Dans cet article, vous apprendrez ce qui se passe dans la pathologie de l'hypertrophie ventriculaire gauche (LVH), pourquoi elle se produit. Méthodes modernes de diagnostic et de traitement. Comment prévenir cette maladie.

Avec l'hypertrophie du ventricule gauche, la paroi musculaire du ventricule gauche s'épaissit.

Normalement, son épaisseur devrait être comprise entre 7 et 11 mm. Un indicateur égal à plus de 12 mm peut déjà être appelé hypertrophie.

Cette pathologie est fréquente chez les jeunes et les personnes d'âge moyen.

La guérison complète de la maladie n’est possible qu’à l’aide d’une intervention chirurgicale, mais le plus souvent, ils effectuent un traitement conservateur, car cette pathologie n’est pas si dangereuse que de prescrire l’opération à tous les patients.

Le traitement de cette anomalie est effectué par un cardiologue ou un chirurgien cardiaque.

Causes de la maladie

Une telle pathologie peut apparaître en raison de facteurs provoquant une contraction plus intense du ventricule gauche, ce qui entraîne une croissance de la paroi musculaire. Celles-ci peuvent être certaines maladies ou un stress excessif sur le cœur.

L'hypertrophie ventriculaire gauche du cœur se rencontre souvent chez les athlètes professionnels qui subissent des exercices d'aérobie excessifs (aérobie - c'est-à-dire «avec oxygène»): athlètes, joueurs de football, joueurs de hockey. En raison du mode de fonctionnement amélioré, la paroi musculaire du ventricule gauche est «gonflée».

En outre, la maladie peut survenir en raison d'un excès de poids. Une masse corporelle importante crée une charge supplémentaire pour le cœur, qui force le muscle à travailler plus intensément.

Mais les maladies qui provoquent un épaississement des parois de cette cavité cardiaque:

  • hypertension chronique (pression supérieure à 145 par 100 mm de mercure);
  • rétrécissement de la valve aortique;
  • athérosclérose de l'aorte.

La maladie est également congénitale. Si le mur n'est pas fortement épaissi (la valeur ne dépasse pas 18 mm), aucun traitement n'est requis.

Symptômes caractéristiques

Les manifestations spécifiques de la maladie n'existent pas. Chez 50% des patients, la pathologie est asymptomatique.

Chez l'autre moitié des patients, l'anomalie se manifeste par des symptômes d'insuffisance cardiaque. Voici des signes d'hypertrophie ventriculaire gauche dans ce cas:

  1. faiblesse
  2. vertige
  3. essoufflement
  4. les poches
  5. accès de douleur au coeur,
  6. les arythmies.

Chez de nombreux patients, les symptômes n'apparaissent qu'après un effort physique ou du stress.

Les manifestations de la maladie sont grandement renforcées pendant la grossesse.

Diagnostics

Une telle maladie peut être détectée lors d'un examen médical de routine. Il est le plus souvent diagnostiqué chez les athlètes soumis à un examen approfondi au moins une fois par an.

Une anomalie peut être observée lors de la réalisation de Echo CG - l’étude de toutes les cavités du cœur à l’aide d’un appareil à ultrasons. Cette procédure de diagnostic est prescrite aux patients souffrant d’hypertension, ainsi qu’à ceux qui se plaignent d’essoufflement, de vertiges, de faiblesse et de douleurs à la poitrine.

Si un écho du CG révèle un épaississement de la paroi du ventricule gauche, un examen supplémentaire est demandé au patient afin de déterminer la cause de la maladie:

  • mesure de la pression artérielle et du pouls;
  • ECG;
  • balayage duplex de l'aorte (examen échographique du vaisseau);
  • Échocardiographie Doppler (une sorte d’écho CG qui permet de connaître la vitesse du flux sanguin et sa turbulence).

Après avoir identifié la cause de l'hypertrophie, le traitement de la maladie sous-jacente est prescrit.

Méthodes de traitement

Bien que l'épaississement de la paroi du ventricule gauche ne puisse être complètement éliminé que par voie chirurgicale, le plus souvent un traitement conservateur est effectué, cette pathologie n'étant pas si dangereuse qu'elle peut être prescrite à tous les patients.

La tactique du traitement dépend de la maladie qui a provoqué le problème.

Thérapie conservatrice: médicaments

Avec hypertension

Appliquez l'un des médicaments suivants, pas tous en même temps.

Signes de LVHD sur l'ECG

L'hyperthyroïdie ou hypertrophie ventriculaire gauche est une augmentation du volume de l'unité structurelle du cœur (ventricule gauche) due à une augmentation des charges fonctionnelles incompatibles avec les possibilités. L'hypertrophie sur un électrocardiogramme n'est pas la cause de la maladie, mais son symptôme. Si le ventricule dépasse sa taille anatomique, le problème de surcharge myocardique existe déjà.

Les signes exprimés de LVH sur l'ECG sont déterminés par le cardiologue. Dans la réalité, le patient présente des symptômes de maladie cardiaque qui déterminent la dilatation (augmentation anormale de la cavité cardiaque). Les principaux sont:

  • instabilité du rythme cardiaque (arythmie);
  • symptôme de décoloration à court terme du cœur (extrasystole);
  • pression constamment élevée;
  • surhydratation extracellulaire des extrémités (œdème, dû à la rétention d'eau);
  • manque d'oxygène, violation de la fréquence et de la profondeur de la respiration (essoufflement);
  • douleur dans la région du cœur, espace thoracique;
  • brève perte de conscience (évanouissement).

Si des symptômes apparaissent régulièrement, une telle condition nécessite la consultation d'un médecin et un examen électrocardiographique. Ventricule hypertrophié perd la capacité de se contracter complètement. La violation de la fonctionnalité est affichée en détail sur le cardiogramme.

Concepts de base d'un ECG pour un ventricule gauche

Le travail rythmique du muscle cardiaque crée un champ électrique avec des potentiels électriques ayant un pôle négatif ou positif. La différence de ces potentiels est fixée dans les dérivations - les électrodes fixées aux membres et à la poitrine du patient (sur le graphique, elles sont marquées «V»). L'électrocardiographe enregistre l'évolution des signaux qui arrivent sur une plage de temps spécifique et l'affiche sous forme de graphique sur papier.

Un intervalle de temps fixe est reflété sur la ligne horizontale du graphique. Les angles verticaux (dents) indiquent la profondeur et la fréquence des changements d’impulsion. Les dents avec une valeur positive sont affichées vers le haut à partir de la ligne de temps, avec une valeur négative - vers le bas. Chaque dent et son chef sont responsables de l'enregistrement de la fonctionnalité d'un service de cardiologie.

Les indicateurs du travail du ventricule gauche sont: les dents T, S, R, le segment ST, le plomb - I (premier), II (deuxième), III (troisième), AVL, V5, V6.

  • L'onde T est un indicateur du stade de récupération du tissu musculaire des ventricules cardiaques entre les contractions de la couche musculaire moyenne du cœur (myocarde);
  • Q, R, S - ces dents montrent l’agitation des ventricules cardiaques (état excité);
  • ST, QRST, TP sont des segments qui signifient la distance entre les dents adjacentes horizontalement. Segment + branche = espacement;
  • Dérivations I et II (standard) - affiche les parois antérieure et postérieure du cœur;
  • Avance standard III - corrige I et II sur un ensemble d'indicateurs;
  • V5 - paroi latérale du ventricule gauche à l'avant;
  • AVL - paroi latérale du coeur en avant à gauche;
  • V6 - ventricule gauche.

Sur l'électrocardiogramme, la fréquence, la hauteur, le degré de dentelure et la disposition des dents par rapport à l'horizontale dans les sondes sont évalués. Les indicateurs sont comparés aux normes d'activité cardiaque, les changements et les écarts sont analysés.

Hypertrophie ventriculaire gauche sur le cardiogramme

Par rapport aux normes, les signes d'hypertrophie ventriculaire gauche sur un électrocardiogramme auront les différences suivantes.

Hypertrophie ventriculaire gauche (LVH): causes, signes et diagnostic, traitement, pronostic

L'hypertrophie ventriculaire gauche (LVH) est un concept qui reflète l'épaississement des parois du ventricule gauche avec ou sans expansion de la cavité du ventricule gauche (LV). Une telle affection peut survenir pour diverses raisons mais, dans la plupart des cas, elles indiquent une pathologie du muscle cardiaque, parfois assez grave. Le risque de LVH est qu’une insuffisance cardiaque chronique (ICC) se développe tôt ou tard, car le myocarde ne peut pas toujours fonctionner avec une charge telle que celle subie par LVH.

Selon les statistiques, l'HVG est plus fréquente chez les patients âgés (plus de 60 ans), mais avec certaines maladies cardiaques, elle est observée chez les adultes, chez les enfants et même pendant la période néonatale.

Causes de l'hypertrophie ventriculaire gauche

1. "Cœur sportif"

La formation d’une hypertrophie des parois du ventricule gauche du cœur n’est une variante de la norme que dans un cas - chez une personne pratiquant une activité sportive de longue durée. En raison du fait que la chambre ventriculaire gauche exécute le travail principal consistant à expulser un volume de sang suffisant pour tout l'organisme, elle doit donc supporter plus de pression que les autres chambres. Dans le cas où une personne s'entraîne longtemps et durement, ses muscles squelettiques nécessitent davantage de circulation sanguine et, à mesure que la masse musculaire augmente, la quantité d'augmentation de la circulation sanguine dans les muscles devient constante. En d’autres termes, si au début de l’entraînement, le cœur ne subit que périodiquement une charge croissante, la charge sur le muscle cardiaque devient constante au bout d’un moment. Par conséquent, le myocarde VG augmente son poids et les parois du VG deviennent plus épaisses et plus puissantes.

exemple de coeur sportif

Bien que le "cœur sportif" soit en principe un indicateur de bonne condition physique et de l'endurance d'un athlète, il est très important de ne pas rater le moment où l'HVG physiologique peut se transformer en une HVL pathologique. À cet égard, les athlètes sont observés par des médecins spécialistes en médecine sportive, qui savent clairement dans quel sport LVH est autorisé et dans lequel il ne devrait pas être. Ainsi, LVH est particulièrement développé chez les athlètes pratiquant des sports cycliques (course à pied, natation, aviron, ski, marche, biathlon, etc.). LVH se développe modérément chez les athlètes ayant développé des qualités de force (lutte, boxe, etc.). Les personnes impliquées dans les sports d'équipe développent normalement très peu ou pas du tout LVH.

2. hypertension artérielle

Chez les patients souffrant d’hypertension artérielle, il se forme un spasme long et persistant des artères périphériques. À cet égard, le ventricule gauche doit pousser le sang avec plus de force qu'avec une pression artérielle normale. Ce mécanisme est dû à une augmentation de la résistance vasculaire périphérique totale (OPS) et à une surcharge de la pression cardiaque. Après plusieurs années, la paroi VG s'épaissit, ce qui entraîne une détérioration rapide du muscle cardiaque - l'ICC commence.

3. Cardiopathie ischémique

Dans l'ischémie, le myocarde souffre d'un manque d'oxygène transitoire ou permanent. Naturellement, les cellules musculaires sans substrats énergétiques supplémentaires ne fonctionnent pas aussi efficacement que la normale, de sorte que les cardiomyocytes restants doivent travailler avec une charge plus élevée. Un épaississement compensatoire du muscle cardiaque - une hypertrophie se forme progressivement.

4. Cardiosclérose, dystrophie myocardique

La prolifération de tissu conjonctif (cicatrice) dans le myocarde peut survenir après une crise cardiaque (cardiosclérose post-infarctus) ou après des processus inflammatoires (cardiosclérose post-myocardite). La dystrophie du myocarde, également appelée épuisement du muscle cardiaque, peut survenir dans diverses conditions pathologiques - anémie, anorexie, empoisonnement, infection, intoxication. À la suite des processus décrits, une partie des cellules du muscle cardiaque cesse d'exercer sa fonction contractile et cette fonction est absorbée par les cellules normales restantes. Encore une fois, pour un travail à part entière, ils ont besoin d'un épaississement compensatoire.

5. Cardiomyopathie dilatée

Cette maladie se caractérise par un excès d'étirement du muscle cardiaque et une augmentation du volume des cavités cardiaques. En conséquence, le ventricule gauche doit expulser un volume de sang supérieur à la normale, ce qui nécessite un travail supplémentaire. Le cœur est surchargé de volume et une hypertrophie du myocarde se forme.

6. malformations cardiaques

En raison de la perturbation de l'anatomie normale du cœur, il existe soit une surcharge de pression VG (dans le cas d'une sténose aortique), soit une surcharge de volume (dans le cas d'une insuffisance de la valve aortique). En cas de défauts d'autres valves, une cardiomyopathie hypertrophique du ventricule gauche se développe tôt ou tard.

7. LVH idiopathique

Cette forme de LVH est indiquée si, lors de l'examen complet du patient, aucune cause de la maladie n'est identifiée. Toutefois, dans cette forme d’HVV, on peut parler des conditions génétiques nécessaires à la formation d’une cardiomyopathie de type hypertrophique.

8. LVH congénitale

Sous cette forme, la maladie débute pendant la période prénatale et se manifeste dans les premiers mois suivant la naissance de l'enfant. La base de cette forme sont des désordres génétiques qui ont conduit au mauvais fonctionnement des cellules du muscle cardiaque.

9. Hypertrophie ventriculaire gauche et droite simultanée

Une telle combinaison se retrouve dans les malformations cardiaques graves - dans la sténose pulmonaire, la tétrade de Fallot, la malformation du septum ventriculaire, etc.

Hypertrophie des parois du ventricule gauche du coeur chez l'enfant

Dans l’enfance, LVH peut être congénitale ou acquise. L’HVH acquise est principalement due à des malformations cardiaques, à une cardite, à une hypertension pulmonaire.

Les symptômes chez les enfants peuvent être différents. Un nouveau-né peut être léthargique ou, au contraire, agité et fort, téter mal un sein ou un biberon, tandis que le triangle nasolabial devient bleu lorsqu'il tète et crie.

Un enfant plus âgé peut déjà parler de ses plaintes. Il s'inquiète de douleurs dans la région du cœur, de fatigue, de léthargie, de pâleur, d'essoufflement avec une légère charge.

Le cardiologue pédiatrique ou le chirurgien cardiologue choisit la tactique de traitement de l'hypertrophie chez l'enfant après un examen approfondi et une observation de l'enfant.

Quels types d'hypertrophie du VG sont là?

En fonction de la nature de l'épaississement du muscle cardiaque, l'HVH des types concentriques et excentriques est isolée.

Un type concentrique (hypertrophie symétrique) se forme lorsque la croissance d'un muscle épaissi se produit sans augmenter la cavité de la chambre cardiaque elle-même. Dans certains cas, la cavité VG peut au contraire diminuer. L'hypertrophie concentrique du ventricule gauche est la plus caractéristique de la maladie hypertensive.

L'hypertrophie ventriculaire gauche excentrique (asymétrique) implique non seulement un épaississement et une augmentation de la masse de la paroi VG, mais également une expansion de la cavité. Ce type est plus fréquent dans les malformations cardiaques, la cardiomyopathie et l’ischémie myocardique.

Selon l'épaisseur du mur VG, ils produisent une hypertrophie modérée et grave.

En outre, l'hypertrophie est isolée avec et sans obstruction du tractus VG sortant. Dans le premier type, l'hypertrophie s'empare du septum interventriculaire, ce qui a pour effet que la région VG située plus près de la racine aortique acquiert un rétrécissement prononcé. Avec le deuxième type de chevauchement dans la zone de transition du VG à l'aorte n'est pas observée. La deuxième option est plus favorable.

L'hypertrophie ventriculaire gauche est-elle cliniquement manifeste?

Si nous parlons de symptômes et de signes spécifiques d’HVT, il est nécessaire de préciser dans quelle mesure l’épaississement de la paroi musculaire du cœur a atteint. Ainsi, dans les phases initiales, l'HVG peut ne pas se manifester, et les principaux symptômes seront notés du côté de la maladie cardiaque sous-jacente, par exemple, mal de tête avec forte pression, douleur thoracique lors d'une ischémie, etc.

À mesure que la masse myocardique augmente, d'autres plaintes apparaissent. En raison du fait que les zones épaisses du muscle cardiaque du ventricule gauche contractent les artères coronaires, de même que le myocarde épaissi nécessite une plus grande quantité d'oxygène, des douleurs à la poitrine du type d'angine de poitrine (sensation de brûlure, pincement) se produisent.

En relation avec la décompensation progressive et la diminution des réserves du myocarde, une insuffisance cardiaque se développe, qui se manifeste par un essoufflement, un gonflement du visage et des membres inférieurs, ainsi qu'une diminution de la tolérance à l'activité physique habituelle.

Si l’un des symptômes décrits, même s’ils sont bénins et s’inquiètent rarement, il est toujours nécessaire de consulter un médecin pour connaître les causes de cette affection. En effet, plus le LVH est diagnostiqué rapidement, plus le traitement est efficace et moins le risque de complications est élevé.

Comment confirmer le diagnostic?

Pour suspecter une hypertrophie ventriculaire gauche, il suffit de réaliser un électrocardiogramme standard. Les critères principaux de l'hypertrophie ventriculaire gauche sur un électrocardiogramme sont les violations des processus de repolarisation (parfois jusqu'à l'ischémie) dans la poitrine qui conduisent à une élévation oblique ascendante ou oblique du segment ST des dérivations V5, V6, de la dépression ST et de la fvV, et une onde T négative peut être. En outre, l'électrocardiogramme identifie facilement les signes de tension - une augmentation de l'amplitude de l'onde R dans les dérivations thoraciques gauche - I, aVL, V5 et V6.

Dans le cas où le patient présente des signes d'hypertrophie du myocarde et une surcharge du VG sur l'ECG, le médecin le prescrit pour un examen plus approfondi. L'étalon-or est une échographie du coeur ou une échocardioscopie. Chez EchoKS, le médecin verra le degré d'hypertrophie, l'état de la cavité VG et identifiera également une cause possible de l'HVG. L’épaisseur de paroi VG normale est fixée à moins de 10 mm pour les femmes et à moins de 11 mm pour les hommes.

Il est souvent possible de juger de l’évolution de la taille du cœur en effectuant la radiographie thoracique habituelle en deux projections. En évaluant certains paramètres (taille du cœur, arcs cardiaques, etc.), le radiologue peut également suspecter des modifications de la configuration des cavités cardiaques et de leurs tailles.

Vidéo: Signes ECG d'hypertrophie ventriculaire gauche et d'autres cavités cardiaques

Est-il possible de guérir à jamais l'hypertrophie ventriculaire gauche?

Le traitement de l'hypertrophie du VG est réduit à l'élimination des facteurs en cause. Ainsi, dans le cas de malformations cardiaques, le seul traitement radical consiste en une correction chirurgicale du défaut.

Dans la plupart des situations (hypertension, ischémie, cardiomyodystrophie, etc.), il est nécessaire de traiter l'hypertrophie ventriculaire gauche à l'aide d'un traitement médicamenteux qui non seulement influence les mécanismes de développement de la maladie sous-jacente, mais aussi protège le muscle cardiaque contre le remodelage, ce qui a un effet cardioprotecteur.

Des médicaments tels que l'énalapril, le quadripril, le lisinopril, normalisent la pression artérielle. Au cours d'études à long terme à grande échelle, il a été prouvé de manière fiable que ce groupe de médicaments (inhibiteurs de l'ECA) dans les six mois suivant le début du traitement conduisait à la normalisation des paramètres d'épaisseur de paroi VG.

Les bêta-bloquants (bisoprolol, carvédilol, nébivalol, métoprolol) réduisent non seulement le rythme cardiaque et "relâchent" le muscle cardiaque, mais réduisent également la charge pré et postérieure du cœur.

Les préparations de nitroglycérine, ou nitrates, ont la capacité de dilater parfaitement les vaisseaux sanguins (effet vasodilatateur), ce qui réduit également considérablement la charge sur le muscle cardiaque.

En cas de pathologie cardiaque concomitante et de survenue d'une ICC, les médicaments diurétiques (indapamide, hypothiazide, diuver, etc.) sont indiqués. Lorsqu'ils sont pris, le volume sanguin circulant (BCC) diminue, entraînant une diminution du volume cardiaque.

Tout traitement, qu’il prenne l’un des médicaments (contre l’hypertension - monothérapie) ou plusieurs (contre l’ischémie, l’athérosclérose, le traitement du complexe CHF), n’est prescrit que par un médecin. L’auto-traitement, ainsi que l’autodiagnostic, peuvent causer des dommages irréparables à la santé.

À propos de la guérison à vie de LVH, il convient de noter que les processus pathologiques du muscle cardiaque ne sont réversibles que lorsque le traitement est prescrit à temps, aux premiers stades de la maladie, et que les médicaments sont administrés de manière constante, voire à vie.

Quel est dangereux LVH?

Dans les cas où l'hypertrophie mineure du VG est diagnostiquée aux stades précoces et que la cause sous-jacente de la maladie peut être traitée, le traitement complet de l'hypertrophie a toutes les chances de réussir. Cependant, dans les maladies cardiaques graves (crises cardiaques étendues, cardiosclérose généralisée, malformations cardiaques), des complications peuvent se développer. Ces patients peuvent avoir une crise cardiaque et un AVC. L'hypertrophie de longue date entraîne l'ICC le plus grave, avec des gonflements de tout le corps jusqu'à l'anasarca, ainsi qu'une intolérance totale à la charge du ménage ordinaire. Les patients atteints d'ICC grave ne peuvent normalement pas se déplacer dans la maison en raison d'un essoufflement grave, ne peuvent pas nouer de lacets, préparer de la nourriture. Aux derniers stades de la CHF, le patient ne peut pas quitter la maison.

La prévention des effets indésirables consiste en une surveillance médicale régulière avec une échographie du cœur tous les six mois, ainsi qu’une médication régulière.

Prévisions

Le pronostic de LVH est déterminé par la maladie qui l'a provoqué. Ainsi, en cas d'hypertension artérielle corrigée avec succès à l'aide d'antihypertenseurs, le pronostic est favorable, l'ICC se développe lentement et une personne vit pendant des décennies sans que sa qualité de vie en pâtisse. Chez les personnes plus âgées atteintes d'ischémie myocardique ou ayant des antécédents de crise cardiaque, personne ne peut prédire le développement de l'ICC. Il peut se développer lentement et assez rapidement, entraînant une incapacité du patient et une incapacité.

Hypertrophie ventriculaire gauche: causes, traitement et conséquences

Le myocarde est la couche musculaire la plus puissante de la paroi cardiaque, formée par les cellules de cardiomyocytes. Ce tissu est présent dans les oreillettes et les ventricules, mais il se contracte de différentes manières. Le myocarde est équipé d'un système conducteur, ce qui explique le travail constant des départements du cœur. Une pathologie telle que l'hypertrophie du myocarde ventriculaire gauche est considérée à la fois comme une conséquence et un signe avant-coureur de problèmes graves du système cardiovasculaire. Cette maladie sera discutée dans cette publication.

Hypertrophie ventriculaire gauche - de quoi s'agit-il?

Une pathologie peut se développer lors de la prolifération de la paroi cardiaque. Dans la plupart des cas, cela entraîne une modification de la taille et de la forme du cœur, ainsi qu'un épaississement du septum entre les ventricules. Parfois, la maladie ne se manifeste pas pendant longtemps et la personne vit sans le savoir. L'hypertrophie est considérée comme un précurseur de pathologies cardiaques plus graves. Il est donc important de connaître les facteurs de risque et les conséquences de cette pathologie.

Causes de l'hypertrophie ventriculaire gauche

L'hypertrophie ventriculaire gauche du myocarde se produit lorsque le cœur est soumis à des charges régulières qui le font fonctionner plus intensément que d'habitude. Par exemple, en cas d’augmentation de la pression artérielle, les muscles ventriculaires gauches sont contraints de se contracter plus fortement afin de la contrecarrer. En conséquence, cela entraîne une augmentation du tissu musculaire, ce qui provoque un dysfonctionnement du cœur. Les facteurs qui peuvent faire fonctionner le cœur avec plus de force et de tension sont les suivants.

L'hypertension

L'hypertension augmente le risque d'hypertrophie ventriculaire. Dans cette maladie, la pression systolique (elle survient pendant la contraction) dépasse la barre des 140 mm de mercure. Art., Et diastolique (dans la phase de relaxation) augmente de plus de 90 mm Hg. À propos, l'obésité peut entraîner une augmentation de la pression artérielle et un besoin accru en oxygène de l'organisme et, par conséquent, la croissance du myocarde.

Malformations cardiaques

L'hypertrophie ventriculaire gauche du ventricule gauche n'est pas si rare parmi les maladies infantiles. Les cardiopathies congénitales jouent le rôle principal:

  • un ventricule au lieu de deux;
  • coarctation ou sténose aortique;
  • défaut du septum entre les deux ventricules;
  • tronc artériel commun;
  • hypoplasie ventriculaire gauche et atrésie pulmonaire;
  • atrésie de la valve tricuspide.

La détection de l'hypertrophie du myocarde et des pathologies cardiaques chez le fœtus et les enfants de moins de 6 mois est assez compliquée. Pour un diagnostic précis, la méthode de l'échocardiographie est principalement utilisée, tandis qu'une hypertrophie myocardique à l'échocardiographie et d'autres changements caractéristiques accompagnant toute maladie cardiaque sont observés.

  • Sténose de la valve aortique, qui s'accompagne d'un rétrécissement de la valve qui relie le ventricule gauche à l'aorte et interfère avec le mouvement du sang de ce grand vaisseau sanguin vers le cœur. Le développement de la sténose nécessite un travail intensif du ventricule pour administrer le sang à l'aorte;
  • insuffisance aortique, lorsque, lors de la relaxation des ventricules, il y a un écoulement de sang inversé de l'aorte au ventricule gauche en raison d'une fermeture insuffisante de la valve aortique.

Hypertrophie idiopathique / cardiomyopathie hypertrophique

Il s’agit d’un épaississement de l’ensemble du myocarde ou de ses sections individuelles qui se développe lentement et qui, pendant longtemps, n’entraîne aucune perturbation de l’activité contractile du cœur. La pathologie est basée sur une prédisposition génétique et l'hypertrophie du myocarde peut s'accompagner de la croissance d'un tissu fibreux dans son épaisseur et d'une orientation spatiale anormale des myofibrilles, qui permettent la contraction des cellules musculaires.

Si de tels changements dans le myocarde du ventricule gauche sont prononcés et se produisent sans raison apparente, on parle alors de cardiomyopathie hypertrophique, qui est également considérée comme un facteur d'apparition de l'hypertrophie.

Exercice excessif

Les sports de force intensifs permettent au cœur de s’adapter à un effort physique considérable. Pour certains, cela peut conduire à une hypertrophie ventriculaire gauche, tandis que les haltérophiles et les personnes effectuant un travail physique pénible sont à risque.

Quels autres troubles peuvent conduire à une hypertrophie du myocarde ventriculaire gauche?

L'apnée du sommeil est une cause possible et concomitante de l'hypertrophie du myocarde. Cette violation est associée à un arrêt respiratoire inconscient dans un rêve d'une durée allant d'une seconde à deux à trois minutes. Ce trouble survient chez les femmes ménopausées et chez les hommes. Comment l'apnée affecte-t-elle le développement de l'hypertrophie myocardique? Les experts disent que c’est l’un des facteurs de l’augmentation de la pression artérielle. Après une longue pause, la charge sur le muscle cardiaque augmente considérablement.

Traitement de l'hypertrophie ventriculaire gauche

Le traitement des maladies se concentre principalement sur la cause sous-jacente de son développement.

Élimination des facteurs de risque

Pour que le traitement soit efficace, il est important d’éliminer les facteurs et les habitudes qui conduisent généralement au développement de la maladie. La normalisation de la pression artérielle est la première et la plus importante des étapes. Consultez régulièrement votre médecin et achetez un tensiomètre pour pouvoir contrôler la pression. Essayez d'éliminer toutes sortes de sources de stress et d'anxiété, car l'excès de cortisol et de noradrénaline est également un facteur de risque. Non moins important dans le traitement est considéré comme un mode de vie sain et l'élimination des mauvaises habitudes.

Correction de l'hypertension artérielle

Les mesures thérapeutiques contre l'hypertension artérielle comprennent les médicaments et les changements de mode de vie. Certains des médicaments qui visent à corriger l'hypertension peuvent également empêcher une nouvelle augmentation du tissu musculaire du ventricule gauche. Voici les groupes de médicaments prescrits pour l'hypertension:

  1. Les inhibiteurs de l'ECA (enzyme de conversion de l'angiotensine) contribuent à l'expansion des vaisseaux sanguins, à l'abaissement de la pression artérielle, à la normalisation du flux sanguin et ainsi à la réduction de la charge cardiaque. Exemples de produits: Enalapril (Vazotek), Captopril (Capoten), Lisinopril (Prinivil, Zestril). Les médicaments de ce groupe provoquent parfois une toux irritante, mais l'effet thérapeutique est souvent plus important. Si les effets secondaires sont graves, le médecin peut choisir un autre moyen.
  2. Les ARA, ou bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine, possèdent bon nombre des propriétés des inhibiteurs de l'ECA, mais ne provoquent pas la toux d'un patient. Exemples de remèdes: Losartan (Cozaar), Valsartan.
  3. Les diurétiques thiazidiques aident les reins à se débarrasser de l'eau en excès et des ions sodium, réduisant ainsi le volume sanguin global et la pression artérielle.
  4. Les bêta-bloquants réduisent le rythme cardiaque, la pression artérielle et empêchent certains des effets nocifs des hormones du stress - le cortisol et l'adrénaline, qui ne sont pas le facteur principal, mais qui influencent le développement de l'hypertension. Ces médicaments comprennent le bisoprolol, le carvédilol, le métoprolol et l’aténolol (Tenormin).
  5. Les bloqueurs des canaux calciques empêchent le calcium d'entrer dans les cellules du tissu cardiaque, réduisant la contractilité du myocarde, relaxant le tissu musculaire des parois des vaisseaux, exerçant un effet diurétique et réduisant ainsi la pression artérielle. Les antagonistes du calcium suivants comprennent les médicaments: nifédipine (Procardia), vérapamil (Calan, Cover, Veleran), Diltiazem (Cardisem, Tiazac).

Mode de vie sain

Les changements de mode de vie aideront à réduire la pression artérielle et à prévenir l'apparition de symptômes d'hypertrophie ventriculaire gauche. Considérez quelques recommandations importantes:

  • Débarrassez-vous de l'excès de poids. Ne perdre que 3 à 5 kg aide à normaliser la tension artérielle et réduit le risque d'hypertrophie du myocarde;
  • limiter la quantité de sel dans le régime, car son excès entraîne inévitablement une augmentation de la pression;
  • n'abusez pas de l'alcool, buvez-le en petite quantité et renoncez également à la cigarette;
  • des exercices réguliers, une demi-heure ou une heure d'activité physique modérée chaque jour renforcent le cœur, mais ne le surchargent pas. Allez à pied, courez, faites de l'exercice ou du yoga plus souvent. Si vous faites de l'haltérophilie, telle que la musculation, ou si votre travail est lié à l'exercice, consultez un cardiologue. Il vous recommandera des moyens de prévenir l'hypertension et l'hypertrophie du myocarde.

Les conséquences

Un muscle élargi perd de son élasticité, ce qui entraîne une augmentation de la pression dans le cœur et les artères coronaires. L'hypertrophie ventriculaire gauche présente de nombreuses complications telles que:

  • arythmie - violation du rythme cardiaque;
  • cardiopathie ischémique, angine de poitrine;
  • insuffisance cardiaque, exprimée par l'incapacité du cœur à pomper la quantité de sang requise;
  • interruption de l'apport sanguin au cœur - crise cardiaque;
  • arrêt cardiaque soudain.

Comme vous pouvez le constater, les conséquences de la maladie sont très graves et imprévisibles. Toutes les pathologies associées au système cardiovasculaire nécessitent une attention particulière, car l'inaction peut être fatale.

Quel médecin contacter

Si vous avez des problèmes cardiaques, vous devez contacter un cardiologue. L'électrocardiographie est utilisée comme méthode de dépistage pour détecter l'hypertrophie ventriculaire gauche. L'étude la plus importante est l'échocardiographie. Si ce symptôme est associé à une maladie cardiaque, le patient est traité par un chirurgien cardiaque.

Hypertrophie ventriculaire gauche - signes sur un ECG. Traitement de l'hypertrophie du myocarde ventriculaire gauche

LVH est une lésion spécifique du coeur, dans laquelle il grossit et devient plus susceptible à tout changement. L'hypertrophie affecte principalement le myocarde - le muscle le plus fort de la paroi cardiaque - rend sa réduction difficile, entraînant un risque accru de développer d'autres maladies.

Quelle est l'hypertrophie ventriculaire gauche

L'hypertrophie cardiaque ou, en d'autres termes, la cardiomyopathie hypertrophique est un épaississement de la paroi du ventricule gauche du cœur, qui entraîne un dysfonctionnement de la valve aortique. Le problème est fréquent chez les patients hypertendus, ainsi que chez les sportifs, les personnes menant une vie sédentaire, les alcooliques et ceux qui ont hérité d’une tendance à la pathologie héréditaire.

L'hypertension du myocarde des ventricules gauches du cœur appartient à la classe 9 de l'échelle CIM 10, ainsi que d'autres maladies du système circulatoire. Cette pathologie est fondamentalement un syndrome d'autres maladies cardiaques, dont les signes indirects se manifestent. Afin de prévenir d'éventuels problèmes à l'avenir, il est nécessaire de traiter de manière intensive l'organe hypertrophié en temps voulu, immédiatement après la détection de pathologies.

Le degré d'hypertrophie ventriculaire gauche

Selon les signes de l'HVG et la taille du tissu musculaire déformé, le développement de la maladie se déroule en plusieurs étapes:

L'hypertrophie ventriculaire gauche (HVG) légère survient à la suite d'une hypertension ou d'autres maladies cardiaques. Cette augmentation insignifiante à première vue indique une surcharge cardiaque et une augmentation du risque de maladies du myocarde (crise cardiaque, accident vasculaire cérébral) pour le patient. Procède souvent sans aucun signe, est détecté uniquement dans l'analyse de l'ECG. Si le ventricule gauche est élargi, il est nécessaire de traiter avec l'aide de spécialistes, le meilleur de tous - de façon permanente.

L'hypertension artérielle sévère est caractérisée par des modifications dystrophiques dans lesquelles la valve mitrale est située près de la surface du septum et interfère avec la circulation sanguine, provoque une tension musculaire excessive et un stress sur le ventricule gauche.

Élargissement du ventricule gauche du coeur - causes

Les causes de l'hypertrophie ventriculaire gauche peuvent être variées, notamment les maladies chroniques et acquises de différentes parties du corps:

  • l'hypertension;
  • obésité: le développement de la maladie est très dangereux chez les jeunes enfants en surpoids;
  • l'ischémie;
  • diabète sucré;
  • arythmie, athérosclérose;
  • exercice excessif fréquent;
  • alcoolisme, tabagisme;
  • hypertension artérielle;
  • maladie pulmonaire;
  • sténose aortique;
  • violations de la valve mitrale;
  • stress, maladies psychologiques, épuisement nerveux.

Le développement d'un organisme chez un enfant peut se faire en violation des processus de repolarisation du myocarde et, par conséquent, en une augmentation des parois du ventricule. Si une telle situation s'est produite, elle doit être évitée et davantage observée de façon permanente à l'âge adulte et pour empêcher sa progression. L'exercice permanent peut naturellement conduire à une expansion du cœur, alors que le travail associé à la musculation est une menace potentielle de surcharge systolique. Vous devez donc rationaliser votre activité physique et surveiller votre santé.

Une autre cause indirecte est un trouble du sommeil dans lequel une personne cesse de respirer pendant une courte période. Il peut être observé chez les femmes ménopausées ou chez les personnes âgées et entraîne des conséquences telles que l'expansion du diamètre des vaisseaux cardiaques, la croissance du septum et des parois des services cardiaques, l'hypertension artérielle, l'arythmie.

Signes d'hypertrophie ventriculaire gauche

Les symptômes de la cardiomyopathie ne sont pas toujours évidents, souvent les gens ne sont pas conscients du problème. Si, au cours de la grossesse, le fœtus s'est développé anormalement, il peut exister une anomalie congénitale et une hypertrophie du cœur gauche. Ces cas doivent être observés dès la naissance et pour éviter des complications. Mais s’il ya des interruptions intermittentes dans le travail du cœur et que la personne ressent l’un de ces signes, il se peut que les parois ventriculaires ne soient pas en ordre. Les symptômes de ce problème sont:

  • essoufflement;
  • faiblesse, fatigue;
  • douleurs à la poitrine;
  • faible pouls;
  • gonflement du visage dans l'après-midi;
  • sommeil perturbé: insomnie ou somnolence excessive;
  • mal de tête

Types d'hypertrophie ventriculaire gauche

Les types d'hypertrophie ventriculaire gauche varient en fonction de la structure des modifications dans les muscles cardiaques. Cela se produit: LVH concentrique et excentrique, dilatation ventriculaire. Distinguer sur la base des paramètres échocardiographiques (cardiogramme) et de l'épaisseur de la paroi de l'organe. Chaque type d'HVL n'est pas une maladie indépendante, mais résulte d'autres pathologies du corps humain.

Hypertrophie excentrique

L'hypertrophie myocardique excentrique se caractérise par une augmentation du cœur et du volume de ses cavités parallèlement à la compression des muscles du ventricule gauche. Elle est provoquée par une forte augmentation des cardiomyocytes, leur taille transversale ne change pas. Aussi excentrique LVH menace de ralentir le pouls, complications respiratoires. Apparaît avec une maladie cardiaque ou après une crise cardiaque.

Hypertrophie concentrique du myocarde ventriculaire gauche

Le débit sanguin concentrique est dû à l'hyperfonctionnement des myocardiocytes dû à la charge de pression. La taille de la cavité ne change pas, parfois même devient plus petite. La taille des parois du ventricule gauche, la masse totale du myocarde et le cœur augmentent. L'hypertrophie concentrique survient dans l'hypertension, l'hypertension; est la cause de la réserve coronaire réduite.

Dilatation du ventricule gauche

La dilatation est une expansion du ventricule gauche du cœur qui se produit lorsque le myocarde se modifie ou lorsqu'un ventricule sain est surchargé. Si le cœur est allongé, cela peut également être le symptôme initial de l'HVG. Parfois, une sténose aortique entraîne une dilatation lorsque la valve rétrécie ne peut plus remplir sa fonction de pompage. Les maladies retardées sont souvent les causes de l’expansion du cœur. Dans de rares cas, elles peuvent se produire en tant que pathologie congénitale.

Diagnostic et traitement de l'hypertrophie ventriculaire gauche

L’une des variantes des complications cardiaques de l’hypertension est l’hypertrophie ventriculaire gauche du cœur, mécanisme compensatoire permettant de maintenir un flux sanguin normal avec une augmentation de la pression vasculaire. Les changements pathologiques dans le muscle cardiaque ne se manifestent pas depuis longtemps, mais à mesure que la paroi du myocarde s'épaissit, la chambre cardiaque principale cesse de fonctionner normalement, ce qui augmente considérablement le risque de complications dangereuses. La détection et le traitement rapides de maladies entraînant une hypertrophie du myocarde constituent la meilleure prévention des affections ischémiques du cœur.

Hypertrophie du muscle cardiaque - de quoi s'agit-il?

Une charge prononcée sur le muscle cardiaque se produit avec des effets négatifs prolongés de l'hypertension artérielle. L'hypertrophie des parois du ventricule gauche est le résultat de modifications compensatoires du cœur, lorsque le muscle cardiaque commence à fonctionner pour assurer une fonction de pompage normale. L'augmentation et l'épaississement du myocarde ne peuvent pas continuer indéfiniment - à mesure que la maladie progresse, le risque d'ischémie aiguë et de mort subite d'origine cardiaque augmente fortement.

Il est nécessaire de comprendre ce qu’est une hypertrophie ventriculaire gauche et quel est le danger de mort, avec l’aide d’un médecin afin de réduire le risque et de prévenir les complications dangereuses.

Causes de l'épaississement pathologique du myocarde

Les modifications de la taille et de la forme du cœur dues à une surcharge vasculaire se produisent lentement. L’hypertrophie ventriculaire gauche s’explique principalement par les facteurs suivants:

  • hypertension de toute origine;
  • maladie athérosclérotique avec atteinte aortique;
  • malformations cardiaques, créant des conditions pour la sténose aortique;
  • cardiosclérose;
  • augmentation marquée du poids corporel;
  • travail physique dur pendant une longue période.

Une pathologie du muscle cardiaque peut survenir chez les athlètes, en particulier à un jeune âge, lorsque le stress sportif est disproportionné par rapport à l’âge. Pendant la grossesse, le ventricule gauche peut être modérément hypertrophié, ce qui est associé à une augmentation importante de la quantité de sang dans le corps de la femme et à la nécessité d’assurer un développement rapide du fœtus. Une hypertrophie ventriculaire gauche grave, cliniquement significative et dangereuse, se produit généralement avec une hypertension artérielle croissante. Par conséquent, un traitement antihypertenseur bien choisi est un facteur important dans la prévention de l'insuffisance cardiaque et de l'ischémie myocardique.

L'hypertrophie du ventricule gauche chez les enfants survient lors de malformations cardiaques congénitales et de pathologies héréditaires, qui violent le flux sanguin dans la circulation sanguine.

Les parents doivent faire particulièrement attention lorsque la maladie se cache, lorsque l'enfant commence à faire du sport: l'effort physique peut provoquer des complications dangereuses.

Classification par type d'hypertrophie

En fonction des facteurs causatifs et de la variante des modifications anatomiques du côté gauche du cœur, on distingue les types de pathologie suivants:

  1. Syndrome d'hypertrophie asymptomatique dans le ventricule gauche, détecté uniquement à l'ECG;
  2. Hypertrophie concentrique du myocarde ventriculaire gauche;
  3. Hypertrophie ventriculaire gauche excentrique;

- avec une augmentation de la cavité;

- sans changer la taille de la chambre du ventricule gauche;

  1. Forme asymétrique d'épaississement du muscle cardiaque.

L'augmentation générale de la taille du cœur dépend de l'expansion des ventricules et des oreillettes. Dans tous les cas de réduction de la lumière de l'aorte (sténose à l'arrière-plan du défaut ou de l'athérosclérose), la charge sur le ventricule gauche augmente, ce qui oblige le muscle à travailler dur pour pomper le sang accumulé dans le système vasculaire.

Dans cette situation, une expansion excentrique de la cavité cardiaque se produit. L'hypertrophie concentrique du ventricule gauche, qui survient pendant l'hypertension artérielle, est provoquée par une charge systolique prononcée lors de la contraction: le muscle cardiaque s'épaissit suite à un travail intensif et non dans le contexte de l'expansion des cavités cardiaques.

La première variante des modifications cardiaques est asymptomatique et typique chez les athlètes, chez les personnes qui travaillent fort. Dans d'autres types de pathologie, des symptômes et des signes seront nécessaires.

Symptômes de pathologie

L'hypertrophie ventriculaire gauche grave ou modérée se manifeste par les symptômes d'insuffisance cardiaque latente ou manifeste:

  • sensations de douleur plus ou moins graves du côté gauche de la poitrine;
  • essoufflement progressivement croissant;
  • gonflement cardiaque;
  • perturbation cardiaque arythmique;
  • tachycardie récurrente;
  • vertiges et évanouissements;
  • l'insomnie;
  • problèmes lors de toute activité physique.

Les manifestations de pathologie cardiaque peuvent être minimes, mais même dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin pour procéder à un examen complet et commencer un traitement à part entière.

Tests de diagnostic

En cas d'hypertrophie ventriculaire gauche asymptomatique, la détection de modifications du muscle cardiaque peut être une découverte accidentelle d'ECG. L'analyse électrocardiographique au cours d'un examen préventif montrera des symptômes typiques sur le film: le médecin vous dirigera vers une consultation avec un cardiologue et un spécialiste établira un diagnostic présomptif. L'hypertrophie ventriculaire gauche de l'ECG présente des signes évidents, mais seule l'échocardiographie peut évaluer avec précision la situation dans le cœur.

En échographie duplex, on distingue 3 types d’hypertrophie du muscle cardiaque:

  1. Stress adéquat ou normal (un épaississement de la paroi du myocarde conduit à une préservation compensatoire du fonctionnement normal du cœur);
  2. Fort stress (des changements hypertrophiques insuffisants entraînent une tension constamment élevée du muscle cardiaque);
  3. Peu de stress ou insuffisant (peu importe le degré d’augmentation du muscle cardiaque, une compensation cardiaque adéquate n’est pas obtenue).

Pour l'échocardiographie, le médecin évaluera les indicateurs importants suivants:

  • diamètre de la chambre ventriculaire gauche;
  • épaississement du myocarde au moment de la diastole;
  • épaisseur de paroi relative du myocarde;
  • indice de masse cardiaque, calculé séparément pour les hommes et les femmes.

En cas de diagnostic tardif ou d’absence de traitement, les complications suivantes risquent de se produire:

  • insuffisance cardiaque chronique causée par une diminution du débit sanguin dans les petits vaisseaux cardiaques;
  • cardiopathie ischémique;
  • pathologie du rythme et de la conduction (arythmie, blocage);
  • infarctus du myocarde;
  • syndrome de mort subite.

En cas d'évolution asymptomatique de la maladie, il est inacceptable d'ignorer les conseils d'un médecin: le refus de prendre en permanence des antihypertenseurs est la cause principale d'affections et de maladies potentiellement mortelles.

Tactique médicale

Le traitement médicamenteux est la base d'une thérapie réussie. Ceci est particulièrement important dans l'hypertension. Le cardiologue traitant sait comment traiter l'hypertrophie ventriculaire gauche. Il est nécessaire d'observer strictement les recommandations suivantes d'un spécialiste:

  • utilisation régulière et à long terme de médicaments antihypertenseurs spécialement sélectionnés;
  • l'utilisation de médicaments symptomatiques qui améliorent le système cardiovasculaire;
  • correction du mode de vie en éliminant les facteurs de risque (tabagisme, alcool, travail physique pénible, réduction de la charge sportive);
  • nutrition rationnelle avec une diminution du sel dans les aliments et une augmentation des aliments végétaux (légumes et fruits);
  • perte de poids;
  • exercice thérapeutique.

Dans les formes graves de la maladie et à haut risque de complications, un traitement chirurgical sera nécessaire (intervention chirurgicale sur l'appareil valvulaire, élimination de la sténose, chirurgie antiarythmique).

L'hypertrophie du muscle cardiaque du ventricule gauche est un syndrome qui indique la présence de raisons physiologiques ou pathologiques pour une charge prononcée sur le cœur. Il est nécessaire de déterminer le principal facteur causal et de commencer un traitement efficace dès que possible afin de ne pas créer les conditions propices à des complications mortelles.

Hypertrophie ventriculaire gauche excentrique

Un type d'hypertrophie est l'hypertrophie concentrique du myocarde ventriculaire gauche, caractérisée par un compactage des parois et une augmentation de sa masse.

Cela est dû à la stabilité de la pression artérielle, à la suite de laquelle le ventricule gauche commence à travailler plus intensément. L'augmentation de la charge augmente le volume des parois du ventricule et du septum interventriculaire, ce qui, au fil du temps, entraîne une perte d'élasticité du corps. Par la suite, la fonction circulatoire est altérée, ce qui ralentit la circulation sanguine, ce qui affecte considérablement le fonctionnement normal du cœur.

Le plus dangereux est l'évolution de la maladie sans aucun symptôme.

Mécanisme de développement

L'hypertrophie ventriculaire gauche légère est très souvent asymptomatique et, dans la plupart des cas, elle est détectée par hasard après l'électrocardiographie.

Le traitement de l'hypertrophie ventriculaire gauche dépend du degré de complexité de l'évolution et des caractéristiques de la maladie initiale, à laquelle ce syndrome pathologique est associé.

En l'absence de troubles physiologiques, le cœur remplit ce que l'on appelle la fonction de pompe, poussant le sang dans l'aorte avec une grande force. Après quoi le sang va à tous les organes. Au moment de la relaxation du ventricule gauche, une partie du sang de l'oreillette gauche entre. Le processus de flux sanguin est continu et sa quantité est suffisante pour assurer un échange de gaz complet dans tout le corps.

En cas de troubles pathologiques du système cardiovasculaire, cette fonction est considérablement entravée, ce qui entraîne des coûts énergétiques excessifs. L'augmentation de la charge contribue à l'augmentation de la masse musculaire du coeur. Cela se produit presque de la même manière qu'avec une augmentation de la masse musculaire après un effort physique accru au gymnase. Et si, dans le cas de ce groupe musculaire, le résultat est positif, pour les muscles cardiaques, il s'agit d'une pathologie dangereuse. Le fait est que les vaisseaux alimentant le cœur n’ont pas le temps de se développer au-delà de la masse musculaire, ce qui entraîne une insuffisance de la circulation sanguine dans les tissus hypertrophiés. Ceci, à son tour, est la cause de divers changements ischémiques dans le myocarde.

Pathogenèse de la maladie

L'hypertrophie est presque toujours un syndrome concomitant de diverses maladies cardiaques persistantes. Les principales causes de l'hypertrophie ventriculaire gauche sont les suivantes:

  • tabagisme et consommation excessive d'alcool;
  • surpoids;
  • long effort physique exténuante;
  • hypertension artérielle essentielle;
  • sténose de la valve aortique;
  • cardiopathie hypertensive.

L'hypertrophie survient le plus souvent dans le contexte de l'hypertension artérielle. Dans 60 à 70% des cas cliniques, la variation de la masse du myocarde est due à une pression artérielle persistante.

L'excès de poids est également une condition préalable à l'apparition de l'HVG, puisqu'un organisme agrandi a besoin d'un plus grand apport en sang, ce qui entraîne le développement de modifications pathologiques du myocarde.

Les maladies cardiaques sont une prédisposition congénitale majeure pour le développement de l'hypertrophie du myocarde en raison d'un débit sanguin réduit du ventricule.

Types d'hypertrophie et symptômes

Compte tenu du degré de modification de la géométrie et du volume du ventricule gauche du cœur, on distingue deux types d'hypertrophie:

  1. Hypertrophie concentrique - se caractérise par une modification de la densité des parois du ventricule gauche sans modification de sa cavité. La cause de la formation est une charge excessive due à une pression artérielle élevée. Ce syndrome accompagne presque toujours l'hypertension et présente un pourcentage accru de risque de complications cardiovasculaires menaçant immédiatement la vie du patient.
  2. Hypertrophie excentrique. Avec cette forme de LVHL, il existe une préservation relative de l'épaisseur des parois du ventricule avec une augmentation de la taille de sa cavité et de sa masse musculaire. Il se développe dans le contexte d'une augmentation du volume de sang entrant.

Dans la plupart des cas, l'hypertrophie myocardique ventriculaire gauche est asymptomatique depuis de nombreuses années et est détectée par hasard au cours d'une échographie de routine du cœur.

Les manifestations cliniques de l'hypertrophie ne se caractérisent pas par des symptômes spécifiques, mais consistent en des signes d'une maladie concomitante.

Vous pouvez suspecter cette pathologie si vous présentez les manifestations suivantes:

  • gonflement des membres, souvent à la fin de la journée;
  • coloration bleuâtre de la peau et des muqueuses (cyanose);
  • fatigue excessive, perte de force, apparition d'essoufflement lors de l'exécution de charges;
  • rythme cardiaque irrégulier, interruptions;
  • crises d'asthme, manifestations d'asthme cardiaque;
  • hypertension chronique, en particulier non susceptible de correction médicamenteuse;
  • attaques douloureuses répétées dans le cœur ou derrière le sternum;
  • vertiges réguliers.

En présence d'au moins l'un des symptômes ci-dessus, il est nécessaire de consulter un spécialiste sans délai.

Diagnostic de pathologie

Tout d'abord, les mesures de diagnostic viseront à identifier les maladies du système cardiovasculaire. Pour ce faire, le médecin prescrit les méthodes d'examen nécessaires. Ceux-ci comprennent:

  • électrocardiogramme;
  • échocardiographie;
  • échographie cardiaque;
  • numération globulaire biochimique et complète pour étudier les hormones;
  • examen radiographique du thorax;
  • dans certains cas, une angiographie coronaire peut être prescrite pour évaluer la perméabilité des artères coronaires.
  • L'imagerie par résonance magnétique vous permet de déterminer plus précisément la maladie cardiaque et les changements pathologiques associés.

Comment traiter la maladie?

Le traitement repose sur l'élimination de la maladie initiale à l'origine du développement de l'hypertrophie.

Les mesures thérapeutiques comprennent le traitement médicamenteux et chirurgical des malformations cardiaques, la normalisation de la pression artérielle, l'élimination des troubles métaboliques et endocriniens, la correction nutritionnelle.

Pour prévenir de nouveaux changements pathologiques, les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

  1. Afin de réduire le rythme cardiaque et de réduire l'hypoxie cellulaire, des bêta-bloquants aident à prévenir la progression de l'angine de poitrine et à réduire la fréquence des crises de douleur.
  2. Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine fournissent une protection dite aux organes affectés et aident à prévenir leur récurrence.
  3. Les antagonistes du calcium sont utilisés pour réduire la teneur en calcium des cellules cardiaques musculaires. Ils aident à prévenir la formation de structures intracellulaires responsables de l'hypertrophie.

Compte tenu des caractéristiques cliniques de l'état pathologique, les médicaments suivants sont prescrits:

  • médicaments anti-arythmiques;
  • médicaments diurétiques;
  • glycosides cardiaques;
  • les antioxydants.

En cas d'échec du traitement médical, une intervention chirurgicale peut être prescrite pour éliminer la partie hypertrophiée du ventricule gauche. En outre, un traitement chirurgical est recommandé pour les attaques fréquentes de tachycardie supraventriculaire et pour la correction des malformations cardiaques.

Une nutrition adéquate est un facteur déterminant du succès du traitement. Les produits consommés doivent être riches en acides gras polyinsaturés qui réduisent le risque d'athérosclérose. Les patients souffrant de surpoids doivent adhérer aux bases d'un régime équilibré pour perdre du poids, si possible, afin de pratiquer des exercices légers, en accord avec votre médecin. Il est important d’arrêter de fumer pour limiter la consommation d’alcool. Passez régulièrement des examens de routine pour détecter rapidement les modifications cardiovasculaires.

Causes et types d'hypertrophie ventriculaire gauche

L'augmentation du myocarde du ventricule gauche est appelée hypertrophie ventriculaire gauche, qui n'est pas non plus une maladie indépendante, mais une manifestation de certaines maladies ou de leur syndrome. De plus, tous les muscles ne grossissent pas et les cellules spéciales, les cardiomyocytes, qui constituent normalement de 15 à 25% du tissu myocardique. La plus grande partie du myocarde ventriculaire gauche est constituée du squelette ou du tissu conjonctif du collagène.

Même chez les personnes en bonne santé, une hypertrophie ventriculaire gauche peut être observée - elle survient surtout chez les personnes impliquées dans le sport et ayant un mode de vie actif. Cela est dû au fait qu’au cours d’un effort physique accru, le muscle cardiaque a besoin de plus d’oxygène libre, car c’est à partir de là que le sang pénètre dans la circulation systémique.

L’épaississement de la paroi du ventricule gauche n’est pas dû à la réduction de l’espace à l’intérieur de celle-ci, mais principalement à l’augmentation de la cloison entre les ventricules gauche et droit, ce qui affecte ensuite l’évolution de la maladie.

Causes de l'hypertrophie ventriculaire gauche

Le plus souvent, l'hypertrophie du ventricule gauche du cœur survient avec un long cycle d'hypertension et l'âge n'a aucune incidence sur la survenue de cette affection.

En outre, il existe des facteurs prédisposants et d'autres causes d'hypertrophie ventriculaire gauche, notamment:

  • Sténose (rétrécissement) ou fermeture incomplète (malformation) de l'ouverture aortique, à laquelle le ventricule gauche est incomplètement vide ou la diffusion de sang dans l'aorte est difficile.
  • Cardiomyopathie, dans laquelle, pour des raisons inconnues, une augmentation des parois du ventricule gauche.
  • Effort physique fréquent et prolongé, dû à une activité professionnelle (athlètes, porteurs).
  • La présence de poids excessif (obésité).
  • La présence de mauvaises habitudes (tabagisme, alcool).
  • Mode de vie sédentaire et charges intenses et pointues.

En conclusion, nous pouvons dire que la cause de l’apparition du muscle élargi du ventricule gauche provient de la violation ou de la difficulté de l’écoulement du sang dans la circulation. Le cœur, d’une manière ou d’une autre, doit s’adapter à de nouvelles conditions et la seule issue consiste à renforcer les parois du ventricule.

Pour de nombreuses personnes, une hypertrophie légère du myocarde ventriculaire gauche est initialement constatée, elle ne provoque pas de troubles cliniquement définis et est déterminée de manière totalement aléatoire sur l'électrocardiogramme. Si cette personne n'a pas de maladie grave (hypertension, sténose, etc.), il n'y a pas de motif d'inquiétude particulier. Très probablement, cet état des parois du ventricule gauche est dû à un mode de vie actif et à des changements liés à l'âge.

Mais ces personnes augmentent considérablement le risque de mortalité par maladies cardiovasculaires à l’avenir. Il est prouvé que le pourcentage de décès chez les personnes atteintes d'hypertrophie ventriculaire gauche augmente de manière significative par rapport aux personnes souffrant de maladies cardiovasculaires, mais sans augmenter la paroi du myocarde.

Ainsi, par exemple, en cas de sténocardie, d’état ischémique du myocarde et d’infarctus, le risque augmente 2 6 fois, et dans les cas d'insuffisance cardiaque chronique et d'AVC, le risque de mortalité augmente de 6 17 fois. En raison d'une hypertrophie ventriculaire gauche, le joueur de hockey Alexey Cherepanov et l'acteur et bodybuilder Vladimir Turchinsky sont décédés dans la force de l'âge.

Le renoncement brutal au sport, qui entraîne une atrophie partielle des muscles (y compris du muscle cardiaque), constitue un risque particulièrement élevé pour les sportifs. Dans le cœur, le tissu musculaire est remplacé par le tissu conjonctif et adipeux.

Qu'est-ce que l'hypertrophie concentrique ventriculaire gauche?

Lors des activités sportives régulières chez les athlètes, il se produit une adaptation naturelle du muscle cardiaque et une augmentation de sa taille, car le taux de consommation d'oxygène par le myocarde augmente fortement. De plus, il existe des différences dans l'augmentation de la paroi musculaire chez les athlètes avec une orientation de force et chez les athlètes dont l'activité est associée à l'endurance. Et tous les sports sont conditionnellement divisés en statiques et dynamiques.

Cela signifie qu'avec un athlète statique, la charge de pression est plus forte et avec un athlète dynamique - la quantité d'activité physique.

Fondamentalement, les athlètes distinguent 2 types d’hypertrophie ventriculaire gauche: excentrique et concentrique. L'hypertrophie concentrique du ventricule gauche se produit sans modifications de la cavité et résulte d'une augmentation de la taille des parties constitutives des cardiomyocytes (myofibrilles et mitochondries).

L'hypertrophie ventriculaire gauche excentrique est caractérisée par l'expansion de la cavité avec une expansion proportionnelle des parois du myocarde. Dans cette forme d'hypertrophie, les fibres musculaires du myocarde augmentent en longueur et en largeur.

L'hypertrophie ventriculaire gauche concentrique survient le plus souvent chez les athlètes qui pratiquent des sports d'équipe et les athlètes sous charge statique, tandis qu'une hypertrophie excentrique se développe chez les athlètes qui pratiquent des sports nécessitant de l'endurance - natation, course de longue distance, ski de fond, etc..

Des types mixtes d'hypertrophie (hypertrophie excentrique et concentrique du myocarde ventriculaire gauche) sont observés chez des athlètes pratiquant des sports dynamiques et statiques. Ceux-ci incluent des types tels que l'aviron, le patinage de vitesse et le cyclisme.

Tous les athlètes qui, pour une raison ou une autre, développent une hypertrophie ventriculaire gauche ne sont pas encouragés à lancer brusquement des efforts physiques ou physiques, car cela pourrait entraîner des complications. Au lieu de cela, les médecins recommandent de passer progressivement de charges élevées à des charges moins élevées et de réduire progressivement leur intensité. Mais cela ne signifie nullement que faire du sport est nocif.

En conclusion, je dois dire que l'hypertrophie ventriculaire gauche peut être une cause du développement de l'insuffisance cardiaque, de l'infarctus du myocarde, des accidents vasculaires cérébraux et d'autres maladies, et peut être le résultat des maladies susmentionnées.

Le diagnostic de la maladie repose sur l'examen du patient, ses plaintes et les données de l'électrocardiographie. Si nécessaire, vous pouvez effectuer une radiographie pulmonaire et une échocardiographie.

Comment traiter l'hypertrophie ventriculaire gauche

L'hypertrophie du ventricule cardiaque n'est pas une maladie. C'est l'un des symptômes de toute pathologie. Le plus souvent, il s'agit d'une affection acquise sur fond d'hypertension, de malformations cardiaques et de nombreuses autres maladies graves. Le traitement est prescrit par un cardiologue.

Vous aurez besoin de:
  • Vélo d'exercice;
  • Tapis roulant;
  • Appareils pour mesurer la pression;
  • Les légumes;
  • Des fruits;
  • Prenez rendez-vous avec un cardiologue.

Qu'est ce que c'est

La paroi du ventricule gauche du cœur s'épaissit et, à cause de ces changements, devient moins élastique. Cela peut entraîner une perturbation des valves principales: mitrale et aortique.

Parfois, une hypertrophie est observée même dans un corps sain: chez les personnes engagées dans un travail physique actif ou chez les athlètes. Dans ce cas, l'hypertrophie concentrique est le plus souvent diagnostiquée.

Les symptômes

Vous devez immédiatement contacter votre cardiologue si la pression artérielle augmente régulièrement, en tourmentant les migraines, la faiblesse, l'insomnie, l'arythmie, les douleurs thoraciques.

Raisons

La prédisposition génétique joue un rôle important dans le développement de cette pathologie. Étudiez les biographies de vos grands-parents. Souvent, l'hypertrophie modérée héréditaire ne nécessite pas de chirurgie, mais il est important de surveiller en permanence l'état de santé du patient.

Les médecins soutiennent qu'il existe de nombreuses raisons qui provoquent le développement de la déformation. Parmi eux, la première place va mal style de vie, stress constant, exercice constant.

Enquêtes

Avant de traiter l'hypertrophie ventriculaire gauche, optez pour un ECG, une échographie et un échoCG. Il est également nécessaire de passer un test sanguin et de maintenir une surveillance constante de la pression artérielle.

Assistance médicale

  • Comment traiter l'hypertrophie ventriculaire gauche, ne peut le dire à un cardiologue qu'après un examen approfondi.
  • Les bêta-bloquants et le vérapamil sont le plus souvent prescrits.
  • Vous devriez complètement renoncer à l'alcool, aux cigarettes et au café.
  • Il est nécessaire de mener une vie active, de bouger plus, de marcher au grand air. Exercice, renforcement des muscles cardiaques. Par exemple, faites de l'exercice sur un vélo d'appartement ou sur un tapis roulant.
  • Le traitement de l'hypertrophie ventriculaire gauche du coeur implique le contrôle systématique du coeur.
  • Il est nécessaire de réduire la consommation de sel.
  • Refusez les aliments gras, entrez dans le régime plus de fruits et légumes. Il est recommandé de manger de la viande maigre, des produits laitiers et des produits laitiers, du poisson.
  • Parfois, le traitement de l'hypertrophie est impensable sans chirurgie.

Si l'un des symptômes ci-dessus apparaît, contactez immédiatement un établissement médical. Après l'enquête, on vous prescrira des médicaments qui vous aideront à faire face aux maux qui entravent votre vie.

Hypertrophie ventriculaire gauche à l'ECG: recommandations du cardiologue

Le ventricule gauche est la section du coeur. tout en réduisant le sang qui est jeté dans l'aorte. C'est la chambre principale du cœur qui assure la circulation du sang dans tout le corps. L'hypertrophie ventriculaire gauche est une augmentation de masse, un épaississement de sa paroi. Souvent, simultanément, il se produit une expansion de la cavité du ventricule gauche - sa dilatation. L'hypertrophie est un terme anatomique et électrocardiographique.
L'hypertrophie anatomique du ventricule gauche se manifeste sur un électrocardiogramme (ECG) présentant un certain nombre de signes. Un médecin spécialiste du diagnostic ou un cardiologue examine le nombre et la gravité de ces symptômes. Plusieurs critères de diagnostic permettent de déterminer plus ou moins correctement l'hypertrophie (probabilité de 60 à 90%). Par conséquent, toutes les personnes présentant des signes d'hypertrophie ventriculaire gauche sur un ECG ne l'ont pas réellement. Tous les patients atteints d'hypertrophie anatomique ne le montrent pas sur un ECG. De plus, le même ECG peut être décrit différemment par différents médecins s’ils utilisent des critères de diagnostic différents dans leur travail.

À quelles maladies est-il arrivé

  • L'hypertrophie ventriculaire gauche survient chez les jeunes qui pratiquent un sport de façon constante. Leur muscle cardiaque travaille intensément pendant les séances d’entraînement et augmente naturellement son poids et son volume;
  • se produit dans des maladies associées à la difficulté de la sortie du sang du ventricule gauche dans l'aorte et à l'augmentation de la résistance vasculaire dans le corps;
  • Ce signe ECG peut être le premier symptôme de malformations cardiaques graves - sténose aortique et insuffisance aortique. Dans ces maladies, une malformation de la valve sépare le ventricule gauche et l'aorte. Le cœur travaille avec une charge importante, mais le myocarde a beaucoup de temps à gérer. Un malade depuis longtemps ne ressent aucune gêne;
  • L'hypertrophie ventriculaire gauche survient dans les cas de maladie grave - cardiomyopathie hypertrophique. Cette maladie se manifeste par un épaississement marqué des parois du cœur. Les parois épaissies «chevauchent» la sortie du ventricule gauche et le cœur travaille avec une charge. La maladie n'apparaît pas immédiatement, l'essoufflement et le gonflement apparaissent. Cette maladie dans les cas avancés peut être une indication pour une transplantation cardiaque.
  • Ceci est l'une des manifestations de la maladie cardiaque dans l'hypertension. Il peut se développer avec une augmentation modérée mais constante de la pression. C’est en arrêtant la progression de l’hypertrophie ventriculaire gauche qu’il est recommandé de prendre en permanence des médicaments pour traiter l’hypertension, même à une pression normale.
  • peut apparaître chez les personnes âgées atteintes d'athérosclérose marquée des valves cardiaques. Simultanément, l'ouverture d'une sortie du ventricule gauche de l'aorte est rétrécie.

À quoi cela peut conduire

Si une personne présente des signes d'hypertrophie ventriculaire gauche sur un électrocardiogramme, mais que l'échocardiographie (échographie cardiaque) ne le confirme pas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Probablement, cette particularité de l'ECG est due à une masse corporelle accrue ou à une constitution hypersthénique. En soi, le phénomène de l'hypertrophie ventriculaire gauche de l'ECG n'est pas dangereux.

Si l'hypertrophie de l'ECG est accompagnée d'une augmentation réelle de la masse musculaire, cela peut entraîner à l'avenir une insuffisance cardiaque (essoufflement, gonflement) et des arythmies cardiaques graves (extrasystole ventriculaire. Tachycardie ventriculaire). Les athlètes ne doivent pas oublier cela dans la préparation des schémas d’entraînement.

Que faire et comment être traité

Si une personne a quitté l'hypertrophie ventriculaire à l'ECG, elle doit subir une échographie cardiaque ou une échocardiographie (EchoCG). Cette méthode aidera à déterminer la cause exacte de l'augmentation de la masse myocardique, ainsi qu'à évaluer l'insuffisance cardiaque.
S'il est impossible de réaliser une échocardiographie, il est recommandé d'effectuer une radiographie du cœur en deux projections, parfois avec un œsophage contrasté.
Pour éliminer les arythmies cardiaques, une surveillance quotidienne de l'ECG est recommandée. Pour le diagnostic de l'hypertension au cours de la journée, vous devez passer une surveillance quotidienne de la pression artérielle.

L'hypertrophie ventriculaire gauche n'est pas amovible. Cependant, le traitement de la maladie qui l'a provoquée aide à prévenir la progression de cette maladie. Par exemple, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (énalapril, captopril et de nombreux autres) largement utilisés dans le traitement de la maladie hypertensive arrêtent non seulement le développement de l'hypertrophie, mais provoquent également une régression.

Ainsi, lorsque des signes d'hypertrophie ventriculaire gauche sont détectés sur un électrocardiogramme, il est nécessaire de consulter un médecin généraliste ou un cardiologue pour un examen plus approfondi.

Symptômes de l'hypertrophie ventriculaire gauche

Les symptômes de l'hypertrophie ventriculaire gauche sont caractérisés par leur ambiguïté. Certaines personnes pendant longtemps peuvent ne pas se rendre compte qu'elles ont un problème. Et ils vivent avec ça pas un an.

L'angine de poitrine est l'un des signes les plus courants d'un problème. Il se produit dans le contexte de la compression des vaisseaux sanguins, qui alimentent le muscle cardiaque. Il y a une forte augmentation de la taille du corps. Après tout, cela nécessite plus de consommation d'oxygène.

En outre, une fibrillation auriculaire peut survenir. Il se caractérise par une fibrillation auriculaire, une famine myocardique. Il y a souvent un phénomène dans lequel le cœur s'arrête quelques instants, cesse de battre. La manifestation de l'essoufflement n'est pas exclue.

En plus de ces symptômes, il existe des signes courants d'un problème. Tout cela se manifeste par une instabilité de la pression, son augmentation, des maux de tête, des arythmies, des troubles du sommeil, des douleurs cardiaques, une mauvaise santé, une faiblesse générale du corps ainsi que des douleurs à la poitrine.

L'hypertrophie ventriculaire gauche se manifeste le plus souvent dans les cas de cardiopathie congénitale, d'athérosclérose, de glomérulonéphrite aiguë, d'infarctus du myocarde et d'insuffisance cardiaque.

Hypertrophie ventriculaire gauche concentrique

L'hypertrophie concentrique du ventricule gauche est caractérisée par une augmentation de la masse du ventricule gauche, un épaississement relatif de ses parois. Dans ce cas, la modification de la taille de sa cavité n'est pas observée.

Le développement de ce phénomène est dû à une surcharge de pression. La complication la plus commune survient avec l'hypertension. La probabilité de complications sous cette forme augmente plusieurs fois. Certains patients peuvent souffrir d'hypertrophie concentrique et excentrique.

Les modifications structurelles et morphologiques survenant dans le myocarde hypertrophié sont accompagnées de troubles biochimiques. Ils sont capables de réduire considérablement la capacité de synthèse d'enzymes, des protéines impliquées dans la réduction des fibres musculaires du myocarde, nécessaires au fonctionnement et au renouvellement des mitochondries.

Il est important de commencer le diagnostic de ce phénomène dans le temps. Ils peuvent affecter de manière significative la qualité de la vie humaine. Le changement de VG nécessite un maintien immédiat de l'état, l'élimination du problème, en fonction de sa cause.

Hypertrophie ventriculaire gauche initiale

L'hypertrophie ventriculaire gauche initiale est concentrique. À ce stade, le "problème" peut ne pas se manifester du tout. Une personne ressent périodiquement le malaise qui survient dans le contexte d'un effort physique intense.

Habituellement, le patient n'est pas inquiet à propos de cette maladie, il n'est pas pressé de consulter le médecin. Entre-temps, le problème commence à s'aggraver, entraînant une aggravation de la situation. La deuxième phase de la maladie se développe, mais elle n’a pas non plus beaucoup d’importance, tout comme la première. Avec un tel problème, les gens vivent pendant des années sans même se rendre compte de la présence d’un «moteur» accru.

Au fil du temps, la troisième phase de la maladie commence. Il se caractérise par la manifestation de tous les symptômes. La personne ressent un inconfort important. Et la dyspnée semble sans fondement. Pour cela, il n'est pas nécessaire de faire du sport.

Hypertrophie ventriculaire gauche 1 degré

Hypertrophie du ventricule gauche de 1 degré - concentrique. Cette condition ne se caractérise pas par la manifestation de symptômes graves. Une personne ressent périodiquement un malaise. Fondamentalement, le premier et le deuxième degré sont caractérisés par un flux asymptomatique.

Pendant plusieurs années, le patient peut ne pas être au courant d'un tel problème. Il est périodiquement tourmenté par l'hypertension. Changer la taille du "moteur" est uniquement dû à un effort physique.

Les gens ne vont pas consulter un médecin en raison de l'absence de symptômes. Entre-temps, la maladie commence à progresser. Quand le troisième degré arrive, les symptômes se manifestent activement. Cela peut être un mal de tête, une pression accrue, des douleurs cardiaques, de la fatigue et de la faiblesse. Non exclu et essoufflement, apparaissant même au repos. Vous devez immédiatement consulter un cardiologue. Après tout, une violation peut entraîner des conséquences graves.

Hypertrophie ventriculaire gauche modérée

L'hypertrophie ventriculaire gauche modérée se produit souvent avec un mode de vie actif, un effort physique accru et un exercice régulier. Déterminer l'existence d'un problème aujourd'hui n'est pas toujours facile. En soi, le syndrome est beaucoup plus jeune. Si, auparavant, ce phénomène s’était produit chez les personnes âgées, il est maintenant typique des jeunes de moins de 30 ans.

Une augmentation de l'orgue et de ses murs se produit de manière uniforme sur toute la zone. La personne ne le ressent pas seule, mais avec le temps, les symptômes commencent à le harceler.

Les symptômes de la maladie se retrouvent souvent chez les sportifs. Les personnes engagées dans des efforts physiques importants donnent un "travail" puissant au cœur. Le sang, afin d'avoir le temps de saturer tous les tissus et organes avec de l'oxygène, est en plus grande quantité éjecté du LV dans l'aorte, ce qui a pour effet d'épaissir les parois du LV. L'hypertrophie ventriculaire gauche à un niveau modéré ne présente aucun danger pour le corps humain dans son ensemble.

Hypertrophie des parois du ventricule gauche

L'hypertrophie des parois du ventricule gauche se produit sur la base de facteurs acquis. L'obésité, l'hypertension artérielle ou l'arythmie peuvent donc contribuer au développement de ce phénomène. Cette maladie n'est pas pathologique.

Elle se caractérise par une augmentation des parois et des modifications de la taille de tout le corps. Cela se produit parce que le «moteur» est responsable du flux sanguin. À des charges élevées, l'oxygène n'a pas le temps de s'écouler; pour accélérer ce processus, le cœur doit travailler beaucoup plus vite. En conséquence, il y a des changements dans le corps. Ceci est tout à fait acceptable pour les personnes impliquées dans le sport. Ce phénomène est un personnage unique. L'augmentation se produit exclusivement pendant l'exercice.

Si la cause du changement de taille était l'obésité, l'hypertension ou l'arythmie, les symptômes désagréables sont constamment présents. Habituellement, dans les phases initiales de la maladie ne dérange pas la personne. Mais avec le temps, les écarts peuvent avoir de graves conséquences.

Hypertrophie de la paroi postérieure du ventricule gauche

L'hypertrophie de la paroi postérieure du ventricule gauche est également fréquente. Ce phénomène se caractérise par une pression accrue, une fatigue générale, des maux de tête, une faiblesse. Habituellement, les gens ne font pas attention à ce symptôme. Au fil du temps, lorsque la situation devient incontrôlable, la personne s'adresse à un spécialiste. Cette condition se caractérise par l’apparition d’un essoufflement, à tout moment. Vous n'avez même pas à faire du sport.

L'élimination de l'hypertrophie n'est pas si difficile si vous le faites dans un complexe. Il est important de consulter un spécialiste et de lui demander conseil. Ensuite, un diagnostic est établi, la cause est identifiée et un diagnostic précis est établi.

Le traitement est généralement complexe. Il est nécessaire non seulement d'utiliser certains médicaments, mais également de suivre les règles concernant le mode de vie et la consommation d'aliments. En fait, cette complication n'est pas une phrase. Vous avez juste besoin de commencer le temps de surveiller votre propre santé, dans ce cas, l'hypertrophie ventriculaire gauche n'est pas terrible.

Hypertrophie du ventricule droit et gauche

L'hypertrophie des ventricules droit et gauche est une maladie très rare. Le côté gauche de l'organe souffre généralement. Les raisons de l'augmentation du ventricule droit (RV) ne peuvent être que pathologiques.

  • Hypertension pulmonaire. Ce phénomène entraîne une modification de la taille de l'artère pulmonaire. Tout cela conduit à un essoufflement, à des vertiges constants, à des évanouissements.
  • Tetrad Fallot. Il s'agit d'une maladie cardiaque congénitale pouvant causer le syndrome du bébé bleu. Il est observé chez les enfants depuis la naissance et dure une année de sa vie. La difficulté viole de manière significative la sortie de sang du pancréas.
  • Sténose de la valve pulmonaire. Il provoque une perturbation du flux sanguin du pancréas dans l'artère.
  • Défaut du septum interventriculaire. Cette complication entraîne le mélange du sang en deux parties. Les organes et les tissus commencent à couler du sang mélangé, dans lequel il n'y a pas assez d'oxygène. Le cœur essaie de toutes ses forces de retrouver la nutrition normale du corps et ce, en améliorant le travail de ses services.

L'hypertrophie ventriculaire gauche se développe sous l'effet de plusieurs facteurs. Cela peut être la pression artérielle, l'obésité. Ensemble, les deux pathologies ont des conséquences graves.

Hypertrophie ventriculaire gauche sévère

L'hypertrophie ventriculaire gauche sévère contribue au fait que la valve mitrale antérieure est proche de la surface du septum. Ce processus tire le flux sanguin vers le septum, provoquant un obstacle à sa libération.

Car une forme prononcée de la maladie est caractérisée par un changement dystrophique, qui s’accompagne souvent d’une violation du processus de repolarisation ventriculaire.

Si vous observez cette condition selon les résultats de l’ECG, vous pouvez voir la présence d’un segment RS - T en décalage oblique au-dessous de la ligne isoélectrique et l’inversion de l’onde T, et dans le thorax droit une montée discordante du segment RS - et une onde T positive.

Avec une manifestation prononcée, en particulier avec le développement de modifications dystrophiques dans le myocarde, le processus de dépolarisation du VG gauche dans la direction de l'épicarde ralentit considérablement. C'est pourquoi la repolarisation des divisions VG sous-endocardiques peut commencer avant la fin de l'excitation de ses divisions sous-épicardiques. Un changement douloureux d'un type prononcé entraîne un ensemble complet de symptômes indésirables.

Hypertrophie ventriculaire gauche excentrique

Une hypertrophie ventriculaire gauche excentrique se développe en raison d'une hyperfonction isotonique ou d'une charge volumique. Ce type de maladie se distingue par des critères échocardiographiques, les valeurs de l'épaisseur de paroi relative.

Sous forme excentrique, les caractéristiques hémodynamiques suivantes sont rencontrées. Il s’agit d’une augmentation du volume de la cavité basse tension, d’une onde de choc élevée, d’un OPSS relativement faible, d’une pression pulsée relativement faible. Ce dernier phénomène est dû à la compliance du lit vasculaire artériel en l'absence de réactions vasospastiques prononcées. Dans l'hypertrophie concentrique du VG, on note également une diminution plus prononcée de la réserve coronaire.

Sur l'ECG, vous pouvez remarquer une augmentation significative de l'amplitude et de la largeur du complexe QRS. Ceci est caractéristique de la dilatation de la cavité VG sans épaissir ses parois. Dans le même temps, on observe des signes d'altération de la circulation coronarienne - dépression ST.

Hypertrophie ventriculaire gauche chez l'enfant

L'hypertrophie du ventricule gauche chez l'enfant se produit principalement dès la naissance. Ce qui est le plus intéressant, c'est qu'il passe librement pendant la première année de la vie. Mais il y a des cas où le problème persiste.

Pour diagnostiquer une maladie, il suffit d'observer un enfant, d'écouter ses plaintes, de l'emmener à un rendez-vous avec un spécialiste. Cette condition peut se manifester après un effort physique intense, si le bébé est impliqué dans des activités sportives. Il suffit juste de prendre rendez-vous avec un cardiologue. Après tout, une branche peut se manifester une seule fois et interférer avec l’activité complète.

La maladie se caractérise par la fatigue, la léthargie, des maux de tête constants et des douleurs cardiaques. Tout cela doit faire attention. Il est nécessaire de surveiller la nutrition du bébé, surtout s'il est prédisposé au surpoids. Il faut exclure les frites, la farine, les fumées, consommer moins de sel. Dans certains cas, la pathologie n’est pas complètement éliminée, il est donc nécessaire de maintenir en permanence l’état de l’enfant. Avec un tel problème, les gens vivent pendant des décennies.

Hypertrophie ventriculaire gauche pendant la grossesse

L'hypertrophie du ventricule gauche pendant la grossesse peut comporter un risque et ne pas menacer la santé de la femme et du fœtus. Si la femme a été diagnostiquée avec cette anomalie, vous devez surveiller de près votre propre état. Ainsi, l'observation d'un cardiologue devrait être la principale.

Cela dépend beaucoup de l’étape de la déviation. En effet, dans certains cas, la possibilité d'accouchement naturel reste interdite. Mais avant de faire un tel "diagnostic", le médecin doit procéder à un examen complet. La première chose dont vous avez besoin pour déterminer le degré d’augmentation douloureuse, puis les causes de ce phénomène.

S'il s'agit d'une forme modérée, vous pouvez alors accoucher en toute sécurité sans vous soucier de votre santé ni de celle du bébé. Dans la grande majorité des cas, l'endémie n'affecte pas le travail du cœur et n'a pas de manifestations cliniques ni de conséquences. Mais il faut encore trouver la raison de son calme.

Une naissance naturelle avec cette maladie est possible, mais seulement après avoir consulté un médecin. Aux premiers stades du travail, cela n’affecte pas.

Les principales causes et symptômes de la maladie

Causes de l'hypertrophie concentrique ventriculaire gauche:

  • hypertension artérielle;
  • haute résistance périphérique;
  • augmenter le post-chargement

L'hypertension artérielle est le plus souvent la cause de l'hypertrophie concentrique ventriculaire gauche. Une augmentation de la masse et de la taille du myocarde du ventricule gauche, résultant d'une hypertension artérielle, se produit dans 65 à 70% des cas d'hypertrophie.

Le plus souvent, cette hypertrophie du myocarde ventriculaire gauche se développe chez les athlètes. L'augmentation de la taille est due à une augmentation des myofibrilles et des mitochondries dans le muscle cardiaque.

Symptômes de l'hypertrophie myocardique concentrique du ventricule gauche:

  • essoufflement;
  • tension artérielle instable;
  • fibrillation ventriculaire;
  • fibrillation auriculaire;
  • angine de poitrine

Que la maladie menace

L'angine de poitrine est due au fait que le myocarde du cœur augmente de taille et, en règle générale, cela se produit de manière inégale. Les vaisseaux coronaires sont souvent compressés. L'angine de poitrine se caractérise par des douleurs thoraciques de compression ou d'oppression, un pouls irrégulier et rapide, une augmentation de la pression artérielle. Pour soulager la douleur dans l'angine peut être avec l'aide de nitrates. Une nitroglycérine à action brève éliminera la douleur en quelques minutes.

La fibrillation auriculaire est une violation du rythme et de la fréquence cardiaque. L'hypertrophie myocardique concentrique se développe avec la fibrillation auriculaire due à la compression des fibres nerveuses conduisant l'impulsion par le muscle cardiaque agrandi. La fibrillation auriculaire est très terrible pour ses conséquences. Ainsi, lors de cette perturbation du rythme, on observe une augmentation de la fréquence cardiaque pouvant atteindre 200 battements par minute ou plus. Le cœur n'a pas le temps de se remplir de sang. Le sang n'est pas enrichi en oxygène et une quantité insuffisante de celui-ci pénètre dans le myocarde par les vaisseaux coronaires. Les cardiomyocytes manquent d'oxygène, ce qui menace la cardiomyopathie dystrophique. Il n'y a pas de traitement pour cette dystrophie du coeur, seulement une greffe d'organe.

La thrombose est une autre des complications désagréables de la fibrillation auriculaire. En raison d'un transfert de sang insuffisant sur les valves, ainsi que sur les parois des cavités cardiaques, des caillots sanguins se forment souvent. Ils surviennent à la suite de dommages, puis de collements de globules rouges. Un caillot de sang peut, dans n'importe quelle situation, se détacher de son lieu de fixation et obstruer tout vaisseau du corps humain. Le plus souvent, il s’agit des vaisseaux du cerveau - et il s’agit d’un accident vasculaire cérébral - ou des vaisseaux de l’artère pulmonaire (EP), qui est pratiquement un diagnostic fatal.

La fibrillation ventriculaire est une violation de la fréquence et du rythme des contractions cardiaques qui menace la vie d’une personne. Les impulsions qui pénètrent dans le cœur deviennent inconstantes et intermittentes, puis le myocarde ventriculaire commence à être affecté de manière inégale et, plus important encore, inefficacement réduit avec une grande rapidité sous son influence.

Cette affection est aiguë et son traitement devrait être urgent. Ainsi, après quelques secondes de fibrillation, une personne perd conscience et si on ne l'aide pas dans 5 minutes, cela provoquera des conditions irréversibles dans le cerveau en raison de lésions neuronales dues au manque d'oxygène. Le traitement ne peut être effectué que par un spécialiste. Cela nécessite un défibrillateur et quelques connaissances. À l’aide d’un défibrillateur, le muscle cardiaque reçoit une énorme décharge qui modifie la charge pathologique des impulsions en une charge normale.

Pression artérielle instable - modification des lectures de la pression artérielle. Ce symptôme se développe à la suite de la compression des fibres nerveuses du myocarde hypertrophié. L'instabilité de la pression entraîne une mauvaise santé, des maux de tête et parfois une perte de conscience.

Essoufflement - violation de la fréquence et de la profondeur de la respiration lors d'efforts physiques et avec la progression de l'hypertrophie ventriculaire gauche du ventricule gauche au repos, un "manque d'air". Une personne ne peut pas respirer, s'appuie contre le dossier d'une chaise ou d'un lit pour faciliter le travail des muscles pectoraux et très souvent, la dyspnée avec hypertrophie est secondaire, car elle n'est pas directement liée à la maladie des poumons.

En raison de la perturbation du muscle cardiaque (augmentation de la fréquence, perturbation du rythme), le sang qui n'est pas suffisamment saturé en oxygène pénètre dans le cerveau. Il existe des départements appelés centres respiratoires, qui réagissent à une diminution du niveau d'oxygène en fournissant des impulsions nerveuses aux poumons et aux muscles pulmonaires, les forçant à effectuer davantage de mouvements respiratoires.

Cependant, une augmentation du taux de respiration conduit au fait que les poumons n'ont pas le temps de se remplir d'air et que la respiration devient superficielle et inefficace. Tout cela ne fait qu'aggraver la situation. Le traitement consiste à fournir de l'oxygène et à administrer un traitement par perfusion.

Traitement approprié de LVH

Le traitement de l'hypertrophie concentrique du ventricule gauche doit être complexe et assez long dans le temps.

Premièrement, le traitement devrait viser à éliminer les causes qui ont provoqué cette pathologie. Le traitement de l'hypertrophie dans l'hypertension artérielle implique la stabilisation de la pression artérielle à des valeurs normales à l'aide de l'utilisation constante d'antihypertenseurs. Le traitement avec une résistance vasculaire périphérique élevée vise à éliminer cette pathologie avec des médicaments.

Deuxièmement, le traitement de l'HVG consiste à ralentir les processus d'hypertrophie myocardique ventriculaire. Ceci peut être réalisé en organisant le bon style de vie.

Le mode de vie correct est la nutrition, le respect de son régime, ainsi que le mode de sommeil et de repos. Besoin d'ajouter un exercice modéré chaque jour.

Bien entendu, la nutrition joue un rôle particulier dans le traitement. Les produits doivent être riches en acides gras polyinsaturés, qui réduisent le risque d’athérosclérose, en vitamines et en oligo-éléments. Vous devriez vraiment perdre du poids, surtout s'il y a obésité. L'obésité est donc en soi l'un des mécanismes de développement de l'hypertrophie concentrique du myocarde du ventricule gauche. Dans le corps humain complet, il y a plus de sang et il devrait être pompé plus souvent et plus rapidement, ce qui représente un fardeau supplémentaire pour le muscle cardiaque.

De l'effort physique, il sera préférable de donner votre préférence à la natation ou à l'aérobic.

Dans tous les cas, l'exercice ne peut être fait qu'après consultation de votre médecin. Et le rejet des mauvaises habitudes a un effet positif significatif sur tout l'organisme.

Troisièmement, la pharmacothérapie. L'hypertrophie concentrique du ventricule gauche, à l'instar d'autres pathologies, ne peut avoir que dans le schéma de son traitement des médicaments. Tout d'abord, il convient de rappeler que si, après tous les examens, un diagnostic de LH est diagnostiqué et qu'un traitement pharmacologique est prescrit, le traitement doit être poursuivi toute la vie! Le plus souvent, les cardiologues utilisent des médicaments antiarythmiques (vérapamil) et des bêta-bloquants (enalapril).

Si toutes les mesures ci-dessus ne donnent pas de résultats, les médecins recommandent dans certains cas un traitement chirurgical. L'opération consiste à enlever la partie hypertrophiée du muscle cardiaque. Cette intervention chirurgicale est assez complexe et risquée, elle n’est donc utilisée que dans des cas exceptionnels.

De Plus, Lisez Les Navires

Tous les symptômes et les premiers signes d'un accident vasculaire cérébral, tests

Dans cet article, vous apprendrez: tout sur les premiers signes d’un AVC et des symptômes plus tardifs, des différences dans la manifestation de différents types d’AVC, un test pour un AVC.

Le taux d’ESR chez les femmes après 60 ans

Le contenuLe contenuAvec l'âge, le risque de développer la maladie chez chaque personne augmente considérablement. Chez les femmes, elle augmente particulièrement après l’apparition de la ménopause - l’ajustement hormonal est un stress majeur pour le corps, les systèmes organiques diminuent leur activité et l’efficacité de tout l’organisme diminue également.

Athérosclérose des vaisseaux cardiaques

L'athérosclérose des vaisseaux cardiaques (athérosclérose des vaisseaux coronaires) est l'apparition de plaques de cholestérol sur les parois des artères coronaires en raison d'un métabolisme lipidique altéré.

Hypotension orthostatique: causes, symptômes et traitement

L'hypotension orthostatique ou orthostatique est une violation à court terme de la pression artérielle qui se produit au moment d'un changement de la position du corps.

La norme de l'ESR dans le sang des enfants et les maladies possibles avec une valeur accrue

Le taux de RSE chez les enfants (taux de sédimentation des érythrocytes) est un indicateur d'un test sanguin général reflétant l'état de santé.

Comprimés pour l'hypertension rénale

Quelles pilules pouvez-vous boire pour l'hypertension? Lors de la conduite d'un traitement antihypertenseur Agents agissant sur le système de la réninangiotensine Bloqueurs des canaux calciques Bêta-bloquants Diurétiques Médicaments à action centraleL'hypertension de ces dernières années occupe une place de choix parmi les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins.