances doit être appelée. En attendant les médecins, il est nécessaire de calmer la patiente en l’assoyant ou assise sur une chaise, en déboutonnant le col et la ceinture du vêtement extérieur, ainsi que les détails contraignants du sous-vêtement - soutien-gorge, corps. Vous pouvez le boire avec du corvalol ou de la valériane - cela soulagera l’anxiété qui accompagne souvent de telles attaques. Il est nécessaire de garantir l'accès de l'air frais à la pièce où se trouve le patient en ouvrant la fenêtre.

Les médicaments, mais aussi les méthodes traditionnelles - décoctions d’aubépine, de cynorrhodon, de thés apaisants à la menthe, de citron et de miel aident à combattre les attaques. Il est également nécessaire d'abandonner les mauvaises habitudes, d'adapter le mode de travail et de repos, de normaliser les aliments, le plus souvent à l'air frais.

Prévisions

L'arythmie, comme beaucoup d'autres maladies, ne peut être guérie complètement. Cependant, avec un contrôle médical approprié, son développement peut être limité pendant une longue période, offrant à une femme l'opportunité de vivre une vie longue et riche.

Symptômes et signes d'arythmie cardiaque chez les femmes

Les symptômes des arythmies cardiaques chez les femmes présentent certains aspects spécifiques dus à la structure physiologique du corps de la femme. L'arythmie cardiaque est une forme de dysfonctionnement assez courante dans le fonctionnement du système cardiovasculaire humain. De telles défaillances ont rarement des conséquences graves, mais elles sont toujours possibles si aucune mesure n'est prise.

En général, le mécanisme du développement de la maladie dépend peu du sexe, mais les aspects psychologiques modifient quelque peu l'image de la manifestation de la pathologie. Les symptômes d’arythmie cardiaque chez les femmes peuvent sembler beaucoup plus brillants que chez les hommes. En outre, une statistique complètement différente de la maladie est observée chez les femmes enceintes.

Caractéristiques de l'arythmie cardiaque

Sous l'arythmie du cœur, on entend une déviation constante de la fréquence cardiaque ou des modifications anormales de leur séquence et de leur force. Le rythme sinusal de contraction est déterminé par le nœud sinusal, qui transmet aux fibres musculaires une impulsion à travers le myocarde à travers le système de câblage. En cas de violation pour une raison quelconque d'automatisme, d'excitabilité, de conduction et de contractilité de l'organe, une arythmie de contractions se manifeste. Les principales causes de ce phénomène résident dans les pathologies végétatives, endocriniennes, électrolytiques et autres myocardiques, et parfois dans la prédisposition génétique du système de conduction.

À l'état normal, le cœur fonctionne à une fréquence de 60 à 90 contractions par minute sans effort physique. La pathologie peut initier un changement de rythme à la fois dans la direction du ralentissement (décroissant) et le long du trajet de la fréquence accélérée (croissante).

Selon la nature de l'anomalie, les arythmies cardiaques peuvent être divisées en variétés principales. La tachycardie sinusale est causée par une augmentation de l'automatisme du nœud sinusal et se caractérise par une augmentation de la fréquence des contractions - plus de 90 battements par minute - au repos, tandis que le pouls peut être entendu dans les 130 à 230 battements par minute. La bradycardie sinusale se caractérise par une diminution du rythme cardiaque - inférieure à 60 battements par minute (peut-être jusqu'à 40 ou moins) - en raison de la diminution de l'excitabilité du nœud.

Le type d’arythmie le plus dangereux est le type auriculaire, associé à la contraction chaotique de certaines fibres musculaires auriculaires en raison d’une augmentation significative de l’excitabilité du myocarde et d’anomalies du système de conduction. Le nœud sinusal commence à perdre la fonction du stimulateur cardiaque. L'extrasystole est une arythmie assez commune et provoque un groupe ou une contraction musculaire aléatoire unique en raison des impulsions supplémentaires alimentées par différentes parties du système de conduction.

La principale caractéristique est l'excitation précoce et une contraction extraordinaire du cœur sous l'influence de ces impulsions non générées par le nœud sinusal.

Causes de l'arythmie chez les femmes

Les principales causes d'arythmie sont caractéristiques des personnes de tout âge et de tout sexe:

  1. Exercice fréquent et excessif, surtout sans période de récupération adéquate.
  2. Perturbation du sommeil, période de repos insuffisante.
  3. Consommation excessive d'aliments salés, gras et épicés, manque de nutrition, jeûne incontrôlé, abus d'alcool.
  4. Stress psychologique et émotionnel fréquent et sévère.
  5. Pathologies du système cardiovasculaire: maladie ischémique, infarctus du myocarde, hypoxie du muscle cardiaque, insuffisance cardiaque, malformations cardiaques congénitales ou acquises.
  6. Autres maladies: dystonie du système vasculaire végétatif, hypoxie (sous l'influence de bronchites et d'autres maladies des organes respiratoires), dysfonctionnement des glandes hormonales, diabète.
  7. Effets secondaires des médicaments (antidépresseurs, diurétiques, hormones, caféine).
  8. Déséquilibre électrolytique causé par le manque d'oligo-éléments essentiels.
  9. Effets toxiques des substances nocives, incl. nicotine et alcool éthylique.

Causes féminines spécifiques

En plus des causes courantes, chez la femme, une arythmie cardiaque survient parfois dans le contexte de changements hormonaux dans le corps après la ménopause. Le risque d'arythmie chez les femmes augmente considérablement après 50 ans, lorsque les causes principales sont la ménopause.

Les caractéristiques psychologiques des femmes sont placées au rang des principales causes, telles que l'excitabilité émotionnelle. Même de petits stress négatifs peuvent causer une arythmie soutenue. Dans le même temps, l'apparition d'une arythmie chez la plupart des femmes peut provoquer une panique, ce qui conduit à une pathologie accrue.

Une cause féminine assez spécifique de la maladie est la famine artificielle au nom de la perte de poids. Ces processus incontrôlés conduisent souvent à différents types d'anomalies cardiaques. Les femmes manifestent plus fortement des causes telles que l'hypothermie, la surcharge physique, associée au développement physique. Le tabagisme et la consommation d'alcool chez les filles sont beaucoup plus importants que chez les hommes.

Causes de maladie pendant la grossesse

À partir des premières semaines de grossesse, les femmes font partie du groupe à risque de développer une arythmie sinusale, à laquelle aboutissent les causes suivantes:

  1. Augmentation du flux sanguin (environ 20%) et formation d'un nouveau système d'alimentation en sang du bébé, ce qui augmente considérablement la charge cardiaque.
  2. Augmente le ton du système nerveux sympathique.
  3. Diminution de la résistance au stress.
  4. Déséquilibre électrolytique sous l'influence de la toxicose.
  5. Taux d'hémoglobine réduits.
  6. Dysfonctionnement de la glande thyroïde.
  7. Exacerbation de maladies chroniques, incl. malformations cardiaques.

Le plus grand fardeau sur l'activité cardiaque tombe pendant le premier trimestre et les dernières semaines de la grossesse.

Symptômes de l'arythmie

Les symptômes d'arythmie cardiaque chez les femmes peuvent se manifester de différentes manières. L'arythmie est donc généralement divisée en 3 formes caractéristiques:

  1. Attaques: maladie asymptomatique qui se manifeste soudainement par un changement brutal du rythme cardiaque entraînant parfois une perte de conscience.
  2. Manifestation chronique de la maladie en présence de faiblesse et d'autres signes.
  3. Arythmie asymptomatique.

En règle générale, les femmes perçoivent très émotionnellement les symptômes de l’arythmie, ce qui les fait augmenter et apparaître plus prononcés. Les principaux symptômes de la maladie comprennent:

  1. Sensation de rythme cardiaque anormal: avec tachycardie - contractions fréquentes accrues, avec bradycardie - sensation d'insuffisance cardiaque, avec arythmies mixtes - battement de coeur, avec extrasystole - dysfonctionnement perceptible du rythme cardiaque.
  2. Faiblesse et vertiges.
  3. Désagréable sensation de lourdeur dans le cœur.
  4. Le sentiment de peur, le changement d'humeur brusque, les phobies non fondées, la dépression.

Les symptômes spécifiques de l'arythmie cardiaque chez la femme se manifestent en raison de l'intensification des symptômes émergents dus à l'expérience émotionnelle de ce phénomène. Ces symptômes incluent:

  • assombrissement inattendu dans les yeux;
  • perte de conscience temporaire (évanouissement);
  • douleur dans la région du coeur;
  • manque de respiration, sensation d'étouffement;
  • forte augmentation brève de la température.

Une caractéristique importante de l'arythmie chez les femmes est une augmentation significative de la durée de l'attaque après l'âge de 50 ans.

Diagnostic de la maladie

Lorsque les premiers signes d’un rythme cardiaque anormal apparaissent, vous devez consulter un médecin pour déterminer la maladie et différencier les arythmies des autres affections. Le diagnostic principal est établi par le médecin sur la base des résultats de l'auscultation. Pour l'analyse générale, des échantillons de sang et d'urine sont prélevés. Les informations importantes définissant le type d’arythmie donnent les résultats de l’ECG. Afin de clarifier le stade de la maladie et la présence de complications possibles dans d'autres organes, une imagerie par résonance magnétique et une stimulation du sinus carotidien sont réalisées.

L'arythmie cardiaque est une maladie plutôt insidieuse dans le sens du développement de pathologies cardiaques. L'absence de mesures opportunes peut entraîner une complication des processus. L'arythmie chez la femme se déroule selon le même mécanisme que chez l'homme, mais les caractéristiques psychologiques du corps de la femme conduisent à la manifestation de symptômes plus forts et plus dangereux.

Types et caractéristiques du traitement des arythmies chez les femmes

Pour les femmes souffrant d'arythmie, un changement dans le rythme normal du rythme cardiaque est caractéristique, ce qui se manifeste par un rythme cardiaque irrégulier. L'arythmie est physiologique et pathologique. La première survient après une poussée émotionnelle, un effort physique, ne supporte pas le danger en soi. La seconde se développe sur le fond des maladies, se manifeste dans un état de repos.

Classification

L'arythmie est divisée en telles formes en fonction de la fréquence du rythme cardiaque:

  • La fréquence cardiaque - de 60 à 90 battements par minute est appelée normocardie.
  • Lorsque les tachycardies s’accélèrent, le nombre de coups est supérieur à 90.
  • Pour la bradycardie, le nombre de coups est inférieur à 60.

Types d'arythmie sous forme de rythme cardiaque irrégulier:

  • Tachycardie sinusale - la pulsation atteint 150 coups. Feature - douleur dans le coeur.
  • Bradycardie sinusale - augmente la pression intracrânienne, développe des maux de tête. La fréquence des grèves est inférieure à 60.
  • La tachycardie paroxystique se manifeste toujours par une accélération du rythme cardiaque dans un état calme.
  • La fibrillation auriculaire est caractérisée par une fréquence cardiaque inégale.
  • Arythmie sinusale - distribution inégale et non constante des impulsions, le rythme cardiaque s'accélère puis ralentit.
  • Arythmie supraventriculaire - rythme rapide et régulier.
  • Forme ventriculaire de l'arythmie - les ventricules du cœur sont rapidement réduits.
  • Bloc cardiaque - rythme lent menant à un arrêt cardiaque.
  • Extrasystole - contraction prématurée des muscles cardiaques. Il se manifeste par de fortes secousses, suivies d'une décoloration.
  • Trembler et cligner des yeux est la condition la plus dangereuse dans laquelle le cœur cesse de fonctionner.

Les causes

L'arythmie chez la moitié féminine de l'humanité est le plus souvent un signe d'une autre maladie, mais peut se développer comme une maladie indépendante.

Causes de nature cardiaque:

  • maladie ischémique;
  • athérosclérose dans les grandes artères et les vaisseaux coronaires;
  • dystonie végétative;
  • myocardite, péricardite;
  • accident vasculaire cérébral et infarctus du myocarde;
  • l'hypertension;
  • cancers dans le système cardiovasculaire;
  • insuffisance cardiaque;
  • maladie cardiaque forme congénitale ou acquise;
  • hypoxie myocardique;
  • violations pathologiques de la fonctionnalité des valves.

Causes de nature non cardiaque:

  • pneumonie, asthme bronchique, bronchite;
  • déséquilibre hormonal;
  • diabète sucré;
  • intoxication du corps;
  • altération de l'équilibre hydrique et salin dans le corps;
  • la grossesse (il s'agit le plus souvent des premier et troisième trimestres);
  • ménopause.

Groupe de risque

Le groupe à risque comprend les femmes ayant de tels problèmes:

  • maladies du cœur, des systèmes circulatoire et endocrinien;
  • la présence de mauvaises habitudes - tabagisme, consommation d'alcool, drogues;
  • catégorie d'âge de plus de 45 ans;
  • état dépressif;
  • stress fréquent;
  • l'obésité;
  • l'anorexie;
  • régimes stricts;
  • abus de cocktails énergétiques, thé fort, café;
  • traitement médicamenteux - certains groupes de médicaments provoquent des crises d’arythmie.

Les symptômes

Le principal symptôme de l'arythmie est l'accélération ou l'affaiblissement du rythme cardiaque. Si vous avez remarqué cette manifestation plus d'une fois, vous devriez faire appel à une aide qualifiée. À la maison, vous pouvez vérifier l’arythmie en mesurant le pouls. Pour ce faire, sentez une veine pulsée sur votre poignet, notez le temps (1 minute) et commencez à compter. Vous pouvez utiliser des moniteurs de fréquence cardiaque spéciaux. L'état normal du pouls ne doit pas être inférieur à 60 battements ni supérieur à 85 battements.

Comme il existe de nombreux types d’arythmie, les symptômes peuvent différer légèrement. Par exemple, dans la bradycardie, le pouls est lent et dans la tachycardie, au contraire, il est accéléré. De plus, le rythme peut se manifester de différentes manières. Cependant, il existe des signes communs:

  • faiblesse accrue lors d'une crise d'arythmie;
  • fatigue et malaise;
  • maux de tête et vertiges;
  • essoufflement et manque d'air;
  • faible et faible;
  • ténèbres dans les yeux;
  • difficulté à respirer;
  • syndrome douloureux dans le sternum;
  • des sauts de tension artérielle et de température (une augmentation et une diminution de ces indicateurs);
  • pâleur de la peau ou rougeur (en fonction de la pression artérielle);
  • haut niveau de transpiration.

Différences entre les arythmies chez les femmes et les hommes atteints d'arythmie

L'arythmie chez les femmes et les hommes est approximativement la même chose, à la différence près que les symptômes sexuels féminins apparaissent plus souvent après des situations stressantes et des efforts physiques. Cela est particulièrement vrai dans la période prémenstruelle.

Mais dans la moitié de l'humanité, des attaques arythmiques se produisent sur fond de mauvaises habitudes. Ils apparaissent plus souvent dans un rêve ou dans la soirée.

Chez les femmes, l’arythmie se développe après 45 ans, chez les hommes - après 37 ans. Le corps de la femme, en raison de ses caractéristiques physiologiques, réagit plus clairement aux changements du rythme cardiaque, de sorte que les symptômes sont très prononcés.

Complications possibles et conséquences

La principale complication est la thrombose dans divers systèmes du corps:

  1. Dans les artères pulmonaires. Si vous ne fournissez pas de soins médicaux en temps voulu, cela entraînera la mort.
  2. Avec la séparation des caillots sanguins, ils pénètrent dans le système circulatoire général, le cerveau et le cœur. Dans ce cas, un infarctus du myocarde peut survenir. Si le thrombus bloque les gros troncs du cercle de Willis, le patient tombe dans le coma. Toutes ces complications peuvent avoir des conséquences telles que la perte de la capacité de se servir soi-même, une altération de la parole et des capacités motrices, la paralysie et la mort.
  3. La présence de thrombose dans le mésentère de l'intestin constitue une dangereuse nécrose des tissus de l'organe.
  4. Lorsque la thromboembolie dans les vaisseaux sanguins des jambes se développe en gangrène, dans laquelle le seul moyen de sortir est l'amputation du membre inférieur.
  5. Dans le contexte de la thrombose, des maladies du système cardiovasculaire et d'autres organes internes se développent.

Diagnostics

Dans un premier temps, vous devez contacter votre médecin généraliste local, qui procédera à un examen préliminaire. Il dirigera ensuite le patient vers un cardiologue. Si des problèmes sont rencontrés avec d'autres organes internes, le patient doit également consulter d'autres spécialistes - un endocrinologue, etc.

Pour diagnostiquer une arythmie, il suffit de mesurer le rythme cardiaque. Mais il est beaucoup plus important d'identifier la véritable cause des attaques arythmiques. Pour ce faire, contactez le spécialiste approprié qui, dans les premières étapes, collectera l’historique.

Le patient doit parler de la fréquence des crises de battement de coeur irrégulier, de sa durée et de la présence d'autres symptômes. Le médecin doit savoir quelles maladies le patient a subies au cours de sa vie, s’il a des pathologies chroniques et si des maladies du système cardiovasculaire se manifestent chez des proches parents.

Le médecin procédera certainement à une auscultation, qui déterminera le rythme et la fréquence des contractions du muscle cardiaque. En outre, les mesures de diagnostic suivantes sont attribuées:

  • Collecte de tests sanguins et d'urine - a évalué le degré de contenu de diverses substances dans le corps.
  • Evaluation des niveaux hormonaux.
  • Échocardiographie - révélait des maladies du système cardiovasculaire pouvant conduire à des arythmies cardiaques.
  • L'électrocardiographie détermine la forme et le type d'arythmie.
  • L'imagerie par résonance magnétique examine d'autres organes internes pour détecter la présence de certaines pathologies.

Traitement traditionnel

Les mesures thérapeutiques sont basées sur la cause de l'arythmie. Autrement dit, si une hypertension est détectée, des médicaments sont prescrits pour abaisser la tension artérielle. En cas de diabète, le médecin établit un schéma thérapeutique contre le diabète et, en cas de déséquilibre hormonal, le traitement vise à rétablir le fond hormonal. Si l'arythmie est une maladie indépendante, un traitement adéquat est mis en œuvre pour éliminer les attaques arythmiques:

  1. Traitement médicamenteux: médicaments prescrits qui renforcent le myocarde, restaurent la fonctionnalité du cœur et éliminent les arythmies. Il peut s'agir d'antiarythmiques (Propafenon, Sotalex, Kordaron), de sédatifs (Novo-Passit, Persen, Afobazol). Selon la cause de l'arythmie, des préparations de statines, de bêta-bloquants, de diurétiques (diurétiques), d'inhibiteurs des canaux calciques, etc. peuvent être prescrits.
  2. Dans les formes sévères de maladies et d'arythmies, ainsi qu'en l'absence de résultat positif après un traitement médical, le médecin demande au patient de se faire opérer. Le plus souvent, une ablation par radiofréquence est effectuée, dans laquelle la radiothérapie du myocarde affecté est cautérisée par des ondes de radiofréquence.

Remèdes populaires

Les recettes de la médecine traditionnelle sont utilisées exclusivement comme aide au régime général du traitement. Ou à des fins préventives. Leur principale direction est de renforcer les muscles cardiaques. Mais avant d'utiliser des prescriptions, vous devriez consulter votre médecin, car il existe des moyens spéciaux pour chaque type d'arythmie.

Meilleures recettes:

  1. Lorsque le pouls est augmenté, les teintures aubépine sont recommandées. Vous pouvez cuisiner de deux manières: avec de l'alcool ou de l'eau. Dans le premier cas, vous devez prendre 20 grammes de fruits séchés, versez 200 ml de vodka dessus et laissez-les infuser pendant 10 à 12 jours. Prendre 10 gouttes trois fois par jour, en pré-connexion avec de l'eau. Pour le bouillon aura besoin d'une partie de fleur d'aubépine. Sur un verre d'eau bouillante - 5 grammes. Prenez une demi-tasse 3 fois par jour.
  2. Presser le jus de citron (100 ml), de myrtille noire (100 ml), de carottes (300 ml) et de canneberges (300 ml). Combinez les composants, ajoutez 200 ml de vodka de haute qualité. Prendre oralement trois fois par jour avant les repas pour 1 c. l
  3. Prenez un verre d'eau 1 cuillère à soupe de la racine de valériane. Verser dans un thermos et laisser infuser 10 à 12 heures. Boire 3 fois par jour et 1 cuillère à soupe. l
  4. Boissons au thé utiles à partir de calendula, mélisse, menthe. Brew de manière standard.
  5. À parts égales, mélangez le jus de radis noir et le miel naturel. Boire 3 fois par jour pendant 1 cuillère à soupe. l
  6. Préparer une salade de vitamines par jour. Vous aurez besoin de crème sure, de feuilles de persil, d'aneth et de céleri.
  7. Faire des bouillons à partir des hanches.
  8. Mélanger la pomme râpée et l'oignon haché. A consommer 2 fois par jour à la cuillère.

Mesures préventives

Grâce aux mesures préventives, il est possible de prévenir la survenue d’attaques arythmiques et le développement de maladies:

  • éliminer les mauvaises habitudes;
  • mener une vie active;
  • prenez le temps de dormir et de vous reposer;
  • suivez le régime - il devrait être riche en nutriments;
  • faire de la gymnastique spéciale;
  • aérez la pièce plus souvent et soyez à l'air libre;
  • contacter rapidement les spécialistes pour toutes les maladies.

Vous pouvez apprendre quels exercices vous pouvez faire pour la prophylaxie et pendant le traitement des arythmies et comment respirer correctement en suivant cette vidéo, dans laquelle Sergey Maslyukov donne des recommandations utiles:

L'arythmie en elle-même n'est pas dangereuse, car les crises sont de courte durée, mais elle comporte un risque de complications mortelles. Par conséquent, dès les premiers signes de rythme cardiaque arythmique, consultez un cardiologue pour un examen complet. N'oubliez pas qu'il est beaucoup plus facile pour une femme de se débarrasser de l'arythmie dès les premiers stades.

De Plus, Lisez Les Navires

Basse pression artérielle - Causes et traitement

La pression artérielle est l'un des principaux indicateurs de la constance de l'environnement interne du corps humain. Il se compose de deux indicateurs: la pression artérielle systolique et diastolique.

Combien coûte un coagulogramme?

Coagulogramme - une analyse complète de la coagulation du sang. Les études du sang veineux par la méthode de la coagulométrie aident à évaluer l’état et l’efficacité du fonctionnement de diverses parties du système sanguin telles que la coagulation, l’anticoagulothérapie et la fibrinolytique.

Navires: traitement avec des médicaments et des remèdes populaires

Les navires sont une sorte de réseau de transport du corps. Le sang y circule, apportant de l'oxygène et des nutriments à tous les organes et tissus.

Yeux d'uvéite - quel type de maladie, photo, causes, symptômes et traitement

L'uvéite est un concept général désignant l'inflammation de différentes parties de la choroïde (iris, corps ciliaire, choroïde).

Nous enlevons les plaques de cholestérol dans les vaisseaux

Les médecins sonnent l’alarme: ce n’est que ces dernières années que l’incidence des maladies cardiovasculaires a augmenté de 1,5 à 2 fois. Dans le même temps, l'une des causes les plus courantes d'ischémie du myocarde et du tissu cérébral est le dépôt de plaques de cholestérol sur la surface interne des vaisseaux.

Infarctus du myocarde de la partie inférieure du cœur: symptômes et diagnostic

L’infarctus du myocarde inférieur est un état pathologique aigu caractérisé par la nécrose des cellules situées le long de la paroi inférieure du muscle cardiaque.